AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 4.11 /5 (sur 50 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Brăila, Roumanie , le 14/06/1925
Mort(e) à : Paris , le 16/11/2014
Biographie :

Serge Moscovici (de son nom de naissance Srul Herș Moscovici) est un psychologue social, historien des sciences français d'origine roumaine et l'un des principaux théoriciens de l'écologie politique.

Issu d'une famille juive, il fut exclu en 1938 du lycée de Bucarest par les lois antisémites. En 1947, il quitta la Roumanie et, comme beaucoup, utilisant la filière des "camps de personnes déplacées" passant par la Hongrie, l’Autriche et l’Italie, entra en France un an plus tard.

En 1949, il obtint sa licence de psychologie et en 1950 le diplôme de l’Institut de Psychologie, Paris. À partir de 1950, il poursuit ses études à la Sorbonne et fit, en 1961 sa thèse, sous la direction de Daniel Lagache, sur la représentation sociale de la psychanalyse. Par la suite, ces travaux de psychologue social porteront principalement sur les processus de passage de la science dans le sens commun et sur le pouvoir des minorités.

Ancien directeur d'études à l'École des hautes études en sciences sociales de Paris, il fut l'un des fondateurs de la psychologie sociale européenne.

Il a été directeur du Laboratoire de psychologie sociale à l'EHESS et fondateur du Laboratoire européen de psychologie sociale à la Maison des sciences de l'homme à Paris (1976-2006), premier président de la l’Association européenne de psychologie sociale expérimentale et, de 1974 à 1980, du Committee on Transnational Social Psychology du Social Research Council.

Il fut également membre de l'Académie des sciences de Russie et membre honoraire de l'Académie hongroise des sciences.

Il fut jusqu'à sa mort président honoraire du Réseau mondial Serge Moscovici, fondé en 2014 à la fondation Maison des sciences de l'homme à Paris.

Il est le père de deux fils dont l'un est l'homme politique français Pierre Moscovici (1957).

+ Voir plus
Source : Wikipédia
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de
Peut-on encore rêver dans un monde prisonnier du réel ? .
Serge Moscovici,Nikos Kalampalikis,Bruno AmbroiseCC-BY-NC-ND 2.0Quel rôle notre société peut-elle encore donner à l?imaginaire ? Quelle vision les différents groupes élaborent-ils tout en agissant sur elle ? Dans un monde toujours plus complexe traversé de conflits, de luttes idéologiques, nous créons des métaphores, des images, des symboles et des mots qui forment des représentations sociales. Celles-ci permettent de questionner les tensions entre individu et société, psychologie et culture, identité et altérité, croyance et connaissance. Chercheurs et artistes ont un rôle fondamental à jouer dans l?expression de ces relations sociales.
Podcasts (1)

Citations et extraits (8) Ajouter une citation
Serge Moscovici
Walktapus   16 février 2016
Serge Moscovici
Notre but principal n'est pas la prise du pouvoir. En général les hommes pensent qu'en mettant la main sur le pouvoir ils vont changer la société et les hommes. Moi, je pense que ce n'est pas vrai. L'essentiel est de changer la société et les hommes. Le politique suivra.
Commenter  J’apprécie          215
Prudence   25 mai 2016
Introduction à La Psychologie Sociale - 1 de Serge Moscovici
Tajfel: « La continuité entre psychologie sociale et psychologie individuelle ou générale. En psychologie sociale, la plupart des travaux, qui se situent dans le cadre d'une approche cognitive, se sont généralement contentés de formuler des lois ou relations concernant la nature cognitive en général et de les appliquer au comportement et à l'expérience sociale. Quelques-unes de ces généralisations et applications se sont révélées être fécondes. »
Commenter  J’apprécie          100
Prudence   25 mai 2016
Introduction à La Psychologie Sociale - 1 de Serge Moscovici
« passage d'une psychologie bi-polaire (ego-objet) à une psychologie tripolaire (ego-alter-objet), mutation nécessaire parce que plus conforme à la réalité » Muscovici et Ricateau
Commenter  J’apprécie          90
Prudence   25 mai 2016
Introduction à La Psychologie Sociale - 1 de Serge Moscovici
Zimbardo : « Je suis pour ma part convaincu que le but de toute étude du comportement humain (quelle que soit l'étiquette scientifique du chercheur) est finalement de préciser quelles sont les conditions qui accroissent la liberté d'un individu pour qu'il développe ses potentialités, de façon optimale, tout en améliorant du même coup la valeur globale de notre vie sociale.

De façon paradoxale, la recherche psychosociologique a contribué à ce but en faisant ressortir la facilité avec laquelle on peut manipuler et contrôler le comportement humain. Ces démonstrations ont été vues à tort comme des manifestations machiavéliques du pouvoir de l'expérimentateur sur la personne du sujet, ou comme des signes indiquant que l'homme est crédule, naïf et malléable. Tout au contraire, la recherche en psychologie sociale détermine, comme nous allons le montrer, les contraintes imposées à la liberté d'action et indique par là ce qu'il faut faire si nous ne voulons pas perdre notre liberté. »
Commenter  J’apprécie          50
malaurie   22 mars 2016
Serge Moscovici ou l'écologie subversive de Serge Moscovici
Quand on s’interroge sur le grand et le petit, que voulons nous ? La massification, c'est-à-dire la concentration de tout le monde dans des énormes villes ? Quand on parle de la pollution, à Paris, mais surtout à Mexico avec ses 20 millions d’habitants, le problème fondamental, c’est celui de la massification. Poser le problème de l’agriculture et de quel type d’agriculture. Des inégalités. Mais prenons un autre problème, celui du temps. Le problème du temps, les cycles, c’est important dans le rapport à la nature, c’est quand même aussi le bien-être physique des gens qui est en question. Je pense que nous sommes peut-être parmi les premiers à avoir proposé la semaine des 32 heures. Mais quand on pose la question de la semaine de 32 heures, est-ce que c’est un problème quantitatif ou d’organisation de la vie ? De même, on sait aussi que grâce à l’hygiène, aux découvertes de la science, on arrive à un rallongement de la vie. Les gens se demandent si on aura de l’argent pour payer les retraites mais il faudrait se demander ce que sera la vie pour quelqu’un qui vit en bonne santé jusqu’à 80-90 ans. Que vont faire les gens arrivés à un certain âge ? Vont-ils tous devenir téléspectateurs ? De même, il faut poser la question de la famille. Celle de la ville. Et pas seulement comme question une question d’architecture, il faut penser le problème urbain en soi. Je pense que les écologistes doivent penser à tout ça en introduisant quelque chose auquel les gens ne pensent pas : le problème du rythme et du temps. Les gens pensent uniquement dans l’«espace ». Il y a énormément de problème sociaux qui ne sont pas que quantitatifs…
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
jtriaud   26 février 2016
Serge Moscovici ou l'écologie subversive de Serge Moscovici
Toute minorité qui provoque une innovation authentique doit se lancer et continuer pendant un certain temps sans qu il en résulte pour elle aucun avantage sur le plan du pouvoir, du statut, des ressources ou de la compétence
Commenter  J’apprécie          20
jtriaud   26 février 2016
Serge Moscovici ou l'écologie subversive de Serge Moscovici
Nous ne disons pas aux gens : " à bas ceci ou cela " , mais nous proposons

une valeur concrète à substituer à une autre valeur
Commenter  J’apprécie          20
Fabienne30   20 décembre 2019
Mon après-guerre à Paris : Chronique des années retrouvées - Texte établi, présenté et annoté par Alexandra Laignel-Lavastine de Serge Moscovici
"Après la dépression, on entre dans une quatrième dimension. On bascule dans le manque de confiance et d'estime de soi, l'épuisement psychique vous submerge et ce qui se passe à l'intérieur, mentalement et physiquement, prime sur tout le reste" (page 342)
Commenter  J’apprécie          00
Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Listes avec des livres de cet auteur


Quiz Voir plus

Rum, Sodomy and the lash

À qui doit-on la grande enquête vaticane parue sous le titre « Sodoma » ?

Theodore Mac Carrick
Carlo Maria Vigano
Frédéric Martel

9 questions
6 lecteurs ont répondu
Thèmes : histoire , Moeurs et coutumesCréer un quiz sur cet auteur