Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures Inscription classique

> Jacob Peter Mayer (Éditeur scientifique)

ISBN : 2070322998
Éditeur : Gallimard (1985)


Note moyenne : 3.94/5 (sur 17 notes) Ajouter à mes livres
Résumé :
Cet ouvrage est une étude de sociologie politique comparée, comme l'Esprit des Lois de Montesquieu. Tocqueville voulait démontrer par l'exemple de l'histoire française que l'Etat moderne crée la centralisation et que celle-ci va de pair avec la démocratisation de la soc... > voir plus
Lire un extrait Ajouter une citation Ajouter une critique

Critiques, analyses et avis (1)

> Ajouter une critique

> voir toutes (11)

Citations et extraits

> Ajouter une citation

  • Par rkhettaoui, le 11 janvier 2013

    C'était bien moins comme doctrine religieuse que comme institution politique que le christianisme avait allumé ces furieuses haines ; non parce que les prêtres prétendaient régler les choses de l'autre monde, mais parce qu'ils étaient propriétaires, seigneurs, décimateurs, administrateurs dans celui-ci ; non parce que l'Église ne pouvait prendre place dans la société nouvelle qu'on allait fonder, mais parce qu'elle occupait alors la place la plus privilégiée et la plus forte dans cette vieille société qu'il s'agissait de réduire en poudre.
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 0         Page de la citation

  • Par rkhettaoui, le 11 janvier 2013

    La grandeur et la singularité du spectacle que présente le monde de nos jours absorbe trop l'attention pour qu'on puisse attacher beaucoup de prix à ces curiosités historiques qui suffisent aux sociétés oisives et érudites.

    Commenter     J’apprécie          0 1         Page de la citation

  • Par rkhettaoui, le 11 janvier 2013

    Je n'ai pas de traditions, je n'ai pas de parti, je n'ai point de cause, si ce n'est celle de la liberté et de la dignité humaine ; de cela, j'en suis sûr ; et pour un travail de cette sorte, une disposition et un naturel de cette espèce sont aussi utiles qu'ils sont souvent nuisibles quand il s'agit non plus de parler sur les affaires humaines, mais de s'y mêler...

    Commenter     J’apprécie          0 0         Page de la citation

  • Par rkhettaoui, le 11 janvier 2013

    Toutes les religions qui ont péri ont eu là leur dernier asile, et il serait bien étrange que les institutions qui tendent à faire prévaloir les idées et les passions du peuple eussent pour effet nécessaire et permanent de pousser l'esprit humain vers l'impiété.

    Commenter     J’apprécie          0 0         Page de la citation

  • Par rkhettaoui, le 11 janvier 2013

    Les droits généraux des hommes se fondent sur la liberté naturelle de faire son propre bien sans nuire au droit d'autrui. Toutes les actions qui ne sont pas défendues par la loi naturelle ou par Une loi positive de l'État sont permises.

    Commenter     J’apprécie          0 0         Page de la citation

> voir toutes (2)

Videos de Alexis de Tocqueville

>Ajouter une vidéo
Vidéo de Alexis de Tocqueville


Hervé Hasquin présente Alexis de Tocqueville, "Le despotisme démocratique", Herne
la crainte du désordre et l'amour du bien-être [portent] insensiblement les peuples démocratiques à augmenter les attributions du gouvernement central, s...








Sur Amazon
à partir de :
8,17 € (neuf)
4,40 € (occasion)

   

Faire découvrir L'Ancien régime et la Révolution par :

  • Mail
  • Blog

Découvrez la collection Folio

> voir plus

Lecteurs (68)

> voir plus

Quiz