AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Cécile Chartres (Traducteur)
ISBN : 2266196626
Éditeur : Pocket Jeunesse (2011)

Note moyenne : 3.37/5 (sur 153 notes)
Résumé :
Bianca doit suivre ses parents qui deviennent enseignants dans un établissement ultra chic. Le premier jour elle essaie de s'enfuir de l'établissement quand un charmant et mystérieux étudiant l'aborde. Mais qui est-il ? Une attirance réciproque se développe rapidement.
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.fr
Critiques, Analyses & Avis (35) Voir plus Ajouter une critique
DarknessLolita
DarknessLolita31 mai 2015
  • Livres 1.00/5
Evernight de Claudia Gray est juste... une catastrophe!
Dès les premières pages j'ai été refroidie par l'absence de style de ce livre: l'écriture est faible, très faible. Et malheureusement ce défaut n'est rattrapé ni par l'histoire, déjà vue et plutôt ennuyeuse, ni par le développement des personnages qui ne suscitent ni l'intérêt ni la sympathie. Il s'agit d'une histoire d'amour bidon et je pense que ce roman est vraiment adapté pour un jeune publique.De plus je n'ai vraiment trouvé aucun point à peu près positif à part le fait que la simplicité du livre m'a aidé à le terminer. Donc les points négatifs qui m'ont vraiment ennuyé sont les suivants:
- Bianca découvre Lucas, ils ne se sont parlés qu'une fois et c'est déjà l'amour fou, elle lui appartient déjà. C'est une histoire d'amour bidon, trop rapide, trop niaise...et pourtant j'aime vraiment les histoires d'amours dans les romans au contraire!
-Je n'ai aimé aucun personnage, tous m'ont vraiment énervé et je les ai trouvé exaspérant.
-Le résumé de quatrième de couverture ne correspond pas au livre non plus.
-L'histoire est assez illogique...
Inutile de vous préciser que je ne lirais pas le tome 2...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          130
hinahon
hinahon27 mars 2013
  • Livres 4.00/5
Au départ, en lisant le résumé et en voyant l'illustration de la couverture, j'avais un peu peur de lire ce livre. Allait il être assez intéressant?
Eh bien finalement, sans être un de mes livres préférés, ce livre m'a réservé de bonnes surprises.
Au début, ce livre n'est pas sans rappeler l'univers de plusieurs séries:
- le côté academy dans un vieux manoir fait penser à Harry Potter, encore plus quand on commence à voir les amitiés se nouer.
- Bien sur, le côté vampire dans un monde adolescent fait penser à Twilight. Cependant ce livre est loin de ressembler à cette saga. Encore une fois, aucun vampire qui brille au soleil. Même si ce livre est plus destiné au côté le plus jeune du public adolescent, l'histoire paraît parfois plus « mature » que celle de Twilight. La romance est moins présente, il y en a oui, mais pas à outrance. Ne vous attendez pas à de grandes déclarations, un mariage, ou même à une nuit enflammée, vous seriez déçu.
- La couverture nous amène à faire un parallèle avec Roméo et Juliette, et effectivement, sans vous dévoiler l'histoire, je peux vous dire qu'une fois le livre terminé, vous comprendrez que ce parallèle est justifié.
Pour ce qui est de l'histoire en elle même, même si elle est clairement destinée à un public jeune, elle ne manque pas de scènes d'action. Les personnages ne sont peut être pas aussi développés que dans des livres destinés à un public plus adulte, mais ils sont tout de même assez attachants ou détestables selon les cas.
Attendez vous à être déroutés, cette lecture vous réserve des surprises, par moment vous serez amenés à remettre en cause votre lecture, reprendre vos certitudes et vous laisser porter par une nouvelle vision de l'histoire.
Le manque de maturité est vraiment ce qui « gâche » un peu l'histoire. J'ai bien aimé ce livre, pourtant ce manque de maturité amène des personnages peu « profonds », leur personnalité aurait mérité d'être plus développée. Même principe pour l'intrigue. Ce livre n'étant qu'un premier tome, peut être que cette petite déception sera effacée quand je lirais la suite de l'histoire.
Au final, je vous conseille ce livre. Je ne pense pas que se sera le meilleur livre que vous puissiez lire, mais pour ses nombreux rebondissements et sa vision originale du monde vampirique, c'est un livre intéressant. Je pense que vous pourriez avoir une bonne surprise au final !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Claryssa
Claryssa15 octobre 2015
  • Livres 4.00/5
Bianca est une adolescente de 16 ans banale, mal à l'aise dans sa peau et en quête de liberté. Son arrivée imminente à l'internat d'Evernight accompagnée de ses parents qui sont aussi professeurs va marquer un chanboullement dans sa vie jusque-là ennuyeuse. Bianca ne s'y sent pas à sa place et alors qu'elle tente de fuguer dès le premier soir, elle fait la rencontre de Lucas qui à miraculeusement l'air de comprendre son point de vue. Tout de suite l'étincelle est là mais la raison de la présence de Lucas en ces lieux demeure entâcher de mystère. Comme souvent dans les roman en milieu scolaire des clans distincts se définissent avec d'un côter les hûppés, les banals et les exclus.
Pour une fois, l'on peut souligner la présence prépondérante des parents de Bianca, ce qui est rare dans le genre et assez éttoufant en fin de compte.
Quand à Bianca, elle n'est pas à proprement parler attachante puisqu'elle n'a rien dans son raisonnement qui la distingue des autres et la rend meilleure. Même Lucas est fade et ce comme la majorité des personnages qui ne sont pas assez approffondis, ils manque d'un certain travail sauf pour le beau Balthazar qui est à croquer. La romance est sans saveur ; elle ne m'a pas fait frissonner. le protagonistes n'ont même pas eu le temps de se connaître qu'ils sont déjà amoureux l'un de l'autre.
Le roman prend aussi son temps pour démarrer et LA révélation est prévisible, sans surprise. de même que la véritable identité de Lucas se flaire des kilomètres à la ronde. Mais la tournure que prend l'histoire à la fin surprend et risque de prendre son véritable envol dans le second tome. Affaire à suivre.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
murielan
murielan09 août 2013
  • Livres 3.00/5
Bianca a bien du mal à se faire à sa nouvelle vie dans la Evernight Academy où ses parents viennent d'être nommés comme profs. Elle n'arrive pas à trouver sa place au milieu de ces fils de riches qui semblent tous se connaitre. Sa rencontre avec Lucas va tout changer et bouleverser la tranquillité de cet internat pas comme les autres ...
Un roman fantasy bit lit ayant pour trame une histoire d'amour impossible entre deux ados.
Je n'ai pu m'empêcher de faire le parallèle avec Twillight (pour l'histoire) et Harry Potter (pour le décors) mais j'ai trouvé qu'il y avait quelques longueurs dans ce premier tome, le temps, peut-être de bien mettre en place les personnages. Je vais tout de même poursuivre ma lecture de cette saga pour savoir ce que le destin réserve à ces amants maudits...
Commenter  J’apprécie          60
ReadLo
ReadLo13 avril 2013
  • Livres 4.00/5
Alors mon avis sur ce tome, Lucas a toujours l'impression que quelqu'un veut du mal à Bianca ce qui est assez touchant d'un côté. Cela dit le prénom Bianca me fait penser à Bernard et Bianca le dessin animé bref retour à mon avis, le chapitre 7 est une révélation alors le truc qui tue, vers la fin de ce chapitre la bombe explose d'un coup, je cris scandale, Bianca est un vampire et Lucas un humain rien de bien extraordinaire.

Au chapitre 8, j'ai trouvé que l'histoire est mal ficelé ce que je veux dire c'est que Bianca savait ce qu'elle était, mais on n'a pas eu vent avant qu'elle ne passe à l'étape suivant, ce qui fait que par moment cela est incompréhensible.
Lucas me fait rire par moment, il relève question sur question et suggestion sur suggestion ce qui est compréhensible Bianca l'a pris pour de la nourriture et il n'en sait rien.

Un élève au nom de Ranulf m'a bien fait rire, Evernight est une école pour les vampires de l'ancien temps pour les aidés à ne pas se sentir dépassé avec le temps moderne et bien ce cher vampire est né ou mort au Moyen âge ce qui fait pour lui le IPod qui est devant lui fonctionne avec un esprit, un moment de décompression de rien du tout, mais c'est déjà ça.

Bianca embrasse petit à petit sa vraie nature sans pour autant avoir franchi la ligne, mais ce qui me dérange c'est qu'elle savait ce qu'elle allait devenir, au chapitre 8 j'ai eu encore ce moment de chut, je trouve que les évènements ce suivent oui, mais que c'est mal ordonné, certaine chose peuvent être floue comme d'autre révélatrice c'est ce que le très cher Lucas va apprendre et la chute sera brutale.

Les choses avancent à une vitesse surprenante normal avec 305 pages l'histoire se tasse ce qui fait plusieurs points peuvent être négligé ce qui reste mon avis, il n'y a pas vraiment de méchant, du moins pas de suite, c'est un mélange de mystère et d'énigme et plein de question et de fait.

L'auteur a répondu a certaine question comment tuer un vampire, comment le devenir, mais le meilleur c'est qu'ils peuvent donner naissance. L'humour du livre c'est de voir les vampires qui essaie de ne pas se perdre avec le changement de temps, Joséphine la folle qui partage la chambre de Bianca surnomme la télé la boite à bêtise.
Et comme j'ai dit les choses vont vite on passe d'un moment de tranquillité à un moment d'action, et bien encore une révélation, Lucas n'est pas ce qu'il dit être...

« Et si Roméo et Juliette avait été des vampires » c'est ce qui est écrit sur la couverture de devant et bien voyons comment elle a réussi son exploit, la réponse et bien je ne vais pas vous la donner, bien sûr vous pouvez toujours me le demander.

Comme j'ai dit il n'y a pas vraiment de méchant, juste la directrice qui a un visage qui ne dit rien de bien, mais les choses seront découvertes dans la suite.

L'amour donne parfois des ailes, les paroles de Lucas sont si touchant que même moi je l'aurais pardonné d'avoir menti.
Alors conclusion final, l'histoire sera sur 4 tomes ce qui nous laisse le temps de nous faire à l'idée de ce qui se passe réellement, pour ce premier tome et bien le destin à bien fait les choses, disons elle a gardé en tête que dans Roméo et Juliette de Shakespeare c'est deux familles qui se déteste et que leur enfant se sont laissé emporter par la flamme de la passion et que c'est voué à l'échec, mais j'imagine qu'elle ne va pas en faire un mélodrame qu'ils meurent à la fin dans le but de cessé la guerre qui se livre entre eux...
Lien : http://read-a-passion.skyroc..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Citations & extraits (12) Voir plus Ajouter une citation
ClaryssaClaryssa15 octobre 2015
Je le tirai vers le kiosque qui se trouvait à coté de nous.
- On va se tenir au chaud, proposai-je
- Ah, voilà une idée qui me plaît.
Nous nous assîmes sur le plancher du kiosque et Lucas me prit dans ses bras. Je posai ma tête sur son épaule. En un instant, les milliards de questions qui m'avaient assaillie ces dernières semaines s'évanouirent. Je m'étais sentie heureuse en dansant mais seulement parce que j'avais fait abstraction de la réalité. La situation me paraissait différente à présent. Je savais qui j'étais, où j'étais, et je me sentais en paix. Je fais désormais entièrement confiance à Lucas. Avec lui, je n'avais plus peur de rien. Je fermai les yeux et appuyai ma tête dans le creu de son cou. Lucas frissonna mais je ne pensais pas que c'était à cause du froid.
- Tu sais que je cherche seulement à faire en sorte qu'il ne t'arrive rien, murmura-t-il.
Ses lèvres effleurèrent ma joue.
- Je veux te protéger.
- J'ai pas besoin que tu me protèges, Lucas, dis-je en enroulant mes bras autour de sa taille. Je veux que tu chasses ma solitude. Je ne veux pas que tu te battes pour moi, je veux que tu sois avec moi.
Il rit un peu tristement.
- Tu as besoin que quelqu'un te défende en cas de danger. Et je veux que ce soit moi.
J'approchai mon visage du sien. Nous étions si près que mes cils frôlaient son menton. Des ondes de chaleur m'irradiaient le corps et je dus rassembler toutes mes forces pour dire:
- Lucas, tout ce que je veux, c'est toi.[spoiler]- Lucas, tout ce que je veux, c'est toi.[/spoiler]
Il me caressa la joue puis posa ses lèvres contre les miennes. Ce premier contact me coupa le souffle mais je savais que je n'avais plus peur. J'étais avec Lucas et rien ne pouvais m'atteindre.
Je l'embrassai. Mes rêves m'avaient dit la vérité - je savais comment embrasser Lucas. Je savais comment le toucher. J'avais l'impression de l'avoir toujours su. Lucas me serra si fort contre lui que je crus que j'allais m'évanouir. Nos baisers étaient doux, tendres, rapides , fougueux et toujours parfaits.
Sa veste glissa de mes épaules, exposant mes bras et mon dos à l'air froid. Il remonta sa main et je sentis ses doigts s'enrouler à la base de mon cou. Le contact de sa peau contre la mienne me fit tressaillir - c'était encore beaucoup mieux que ce que j'avais imaginé. Je penchai la tête en arrière, ravie. Lucas m'embrassa la bouche, la joue, l'oreille, la nuque.
[...]
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
ClaryssaClaryssa04 octobre 2015
Je ne l'avais pas vu arriver. Il portait une veste en daim noir et avait apporté une bouteille. La lueur du feu donnait à son visage une douceur rassurante. Il avait le regard pétillant et je lui trouvai l'air intelligent, drôle et même plutôt sexy.
— Tu veux une bière ? Je crois qu'il en reste.
— Ça va, merci, dis-je en rougissant, ce dont il dut s'apercevoir malgré l'obscurité. Je... euh... je n'ai pas l'âge légal.
« L'âge légal » ! La honte ! C'était tout ce que j'avais trouvé à dire ! J'étais vraiment débile.
Balthazar sourit, mais je n'eus pourtant pas l'impres¬sion qu'il se moquait.
Je me détendis. Balthazar savait mettre les gens à l'aise.
— Ça fait un moment que j'ai envie de te parler.
— Vraiment ? répondis-je en espérant que ma voix n'était pas trop haut perchée.
— Il faut que je te prévienne, mes intentions sont tout sauf bonnes.
En voyant mon air surpris, il éclata de rire.
— Il me semble que tu as déjà eu ta mère en cours, reprit-il. Alors j'espérais que tu pourrais me dire quelques trucs, des secrets sur elle...
Je décidai de lui raconter quelques trucs avouables.
— Eh bien... Surveille les moments où elle se met sur la pointe des pieds.
— Sur la pointe des pieds ?
— Oui. En général, ça veut dire que ce qu'elle raconte l'intéresse beaucoup. Et si ça l'intéresse, elle pense que ça doit intéresser tout le monde.
— Et donc elle risque de nous interroger là-dessus à l'examen.
— Exactement.
Il rit à nouveau. Il avait une fossette au menton qui lui donnait un air enfantin. En admirant Balthazar, j'eus un instant l'impression de trahir Lucas mais je chassai cette pensée de mon esprit. Lucas m'ignorait depuis une semaine ; je ne lui devais rien. Et quel bonheur de discuter avec un beau garçon !
Balthazar se rapprocha de moi.
— Je suis content de t'avoir rencontrée.
Je lui souris et, pendant au moins trois secondes - une éternité ! —, je fus contente d être venue à cette fête. Malheureusement, Courtney débarqua. Elle portait une jupe noire très courte et un chemisier blanc qui dévoilait son décolleté. On pouvait voir qu'elle ne por¬tait pas de soutien-gorge.
— Balthazar ! Ça fait longtemps ! Qu'est-ce que tu racontes ?
— Rien, répondit sèchement Balthazar, qui parais¬sait encore moins content de la voir que moi.
Elle fit semblant de ne rien entendre.
— Ça fait un bail qu'on n'a pas discuté tous les deux. Depuis Londres, c'est ça ?
— Saint-Pétersbourg, corrigea-t-il. Apparemment, traverser la planète ne lui posait pas
plus de problèmes qu'aux autres.
Courtney passa ses mains sur le devant de la veste de Balthazar, caressant familièrement son corps d'athlète. Tout à coup, j'enviai cette fille, pas pour son look ni pour ses voyages, mais pour son assurance. Si j'avais eu la moitié de son culot avec Lucas, si j'avais flirté un peu plus avec lui, peut-être qu'il ne me traiterait pas comme une parfaite étrangère.
— Tu ne fais rien d'important, là ? poursuivit Courtney d'une voix tranchante.
— Je discutais avec Bianca.
Courtney me toisa par-dessus son épaule puis secoua ses longs cheveux blonds.
— Tu as quelque chose d'intéressant à nous dire, Bianca ?
— Euh...
Qu'est-ce que je pouvais lui dire ?
— Euh... non.
— Alors ça ne te dérange pas si on bavarde tranquillement tous les deux ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
ClaryssaClaryssa15 octobre 2015
_ J'ai envie d'être avec toi, murmura Lucas. J'ai du mal à y croire moi-même après ce qui s'est passé, mais j'en ai vraiment envie.
Les lèvres de Lucas effleurèent les miennes. Je me collai aussitôt à lui et l'embrassai passionnément. Mes inquiétudes et mes doutes s'éloignaient. Lucas étais tout près de moi, je sentais l'odeur de sa peau, nos souffles mélés après chaque baiser comme si nous ne formions plus qu'une c=seule et même personne. Une onde de chaleur m'envahit.
- Je devrais peut-être partit en courant, murmura-t-il.
Je sentis sa main glisser vers ma taille et il 'attira vers lui.
- Tu as vu dans quel était tu me mets ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
KLilivanKLilivan23 août 2015
J'ai trouvé un blog qui a fait une critique pas mal, je vous laisse l'adresse juste en dessous:
http://nouveloeil.eklablog.com/accueil-c26946828
Commenter  J’apprécie          40
Milka2bMilka2b12 janvier 2013
Son sourire était à l'image de son vernis à ongles, son gloss et son parfum : raffiné.
Commenter  J’apprécie          70
Video de Claudia Gray (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Claudia Gray
Claudia Gramy parle (en anglais) de son livre Evernight
autres livres classés : vampiresVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Evernight tome 5; La vangeance de Balthazar

Quel est le nom du vampire qui a attaqué Skye au début du livre?

Redgrave
Charity
Lorenzo
Constance

10 questions
1 lecteurs ont répondu
Thème : Evernight, tome 5 : Balthazar de Claudia GrayCréer un quiz sur ce livre