AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
Citations de Selma Lagerlöf (173)


Selma Lagerlöf
mesrives   05 juin 2017
Selma Lagerlöf
Il n'y a point d'écoles ni d'universités pour les auteurs; il faut qu'ils tirent les enseignements de la vie elle-même.
Commenter  J’apprécie          934
Gwen21   28 juillet 2014
Le merveilleux voyage de Nils Holgersson à travers la Suède de Selma Lagerlöf
Il y a parfois chez les animaux quelque chose qui nous oblige à nous demander quelle sorte d'êtres ils sont. On a presque peur qu'ils soient des humains ensorcelés.
Commenter  J’apprécie          340
Sachenka   06 juin 2016
La légende de Gösta Berling de Selma Lagerlöf
L'âme qui a été nourrie de contes fantastiques peut-elle jamais se délivrer de leur hantise?
Commenter  J’apprécie          310
Gwen21   21 juillet 2014
Le merveilleux voyage de Nils Holgersson à travers la Suède de Selma Lagerlöf
Aussi étrange que cela puisse paraître, de toute sa vie ce garçon n'avait jamais aimé personne. Il n'avait aimé ni son père, ni sa mère, ni son instituteur, ni les enfants de son école, ni les garçons des fermes avoisinantes. Tout ce qu'ils avaient essayé de lui apprendre, jeu ou travail, il l'avait trouvé ennuyeux. Et en ce moment, à vrai dire, personne ne lui manquait.
Commenter  J’apprécie          312
Sachenka   30 mai 2016
La légende de Gösta Berling de Selma Lagerlöf
Quinze jours après le bal de Borg, il y eut une fête magnifique à Ekeby. Mais ne demandez ni pour qui ni pour quoi. On l'organisa pour la seule bonne raison que, de temps immémorial, on a d'organiser des fêtes : pour que les yeux brillent, que les coeurs battent, que les pieds dansent, que la joie descende parmi les hommes et que les mains se joignent et que les lèvres s'unissent.
Commenter  J’apprécie          290
Sachenka   16 avril 2016
Le merveilleux voyage de Nils Holgersson à travers la Suède de Selma Lagerlöf
[Nils] contemplait la façon dont, en Blekinge, la terre et la mer se rencontrent.
En effet, la terre et la mer peuvent se rencontrer de bien des façons. Souvent, la terre va au-devant de la mer en déroulant des prés bas et plats, où l'herbe pousse en touffes, et la mer la rencontre avec des sables mouvants qu'elle entasse en bancs et en dunes. Elles s'aiment si peu, dirait-on, qu'elles veulent se montrer ce qu'elles ont de moins beau. Il arrive aussi qu'à l'approche de la mer, la terre se dresse un rempart de montagnes comme pour arrêter une ennemie ; alors la mer lance des vagues furieuses, elle fouette, rugit, ébranle comme si elle voulait déchirer la côte.
Mais en Blekinge, il en va tout autrement. La terre s'éparpille en îles, îlots et promontoires, parmi lesquels la mer s'insinue en golfes, en anses et en détroits ; elles semblent se rencontrer dans l'entente et la joie.
Commenter  J’apprécie          294
Sachenka   05 mai 2016
Le livre de Noël de Selma Lagerlöf
Mais que faire durant la nuit de Noël si l'on n'a pas reçu de livre?
Commenter  J’apprécie          280
Sachenka   03 juin 2016
La légende de Gösta Berling de Selma Lagerlöf
- L'amour vit d'amour, non de services et de bienfaits.
Commenter  J’apprécie          270
Sachenka   01 mai 2016
L'anneau du pêcheur de Selma Lagerlöf
On pourrait croire que les dieux affligent les riches de ces rejetons fainéants, incapables, faibles, imbéciles, sans énergie, rien que pour montrer à l'humanité la folie d'amasser des richesses. Quand donc les hommes ouvriront-ils les yeux? Quand donc prêteront-ils l'oreille aux avertissements divins?
Commenter  J’apprécie          270
Gwen21   03 février 2014
Le banni de Selma Lagerlöf
Car de belles paroles ont été dites déjà contre la guerre, et des hommes de paix ont servi de modèles magnifiques, et les calculs les plus savants ont démontré sa folie, mais la guerre reste toujours aussi vivante.
Commenter  J’apprécie          270
missmolko1   24 juin 2013
L'empereur du Portugal de Selma Lagerlöf
- Allons, regardez-la, votre petite fille ; n'est-elle pas ce qui s'appelle réussie ? dit-elle.
Et le voilà tenant dans ses mains quelque chose de chaud, de doux, enroulé dans un grand châle. Le châle avait un peu glissé. Jan Andersson aperçut un petit visage fripé et des mains plissées et menues. Il se demandait ce que les femmes se figuraient qu'il allait faire de ce petit paquet, mis dans ses bras par la sage-femme. Mais soudain il reçut un choc si violent que lui-même et l'enfant en furent tout secoués. Le choc ne venait pas du dehors ; cependant Jan Andersson ne se rendait pas compte si, partant du bébé, il venait l'atteindre ou si, au contraire, c'était lui-même qui éprouvait d'abord la secousse et la transmettait à sa petite fille.
Aussitôt son cœur se mit à battre dans sa poitrine - jamais encore il n'avait battu ainsi - et du même coup il n'avait plus froid, ses ennuis, ses soucis s'étaient envolés, il n'était plus fâché non plus, tout était bien.
La seule chose qui le tourmentât encore, c'était ce cœur qui cognait et tapait si fort dans sa poitrine, alors qu'il n'avait ni dansé ni escaladé une montagne abrupte.
[...]
- N'avez-vous jamais auparavant aimé personne assez pour avoir des battements de cœur ? demanda la sage-femme.
- Non, dit Jan.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          270
Sachenka   01 juin 2016
Le violon du fou de Selma Lagerlöf
Le cirque les avait rejetés, racontait Blomgren, mais pas l'art. Ils servaient toujours l'art, et celui-ci valait qu'on lui reste fidèle jusqu'à la mort. Toujours, toujours des artistes!
Commenter  J’apprécie          260
Myriam3   28 juillet 2015
Le merveilleux voyage de Nils Holgersson à travers la Suède de Selma Lagerlöf
Quand les oies se posèrent dans un marais, il courut joyeusement à la recherche des baies de canneberges et d'airelles gelées. Mais le soir vint et cette nature sauvage lui parut effrayante, il entendit des bruissements et des froissements; il était trempé et gelé. Il ne parvint pas à s'endormir sous l'aile du jars, il sentait qu'il lui fallait du feu et de la chaleur pour ne pas mourir de peur.
Commenter  J’apprécie          250
Sachenka   22 juillet 2016
L'empereur du Portugal de Selma Lagerlöf
- Ne t'occupe pas de ce que dit le sacristain, fit-elle. Les jeunes ont plus de facilité, les vieux ont plus de fond, voilà ce que je soutiens toujours. [...]
Commenter  J’apprécie          240
Sachenka   21 juillet 2016
L'empereur du Portugal de Selma Lagerlöf
"Ce n'est pas seulement le jour de la naissance de [ma fille] Claire-Belle, mais c'est aussi le jour de la naissance de mon coeur."
Commenter  J’apprécie          242
Myriam3   25 janvier 2016
Le merveilleux voyage de Nils Holgersson à travers la Suède de Selma Lagerlöf
Les colons établis sur la rive est du lac et qui s'évertuaient à achever leurs maisons avant le début du difficile hiver s'étonnaient de ces Lapons qui depuis des siècles parcouraient le Grand Nord sans imaginer qu'on pouvait mieux se protéger contre le froid et la tempête qu'avec de simples murs de toile mince. Et les Lapons s'étonnaient de ces colons qui peinaient tant à l'ouvrage quand, pour vivre, on n'avait besoin que d'une tente et de quelques rennes.
Commenter  J’apprécie          240
Winter-   17 décembre 2017
Le merveilleux voyage de Nils Holgersson à travers la Suède de Selma Lagerlöf
Cette nostalgie de l'inaccessible, de ce qui se cachait derrière la vie, les animaux ne la ressentaient qu'une seule fois dans l'année, le jour où ils contemplaient la grande danse des grues.
Commenter  J’apprécie          230
Sachenka   07 mai 2016
Le livre de Noël de Selma Lagerlöf
Tout ce monde n'est qu'un gigantesque piège à rats.
Commenter  J’apprécie          230
Sachenka   25 avril 2016
Le merveilleux voyage de Nils Holgersson à travers la Suède de Selma Lagerlöf
" Et l'Uppland eut le roi et la capitale et devint la principale des provinces. Et ce ne fut que justice, car l'intelligence et la sagesse sont les qualités qui, aujourd'hui encore, font des mendiants des princes. "
Commenter  J’apprécie          230
Gwen21   08 août 2014
Le merveilleux voyage de Nils Holgersson à travers la Suède de Selma Lagerlöf
Quand des ours voyaient les oies sauvages, ils les montraient à leurs petits et disaient : "Regardez celles-là qui ont si peur du froid qu'elles n'osent pas passer l'hiver chez elles !" Et les vieilles oies sauvages, pas gênées le moins du monde, criaient à leurs oisons : "Regardez-les, ceux-là, qui préfèrent dormir la moitié de l'année que de se donner la peine de descendre vers le sud !"
Commenter  J’apprécie          230



Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Lecteurs de Selma Lagerlöf (1367)Voir plus


Quiz Voir plus

LNHI-35491: littérature - Nils Holgersson

Quelle créature miniaturise le jeune Nils?

Un tomte
Un farfadet
Un elfe
Un kobold

14 questions
28 lecteurs ont répondu
Thème : Le merveilleux voyage de Nils Holgersson à travers la Suède de Selma LagerlöfCréer un quiz sur cet auteur