AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Vincent Madras (Illustrateur)
ISBN : 2841723372
Éditeur : L'Atalante (2006)

Note moyenne : 3.89/5 (sur 55 notes)
Résumé :
Prisonnier dans la cage d'or de Mithra, égaré dans le labyrinthe de l'haoma, l'élixir de la mémoire et de l'immortalité, fasciné par les yeux jaunes du Père des Pères sous la cagoule, Emile ne sait plus : est-il bien l'enfant d'une fée ? Est-il l'Atar de la fin des temps, le roi des rois dont l'avènement approche, puisque Terreur et Révolution ne sont qu'une étape d'un projet séculaire ? Que reste-t-il alors des filles des eaux et de la mission à lui confiée par Mél... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses & Avis (10) Voir plus Ajouter une critique
lyoko
31 mars 2016
  • 4/ 5
Bordage qui aborde la révolution française et qui nous parle de la Terreur avec les idées d'un Bordage c'est juste waouw !!
Tous ceux qui connaissent un tant soit peu Bordage connaissent ses thèmes de prédilections .. alors imaginez une histoire au moment de la Terreur : la liberté si chèrement payée par les révolutionnaires est maintenant dans les mains de Robespierre. Même si ce dernier n'est pas présent dans l'histoire en elle même toutes les ficèles pour critiquer cette époque (et peut être encore d'une certaines façon la notre) sont là.
Les scènes de guerres avec la vendée (si chère au coeur de Bordage) sont époustouflantes de réalisme. La description de l'être humain et de ses capacités a faire le bien ou le mal, sont là aussi, ainsi que la possibilié ou non d'une rédemption.
De plus, a travers toute cette histoire, l'auteur a réussi a y meler une secte avec le recrutement, le pouvoir d'orateur du meneur et tout ce qui fait qu'une secte soit séduisante ou non.
Sans oublier la petite pincée de fantastique pour parfumer le tout (même si personnellement j'en aurais préféré un peu plus.)
Bref, je reste convaincue que Bordage est un très très grand conteur.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          399
Crazynath
10 juillet 2016
  • 4/ 5
Et voila ! La fin de cette trilogie de Pierre Bordage est bouclée pour ma part.
je garderais comme souvenir de cette série une plongée dans une époque sombre et tumultueuse de l'histoire de France avec un zeste de fantasy .
Dans ce troisième tome, nous quittons assez vite Paris pour nous retrouver en Vendée, en plein coeur des guerres qui ravageaient cette région . J'avoue que je connaissais mal ce pan de notre histoire, et c'est vraiment grâce au talent de conteur de Bordage que j'ai pu améliorer mes connaissances dans ce domaine.
J'ai suivi avec intérêt dans ce dernier tome les évolutions des deux personnages centraux. Pas trop de surprise concernant Émile, mais par contre l'évolution de Cornuaud est plus intéressante voire inattendue.
Pour terminer, je dirais que même si j'ai beaucoup apprécié la lecture de cette trilogie, elle ne me laissera pas une impression aussi forte que les deux autres séries qui sont pour l'instant à mon actif : La fraternité du Panca et Ceux qui sauront.
Challenge Pierre Bordage
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          150
Glesker
12 décembre 2012
  • 4/ 5
1794 permet au lecteur de faire la lumière sur les origines et la longue histoire de Mithra, la secte qui opère dans l'ombre des pouvoirs et offre également quelques révélations sur les origines d'Émile, le héros. Quant à Cornuaud, la relation très particulière qui l'unit à l'enjomineuse se nuance et se teinte d'ambiguïté. Ce tome est également l'occasion de quelques reconstitutions, souvent terribles, d'exactions commises lors de la Terreur.
Dans 1794, l'action quitte peu à peu Paris en proie à la paranoïa du régime de Robespierre pour revenir dans l'Ouest qui sombre dans l'horreur franche, en proie aux guerres de Vendée et aux atrocités commises à Nantes sous la houlette de Carrier.
Au final j'ai une impression de trilogie équilibrée, l'auteur ayant su répartir les secrets et informations adéquats afin de ménager quelques surprises. Même si, les lecteurs habituels de Bordage y auront retrouvé les ficelles habituelles de l'auteur qui accroissent la prévisibilité du déroulement. Cependant, il a su exploiter et intégrer de façon réussie des élément du folklore régional et les évènements d'une période clef de notre Histoire dans un récit haletant.
À mon avis, une oeuvre majeure et atypique dans la bibliographie de l'auteur.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
ibon
21 novembre 2012
  • 4/ 5
Une belle réussite que ce dernier volet de la trilogie.
Le méchant Cornuaud m'a particulièrement intéressé: tueur possédé, opportuniste, survivant à toutes les épreuves, complexe... Bordage, par petites touches, lui attribuant même des qualités, malgré son passé meurtrier, et le fait glisser vers une fin honorable.
Plus passionnant que le gentil Emile, pourtant le héros, l'élu du bien et du mal, le courageux Emile dont la tête m'agaçait peut-être un peu dans les illustrations.
Commenter  J’apprécie          40
Marcellina
23 octobre 2012
  • 4/ 5
La Terreur analysée et revisitée par Bordage, juste Ouf ! L'auteur, tout en restant bien calé sur les archives de cette triste période de l'histoire française, choisit le monde « magique » pour faire et défaire le mal qui nourrit tout homme pendant les saisons troubles. Un peu du « Porteur d'âmes », un peu de légendes vendéennes, beaucoup de faits documentés, des personnages bien campés et la verve colorée des bocages... Une trilogie à lire, tout simplement:-)
Commenter  J’apprécie          20
Citations & extraits (8) Voir plus Ajouter une citation
lyokolyoko01 avril 2016
"Est-ce que sauver une femme de sa qualité rachèterait les dizaines de crimes qu'il avait commis ? Est-ce que certains êtres humains valaient davantages que d'autres ? Il prenait conscience tout à coup de la grande détermination qu'il avait fallu aux auteurs de la Déclaration des droits de l'homme. Affirmer que les hommes naissaient libres et égaux en droits, c'était renverser une construction établie depuis des millénaires sur les ordres, agrégée par les habitudes et le temps."
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          210
lyokolyoko31 mars 2016
"- Est-ce donc cela le travail de l'armée de la nation ? cracha Emile, hors de lui. Eventrer des emmes enceintes, massacrer une population sans défense, rassembler les survivants dans une église pour les faire bruler ? Est-ce là que tu places ton honneur de général ?"
Commenter  J’apprécie          190
ibonibon20 novembre 2012
Comment l'avait-il retrouvé? Oui, bien sûr, c'était un enjomineur. Le paydret tira son couteau sans quitter des yeux la dague ensorcelée. Il suffisait qu'elle le touche pour qu'il soit réduit en cendres comme un arbre frappé par la foudre. Son passé l'avait rattrapé. [...]
Autrefois il se serait débattu comme un fauve pris au filet, il aurait puisé une force redoutable dans sa rage de vivre, mais, ce soir, il n'avait plus l'envie ni la volonté de se défendre, il se résignait, il acceptait d'être confronté aux femmes et aux hommes qu'il avait assassinés. L'enfer ne le changerait guère de son existence sur la terre. Il laissa tomber son couteau qui, d'un bruit mat, se planta dans la bande de terre entre deux pavés.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
CrazynathCrazynath04 juillet 2016
Il ne servait à rien de forcer la porte d'un esprit cadenassé par la colère, la méfiance ou la peur, il fallait guetter l'occasion propice pour l’amener à s'entrouvrir.
Commenter  J’apprécie          100
CrazynathCrazynath26 juin 2016
Ses souvenirs tourbillonnaient comme les feuilles mortes en automne. Aucun n'était suffisamment tangible pour déchirer les brumes enveloppant sa mémoire.
Commenter  J’apprécie          50
Videos de Pierre Bordage (36) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Pierre Bordage
Sylvie Lainé et Pierre Bordage étaient à la librairie Garin de Chambéry le 18 novembre 2016 pour présenter leurs nouveaux ouvrages (Fidèle à ton pas balancé pour Sylvie Lainé, Hier je vous donnerais de mes nouvelles pour Pierre Bordage).
Il y est question d'écriture, de science fiction, de la conception de nouvelles et de romans, et de littérature tout simplement...
autres livres classés : vendéeVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

Mort d'un clone de Pierre Bordage

Quel âge a Martial Bonneteau ?

47 ans
48 ans
49 ans
50 ans

15 questions
21 lecteurs ont répondu
Thème : Mort d'un clone de Pierre BordageCréer un quiz sur ce livre