AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

Note moyenne 3.81 /5 (sur 305 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Paris , le 09/06/1948
Biographie :

André Juillard est un scénariste et dessinateur de bande dessinée français.

Il débute aux Éditions de Fleurus, en 1975, avec, sur un scénario de Verrien, "La longue piste de Loup Gris", puis une adaptation de "Roméo et Juliette" avec Josselin.

Sa première véritable série débute en 1976 : "Bohémond de Saint-Gilles", sur des scénarios de Verrien et de Marin. La même année, il crée Isabelle Fantouri avec Didier Convard, qu'il dessine avec lui.

Il collabore également au journal "Pif Gadget" avec la série "Masquerouge", en 1980, scénarisée par Patrick Cothias, puis "La ruée vers l'Or" et "Les frères de la Côte" (sur des scénarios de Jean Ollivier).

En 1983, il connaît un premier grand succès avec le sublime "Les sept vies de l'Epervier", un récit en sept albums (dont le dernier ne sortira que...neuf ans plus tard !) publié dans Vécu, sur des scénarios de Cothias (1983-1991).

C'est également pour "Vécu" qu'il crée avec Jacques Martin le personnage d'Arno. En parallèle, il réalise de nombreuses adaptations d’œuvres littéraires pour "Je bouquine" ainsi que des albums historiques chez des éditeurs peu connus.

Son style clair, élégant, devient de plus en plus populaire. On fait appel à lui pour des illustrations, des portfolios.

En 1994, il réalise seul un magnifique récit contemporain, "Le Cahier bleu" (Casterman), couronné de plusieurs prix, suivi trois ans plus tard d"Après la pluie", dans un même style intimiste.

En janvier 2000, il publie le 14eme album des aventures de Blake et Mortimer : "La Machination Voronov", avec Yves Sente au scénario, digne reprise de l'œuvre de Jacobs.

Son travail d'illustrateur continue de susciter de nombreux ouvrages, chez Alain Beaulet toujours, mais également chez Daniel Maghen, qui publie en 2006 "Entracte, biographie par l'image". Juillard continue son exploration du monde contemporain en bande dessinée en publiant en 2006" Le Long Voyage de Léna" sur un scénario de Pierre Christin, suivi d'un second volume en 2009, "Léna et les Trois Femmes".

En 2011, il dessine le one-shot "Mezek", sur un scénario de Yann. En 2014, il développe une nouvelle suite aux "7 Vies de l'Épervier" avec Patrick Cothias. Il retrouve Yann fin 2018 pour livrer un second one-shot ayant pour thèmes l'aviation et la guerre, "Double 7".

En septembre 2008, le festival BDFIL de Lausanne lui consacre une grande exposition où sont présentées plus de 250 pièces originales.
En 2018, il préside la septième édition du prix Landerne
+ Voir plus
Source : www.bdparadisio.com
Ajouter des informations
Bibliographie de André Juillard   (100)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (32) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Vidéo de André Juillard

Podcasts (1)


Citations et extraits (26) Voir plus Ajouter une citation
André Juillard

Je ne sais pas si 1948 fut une grande année pour le Bordeaux, mais elle fut marquée par une double naissance : la mienne et celle d'Alix l'Intrépide. Dix ans plus tard, je découvris simultanément le fastueux programme d'Histoire de sixième (La Grèce et Rome) et "La Griffe noire" dans TINTIN. Dès cet instant, Alix cristallisa ma passion pour l'Antiquité.

Commenter  J’apprécie          230
Les plus infâmes salopards peuvent être si charmants.
Commenter  J’apprécie          150

Les jours passèrent sans que je puisse me défaire de cette apparition.

Chaque matin, chaque soir, j'interrogeais la fenêtre, qui, hélas, restait muette. Jusqu'au jour où la belle inconnue réapparut...

Elle était à la fenêtre voisine, le front contre la vitre, et regardait le boulevard, une tasse à la main.

Un beau visage pensif, encadré d'une tignasse noire ébouriffée...

Commenter  J’apprécie          120

- Et toi, Jackie ? Qu’est-ce qui a pu conduire une femme comme toi à venir risquer…

- So what ? Pourquoi une femme ne pourrait-elle pas tout simplement apprécier le frisson voluptueux du danger ?...

Commenter  J’apprécie          90
Toi faire musique ?! Armée avec musique ?! Français bizarres !!!
Commenter  J’apprécie          100

- Quel faste ! Mais quels sont ces chars ? (Joséphine)

- Des œuvres d'art que les peuples d'Italie offrent au Directoire. (Napoléon)

- Général, ne dit-on pas que ces trésors sont parfois enlevés avec rudesse ?

- Certes, l'enthousiasme est souvent brutal !... Et puis, que voulez-vous, il faut tellement pour secourir la détresse du Gouvernement de la France !... a vous revoir, citoyen gouverneur. (Napoléon)

Commenter  J’apprécie          80

- Bah !... Mais que va-t-on faire de ces cadavres ?

- Nous allons les laisser dans le fossé, et à la grâce de dieu !... Mon pauvre Edmund... c'était un bien brave cocher !...

... voilà les ouvriers de la commune vont les enterrer, ils ont l'habitude !

- Curieuse façon de faire... enfin chaque pays a ses coutumes !

Commenter  J’apprécie          60

Je n’ai rien contre l’imagination quand elle donne un coup de main au hasard.

Commenter  J’apprécie          60

Les jours passèrent sans que je puisse me défaire de cette apparition. Chaque matin, chaque soir, j'interrogeais la fenêtre, qui, hélas, restait muette. Jusqu'au jour où la belle inconnue réapparut... Elle était à la fenêtre voisine, le front contre la vitre, et regardait le boulevard, une tasse à la main. Un beau visage pensif, encadré d'une tignasse noire ébouriffée... Chaque matin, chaque soir... Chaque soir, chaque matin, ça tournait à l'obsession...Fatalement il fallait bien qu'un jour je fasse ce que je fis ce matin-là.

Commenter  J’apprécie          40
Elle était du monde où les belles choses ont le pire destin…


Commenter  J’apprécie          60

Acheter les livres de cet auteur sur
LirekaFnacAmazonRakutenCultura



Quiz Voir plus

quizz - dernier jour d'un condamné -

En quelle année est publié 'le dernier jour d'un condamné' ?

1999
1829
2004
1899

14 questions
792 lecteurs ont répondu
Créer un quiz sur cet auteur