AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782095013448
47 pages
Nathan (01/02/2023)
3.89/5   70 notes
Résumé :
Lucas vient d'apprendre qu'un train a déraillé, et que l'accident a fait de nombreuses victimes. Or c'est le train que prend son meilleur ami Benjamin. Benjamin est injoignable, ne donne pas de nouvelles. Les médias relaient l'info en boucle, et l'angoisse monte…
Que lire après Appel en absenceVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (33) Voir plus Ajouter une critique
3,89

sur 70 notes
5
9 avis
4
14 avis
3
3 avis
2
0 avis
1
0 avis
Cathy Ytak est née le 16 juin 1962, en Seine-Saint-Denis, près de Paris. 
Après des études de graphisme et de reliure artisanale, elle fait de nombreux petits boulots. Elle travaille pendant deux ans comme attachée de presse pour les Editions Encrage, à Amiens, puis devient lectrice pour les éditions de noël de 1996 à 1998. Dans le même temps, elle devient traductrice de catalan. Son premier roman Place au soleil est publié en 1999.

Aujourd'hui, elle écrit des romans aussi bien pour les enfants que pour les ados et les adultes, des livres de cuisine. Elle traduit aussi du catalan vers le français les auteurs qu'elle aime. Donc je vais étudier le livre qui s'intitule appel en absence publié le 16 février 2023. Un livre pour ado écrit par Cathy ythak .

Un train qui roulait à 220 km/h a déraillé. Celui que Benjamin devait prendre. Les autorités annoncent que les victimes sont nombreuses. Benjamin ne répond pas au téléphone. Lucas panique. Ben, c'est son meilleur ami d'enfance, le pote de souvenirs, le frère toujours présent. Il a beau essayer de se rappeler qu'il existe une chance que… les scénarios catastrophes s'empilent à mesure que ses appels résonnent dans le vide. Et si Ben était mort ?

Je pense que Cathy Ytak signe ici un récit qui correspond parfaitement au format court de cette collection des éditions Nathan. La psychologie et l'amitié sont à l'honneur tout au long des pages, mais c'est le suspens né de l'absence de Benjamin qui nous tient sur le bout de notre chaise. Il faut dire que l'autrice en met juste assez pour que la panique s'installe, tout en distillant des informations sur l'amitié qui liait les deux jeunes hommes afin de nous faire comprendre l'ampleur de la perte et l'horrible sentiment d'impuissance que ressentent celles et ceux qui ne peuvent qu'attendre. Et espérer.
Je met la note de 5/5 car j'ai bien aimer le suspens qu'il y avait tout au long du livre. Je recommande fortement ce livre surtout pour les ados comme moi car c'est notre style de livre en général.
Maeva




Lucas, bouleversé d'apprendre le déraillement d'un train près de la petite gare de Moissy-Bourgeron, celle que son ami Benjamin emprunte habituellement pour rejoindre son école hôtelière tente désespérément de le contacter, en proie à l'inquiétude. Sans réponse, Benjamin demeure introuvable, plongeant Lucas dans une réflexion sur les moments partagés, regrettant de ne pas avoir pleinement saisi leur valeur. Ce n'est qu'à la fin du livre que Benjamin répond enfin aux nombreux messages, mettant fin à l'angoisse mentale de Lucas.

Ce livre offre une exploration émotionnelle captivante des liens humains et de la fragilité de la vie. L'auteur tisse habilement le drame du déraillement du train avec la quête désespérée de Lucas pour contacter son ami. Cette histoire éveille des émotions intenses, nous incitant à réfléchir sur la valeur des relations et la manière dont la vie peut basculer soudainement. Les regrets de Lucas ajoutent une profondeur émotionnelle, soulignant l'importance d'apprécier pleinement chaque moment. "Appel en absence" est une lecture poignante et réfléchie.
Nesrine
Commenter  J’apprécie          10
4/5
C'est l'histoire de Lucas, un lycéen, qui a un meilleure ami nommé Benjamin. Ils sont amis depuis la naissance et seront amis jusqu'à la mort. Un jour, Benjamin aménage à Nantes et va au lycée hôtelier comme il a toujours voulu et Luca reste dans leur ville natale, mais sa ne les empêche pas de se voir tout les week-ends.
Un jour en rentrant chez lui en train comme tous les vendredi, après une semaine à l'internat... Lucas allume la télé, il apprend que le train de son meilleur ami a déraillé...
Depuis cette nouvelle Benjamin ne répond plus à ses message et ne donne aucun signe de survie. Lucas panique et s'imagine le pire scénario possible, il se sent coupable de lui avoir menti au sujet de sa copine et crois qu'il est trop tard.
A chaque fois qu'une notification sonne sur son téléphone, il panique et rêve que d'une chose, que sa soit un message de Benjamin...
Après un long temps d'attente, Lucas perd espoir et éteint la télévision qui montre des photo de l'accident...
A 20h30 il reçoit un nouveau un message.
Est ce que c'est un message de son meilleur ami ? Est ce qu'il est réellement mort ? Est ce que Benjamin a un problème avec son téléphone ?

Maya
............................................................................


4/5
C'est l'histoire de Lucas un jeune adolescent, qui vient d'apprendre que le train de son meilleur ami a déraillé. Depuis qu'il est au courant Lucas s'imagine le pire scénario possible pour son ami. Il n'arrive pas à le joindre ce qui amplifie son inquiétude. Lucas se remémore des souvenirs joyeux de leur amitié. Il culpabilise de luis avoir menti au sujet de sa sa relation avec sa copine.
La panique de Lucas commence à monter au fur et a mesure qu'il regarde les infos, sa tante et sa mère essayent de le raisonner, de lui dire que tant qu'il n'a pas la preuve qu'il est mort il n'est pas mort, mais Lucas ne semble pas les écouter, en continuant à regarder les actualité terrifiantes . Après de longs moment d'angoisse d'inquiétude Lucas reçoit un message...

J'ai bien aimé ce livre, les moments d'angoisse et d'inquiétude.
Je le conseille pour les petits lecteurs et pour ceux qui aiment les moments de suspense.
Clara

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
4/5

C'est l'histoire de Lucas, un jeune lycéen, attends comme tous les vendredis soirs que son meilleur ami, Benjamin, rentre de son lycée hôtelier à Nantes. Cependant cette fois-ci c'est dans l'angoisse et la peur.
Le train où Benjamin est censé être est passé à la télé, il s'est craché ... de plus, Lucas n'a aucune nouvelle de son meilleur ami, ni messages, ni appels, rien.
Il repense alors à toute leur amitié, les mensonges, les secrets...
J'ai bien aimé ce livre, il y a un bon suspens, la lecture est facile et rapide, le langage est cependant très familier et grossier.

Neela






Commenter  J’apprécie          10
Le mode de la série: Un contexte fort et imprévisible, une situation passionnée, ado et l'un des premiers pas vers les tensions de la vie adulte.
Cette collection, " Court toujours", devrait intéresser les faibles lecteurs ados avec ce format court et ses situations du coeur familières.

Le point de départ sera catastrophique, de quoi dérailler : l'annonce d'un accident ferrovière et l'expectative, l'angoisse même, devant tous les appels en absence vers un proche de notre protagoniste dont il sait qu'il se trouvait dedans.
Attrendre la confirmation par les infos est évidemment insoutenable.
Non, il ne le "ghostera" pas et non, notre héros n'aura pas l'habitude de se tourmenter à outrance.

Mais attendez, on sait aussi par habitude de la collection (même avec un auteur différent) que derrière un premier sujet se cache souvent un deuxième sujet tout aussi important et autour des sentiments ados.
Ça sera le cas. Si certains, sujets à une peur monstre confieront avec vu défiler leur vie sous leurs yeux, quid de ceux dont le couperet d'un évènement fatal menacera de ne plus voir un proche et ce pour toujours?
L'attente permettra tout de même habilement de nous repasser le film de la rencontre des meilleurs amis, Benjamin et notre protagoniste, qui se connaissent depuis la prime enfance.
Rapidement, l'auteure Cathy Ytak avancera le film au moment de l'adolescence, du lycée, des premiers émois, ce moment où les deux devront se séparer, penser à soi avec les choix d'études sans se soucier des projets des autres.
Il y aura aussi une fille pour très naturellement les séparer.
Les meilleurs amis ne seront plus "jumeaux de complicité" et le temps, les rencontres nouvelles feront le reste.
On devinera que notre protagoniste craindra d'avoir perdu Benjamin pour de bon (ce qui sera sur cette nouvelle expérience encore plus dur que d'être dans des villes différentes).
Ils auront vécu des choses fortes qui lieront autant que le temps.

La situation est assez bien raconté, avec le bouillonnement intérieur du héros sous la pression du silence et puis aussi les crépitement de messages qui s'amplifieront avec la nouvelle des infos qui n'échappera plus à personne.
Nous pourrons discerner en définitive tout un groupe autour de deux personnes qui se connaissent bien et finalement, ce réseau va permettre de rassurer : tout du moins, notre héros ne traversera pas cela seul.
Toujours une excellente collection.
Commenter  J’apprécie          20
Ce livre est un roman, l'histoire parle principalement d'un adolescent appelé Benjamin. Celui-ci est au lycée hôtelier à Nantes, sa famille habite plus loin donc il passe la semaine à l'internat de son lycée. Son meilleur ami (le narrateur) habite près de chez lui et lui est allé au lycée de sa ville… Je vous laisse donc imaginer la panique : se retrouver sans son meilleur ami dans un lycée où il ne connait personne ! Sans plus tarder je commence à vous expliquer :
Benjamin prend tous les vendredis soirs après l'école le train à la gare de la ville de son lycée pour rentrer chez lui mais un vendredi, malheureusement, rien ne se passe comme prévu.
Tous ses proches l'attendent à bras ouverts comme tous les vendredis mais aucune nouvelle de Benjamin, qui ne répond pas à son téléphone.
On allume la télé et aux informations, on voit qu'un train a déraillé et les caméras de surveillance montrent un très grave accident. Malheureusement l'heure de ce train est celle de celui de Benjamin ! OH malheur toute sa famille et ses amis ont terriblement peur, et le croient mort. Mais vous n'êtes pas au bout de vos surprises…
Ce livre nous procure de la peur, du stress, beaucoup d'émotions… Moi qui n'aime pas forcément lire, ce livre, je l'ai adoré ! Je suis complétement rentrée dans l'histoire. Les personnages sont attachants, l'écriture est fluide, le livre est facile à lire. Il m'a donné envie de le relire encore et encore !
Je recommande ce livre à tous les amateurs de romans réalistes !
Commenter  J’apprécie          00
Encore un excellent titre de la collection Court toujours !

Un train qui déraille, et c'est l'incompréhension qui s'installe, l'angoisse qui grandit.
Lucas sait que son ami Benjamin est à bord de ce train. Alors quand aux infos, on annonce que le train a déraillé, que les secours sont en route, que les victimes sont nombreuses, c'est le début d'une longue, très longue et épouvantable attente qui commence.

Cathy Itak a bien pris la mesure de la fébrilité et de l'impuissance de tous ceux qui attendent de savoir. le roman va crescendo et ne laisse aucun répit. On replonge dans le passé, on ressasse avec Lucas tous les bons ou mauvais moments de partage avec les amis, toutes les choses qu'on aurait voulu dire et qu'on n'a pas dites. le lecteur est au coeur du processus. L'émotion est au rendez-vous !
Une très bonne approche psychologique de l'attente et de la douleur.
Commenter  J’apprécie          50

Citations et extraits (5) Ajouter une citation
et la vie, je la trouve dégueulasse si je dois la vivre sans toi, si je dois désormais faire avec ton absence.
Commenter  J’apprécie          10
Un jour, Léa m'a dit : "Tu peux pas le lâcher un peu, ton copain ? Vous êtes pédés, ou quoi ?"
Je lui ai répondu : "Hein ? Mais n'importe quoi ! Lui, c'est comme s'il était de ma famille. Tu coucherais avec quelqu'un de ta famille, toi ? Moi non. Et si j'étais gay, je ne serais pas avec toi, je serais avec un mec. (p.18)
Commenter  J’apprécie          10
Mais t'appelles pas...
Alors si t'appelles pas... il faudra s'habituer à ce silence, à ce froid, à tout ce temps qu'il me reste à vivre sans toi. Prendre la mesure du vide que tu laisses, comme une lumière qu'on aurait éteinte dans une pièce, d'un seul coup, et sans personne pour la rallumer. (p.46)
Commenter  J’apprécie          10
Alors écoute-moi bien : tant que tu n'as pas la preuve de la mort de Benjamin, c'est qu'il est vivant. Tu m'entends, Lucas ? Vivant. Et arrête de regarder ces images en boucle, il y a de quoi se foutre en l'air tellement c'est déprimant. (p.34)
Commenter  J’apprécie          10
Mais si tu n’avais pas ouvert ton ordinateur, ton téléphone, ta télé, est-ce que tu serais en train de t’inquiéter ?
Commenter  J’apprécie          00

Videos de Cathy Ytak (5) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Cathy Ytak
Engager son corps dans le monde, dans la lutte et dans L Histoire… Quand le corps féminin se fond avec le corps social, il n'y a qu'un pas entre solidarité et sororité.
Animé par Willy Richert.
Avec les auteur·rice·s Carole Trébor (Louise Michel, Je suis tout en orage, Albin Michel Jeunesse), Cathy Ytak (Têtes hautes, Talents hauts), Jean-Laurent del Socorro (Vainqueuse, l'école des loisirs) et l'auteur-illustrateur Stéphane Fert (La Marche brume, vol. 1, le Souffle des choses, Dargaud).
Avec la participation de Shyrine Slamani et les élèves de 3e et 6e du collège Anatole France - Les Pavillons-sous-Bois (93). Un grand merci à Stéphanie Jarrad, professeure.
Et la voix de Cécile Ribault Caillol pour Kibookin.fr
+ Lire la suite
autres livres classés : accidentVoir plus
Les plus populaires : Jeune Adulte Voir plus


Lecteurs (129) Voir plus



Quiz Voir plus

As-tu bien lu "Le garçon d'écume"?

Quelle histoire la mère de Samuel lui raconte-t-elle souvent?

La petite sirène
Cendrillon
La belle au bois dormant
Robin des bois

7 questions
3 lecteurs ont répondu
Thème : Le garçon des rives - Le garçon d'écume de Cathy YtakCréer un quiz sur ce livre

{* *} .._..