AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

3.93/5 (sur 350 notes)

Nationalité : France
Né(e) le : 25/01/1955
Biographie :

Nicole Bacharan est historienne et politologue, spécialiste de la société américaine et des relations transatlantiques.

Elle est diplômée de l'Institut d'études politiques de Paris (Sciences-Po), de l'Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne et du Collège d'Europe de Bruges.

Elle intervient régulièrement à la télévision (TF1, LCI, i-télévision, France 2, France 3, France 5, TV 5, M6, Arte, Bloomberg) et à la radio en France et aux États-Unis.

Elle est l’auteur de nombreux essais sur l’Amérique et la politique internationale ainsi que plusieurs romans. Elle écrit également, en collaboration avec Dominique Simonnet, les romans de la série Némo.

Nicole Bacharan est chercheur associée à la Fondation d’études des sciences politiques (Science-Po) et « National Fellow » de la « Hoover Institution » à l’Université Stanford en Californie. 

Nicole Bacharan publie régulièrement des chroniques dans Le Figaro et La Croix, et des articles dans la presse nationale et étrangère : l'Express, Le Point, le Monde, Libération, Le Parisien, l’Histoire, Le Meilleur des Mondes.

Nicole Bacharan donne des conférences sur les relations transatlantiques pour plusieurs organisations dont The French American Foundation, l’association France-Amérique, l’association France-États-Unis.

+ Voir plus
Source : www.droledeplanete.com
Ajouter des informations
Bibliographie de Nicole Bacharan   (24)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (19) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

C à vous https://bit.ly/CaVousReplay C à vous la suite https://bit.ly/ReplayCaVousLaSuite — Abonnez-vous à la chaîne YouTube de #CàVous ! https://bit.ly/2wPCDDa — Et retrouvez-nous sur : | Notre site : https://www.france.tv/france-5/c-a-vous/ | Facebook : https://www.facebook.com/cavousf5/ | Twitter : https://twitter.com/CavousF5  | Instagram : https://www.instagram.com/c_a_vous/ Au programme : • Au nom des femmes On se retrouve pour revivre ensemble quelques uns des meilleurs moments de l'émission, notamment quand Miou-Miou évoquait avec nous sa volonté d'être libre et indépendante, Carole Bouquet élevée comme un garçon manqué, Eva Longoria engagée contre le harcèlement ou encore Ariane Ascaride inspirée par le combat de l'avocate féministe Gisèle Halimi. • Je ne serai pas là si…  Impossible de ne pas être ému lorsque André Manoukian évoque le passé de sa grand-mère arménienne, que l'historienne Nicole Bacharan découvre l'engagement de sa mère pendant la résistance. Autant de témoignages essentiels comme celui de Ginette Kolinka, rescapée des camps.

+ Lire la suite

Citations et extraits (86) Voir plus Ajouter une citation
Charlie Chaplin (…) s’éteignit paisiblement, le jour de Noël 1977. Des millions de spectateurs se souviennent encore de ses mots idéalistes prononcés à la fin du "Dictateur " :
" La vie peut être bonne et belle, mais nous nous sommes égarés. La cupidité a empoisonné l’âme humaine, elle a dressé dans le monde entier des barrières de haine, elle nous a fait marcher au pas de l’oie vers la misère et le massacre. Notre science nous a rendu cyniques, notre intelligence nous a rendu cruels et sans pitié ? Nous pensons trop et nous ne sentons pas assez. Nous avons besoin d’humanité plus que de machines. Nous avons besoin de douceur et de bonté plus que d’intelligence. A ceux qui peuvent m’entendre, je dis " ne désespérez pas (…) la liberté ne périra jamais. " "
Commenter  J’apprécie          190
«  Il y a des jours où le bonheur minuscule du café du matin ne vient pas à bout des nouvelles du jour ».
Commenter  J’apprécie          190
Expliquer l’amour à nos enfants, vraiment ? Il n’était pas facile pour des parents de parler avec franchise d’un tel sujet. Mais oui, nous l’avons tenté. Nous avons voulu transmettre aux adolescents deux ou trois petites choses que nous croyons avoir comprises sur les hommes et les femmes, pour les aider à ne pas trop se fourvoyer sur le chemin sinueux qui s’ouvre devant eux. Et pour les mettre sur la piste de ce trésor redoutable : la liberté d’aimer. Voilà comment cette drôle de conversation a commencé…
[…]
– Vous n’allez pas nous faire un cours, quand même !
– Non, rassurez-vous. Mais l’amour est une chose bien étrange. Il fuit quand on essaie de l’approcher, il nous glisse entre les doigts comme un savon. S’il nous fascine tant, c’est aussi parce qu’il est insaisissable. On ne peut pas le voir, on ne peut pas le mesurer, on ne peut même pas l’enfermer dans une définition bien nette. Alors, les romans, la poésie, les films, l’art, tout ce qui nous raconte l’amour des autres, peut nous aider à y voir plus clair.

(pp. 8-9)
Commenter  J’apprécie          140
Dès cet instant, le monde entier lui sembla s’effacer pour laisser toute la place à ce visage, et rien d’autre ne compta plus vraiment. Oui, ce fut aussitôt l’amour, le don de soi éperdu et sans retour.
Commenter  J’apprécie          140
Le journaliste Alex Kotlowitz a raconté la vie d’une famille noire dans un quartier pauvre de Chicago, et rapporté la réflexion d’un des enfants, qui résume, avec une simplicité glaçante, une éducation reçue au milieu des balles perdues et des règlements de compte : « Si je grandis, je voudrais être chauffeur d’autobus. » « Si je grandis », et non « quand je serai grand ».
Commenter  J’apprécie          120
Il [le président H. Bush] adoptait une position militante contre l’action affirmative et niait la responsabilité du gouvernement en matière raciale. Le 4 mai 1991, il prononça à l’université du Michigan un discours qui donnerait le ton de sa campagne électorale pour tenter d’obtenir un second mandat l’année suivante :
« Quand le gouvernement essaie de servir de parent, ou de professeur, ou de guide moral, certains individus peuvent être tentés d’abandonner leur sens des responsabilités, et de croire que seul le gouvernement a la charge de secourir ceux qui sont dans le besoin. Mais s’il y a une chose que nous avons apprise pendant le dernier quart de siècle, c’est que nous ne pouvons pas généraliser la vertu. En réalité en accumulant loi après loi (…), nous avons amoindri la sensibilité morale de la population. Le règne de la loi a été remplacé par celui de l’échappatoire, l’idée que tout ce qui n’est pas illégal doit être acceptable. »
Commenter  J’apprécie          110
De nouveau, des convois partirent vers le nord, puis vers l’est. « Destination inconnue ». Vichy était à l’œuvre.
Jean échappa à la rafle. Mais cette fois, le danger était passé si près que Ginette avait eu peur de ne plus le revoir… Elle se disait que s’il était arrêté, elle le sauverait, elle s’enfuirait avec lui, rien ne pourrait jamais s’opposer à la force qui l’unissait à lui. Un amour comme celui-là, cela suffisait à combler toute une vie, même si elle devait être brève.
Commenter  J’apprécie          110
Policiers et pompiers établissent leurs PC au pied des tours, les premiers au coin de Church Street et de Vesey Street; les seconds dans le hall de la tour nord. Chacun de leur côté. C'est bien connu, les deux corps ne s'aiment pas, ils sont en rivalité. Ils ne peuvent, dit-on, se mettre d'accord que sur une seule question: la date de leur match de boxe annuel.
Commenter  J’apprécie          110
Présentes en Champagne, en Argonne et sur tout le front de l’est de la France, ces unités venues d’outre-mer convainquirent par leur bravoure et leur fidélité. Beaucoup de soldats reçurent la Croix de Guerre à titre individuel ou collectif. […] La vraie liberté, c’était en France que ces soldats de la démocratie la découvraient. Populaires et bien accueillis, ils s’asseyaient à la terrasse des cafés, prenaient sans arrière-pensée les transports en commun et n’hésitaient plus à inviter quelques Françaises à partager leurs permissions. Ce comportement outrait les autorités américaines qui s’efforçaient vainement de mettre les Français en garde contre la bestialité incontrôlable des Noirs. Robert R. Moon, le successeur de Booker T. Washington à la tête de l’Institut Tuskegee, rendit visite aux troupes de couleur encore stationnées en Europe à la fin de la guerre, et leur laissa entendre que l’égalité entrevue en France ne saurait se prolonger à leur retour au pays.
Commenter  J’apprécie          100
Les militants noirs avaient trouvé dans le Nord l’appui indispensable pour imposer la loi fédérale aux irréductibles du Dixie. Mais vers quel soutien pourraient-ils se tourner, s’ils remettaient en cause le mode de vie et la bonne conscience du Nord ?
Commenter  J’apprécie          110

Acheter les livres de cet auteur sur
Fnac
Amazon
Decitre
Cultura
Rakuten

Listes avec des livres de cet auteur
Lecteurs de Nicole Bacharan (549)Voir plus

Quiz Voir plus

LNHI-74438

Quand MM est un cépage allemand, il est ..#.. .

blanc
rouge

15 questions
32 lecteurs ont répondu
Thèmes : homonyme , vin , espace , plantes , animaux , mathématiques , grèce moderne , super-héros , démons , alimentationCréer un quiz sur cet auteur
¤¤

{* *} .._..