AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

4.21/5 (sur 52 notes)

Nationalité : France
Biographie :

Marco Martella est écrivain, jardinier, et membre de l’Institut européen des jardins et des paysages. Depuis 2010, il dirige, la revue Jardins aux Éditions du Sandre et, désormais, aux Pommes sauvages. En utilisant des hétéronymes, il a publié Le Jardin perdu (Jorn de Précy, Actes Sud, 2011) et Jardins en temps de guerre (Teodor Cerić, Actes Sud, 2014), édités également en Italie et en Espagne. Pour ces ouvrages, il a reçu plusieurs prix : « Lire au jardin » (domaine de Versailles), « Saint-Fiacre », « Redouté », « Ceppo Natura », et « Michel Tournier ». En 2016 il a publié en Italie Tornare al giardino (Ponte alle Grazie). Il écrit également des articles et des monographies sur le paysage dans des revues comme Polia ou la Revue des deux mondes.

Ajouter des informations
Bibliographie de Marco Martella   (4)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

« […] Jour après jour, Saba - de son vrai nom Umberto Poli (1883-1957) - compose le “livre d'heures“ d'un poète en situation de frontière, il scrute cette âme et ce coeurs singuliers qui, par leur tendresse autant que leur perversité, par la profondeur de leur angoisse, estiment pouvoir parler une langue exemplaire. […] […] Au secret du coeur, dans une nuit pétrie d'angoisse mais consolée par la valeur que le poète attribue à son tourment, cette poésie est une étreinte : à fleur de peau, de voix, une fois encore sentir la présence de l'autre, porteur d'une joie qu'on n'espérait plus. […] Jamais Saba n'avait été aussi proche de son modèle de toujours, Leopardi (1798-1837) ; jamais poèmes n'avaient avoué semblable dette à l'égard de l'Infini. le Triestin rejoint l'auteur des Canti dans une sorte d'intime immensité. […] […] Comme le souligne Elsa Morante (1912-1985), Saba est plutôt l'un des rares poètes qui, au prix d'une tension infinie, ait élevé la complexité du destin moderne à hauteur d'un chant limpide. Mais limpidité n'est pas édulcoration, et permet au lecteur de percevoir deux immensités : le dédale poétique, l'infinie compassion. » (Bernard Simeone, L'étreinte.) « […] La première édition du Canzoniere, qui regroupe tous ses poèmes, est fort mal accueillie par la critique en 1921. […] Le Canzoniere est un des premiers livres que publie Einaudi après la guerre […] L'important prix Vareggio de poésie, obtenu en 1946, la haute reconnaissance du prix Etna-Taormina ou du prix de l'Accademia dei Lincei, ne peuvent toutefois tirer le poète d'une profonde solitude, à la fois voulue et subie : il songe au suicide, s'adonne à la drogue. En 1953, il commence la rédaction d'Ernesto, son unique roman, qui ne paraîtra, inachevé, qu'en 1975. […] » 0:00 - Titre 0:06 - Trieste 1:29 - le faubourg 5:27 - Lieu cher 5:57 - Une nuit 6:32 - Variations sur la rose 7:15 - Épigraphe 7:30 - Générique Contenu suggéré : Giacomo Leopardi : https://youtu.be/osdD2h8C0uw Marco Martella : https://youtu.be/R9PPjIgdF2c Iginio Ugo Tarchetti : https://youtu.be/hnV93QZ6O1s Guido Ceronetti : https://youtu.be/mW1avxXaSKI Alberto Moravia : https://youtu.be/MgIVofYEad4 Pier Paolo Pasolini : https://youtu.be/-sWZYlXVZ-U Cesare Pavese : https://youtu.be/uapKHptadiw Dino Buzzati : https://youtu.be/ApugRpPDpeQ Sibilla Aleramo : https://youtu.be/Y24Vb0zEg7I Julius Evola : https://youtu.be/coQoIwvu7Pw Giovanni Papini : https://youtu.be/tvirKnRd7zU Alessandro Baricco : https://youtu.be/¤££¤74Giuseppe Ungaretti64¤££¤80 Giuseppe Ungaretti : https://youtu.be/_k1bTPRkZrk LES FILS DE LA LOUVE : https://youtu.be/ar3uUF-iuK0 INTRODUCTION À LA POÉSIE : https://www.youtube.com/playlist?list=PLQQhGn9_3w8rtiqkMjM0D1L-33¤££¤76LES FILS DE LA LOUVE77¤££¤ AUTEURS DU MONDE (P-T) : https://www.youtube.com/playlist?list=PLQQhGn9_3w8pPO4gzs6¤££¤39LES FILS DE LA LOUVE75¤££¤8 PÈLERINS DANS LA NUIT SOMBRE : https://youtu.be/yfv8JJcgOVM Référence bibliographique : Umberto Saba, du Canzoniere, choix traduit par Philippe et Bernard Simeone, Paris, Orphée/La Différence, 1992. Image d'illustration : https://itinerari.comune.trieste.it/en/the-trieste-of-umberto-saba/ Bande sonore originale : Maarten Schellekens - Hesitation Hesitation by Maarten Schellekens is licensed under a Attribution-NonCommercial-NoDerivatives 4.0 International License. Site : https://freemusicarchive.org/music/maarten-schellekens/soft-piano-and-guitar/hesitation/ #UmbertoSaba #Canzoniere #PoésieItalienne

+ Lire la suite
Podcasts (1)


Citations et extraits (9) Ajouter une citation
Ce jardin parfaitement clos qu'elle appelait "my little garden within", était, à n'en pas douter, "son" lieu. Plus paradisiaque encore, si possible, que le vrai jardin, et tout aussi rassurant que sa chambre. Comme sa poésie, il était rangé, soigneusement travaillé - et là aussi, j'en suis sûr, devait se cacher le cratère d'un volcan. (...) Je crois que comme la poésie, la vraie je veux dire, cette serre avait pour Emily un petit air d'éternité.

(A propos d'Emily Dickinson)
Commenter  J’apprécie          270
Ainsi, même le plus humble ou le plus modeste des jardins nous apparait aujourd'hui comme une rupture dans le territoire et dans le tissu de non-lieux dont sont composés nos paysages, une zone franche, un maquis possible. Il constitue une subversion. Pas une subversion comme on l'entend couramment, à savoir un acte révolutionnaire visant à renverser le pouvoir en place et à le remplacer par un autre, mais une dissidence, une voix discordante. Davantage un bruissement qu'une voix, n'imposant rien, se limitant, comme le fait parfois le poème, à suggérer des cheminements possibles.
Commenter  J’apprécie          242
Et les livres sont un peu comme les jardins, de jolis rêves qui ne servent qu'à nous faire sentir, de temps en temps, moins seuls. Mais eux aussi ne font que passer.
Commenter  J’apprécie          221
Et maintenant que j'étais seule et que les voix de mes amis s'étaient éteintes au loin, je m'aperçus que la forêt baignait dans un silence à peu près total. Je m'arrêtai un instant : pas de chant d'oiseaux, ni de bourdonnement d'insectes. Seules quelques gouttes de pluie qui parvenaient à pénétrer la canopée, très haute au dessus de ma tête, résonnaient de temps en temps en tombant sur les troncs couchés.
Commenter  J’apprécie          211
Où, dans quels bienheureux jardins constamment arrosés,
Sur quels arbres, aux calices de quelles fleurs tendrement défleuries,
Mûrissent-ils, les fruits étranges de la consolation ?

Rainer Maria Rilke
Commenter  J’apprécie          170
Marco Martella
Le jardinage est un dialogue ininterrompu avec la terre.
Commenter  J’apprécie          50
Si j'avais dû définir le jardin, comme dans un devoir d'école, j'aurais probablement dit : lieu où l'on a connu le bonheur et dans lequel on souhaite, tout au long de sa vie, pouvoir retourner.
Commenter  J’apprécie          30
Nous avons continué à marcher jusqu'au moment où nous sommes arrivés au pré au bout du jardin, plus noir que vert à cause des corneilles, qui picoraient dans l'herbe. Elles continuaient à arriver, se posant sans bruit sur la pelouse. Ah, les corneilles, la vue la plus mélancolique que cette campagne offre en hiver! pensais-je tristement, mais ma tristesse venait aussi de l'idée des innombrables vies dont l'histoire n'est lue par personne et de tous les livres qui n'ont jamais été écrits- les livres fantômes, qui peut-être comptent plus que les livres publiés, ceux qui vivent au grand jour, y compris les chefs-d'œuvre de la littérature.
Commenter  J’apprécie          10
C'est comme ça la vie, me dit Violet, une imposture à laquelle on fait tous semblant de croire et qui n'offre que de rares instants de sincérité. Pourquoi la littérature serait -elle différente?
Commenter  J’apprécie          20

Acheter les livres de cet auteur sur
Fnac
Amazon
Decitre
Cultura
Rakuten

Lecteurs de Marco Martella (63)Voir plus

Quiz Voir plus

Quizz Jane Eyre

Qui est l'auteur de Jane Eyre ?

Jane Austen
Charlotte Brontë
Emily Brontë
Anne Brontë

11 questions
1775 lecteurs ont répondu
Thème : Jane Eyre de Charlotte BrontëCréer un quiz sur cet auteur
¤¤

{* *}