AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

3.62/5 (sur 227 notes)

Nationalité : Israël
Né(e) à : Nahalal , le 29/07/1948
Mort(e) à : Alonei Abba (Galilée, Israël) , le 11/04/2023
Biographie :

Meir Shalev (hébreu : מאיר שלו) est un journaliste et écrivain israélien, né en 1948 dans le village de Nahalal en Galilée (Israël).
Il a publié des romans, des essais et des livres pour enfants, dont certains sont traduits en français. Il contribue régulièrement au journal Yediot Aharonot. Il habite à Jérusalem.

Source : Le Monde
Ajouter des informations
Bibliographie de Meir Shalev   (11)Voir plus

étiquettes

Citations et extraits (60) Voir plus Ajouter une citation
Je fais partie de ces gens qui croient que le cri d'une mouette près du cap de Bonne- Espérance peut, au bout de la chaine des évènements, faire couler un bateau dans le canal de la Manche.
Commenter  J’apprécie          270
Les Monastiréliens faisaient commerce de tissus, d'huile, de raki, de poisson salé, et priaient dans une synagogue qui était la seule maison de bois de Jérusalem. Leurs ancêtres étaient les Juifs romanistes, branche puissante et antique qui était déjà arrivée en Macédoine du temps des Romains. Mille ans après, Les Juifs roux chassés de Hongrie s'étaient mêlés à eux, et depuis lors naissaient des filles aux cheveux blonds et d'un humour merveilleux. Bien peu, parmi les Juifs chassés d'Espagne et arrivés à Monastir cent ans plus tard, osèrent les épouser, car elles avaient de la répartie et un beautés aveuglante, et ne ressemblaient pas aux biches stupides et délicates auxquelles les poètes de Séville tressaient des couronnes.
Commenter  J’apprécie          2212
Amor es solo una palabra!
Commenter  J’apprécie          223
Je me rappelle l'encens qui s'élevait en volutes des prêtres et qui se collait à nos corps comme une menace cachée et obscure, cette odeur de pain que répandaient les vieux Arméniens, l'aigreur de la vapeur qui se dégageait des chapeaux de fourrure dont les hassids se coiffaient même en été, et que mon père appelait les gatos muertos, les chats morts, à cause de leur aspect et de leur odeur.
Commenter  J’apprécie          180
Outre les insectes, la scille attire d’autres petites créatures dans mon jardin: les enfants de l’école maternelle du village.
Commenter  J’apprécie          171
Grandpa Ze’ev affirmait qu’il fallait vivre dans les villages et les kibboutz pour croire que les bouses de vache sentaient bon et même les encenser. Les fermiers, les vrais, de chez nous connaissent la vérité : la merde pue, même celle des veaux socialistes et des vaches sionistes.
Commenter  J’apprécie          150
En tout cas, les voyages en train permettent de développer l’empathie. “Ce sont des cultivateurs comme nous”, commenta maman en nous incitant à les saluer .
Commenter  J’apprécie          140
Parfois, avec mes yeux sombres et rapprochés, mon désir d’errance et ma peur des voyages, mon recours à la prière et ma crainte en même temps qu’elle ne soit exaucée, j’ai le sentiment d’être le seul Juif de la famille.
Commenter  J’apprécie          130
J'ai tellement de temps que je mourrai sûrement avant de l'avoir dépensé.
Commenter  J’apprécie          130
Elle distribuait ses pigeons comme des cadeaux, comme un verdict qui tombe, une lettre d'amour qui arrive ou l'annonce d'une mort prochaine.
Commenter  J’apprécie          120

Acheter les livres de cet auteur sur
Fnac
Amazon
Decitre
Cultura
Rakuten

Lecteurs de Meir Shalev (266)Voir plus

Quiz Voir plus

Le joueur d'échec de Zweig

Quel est le nom du champion du monde d'échecs ?

Santovik
Czentovick
Czentovic
Zenovic

9 questions
1842 lecteurs ont répondu
Thème : Le Joueur d'échecs de Stefan ZweigCréer un quiz sur cet auteur
¤¤

{* *} .._..