AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

3.42/5 (sur 1906 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Thionville, Moselle , le 30/09/1957
Biographie :

Dominique Sylvain a été journaliste indépendante, puis journaliste d'entreprise et responsable du mécénat dans la sidérurgie (groupe Usinor).

Pendant treize ans, elle a vécu avec sa famille en Asie. Ainsi, Tokyo, où elle a passé dix ans, lui a inspiré son premier roman "Baka !" (1995). "Sœurs de sang" et "Travestis" (1997 et 1998) ont été écrits à Singapour.

Elle a reçu le Prix Sang d'Encre en 2000 pour "Vox", le prix Michel Lebrun en 2001 pour "Strad", le Grand prix des lectrices de Elle 2005 pour "Passage du désir", le prix du meilleur polar du magazine LIRE pour "Guerre sale" en 2011, le prix Interpol'Art pour "Kabukicho" et le prix Claude Chabrol 2020 pour "Une femme de rêve".

Dix-huit de ses romans sont parus dans la collection Chemins nocturnes des éditions Viviane Hamy. "Mousson froide" a été publié en mars 2021 par les éditions Robert Laffont.

Dominique Sylvain est également la créatrice, avec Frank Sylvain, d'Atelier Akatombo, une maison d'édition consacrée à la traduction d'ouvrages japonais (polar, science-fiction, essais sur l'art...).
+ Voir plus
Source : /www.viviane-hamy.fr
Ajouter des informations
Bibliographie de Dominique Sylvain   (59)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (32) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

À l'occasion de la 20ème édition du festival "Quais du Polar" à Lyon, Dominique Sylvain vous présente son ouvrage "Ingrid et Lola enquêtent. Périlleuses Pyrénées" aux éditions Robert Laffont. Retrouvez le livre : https://www.mollat.com/livres/2987888/dominique-sylvain-ingrid-et-lola-enquetent-perilleuses-pyrenees Note de musique : © mollat Sous-titres générés automatiquement en français par YouTube. Visitez le site : http://www.mollat.com/ Suivez la librairie mollat sur les réseaux sociaux : Instagram : https://instagram.com/librairie_mollat/ Facebook : https://www.facebook.com/Librairie.mollat?ref=ts Twitter : https://twitter.com/LibrairieMollat Linkedin : https://www.linkedin.com/in/votre-libraire-mollat/ Soundcloud: https://soundcloud.com/librairie-mollat Pinterest : https://www.pinterest.com/librairiemollat/ Vimeo : https://vimeo.com/mollat

+ Lire la suite
Podcasts (2) Voir tous


Citations et extraits (279) Voir plus Ajouter une citation
- Vous n'êtes pas naïf, patron. Combien d'affaires s'arrêtent avant leur résolution ? La raison d'Etat a toujours existé. Et la lucidité est un minimum vital.
Commenter  J’apprécie          261
On a beaucoup perdu en abandonnant le polythéisme. Les dieux de la Nature faisaient de très bons juges. Et puis prier un dieu pour chaque occasion de la vie quotidienne, chaque humble préoccupation - une bonne moisson, la naissance d'un héritier, la santé pour la tribu -, était plus intelligent et utile que l'adulation d'un seul démiurge héritier de la Vérité. Car qui croit la détenir apprécie de l'imposer.
Commenter  J’apprécie          230
Dominique Sylvain
Il n’avait pas fallu longtemps à Nico pour la retrouver. Comme tous ces gens qui ne se méfiaient pas de l’Internet, l’ancienne «chef op» du son avait laissé des traces. Elle était devenue audio-naturaliste. Un mot compliqué pour dire qu’elle enregistrait les sons de la nature. D’après son site, elle bossait pour les musées, faisait des conférences. Et vendait ces sons au cinéma. p. 76
Commenter  J’apprécie          221
"- On a beaucoup perdu en abandonnant le polythéisme. Les dieux de la Nature faisaient de très bons juges. Et puis prier un dieu pour chaque occassion de la vie quotidienne, chaque humble préoccupation - une bonne moisson, la naissance d'un héritier, la santé pour sa tribu -, était plus intelligent et utile que l'adulation d'un seul démiurge héritier de la Vérité. Car qui croit la détenir apprécie de l'imposer.
- Le monothéisme ou l'invention de l'intolérance.
- Et puis les dieux de l'Olympe avaient le bon goût d'avoir autant de défauts que de qualités et donc d'être proches des simples mortels...."
Commenter  J’apprécie          190
"J'utillie un langage adulte pour m'adresser à vous. Je ne vous cache jamais la réalité, si dure soit-elle. notre planète a ses côtés hostiles, il faut s'entrainer tôt pour y survivre."
Commenter  J’apprécie          200
Et Lola avait pensé à Chateaubriand : " Tout change en Bretagne, sauf la mer qui ne change jamais parce qu'elle change toujours."
Commenter  J’apprécie          200
Qui était ce gars nommé Yudai qui vivait dans la même peau que lui? A force de cacher sa personnalité pour ne jamais décevoir ses clientes, il n'était plus sûr d'exister.
Commenter  J’apprécie          190
Le corps d’Adèle Bouchard avait été retrouvé dans un champ. La jeune femme s’était brisé la nuque, probablement en tentant de fuir. Laurence Schneider était introuvable, et son mari, actuellement aux États-Unis, n’avait aucune nouvelle. La ferme des Schneider avait été presque entièrement détruite par les flammes. Un incendie volontaire. On avait trouvé des bidons de diesel à moitié calcinés. Le véhicule de Laurence, un 4x4 rouge qu’elle utilisait quotidiennement, avait disparu. La gendarmerie avait utilisé un hélicoptère pour survoler les bois sans succès. Et personne n’évoquait l’existence de la fille de Karmia. Il alla s’asseoir près de l’église et réfléchit. Lui, il avait une trace de cette fille. Elle dormait dans son portable. Karmia était passé à travers les mailles du filet. Mais tout ça n’expliquait pas ce qu’avait fabriqué sa fille en pleine forêt, fusil en main, en compagnie d’un SDF au regard ravagé. p. 192
Commenter  J’apprécie          160
- On est nettement plus chaudes que le commandant Duguin et son sbire [...]
- Nettement plus chaleureuses tu veux dire ?
- Oui, si tu préfères.
Ingrid était née pour réinventer le français et réconforter le monde entier.

Commenter  J’apprécie          170
Les trains, les avions, les bateaux étaient des endroits redoutables. Ils vous emportaient dans l'espace et incitaient votre corps momentanément prisonnier à se souvenir, à déplier des émotions jusque là bien rangées ; la nostalgie n'était jamais aussi effrayante que dans le mouvement des transports.
Commenter  J’apprécie          160

Acheter les livres de cet auteur sur
Fnac
Amazon
Decitre
Cultura
Rakuten

Listes avec des livres de cet auteur
Lecteurs de Dominique Sylvain (1794)Voir plus

¤¤

{* *} .._..