AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Edgar Pierre Jacobs (Antécédent bibliographique)
ISBN : 2870970870
Éditeur : Blake et Mortimer (28/03/2008)

Note moyenne : 3.4/5 (sur 121 notes)
Résumé :
Mortimer et son assistante, Nastasia, sont intrigués par un bout de roche sur lequel est inscrit une spirale.
Cet échantillon, ramené par Mortimer de ses récentes aventures en arctique, semble composé d'or, enrobé de diamant.
C'est inconcevable techniquement.
Mortimer décide alors d'en savoir plus, et il se lance dans des recherches poussées, qui lui font réaliser le parallèle avec une découverte africaine: une bague, venue d'un sanctuaire afric... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacCulturaLeslibraires.frMomox
Critiques, Analyses et Avis (9) Voir plus Ajouter une critique
Meps
  07 septembre 2017
Voilà un nouveau tome de la série qui me fait continuer à encenser la reprise de la franchise par Yves Sente et André Juillard.
J'ai l'impression de me répéter à chaque nouveau tome mais le duo a l'attitude que j'estime la plus louable quand on reprend un tel monument de la BD: respect total des codes graphiques et narratifs établis par l'auteur initial et rafraichissement des thèmes abordés, pour rendre l'oeuvre plus actuelle.
Le défi est ici encore pleinement réussi avec toujours également un peu plus d'action qu'auparavant et un peu moins de grandes envolées scientifiques avec de longues bulles (même si le début reste assez explicatif, ce qui permet de ne pas totalement dénaturer l'ambiance habituelle).
Il est également intéressant que le nouveau tandem se montre plus féministe que ne l'était Jacobs et que des personnages féminins prennent une part active à l'histoire, sans servir uniquement de faire valoir.
Les paysages africains sont également bien rendus, tout en maintenant la charte graphique Jacobs, où on ressent bien, notamment dans les scènes du vieux quartier et du marché au Kenya, toute l'influence de sa collaboration avec Hergé.
A voir maintenant mon impression sur le prochain tome, réalisé par Van Hamme, dont j'avais apprécié les deux précédents tomes... même si je leur trouvais plus une allure d'hommage que de reprise de la série.

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
lechristophe
  30 octobre 2015
Cette 18ème aventure de Blake et Mortimer est très étrange : elle est présentée comme un one-shot alors qu'elle serait plutôt un 3ème épisode de "Les Sarcophages du 6e continent" puisqu'elle en est la suite immédiate et la conclusion.
Pendant environ les 3/4 de l'album, on ne peut pas dire que l'intrigue soit bien excitante. Mortimer, affligé de troubles de la mémoire, se passionne pour d'étranges découvertes archéologiques identiques effectuées sur différents continents. Au passage le lecteur aura remarqué qu'il est suivi dans tous ses déplacements par un homme dont Blake puis le MI5 se feront plus tard le complice. Accompagné de Nastasia (sa jeune assistante russe découverte dans "La machination Voronov") et de Sarah Summertown (son ancien amour de jeune homme devenue romancière-aventurière) Mortimer part pour l'Afrique où la dernière trouvaille archéologique a eu lieu. Nos trois aventuriers ayant atterri, nous subissons un safari grotesque digne de "Tintin au Congo" avec accident, incidents et bêtes sauvages.
Ce n'est qu'à la page 43 que l'intérêt remonte un peu et que l'intrigue bascule dans la science-fiction et une uchronie qui pourraient être dignes des anciens albums d'Edgar P. Jacobs si l'action n'était pas aussi faiblarde et l'histoire aussi invraisemblable. Tellement invraisemblable qu'elle passe au second plan avec l'apparition du colonel Olrik et le coup de théâtre qui en résulte.
Bref, un album qui permet à Mortimer d'aller en Afrique et aux auteurs de réutiliser des personnages secondaires qu'ils avaient crées dans les albums précédents et de les mettre en avant.
L'information apportée par le coup de théâtre final permet également de relire cet album et la fin du précédent en scrutant consciencieusement les actions de Mortimer ! Pour cela, je lui mets 3 étoiles au lieu de 2.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
oblo
  24 août 2017
Que le capitaine Francis Blake apporte son aide au colonel Olrik, voilà qui, pour tout amateur de la série d'E.P. Jacobs, a le don de titiller la curiosité. Dix-huitième album de la série, le sanctuaire du Gondwana est avant tout un album ultra référencé : prenant la suite du double album des Sarcophages d'Açoka, on y voit apparaître quantité de personnages (le professeur Labrousse ou Nastasia, entre autres) issus des albums précédents. Un album, donc, qui pourrait bien laisser le néophyte sur le carreau, à moins que ce ne soit l'habitué (voire le fan) qui pourrait être déçu de l'intrigue, laquelle ressemble fort à celle de L'énigme de l'Atlantide : le fantastique y a une place importante et, là aussi, on parle d'un continent et de civilisations disparus.
Mais, quand on aime, on n'est évidemment pas objectif. L'album a des qualités certaines : le dessin fait la part belles aux paysages (de l'Angleterre à l'Afrique en passant par l'Antarctique) et même si les personnages apparaissent parfois un peu hiératiques (Mortimer notamment), on retrouve avec plaisir la patte graphique originelle. du côté du scénario, la première partie est riche en suspense et le découpage narratif donne du rythme à l'histoire. Quant à la deuxième partie, elle ravira les amateurs de fin inattendue et ceux qui craignaient que, finalement, la science n'ait rien à voir avec cet album. Pour autant (et pour ma part), la fin paraît laborieuse et, finalement, peut-être un peu décevante.
Un mot de l'histoire, tout de même : en Afrique, un professeur allemand découvre dans une grotte du cratère du Ngorongoro une immense et mystérieuse statue, portant bague au doigt, et défendue par des êtres à têtes de lycaons. Echappant de peu à ce groupe, il ressort de la grotte blessé ... et fou. Au même moment à Londres, le professeur Mortimer a confirmation du caractère extraordinaire de sa découverte en Antarctique : la roche trouvée est décorée d'or et de diamant et aurait au moins 350 millions d'année : une civilisation intelligente aurait-elle vécue avant les dinosaures ? Entre les deux faits, naturellement, se trouve un fil que les 56 pages de l'album déroulent pour dévoiler la nature du mystère. Cela ne suffit pas, malheureusement, à le hisser à la hauteur des références de la série.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
HORUSFONCK
  24 novembre 2016
Cet album réserve une jolie surprise au lecteur!
De plus, la théorie développée d'une civilisation incroyablement ancienne m'a séduit et fasciné.
Blake et Mortimer, pour ne rien gâter, sont accompagnés de séduisantes partenaires d'aventure.
Commenter  J’apprécie          100
Domichel
  16 octobre 2013
Décidément la routine ne convient pas trop aux auteurs qui ont repris B&M. On avait réellement eu du plaisir avec l'arrivée d'Yves Sente pour la machination Voronov, mais depuis, une sorte d'atonie semble avoir saisi le scénariste qui sous couvert de rebondissements convenus et de coups de théâtre prévisibles, nous livre là une copie moyenne qui pourrait presque passer pour un troisième volume du 6e continent dont j'avais relaté mon ennui. Il faut être sacrément attaché à nos héros pour suivre leurs nouvelles (?) aventures en attendant qu'il se passe quelque chose de grandiose, de dramatique, voire même pourquoi pas un peu de suspense serait le bienvenu. D'accord le dessin de Juillard reste fidèle à l'esprit de Maître Jacobs mais c'est quand même insuffisant pour y trouver son compte.
Commenter  J’apprécie          40
Citations et extraits (5) Ajouter une citation
lechristophelechristophe   30 octobre 2015
- Sarah : Venez, Nastasia. Il s'agit de nous habiller décemment pour le dîner.
- Nastasia : Nous habiller décemment ?... Ici, en pleine savane ?
- Sarah : Je vois qu'il était temps que quelqu'un se charge sérieusement de vous initier aux coutumes de la bonne société britannique...
Commenter  J’apprécie          70
DomichelDomichel   16 octobre 2013
- Sur cet agrandissement, nous voyons mieux ces rainures inscrites dans la roche. Leur tracé ne peut-être dû au hasard. Il faut donc admettre la manifestation d'une volonté, peut-être artistique… donc d'une intelligence…
- Vous vous rendez compte de ce que vous me dites ?Une intelligence qui daterait de plus de 350 millions d'années ?! Les plus anciens signes écrits ou gravés connus datent d'il y a environ 30.000 ans !
- Je sais professeur. Nous avons eu beaucoup de mal à admettre nos propres conclusions. Mais ce n'est pas tout…
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
MepsMeps   07 septembre 2017
- Et puis j'avoue que ce prétexte pour vous revoir n'était pas pour me déplaire. Le souvenir que je garde de vous est si...
- Le mien est celui d'un jeune homme beaucoup plus timide. Mais je ne vous en veux pas, Philip, au contraire.
Commenter  J’apprécie          50
reve2003reve2003   14 mars 2018
Si un cerveau entre dans un corps étranger, ce dernier conserve ses capacités purement physiques. La voix, par exemple, produite par sa gorge et ses cordes vocales. En revanche, c'est mon cerveau qui guide cette main lorsque j'écris...
Commenter  J’apprécie          20
fannyvincentfannyvincent   25 janvier 2016
Professeur Mortimer ! Entrez donc ! Que me vaut le plaisir de votre visite ?
Commenter  J’apprécie          50
Videos de Yves Sente (24) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Yves Sente
etrouvez votre coffret de Noël BD adulte dans notre librairie en ligne ! :
RIP Tome 1 : Derrick : Je ne survivrai pas à la mort de Julien Monier et Gaët's aux éditions Petit à Petit Texas Jack de Dubois et Armand aux éditions Le Lombard Cinq branches de coton noir de Sente Yves et Cuzor Steve aux éditions Dupuis
autres livres classés : aventureVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacCulturaLeslibraires.frMomox





Quiz Voir plus

Blake et Mortimer - Le Bâton de Plutarque

Qui est le dessinateur de ce nouveau tome ?

Bob de Moor
Ted Benoît
André Julliard
Antoine Aubin

10 questions
12 lecteurs ont répondu
Thème : Blake et Mortimer, tome 23 : Le bâton de Plutarque de Yves SenteCréer un quiz sur ce livre