AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

Note moyenne 3.45 /5 (sur 1468 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Paris , le 15/12/1948
Biographie :

Pascal Bruckner est un romancier et essayiste français.

Il vit jusqu'à l'âge de 6 ans dans un sanatorium en Autriche. Il étudie notamment chez les jésuites à Lyon, poursuit ses études à Paris, au lycée Henri-IV (hypokhâgne et khâgne), à l'université Paris I et à l'université Paris VII, puis à l’École pratique des hautes études.
Sa thèse de doctorat, consacrée à l'émancipation sexuelle dans la pensée du socialiste utopique Charles Fourier, intitulée "Le corps de chacun est accessible à tous", a été dirigée par Roland Barthes et soutenue en 1975 à l'Université Paris VII.

Depuis 1986, il enseigne dans des universités américaines, notamment celle de New York. Depuis 1990, il est maître de conférence à l’Institut d'études politiques de Paris.

Pascal Bruckner s’illustre d’abord, au milieu des années 1970, aux côtés des "nouveaux philosophes". De 1983 à 1988, il a été membre du conseil d'administration d'Action contre la faim. Il est par ailleurs signataire de l'appel de soutien à l'Initiative de Genève, plan de paix prévoyant la création d'un État palestinien aux côtés d'Israël.

De 1992 à 1999, il milite contre l'agression serbe en ex-Yougoslavie, en Croatie d'abord, puis en Bosnie et au Kosovo. En 1999, il défend l'intervention militaire de l'OTAN contre les forces serbes. En 2003, favorable à la destitution de Saddam Hussein, il appuie l'intervention militaire en Irak dans un article paru dans Le Monde, cosigné avec un groupe d'intellectuels, notamment Romain Goupil et André Glucksmann, qui participeront, trois ans plus tard, à la création de la revue d'orientation pro-occidentale "Le Meilleur des Mondes".

Pascal Bruckner est l’auteur, notamment, de "La tentation de l’innocence" (prix Médicis de l’essai, 1995), "Les voleurs de beauté" (prix Renaudot, 1997), "Misère de la prospérité" (Prix du meilleur livre d’économie et prix Aujourd’hui, 2002), "Le fanatisme de l’Apocalypse" (prix Risques, 2011), "Un bon fils" (Prix Transfuge du meilleur poche français, 2015).

Outre ses activités d'écrivain, Pascal Bruckner est éditeur chez Grasset. Il collabore au Nouvel Observateur, au Monde et à Causeur.
+ Voir plus
Ajouter des informations
Bibliographie de Pascal Bruckner   (49)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (91) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

C à vous https://bit.ly/CaVousReplay C à vous la suite https://bit.ly/ReplayCaVousLaSuite — Abonnez-vous à la chaîne YouTube de #CàVous ! https://bit.ly/2wPCDDa — Et retrouvez-nous sur : | Notre site : https://www.france.tv/france-5/c-a-vous/ | Facebook : https://www.facebook.com/cavousf5/ | Twitter : https://twitter.com/CavousF5 | Instagram : https://www.instagram.com/c_a_vous/ Au programme de C à vous la suite : Invités : Christophe André, Pascal Bruckner, Jean-Claude Kaufmann, Raphaël Enthoven • Ils nous aident à faire le plein de sens • Faites le plein de sens ! • le bonheur est-il dans la chambre ? • Bonjour Paresse • Génération charentaise ? • Recherche désespérément moments de liesse • Mourir peut attendre • La mort nous va si bien L'Oeil de Pierre Lescure - « Sans preuve et sans aveu »… Mais 15 ans de prison Au dîner : • Petite philosophie de la chaussette • Libérez les chaussettes ! • Vive la chaussette libre ! • Dis-moi comment sont tes chaussettes, je te dirais qui tu es ! L'ABC - Les actualités de Bertrand Chameroy

+ Lire la suite
Podcasts (7) Voir tous


Citations et extraits (540) Voir plus Ajouter une citation
CoccinelleDesLivres   14 novembre 2019
Le Divin enfant de Pascal Bruckner
C’est le choix et la liberté qui distinguent l’être humain de l’animal. Tous les bons auteurs, Rousseau, Kant, Hegel, l’ont affirmé. La première liberté d’un individu, c’est de dire non !
Commenter  J’apprécie          490
fanfanouche24   08 juillet 2014
Un bon fils de Pascal Bruckner
Depuis la mort de mes parents, je les croise, dans les rues, même à l'étranger, voûtés, marchant à pas menus. Ils reviennent me hanter sous la forme d'inconnus, tous les seniors de France me parlent d'eux, me donnent de leurs nouvelles. (p.246)
Commenter  J’apprécie          420
fanfanouche24   05 juillet 2014
Un bon fils de Pascal Bruckner
Pour l'enfant, le père est un géant qui rapetisse à mesure que lui grandit. (p.114)
Commenter  J’apprécie          430
fanfanouche24   08 juillet 2014
Un bon fils de Pascal Bruckner
Le pire dans la vieillesse, ce n'est pas la diminution physique, c'est le dégoût de l'humanité. Combien commencent en subversifs pour finir en grincheux ? Rebelles à vingt-ans, poupons geignards à soixante-ans. Mon père m'a élevé dans l'exécration d'autrui, j'ai choisi de me vouer à la célébration. La célébration du monde et des êtres ne cessera jamais de me suffoquer. (p.219)
Commenter  J’apprécie          380
Pascal Bruckner
Jean-Daniel   18 octobre 2019
Pascal Bruckner
La télévision n'exige du spectateur qu'un acte de courage, mais il est surhumain, c'est de l'éteindre.
Commenter  J’apprécie          391
CoccinelleDesLivres   03 octobre 2019
Un an et un jour de Pascal Bruckner
À partir d’un certain âge, nos parents sont des cadrants vivants qui nous indiquent l’heure de notre décrépitude. Les regarder c’est nous voir trente ans plus tard, anticiper des lendemains chagrins.
Commenter  J’apprécie          377
fanfanouche24   03 juillet 2014
Un bon fils de Pascal Bruckner
Les pères brutaux ont un avantage: ils ne vous engourdissent pas avec leur douceur, leur mièvrerie, ne cherchent pas à jouer les grands frères ou les copains. Ils vous réveillent comme une décharge électrique, font de vous un éternel combattant ou un éternel opprimé. Le mien m'a communiqué sa rage: de cela je lui suis reconnaissant. La haine qu'il m'a inculquée m'a aussi sauvé. (p.17)
Commenter  J’apprécie          340
fanfanouche24   05 juillet 2014
Un bon fils de Pascal Bruckner
-J'espère que tu ne fais pas de bêtises ?

- Si, maman, il n'y a que les bêtises qui valent le coup dans la vie.



Tous les jours, vers le début de l'après-midi, je me surprends à attendre son appel, une coutume que nous avions instituée et qui me pesait alors. Ce silence est comme une écharde fichée dans mon coeur. (p.77)
Commenter  J’apprécie          330
fanfanouche24   06 juillet 2014
Un bon fils de Pascal Bruckner
On appartient au monde qu'on a fait, pas à celui d'où l'on vient. (p.186)
Commenter  J’apprécie          340
Pascal Bruckner
Jean-Daniel   05 septembre 2022
Pascal Bruckner
La conduite défaitiste devient la vraie cause de la défaite.

Commenter  J’apprécie          330

Acheter les livres de cet auteur sur
LirekaFnacAmazonRakutenCultura

Lecteurs de Pascal Bruckner (1970)Voir plus


Quiz Voir plus

Quel est le bon titre des livres de François Mauriac ?

... Desqueyroux ?

Thérèse
Théonie
Thifaine
Thelma

10 questions
45 lecteurs ont répondu
Thème : François MauriacCréer un quiz sur cet auteur