AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2916533990
Éditeur : Océan éditions (01/10/2010)

Note moyenne : 3.56/5 (sur 9 notes)
Résumé :

Dans ces Petites histoires de quartiers, on rencontre un adolescent qui rêve d'être journaliste et ne supporte plus qu'on lui demande ses origines, un autre qui se demande ce qu'il fera de sa vie alors qu'il fait tant de fautes d'orthographe, des filles qui ne peuvent pas sortir le soir parce qu'elles sont des filles justement, des hommes et des femmes qui aimeraient vivre sans craindre le regard des autres, une petite fille qui voudrait se d&#x... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
zazimuth
  22 février 2017
J'ai emprunté ce recueil de nouvelles à la médiathèque. J'ai trouvé les histoires de qualité inégale mais elles ont en commun d'aborder un aspect du quotidien dans des milieux où la discrimination et les inégalités qui en découlent sont omniprésentes.
La question de l'identité et des origines qu'on renvoie aux personnes dont la couleur de peau n'est pas blanche ; le sexisme lié au prétendu genre des activités ou des comportements qui prive filles et garçons de leur libre-arbitre mais il y a aussi l'histoire de cet homme honteux de ses difficultés scolaires qui a inventé un stylo révolutionnaire et encourage son apprenti à ne pas se laisser engluer dans les questions d'ordre social. Il y a des histoires de maltraitance, d'inceste, de suicide...
Chaque histoire peut faire réfléchir et ouvrir un débat avec des jeunes je pense.
Commenter  J’apprécie          60
Sharon
  09 août 2011
Rédiger ce fameux "avis" revient à faire des choix. Je pourrais analyser chaque nouvelle une à une, distinguer celles dont le narrateur est omniscient, de celles dont la voix du narrateur s'élève pour nous conter son histoire ou celle d'un proche. Je ne le ferai pas, non par paresse, mais parce que le but de ce billet est de vous donner envie de découvrir ce recueil, non de vous le résumer.
Je vous dirai simplement que deux nouvelles sont très drôles, même si les sujets abordés ne le sont pas.
Je vous dirai que l'écriture (au sens le plus large du terme) est le centre de deux autres nouvelles et que les contes de fées se récrivent au présent.
Je vous dirai qu'aucun thème n'effraie Julia Billet, et si "les inégalités" sont le fil conducteur de ce livre, elles prennent des visages très variées. Inégalités dues à la couleur de la peau, au sexe (les clichés sexistes ont la vie dure), à l'âge ou à la naissance. Inégalité entre les riches et les pauvres, exacerbés quand une des nouvelles s'apparente à la science-fiction.
Je vous dirai que tout n'est pas toujours bien qui finit bien.
Je vous dirai aussi que ce livre "de littérature jeunesse" plaira sans doute davantage aux adultes qu'aux adolescents - ce qui constitue sans doute sa faiblesse.
Je vous dirai que j'ai lu ce recueil d'une traite, et que je l'ai vraiment adoré

Lien : http://le.blog.de.sharon.ove..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
CelineCDI
  23 février 2013
Dix-sept petites histoires d'inégalités, parfois graves, parfois plus légères.
J'ai bien aimé ces nouvelles, leur style, leurs thèmes, la façon souvent percutante de montrer les petits ou grands travers de l'humanité. Ce recueil, publié par une maison d'édition réunionnaise, est une jolie réussite.
Commenter  J’apprécie          20
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
zazimuthzazimuth   22 février 2017
Dans ton pays, si on traite quelqu'un de nègre, on est taxé de raciste, mais quand on l'appelle black, on est dans le coup, dans le mouv' comme disent les chanteurs aujourd'hui. Moi qui suis noire comme Solex, ça me fait bien rire ; black ça évite le mot noir, et le noir, tout le monde sait, ce n'est jamais bien propre. (…) Alors que black, ça fait américain, basketteur, sapeur, chanteur... c'est classe, propre, riche. Mais quand tu y penses, black, ça veut juste dire noir. (p.125)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
barbeliabarbelia   30 mai 2013
- Vous savez madame, j'étais au petit supermarché du coin, la semaine dernière, Élisa est entrée avec sa mère et j'ai vu la caissière appeler le vigile et lui dire "Attention, des gitans !". J'ai bien vu ce qui s'est passé ensuite : le vigile les a suivies pas à pas, dans tous les rayons, jusqu'à ce qu'elles passent à la caisse. [...]
Commenter  J’apprécie          50
Video de Julia Billet (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Julia Billet
A propos de son roman "Salle des pas perdus"
autres livres classés : sexismeVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

Littérature jeunesse

Comment s'appelle le héros créé par Neil Gailman ?

Somebody Owens
Dead Owens
Nobody Owens
Baby Owens

10 questions
906 lecteurs ont répondu
Thèmes : jeunesse , littérature jeunesse , enfantsCréer un quiz sur ce livre