AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.71 /5 (sur 334 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Dax , le 27/03/1950
Biographie :

Martin Veyron est un auteur de bandes dessinées et illustrateur.

Son œuvre se compose d'albums humoristiques et de dessins de presse. Son style oscille entre le vaudeville désenchanté et l'étude de mœurs un peu acerbe.

Martin Veyron a fait ses études aux Arts déco de Paris. En 1975, il cofonde le studio Imaginon avec Jean-Claude Denis et Caroline Dillard. Il publie ses premiers travaux d'illustration dans Lui, L'Expansion et Cosmopolitan.

Ses débuts en bande dessinée datent de 1977. Il crée cette année-là dans L'Écho des savanes son personnage fétiche Bernard Lermite. Pour ce même magazine, il écrit "Edmond le cochon" (1979), dessiné par Jean-Marc Rochette. Dans Pilote, il publie Raoul et Rémy (1978) et, sous le pseudonyme de Richard de Muzillac, "Olivier Désormeaux" (1984), dessin de Diego de Soria. Ses albums paraîtront aux Éditions du Fromage, chez Casterman et chez Albin Michel.

En parallèle, il publie de nombreux dessins de presse dans Libération, Paris-Match, Le Nouvel Observateur, L'Événement du jeudi... Son activité ne se limite pas au dessin puisqu'en 1985 il adapte son album "L'Amour propre" sur grand écran. En 1996 sort son premier roman, "Tremolo Corazon".

Il reçoit en 2001 le Grand Prix du Festival de bande dessinée d'Angoulême, ce qui fait de lui le président du festival en 2002.

Début 2016 est paru chez Dargaud "Ce qu'il faut de terre à l'homme", une adaptation de la nouvelle de Léon Tolstoï. Pour cet album, il reçoit le Prix Spécial du jury du festival d'Angoulême en 2017.

Il a épousé la journaliste Anne Chabrol (1950), ancien reporter à Belfast, pendant la guerre d’Irlande du Nord, et ancienne directrice de Elle, Glamour et Cosmopolitan, dont il a eu deux fils.
+ Voir plus
Source : Wikipedia
Ajouter des informations

Entretien avec Martin Veyron à propos de son album Ce qu’il faut de terre à l’homme :



03/02/2017


Votre album est une fable se déroulant dans l’univers agricole sibérien. Pourquoi avoir choisi cet univers et pas un monde contemporain ? Pourquoi avoir choisi la forme de la fable ?


Parce que la nouvelle de Léon Tolstoï qui l`inspire s`y déroule et que c`est un genre de fable.



Votre ouvrage est inspiré d’une nouvelle de Tolstoï. Peut-on parler d’une adaptation ? Comment avez-vous découvert ce texte ? Quel degré de liberté vous êtes-vous accordé par rapport à la nouvelle ?


Je crois qu`on peut parler d`une adaptation. J`ai découvert ce texte en 1962 dans la bibliothèque d`un collège de Jésuites.
Je me suis accordé une totale liberté pour l`adapter à la bande dessinée tout en veillant à ne pas en trahir l`esprit.



Mettant en scène des paysans qui se disputent la gestion de terres agricoles, vous montrez des hommes à la cupidité sans limite. Les hommes sont-ils pour vous fondamentalement mauvais ? L’avidité est-elle selon vous le mal du siècle ?


Non, l`homme n`est pas fondamentalement mauvais, sauf qu`il ne met pas toujours son intelligence au service d`une cause intelligente.
L`avidité n`est pas le mal du siècle, elle sévit depuis homo sapiens.



En choisissant ce scénario, vous semblez assumer votre position vis à vis des hommes d’aujourd’hui et de leur soif de richesse. Considérez-vous cet album comme engagé ? Peut-on, qualifiant sa chute, employer le terme de “morale” ?


Engagé contre le productivisme, oui. La chute avec morale appartient au genre de la fable.



Nous échangeons dans le cadre du festival d’Angoulême. Avez-vous déjà participé à cette manifestation ? Comment appréhendez-vous le rendez-vous de cette année ?


Je vais à Angoulême pas intermittences depuis quarante ans.
Cette année, je suis en lice pour le Fauve d`or, et j`appréhende d`avoir à me le trimballer dans le train du retour.



Martin Veyron et ses lectures :



Quel est l’ouvrage qui vous a donné envie de vous lancer dans la BD?


Le sapeur Camember.



Quel est l’auteur qui aurait pu vous donner envie d’arrêter (par ses qualités exceptionnelles...) ?


Celui-là donne plutôt envie de continuer, ce sont les mauvais qui donnent envie de laisser tomber.



Quelle est votre première grande découverte littéraire ?


"Le petit wagon qui arrivait toujours le dernier."



Quelle est la perle méconnue que vous souhaiteriez faire découvrir à nos lecteurs ?


L`Homme-dé de Luke Rhinehart.



Et en ce moment que lisez-vous ?


Manuel à l`usage des femmes de ménage de Lucia Berlin. »




Entretien réalisé par Marie-Delphine

Découvrez Ce qu`il faut de terre à l`homme de Martin Veyron aux éditions Dargaud :


étiquettes
Videos et interviews (9) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de
Martin Veyron en interview pour PlaneteBD .
Martin Veyron, pour son dernier album, présente une adaptation d'une nouvelle de Léon Tolstoï, "Ce qu'il faut de terre à l'homme". Il donne ainsi une version sobre mais très expressive d'une leçon de vie dont la morale à tirer de cette histoire prend une dimension presque philosophique. L'auteur nous fait la joie d'une interview brève mais intense lors de son passage au festival de la bande dessinée d'Angoulême dont il rafle au passage le prix Tournesol pour cet album...Bravo !
Citations et extraits (70) Voir plus Ajouter une citation
PatriceG   26 mai 2020
Ce qu'il faut de terre à l'Homme de Martin Veyron
Dans les années 1980 Martin Veyron était un des auteurs de BD les plus talentueux. On se souvient de ses albums érotiques qui firent un tabac. Il a obtenu le prestigieux grand prix d'Angoulême pour l'ensemble de son oeuvre.



En 2016, il conçoit son Ce qu'il faut de terre à l'homme en se souvenant qu'il avait lu dans sa jeunesse une nouvelle de Tolstoï qui l'avait marqué. Voilà quand un grand dessinateur rencontre un grand maître de la nouvelle !

Pour cela, il a obtenu 2 prix en 2017, le grand prix spécial du jury d'Angoulême, et le prix Tournesol.

Martin Veyron nous a surpris avec cette variation sur un tout autre thème puisqu'il s'agit ici d'un conte philosophique ayant pour objet sur fond de paysannerie russe du 19e siècle la cupidité des hommes.

Magnifique album
Commenter  J’apprécie          20
Ziliz   25 juillet 2018
Blessure d'amour-propre de Martin Veyron
[ au square, une jeune mère s'adresse à un 'vieux' ]

- Ça ne vous gêne pas de faire des enfants à votre âge ?

- Si ! D'autant plus que je me suis fait vasectomiser.

- Votre femme le sait ?

- Elle n'était pas née !

- Ah ? Elle est beaucoup plus jeune que vous, alors !

- Pour pondre des chiards, c'est mieux d'être jeune !

- Attendez, si vous vous êtes fait stériliser, c'est que vous n'en vouliez plus... Alors pourquoi une jeune ?

- C'est appétissant !

- Vous êtes cocu, bien fait ! Ce môme n'est pas de vous !

- Je ne savais pas comment vous le dire !

- Et vous gardez le merdeux d'un rival ? Vous êtes cool !

- Super cool ! Mais en réalité, il s'agit de mon petit-fils.

- Vous ne pouviez pas le dire tout de suite ?

- Vous aviez tellement envie de voir un vieux fier de sa semence !

(p. 65-66)
Commenter  J’apprécie          202
carre   16 décembre 2018
Je n'invente rien de Martin Veyron
Pourquoi trempez-vous votre smartphone dans vos pâtes ?

J'ai une appli qui détecte le gluten.
Commenter  J’apprécie          212
Ziliz   23 juillet 2018
Blessure d'amour-propre de Martin Veyron
- Il y a 'voyeur' pour ceux qui matent, comment nommer ceux qui

écoutent ?

- 'Ecouteur' ? Non ! 'Auditeur' ? Non plus ! 'Oyeur' ? C'est pas mal, 'oyeur', c'est bien.

(p. 70)
Commenter  J’apprécie          201
cicou45   22 novembre 2015
Edmond le cochon, tome 4 : Le Mystère continental de Martin Veyron
"Celui qui offre son toit a dans le coeur l'or qu'il n'a pas dans les mains."
Commenter  J’apprécie          150
Ziliz   22 juillet 2018
Blessure d'amour-propre de Martin Veyron
- Vous essayez de me dire que vous voulez remettre ça avec votre point G, maintenant que je suis totalement inoffensif ?

- C'est très important pour moi !

- Plus pour moi. Pire, maintenant, tout ça me dégoûte !

- Je vous dégoûte ? Vous êtes un mufle !

- Pas vous ! « Ça » ! Et vous, quand vous disiez que vous ne me désiriez pas, c'était quoi ?

- Oui, je ne vous désirais pas, mais je n'ai jamais dit que vous me dégoûtiez, c'est pas pareil.

- Oui, bon, ça va. Parlons d'autre chose.
Commenter  J’apprécie          114
deuxquatredeux   28 février 2016
Ce qu'il faut de terre à l'Homme de Martin Veyron
- La neige, ça peut durer des jours, et mon affaire ne peut pas attendre.

- Tout peut attendre.

- Même mourir.
Commenter  J’apprécie          120
Ziliz   24 juillet 2018
Blessure d'amour-propre de Martin Veyron
- ... Fais [l'album] 'L'amour propre 2', ça te rapportera des sous, au lieu d'en coûter !

- Décidément, vous ne pensez qu'au pognon, vous, les bonnes femmes !

- Comme vous, les mecs, vous ne pensez qu'au cul, les deux moitiés de l'humanité entretiennent chacune les deux moteurs du monde.

(p. 34)
Commenter  J’apprécie          111
deuxquatredeux   28 février 2016
Ce qu'il faut de terre à l'Homme de Martin Veyron
Deux mètres de longueur sur un mètre de largeur et de profondeur, voilà ce qu'il faut de terre à l'homme.
Commenter  J’apprécie          100
deuxquatredeux   28 février 2016
Ce qu'il faut de terre à l'Homme de Martin Veyron
Il y a des poursuites du bonheur stupides.
Commenter  J’apprécie          80
Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Céréales quiz !

Poursuivis par la police, Walter, un truand sans envergure, et Francesca, sa maîtresse, se réfugient dans un campement de «mondines», ces repiqueuses de riz de la plaine du Pô, où ils découvrent le dur travail des ouvrières agricoles. Ils y font la connaissance de la belle mais dangereuse Silvana. Celle-ci, voyant clair dans le jeu des deux fugitifs, dénonce Francesca au sergent Marco et, une fois la voie libre, devient la maîtresse de Walter. Le truand tombe vite sous le charme de cette femme aux mœurs libres et à l'allure farouche. Les deux amants, sentant tourner le vent, décident de s'enfuir. Le sergent Marco se lance à leur poursuite...

Riz amer
Blé amer
Orge amer
Seigle amer

11 questions
27 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , céréales , films , bd adulte , romans policiers et polarsCréer un quiz sur cet auteur
.. ..