AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres

Note moyenne 3.97 /5 (sur 16 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Calais , le 14/03/1972
Biographie :

Spécialiste des questions environnementales, co-rédactrice du bréviaire humaniste Regards partagés(sur la Terre et les hommes) illustré par Yann Arthus-Bertrand dans lequel elle a apporté des données souvent méconnues sur les hommes et la planète.

Elle est ingénieur agronome.

Ajouter des informations
Bibliographie de Isabelle Delannoy   (7)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (9) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Saviez-vous qu'un seul smartphone était plus puissant que l'ensemble des systèmes d'information ayant envoyé l'homme sur la Lune ? Imaginez encore que si le numérique était un pays, il se classerait au 3e rang des consommateurs d'électricité, derrière la Chine et les Etats-Unis. Si l'on rajoute à cela la consommation d'eau que nécessite le refroidissement des data centers, ou bien les ressources utilisées pour fabriquer les objets connectés, on comprend vite que l'empreinte environnementale du numérique soit colossale. C'est tout cela que Guillaume Pitron met en exergue dans l'Enfer numérique. Journaliste, réalisateur de documentaires et auteur, son premier livre La Guerre des métaux rares, paru en 2018, n'était pas passé inaperçu. Nul doute que sa nouvelle enquête ne laissera pas les lecteurs indifférents. Après notre entretien avec Guillaume Pitron, place à la bibliographie de notre libraire Rozenn. Puis nous terminerons cet épisode avec Gaëtan Palka, enseignant-chercheur à l'ISEN, une école d'ingénieurs de Brest, qui a notamment développé une filière "numérique et environnement". Bibliographie: - L'Enfer numérique , de Guillaume Pitron (éd. Les Liens qui libèrent) https://www.librairiedialogues.fr/livre/18910218-l-enfer-numerique-voyage-au-bout-d-un-like-guillaume-pitron-editions-les-liens-qui-liberent - La Guerre des métaux rares, de Guillaume Pitron (éd. Les Liens qui libèrent) https://www.librairiedialogues.fr/livre/15683270-la-guerre-des-metaux-rares-la-face-cachee-de-l--guillaume-pitron--editions-les-liens-qui-liberent - La Croissance verte contre la nature, d'Hélène Tordjman (éd. La Découverte) https://www.librairiedialogues.fr/livre/18431761-la-croissance-verte-contre-la-nature-critique--helene-tordjman-la-decouverte - Pétrole, le déclin est proche, de Matthieu Auzanneau (éd. Seuil) https://www.librairiedialogues.fr/livre/18642602-petrole-le-declin-est-proche-matthieu-auzanneau-hortense-chauvin-seuil - L'Économie symbiotique, d'Isabelle Delannoy (éd. Babel) https://www.librairiedialogues.fr/livre/18053433-l-economie-symbiotique-regenerer-la-planete-l--isabelle-delannoy-actes-sud - le Bonheur était pour demain, de Philippe Bihouix (éd. Seuil) https://www.librairiedialogues.fr/livre/15269181-le-bonheur-etait-pour-demain-philippe-bihouix-seuil - L'Âge des low tech, de Philippe Bihouix (éd. Points) https://www.librairiedialogues.fr/livre/18431529-l-age-des-low-tech-vers-une-civilisation-techn--philippe-bihouix-points - L'Économie politique n° 90 (Revue Alternatives Économiques) https://www.librairiedialogues.fr/article/18642025-l-economie-politique-numero-90-collectif-alter-eco

+ Lire la suite

Citations et extraits (20) Voir plus Ajouter une citation
BRAEM   15 février 2019
L'économie symbiotique de Isabelle Delannoy
L'économie symbiotique est au contraire une économie régénératrice de ses ressources. Plus l'homme produit selon ses principes dans le vivant, la technologie et la sphère sociale, plus il est capable de régénérer ses ressources et d'arriver probablement à un point non seulement où il devient cocréateur des équilibres planétaires au lieu d'en être le fossoyeur, mais où il parvient également à créer plus de ressources qu'il n'en consomme.
Commenter  J’apprécie          40
BRAEM   13 février 2019
L'économie symbiotique de Isabelle Delannoy
L'humain prend un autre rôle dans le vivant. Il n'observe plus la nature "pour mieux la soumettre", pour en devenir "maître et possesseur", comme l'exprimait Francis Bacon et René Descartes, pères du rationalisme occidental moderne, mais pour en comprendre et en respecter les équilibres afin de favoriser son développement et sa croissance.
Commenter  J’apprécie          30
Apoapo   23 octobre 2022
L'économie symbiotique de Isabelle Delannoy
4. « Pour devenir symbiotiques et dépasser la fragile frontière qui sépare la symbiose du parasitisme, nos sociétés doivent franchir le point de bascule où l'impact positif de la technosphère sur les autres écosystèmes devient supérieur à son impact négatif, et savoir préserver les ressources dont la technosphère dépend scientifiquement. Est-ce possible ? Nous n'en savons rien, seules des mesures pourraient nous en informer. Cela nécessite un changement radical de nos indicateurs. Aujourd'hui adaptés à une vision extractrice de notre économie, ils ne savent pas mesurer le couplage des activités économiques avec la régénération des écosystèmes écologiques, économiques et sociaux. La seule régénération que nous savons parfaitement mesurer est la régénération financière. Néanmoins, la synergie entre toutes les nouvelles logiques économiques et productives qu'ont inventées les pionniers de cette nouvelle économie depuis cinquante ans laisse apparaître que cela est largement envisageable. » (p. 314)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Apoapo   23 octobre 2022
L'économie symbiotique de Isabelle Delannoy
1. « Apparues sans concertation, les différentes logiques économiques et productives que nous avons successivement présentées couvrent toutes les activités économiques et forment un système économique complet. Sous leur apparente diversité et la multiplicité des termes – ingénierie écologique, permaculture, biomimétisme, écologie industrielle, économie circulaire, économie de fonctionnalité, smart grids, open source, makerspaces, open data, économie du pair à pair, contributive, sociale et solidaire... –, elles sont d'une extraordinaire cohérence dans leur structure de fonctionnement et peuvent être décrites selon les mêmes principes.

Pour simplifier le propos, j'ai qualifié ces principes – et le système logique dont ils sont le cœur – de "symbiotiques", du nom du phénomène qu'ils décrivent où ils sont assemblés pour la gestion du vivant, des industries, et des rapports sociaux de la production à la consommation, et jusqu'à la gouvernance. […] Il est utilisable pour étudier la cohérence de n'importe quel système technique, productif ou d'échan1. « Apparues sans concertation, les différentes logiques économiques et productives que nous avons successivement présentées couvrent toutes les activités économiques et forment un système économique complet. Sous leur apparente diversité et la multiplicité des termes – ingénierie écologique, permaculture, biomimétisme, écologie industrielle, économie circulaire, économie de fonctionnalité, smart grids, open source, makerspaces, open data, économie du pair à pair, contributive, sociale et solidaire... –, elles sont d'une extraordinaire cohérence dans leur structure de fonctionnement et peuvent être décrites selon les mêmes principes.

Pour simplifier le propos, j'ai qualifié ces principes – et le système logique dont ils sont le cœur – de "symbiotiques", du nom du phénomène qu'ils décrivent où ils sont assemblés pour la gestion du vivant, des industries, et des rapports sociaux de la production à la consommation, et jusqu'à la gouvernance. […] Il est utilisable pour étudier la cohérence de n'importe quel système technique, productif ou d'échanges économiques, avec la logique de cette nouvelle économie montante. […] L'avantage d'une théorisation est de pouvoir pousser la logique identifiée jusqu'au bout et de proposer une image complète d'une réalité qui, bien que non actualisée encore, est bel et bien présente dans son potentiel. » (p. 227)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
BRAEM   09 février 2019
L'économie symbiotique de Isabelle Delannoy
Cette augmentation des inégalités, au niveau mondial comme local, ne cesse d'aller en s'accélérant ces dernières années. Elles est un profond facteur de déstabilisation sociale. Elle entraîne stigmatisations et violences. En effet, ce n'est pas la richesse qui fait la cohésion sociale, mais sa répartition équitable.
Commenter  J’apprécie          20
Apoapo   23 octobre 2022
L'économie symbiotique de Isabelle Delannoy
3. « Nous allons appliquer les propriétés des systèmes pour extrapoler le développement de l'économie symbiotique à un niveau mondial à partir de ses caractéristiques fondamentales. […]

L'économie symbiotique a une structure fractale. Au niveau le plus petit, les éléments s'organisent en écosystèmes qui s'organisent eux-mêmes en écosystèmes d'écosystèmes structurés toujours selon les mêmes principes d'organisation […]

L'économie circulaire met en coopération les éléments simples que sont les industries selon ces principes et crée des écosystèmes industriels technosphériques ; l'ingénierie écologique ou la permaculture assemblent des espèces vivantes (en y intégrant l'espèce humaine) selon les mêmes principes, et produisent des services écosystèmiques qu'aucune des espèces ne peut produire isolée ; les réseaux numériques produisent des data issues de l'interaction des données, qui vont les influencer en retour ; les individus forment des écosystèmes sociaux, qui vont produire de l'intelligence collective et influencer les individus en leur amenant des nouveaux savoirs, savoir-faire, opinions, etc. » (p. 283)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
BRAEM   26 février 2019
L'économie symbiotique de Isabelle Delannoy
L'information est une ressource étonnante. Contrairement à la matière et à l'énergie, plus elle se partage, plus elle se multiplie.
Commenter  J’apprécie          20
Apoapo   23 octobre 2022
L'économie symbiotique de Isabelle Delannoy
2. « La légèreté avec laquelle nous accédons à une myriade de services cache en coulisses une industrie lourde, aux conséquences écologiques et sociales parmi les plus noires. Nos balades numériques engloutissent déjà 10% de l'électricité mondiale et cette consommation croît de 7% par an. Les métaux qui composent nos écrans et nos processeurs sont souvent en quantités limitées sur le globe, disponibles en quelques points seulement, et les méthodes d'extraction sont parmi les pires que nous puissions connaître : déplacement et intimidation de populations, notamment indigènes, pollution des rivières aux métaux lourds pour purifier les minerais, guerres. L'industrie numérique repose sur des coulisses que nous préférons ne pas voir. […] En fin de chaîne, la situation n'est guère plus reluisante. Les déchets de numérique s'entassent. » (pp. 254-255)
Commenter  J’apprécie          00
BRAEM   06 mars 2019
L'économie symbiotique de Isabelle Delannoy
Le vivant a développé des réponses au croisement de l'efficience et de la résilience. Sans autre solvant que l'eau, à partir de l'énergie du Soleil et à température ambiante, les systèmes vivants ont adoptés des formes et des organisations d'une grande intelligence.
Commenter  J’apprécie          10
BRAEM   07 mars 2019
L'économie symbiotique de Isabelle Delannoy
Aussi loin que nous pouvons remonter dans les écrits qui fondent notre civilisation, nous pouvons voir combien elle s'est construite idéologiquement en opposition au vivant. Les pères de la science moderne, qu'il s'agisse du français René Descartes ou de l'anglais Francis Bacon, pourtant bien opposés sur les méthodologies, s'accordent sur une chose : l'objet de notre science. Pour le premier, il s'agit d "devenir maître et possesseur de la nature" ; pour le second, de l'observer pour mieux la soumettre. Ce paradigme ne leur est pas propre; il est celui de la société dans laquelle ils évoluent : il y a Homme et Nature, et l'idée qu'ils se font du progrès est d'accroître la domination du premier sur la seconde.
Commenter  J’apprécie          00

Acheter les livres de cet auteur sur
LirekaFnacAmazonRakutenCultura



Quiz Voir plus

Poésie : Baudelaire : les fleurs du mal

Baudelaire l'alchimiste des mots souhaite transformer la boue en :

papier
argent
or
bronze

9 questions
391 lecteurs ont répondu
Thème : Les fleurs du mal de Charles BaudelaireCréer un quiz sur cet auteur