AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2221046765
Éditeur : Robert Laffont (1985)

Note moyenne : 3.88/5 (sur 113 notes)
Résumé :
Au XVIIe siècle, la guerre de Trente Ans ravage la Franche-Comté qui est l'une des plus riches provinces de la couronne d'Espagne.

Durant cette conquête par la France, des centaines de villages sont incendiés, des milliers d'hommes torturés, assassinés ou décimés par la peste. Certains, pourtant, continuent à vivre, à se battre, à espérer des jours meilleurs. Ils sont soldats, paysans, nobles ou compagnons.

Leur histoire commence au c... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.fr
Critiques, Analyses & Avis (8) Voir plus Ajouter une critique
PhilippeMaurice
PhilippeMaurice15 juillet 2012
  • Livres 5.00/5
Il s'agit du seul livre que j'aie lu une deuxième fois entièrement.
La première fois, j'étais adolescent. Les lectures en ont été différentes, mais toujours avec le même plaisir, le même souhait secret que le personnage principal "s'en sorte", fasse le "bon" choix, et suive son ami Bisontin-la-Vertu.
Les descriptions des paysages, sous la neige, ou dans la tempête, sous les étoiles, ..., sont magnifiques.
J'en garde aussi le souvenir de l'exaltation d'hommes aimant leur métier et se définissant par lui. Il s'agit aussi de transmission et de partage dans ce livre.
Sans bien sûr oublier la peste et la guerre, et la volonté des gens de les fuir et de vivre malgré tout...
Puisse cette "critique" vous donner envie de lire ce livre. Je me demande si je ne vais pas le relire une troisième fois...
Commenter  J’apprécie          263
anlixelle
anlixelle07 janvier 2016
  • Livres 5.00/5
Le roman La saison des loups, c'est l'histoire d'un double grand coup de coeur pour moi.
Un coup de coeur d'abord pour une saga ( Les colonnes du ciel) et son auteur (Bernard Clavel) un peu oubliés ( date de publications 1976), un coup de coeur ensuite pour la littérature, après dix ans passés à ne lire que des ouvrages professionnels (didactique, pédagogie, psychologie, etc....).
Le contexte de cette découverte est assez improbable : une vente de livres au poids chez Emmaüs dont un parent m'avait parlée.
Tout de suite, la jaquette du livre m'a attirée, m'a sautée aux yeux. C'est le retour des chasseurs par Pierre Bruegel. La neige, les couleurs mordorées..., les paysans qui rentrent vers les maisons isolées. le décor est planté.
En quatrième de couverture, pour moi, le paysage se précise, puisqu'il est écrit :
"Un hiver terrible où le vent du Nord portait la peur, la mort et le hurlement des loups. C'est l'hiver de 1639, en Franche Comté, dans un pays que ravagent la guerre et la peste.
" Hop là ! Pesé, emballé ! A 50 centimes ce livre, je ne risque rien ! "
Et me voici plongée littéralement un été durant dans ce livre, et les quatre qui suivront.
Parallèlement, me revient d'un coup le goût des belles lectures ; celles qui sont capables de vous faire frissonner, pleurer, rêver. .. dans une langue magnifique. Celles qui vous font oublier l'heure du repas et vous "hantent" car elles vous transmettent ce feu qu'amènent les "bons" mots.
L'action de ce premier roman de la série Les colonnes du ciel se déroule pendant la guerre dite de Dix Ans que les historiens français préfèrent ignorer, entre la Franche Comté, province espagnole, et la .... France.
Ce livre, c'est l'histoire d'un crime commis par un roi de France et son ministre, mais c'est aussi le récit d'aventures humaines hors du commun.
Dans ce premier volume, Mathieu Guyon, un charretier, est désigné contre son gré pour enterrer les victimes de la peste. La force tranquille du Père Boisson, un Jésuite aux "yeux de source" venu de Dole, l'entraîne au coeur d'un hiver terrible.
Ainsi commence cette première histoire, Histoire de tous les temps, histoire admirable où se côtoient le Diable et le bon Dieu, la haine et la bonté, le courage et la bêtise meurtrière, ceux qui sont fascinés par la mort et ceux qui croient en la vie.
Les personnages sont formidablement bien décrits, l'émotion est à son rendez-vous partout, sans mièvrerie, juste soutenue par la force d'une langue réellement magnifique.
Bernard Clavel était un grand humaniste, non violent, Chrétien.
Tout lecteur, croyant ou pas (ou plus) ne peut que tomber sous la force des personnages peints par Clavel. Il y a le Docteur Alexandre Blondel, le sauveur d'enfants, le compagnon charpentier Bisontin-la-Vertu ( La lumière du lac/volume 2), Hortensias d'Eternoz (La femme de guerre / volume 3), Marie la mère amoureuse (Marie Bon Pain), etc....
La saison des loups ( et sa suite ) c'est bien autre chose qu'un roman, c'est une flamme ! Une flamme littéraire.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          22
anlixelle
anlixelle04 janvier 2016
  • Livres 5.00/5
Le roman La saison des loups, c'est l'histoire d'un double grand coup de coeur pour moi.
Un coup de coeur d'abord  pour une saga ( Les colonnes du ciel) et son auteur (Bernard Clavel) un peu oubliés ( date de publications 1976), un coup de coeur ensuite pour la littérature, après dix ans passés à ne lire que des ouvrages professionnels (didactique,  pédagogie,  psychologie, etc....).
Le contexte de cette découverte est assez improbable : une vente de livres au poids chez Emmaüs dont un parent m'avait parlée.
Tout de suite, la jaquette du livre m'a attirée, m'a sautée aux yeux. C'est le retour des chasseurs par Pierre Bruegel. La neige, les couleurs mordorées..., les paysans qui rentrent vers les maisons isolées.  le décor est planté.
En quatrième de couverture, pour moi, le paysage se précise, puisqu'il est écrit :
"Un hiver terrible où le vent du Nord portait la peur, la mort et le hurlement des loups. C'est l'hiver de 1639, en Franche Comté, dans un pays que ravagent la guerre et la peste.
" Hop là !  Pesé, emballé !  A 50 centimes ce livre,  je ne risque rien !  "
Et me voici plongée littéralement un été durant dans ce livre,  et les quatre qui suivront.
Parallèlement,  me revient d'un coup  le goût des belles lectures ; celles qui sont capables de vous faire frissonner,  pleurer, rêver. .. dans une langue magnifique. Celles qui  vous font oublier l'heure du repas et vous "hantent" car elles vous transmettent ce feu qu'amènent les "bons" mots.
L'action de ce premier roman de la série Les colonnes du ciel se déroule  pendant la guerre dite de Dix Ans que les historiens français préfèrent ignorer, entre la Franche Comté, province espagnole, et la .... France.
 Ce livre, c'est l'histoire d'un crime commis par un roi de France et son ministre, mais c'est aussi le récit d'aventures humaines hors du commun.
Dans ce premier volume, Mathieu Guyon,  un charretier,  est désigné contre son gré pour enterrer les victimes de la peste.  La force tranquille du Père Boisson,  un Jésuite aux "yeux de source" venu de Dole, l'entraîne au coeur d'un hiver terrible.
Ainsi commence cette première histoire, Histoire de tous les temps, histoire admirable où se côtoient le Diable et le bon Dieu, la haine et la bonté,  le courage et la bêtise meurtrière,  ceux qui sont fascinés par la mort et ceux qui croient en la vie.
Les personnages sont formidablement  bien décrits, l'émotion est à son rendez-vous partout, sans mièvrerie, juste soutenue par la force d'une langue réellement magnifique.
Bernard Clavel était un grand humaniste,  non violent, Chrétien.
Tout lecteur, croyant ou pas (ou plus) ne peut que tomber sous la force des personnages peints par Clavel. Il y a le Docteur Alexandre Blondel,  le sauveur d'enfants, le compagnon charpentier Bisontin-la-Vertu ( La lumière du lac/volume 2), Hortensias d'Eternoz  (La femme de guerre / volume 3), Marie la mère amoureuse (Marie Bon Pain), etc....
La saison des loups ( et sa suite ) c'est bien autre chose qu'un roman, c'est une flamme ! Une flamme littéraire.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
raton-liseur
raton-liseur13 février 2015
J'ai pris ce livre les yeux fermés sur la table d'une vente d'occasion, puis je l'ai ouvert quelques semaines plus tard, me disant que Clavel, c'est une valeur sûre. Pas prise de tête, mais de la belle et gentille littérature, une détente intelligente comme je les aime.
Eh bien cette fois, je ressors de ce livre déçue. C'est le premier tome d'une saga comme Clavel en a fait plusieurs, ici Les Colonnes du ciel. Je peux donc imaginer que Clavel veut avant tout planter le décor (je ne dirais pas présenter les personnages, car nous sommes en 1639, et entre la peste et la guerre qui ravagent la Franche-Comté, beaucoup d'entre eux n'apparaîtront pas dans les prochains tomes), mais j'ai trouvé ce livre tout de même un peu trop vide.
Le personnage principal, Mathieu Guyon, arrivé depuis peu à Salins, est désigné comme enterreur pour les loges, où sont envoyés les malades atteints de la peste et ceux qui pourraient l'être. Autant dire qu'il se sait condamné. Mais la liberté s'offre à lui, que va-t-il choisir ? le devoir et la voie de Dieu, ou son désir de vivre et l'égoïsme ? Un bon thème, mais l'oscillation du personnage, même si d'aucuns me rétorqueront qu'elle est réaliste, m'a lassée, de même que les descriptions, certes belles mais trop grises et trop répétitives, de la Franche-Comté enneigée.
Me voici donc un peu déçue par cette lecture. C'est une saga que je ne continuerai pas, mais j'espère pouvoir retrouver le Clavel que j'aime dans un futur livre, au détour d'autres hasards des ventes de bouquinerie.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
PerleDulac
PerleDulac01 avril 2015
  • Livres 3.00/5
J'avais commencé ce livre il y a quelques années et avais arrêté au bout de quelques pages, n'ayant pas réussi à accrocher à l'histoire. Habitant maintenant en Franche Comté, j'ai eu envie de le reprendre dernièrement et j'ai enfin achevé ma lecture. Je dois avouer que je n'ai pas ressenti de grande émotion en lisant cette histoire ou plutôt, je n'ai pas ressenti beaucoup d'empathie ou de sympathie pour les personnages qui la composent.
Ceux-ci m'ont paru assez "fades", tout comme l'histoire en elle même, à côté de la Nature qui est omniprésente au fil des pages. Elle constitue un personnage à part entière du roman. On la ressent glaciale et hostile comme elle devait l'être à cette époque de guerre, épidémie et famine...
Le dénouement de l'histoire m'a marquée, je ne m'attendais pas à une telle fin.
Je pense que je lirai les autres tomes de cette série, mais je n'ai pas été suffisamment conquise pour vouloir le faire dans l'immédiat...
Commenter  J’apprécie          30
Citations & extraits (2) Ajouter une citation
PhilippeMauricePhilippeMaurice15 juillet 2012
Le jour déclinait. Le soleil atteignit une grisaille molle aux rebords ourlés d'or qui montait du couchant. Pas un murmure de vent, pas le moindre pépiement d'oiseau, seul dans ce silence épais le chant des sources feutré par la couche de neige qui les recouvrait.
Mathieu traversa le petit bois de la côte Versagne, et, lorsqu'il en sortit pour prendre pied sur le chemin des loges, le soleil achevait de disparaître. Une lueur rousse inondait encore la partie dégagée du ciel et son reflet étirait sur la neige l'ombre violette et lumineuse des murettes et des arbres.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
raton-liseurraton-liseur13 février 2015
Ils avaient atteint une partie de la forêt plus clairsemée, juste avant la limite où elle mordait sur le replat. Ici, dominaient les charmes et les chênes encore feuillés, et le charretier fit quelques pas le long de l’arête pour gagner une roche nue d’où il pouvait voir vers le bas. Cette étendue de brume l’attirait. Là-dessous, il y avait une ville que menaçaient la guerre, la peste et la famine. Une ville qui pouvait, demain, être assiégée, investie et brûlée. Et c’était une chose qui paraissait impossible dans ce calme de la nuit.
(p. 124, Chapitre 10, Partie 2, “La plante de vie”).
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Videos de Bernard Clavel (26) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Bernard Clavel
Bernard Clavel
autres livres classés : guerre de trente ansVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Bernard Clavel

Né dans le Jura en ...

1903
1913
1923
1933

12 questions
33 lecteurs ont répondu
Thème : Bernard ClavelCréer un quiz sur ce livre