AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 4.13 /5 (sur 85 notes)

Nationalité : Canada
Né(e) à : Montréal , le 18/09/1954
Biographie :

Steven Pinker (né le 18 septembre 1954, à Montréal, Canada) est un psychologue cognitiviste. Il est reconnu pour son travail sur le processus d'apprentissage du langage chez les enfants qui l'a conduit à donner une base biologique au concept de grammaire générative universelle du linguiste Noam Chomsky[Il est surtout célèbre pour ses livres de synthèse qui s'adressent à la fois aux scientifiques et au grand public.

Après des études au Canada, Steven Pinker a effectué un doctorat en psychologie expérimentale à Harvard. Il fut professeur au département de sciences cognitives et cerveau au Massachusetts Institute of Technology pendant 21 ans avant son retour à Harvard en 2003.

Son livre The Blank Slate a été finaliste pour le Prix Pulitzer. En 2004, il a été désigné comme l'une des 100 personnes les plus influentes par le magazine Time.
+ Voir plus
Source : Wikipedia
Ajouter des informations
Bibliographie de Steven Pinker   (9)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

*Pensez à activer les sous-titres en français * Comment une espèce capable d'explorer Mars et d'inventer des vaccins peut-elle produire autant de fake news et de théories du complot ? Tout simplement parce qu'il existe des failles dans notre mode de raisonnement. C'est notamment ce qu'on appelle les biais cognitifs, qui trompent notre cerveau. Mieux les décoder permet de comprendre pourquoi on est leurré, manipulé. Et surtout comment se protéger et aiguiser notre esprit critique. Pour nous éclairer nous avons rencontré l'un des penseurs les plus influents de notre époque : Steven Pinker. Il est une star outre-atlantique et son livre « Le triomphe des Lumières » (Les Arènes, 2018) avait été désigné par Bill Gates comme son « livre préféré de tous les temps ». Dans cette vidéo, le psychologue cognitiviste et professeur à Harvard, nous explique d'où viennent les théories conspirationnistes et comment notre cerveau nous trompe. Enfin, il nous donne des clés pour devenir plus rationnel, dans ce monde menacé par l'irrationalité. #cerveau #psychologie #fakenews 00:00 introduction 00:42 Pourquoi la rationalité est-elle essentielle ? 03:15 Quelles sont les principales erreurs de raisonnement ? 04:46 Comment notre cerveau nous trompe ? 08:26 Comment repérer nos erreurs de raisonnement ? 12:38 D'où viennent les théories conspirationnistes ? 15:20 Vivons-nous une période irrationnelle ? 16:18 Est-il irrationnel d'avoir peur des vaccins ? 18:14 Est-ce la faute des réseaux sociaux ? 20:07 Comment être plus rationnel ? 23:18 Vous arrive-t-il d'être irrationnel ? Entretien réalisé par le journaliste Thomas Mahler. Pour aller plus loin, le dernier livre de Steven Pinker « rationalité » est disponible en librairie https://tinyurl.com/37rt987t Abonnez-vous à notre chaîne Les Arènes du Savoir https://www.youtube.com/c/lesarenesdusavoir/?sub_confirmation=1 Suivez-nous sur les réseaux Facebook https://www.facebook.com/editionslesarenes Instagram https://www.instagram.com/les_arenes Twitter https://twitter.com/les_arenes #LesArènes #LesArènesduSavoir

+ Lire la suite

Citations et extraits (30) Voir plus Ajouter une citation
MicheleP   27 décembre 2017
La part d'ange en nous de Steven Pinker
comme ils étaient dans les champs,, Cain se jeta sur son frère Abel et le tua. Avec une population mondiale quatre habitants au total, cela fait un taux d'homicide de 25%, c'est-à-dire mille fois plus élevé que dans les pays occidentaux de nos jours.
Commenter  J’apprécie          122
Sycorax   06 août 2015
L'instinct du langage de Steven Pinker
Le langage n'est pas un produit culturel qui s'apprend comme on apprend comment dire l'heure ou comment fonctionne le gouvernement de son pays. Au contraire, c'est une partie distincte de la structure biologique de notre cerveau. Le langage est un savoir-faire complexe et spécifique qui se développe spontanément chez l'enfant, sans effort conscient et sans apprentissage formel, qui s'articule sans qu'il en connaisse la logique sous-jacente, qui est qualitativement la même chez tous les individus et qui est distinct d'aptitudes plus générales pour traiter les informations ou se comporter avec intelligence. C'est ainsi que certains spécialistes de sciences cognitives ont décrit le langage comme une faculté psychologique, un organe mental, un système de neurones et un module de traitement de données, mais je préfère le terme, archaïque je l'admets, d'instinct. Il rend l'idée que les gens savent parler plus ou moins dans le sens où les araignées savent tisser leur toile. Le tissage de la toile d'araignée n'a pas été inventé par quelque araignée géniale et restée inconnue. Il ne dépend pas d'un enseignement approprié ni d'un talent en architecture ou d'un savoir-faire en matière de construction. Bien plutôt, les araignées construisent des toiles parce qu'elles ont des cerveaux d'araignées qui les poussent å tisser et leur donnent la compétence pour y réussir. Bien qu'il existe des différences entre les toiles d'araignées et les mots, vous devriez considérer le langage de cette manière. (p. 16)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
Jacopo   02 février 2020
La part d'ange en nous de Steven Pinker
Un autre changement majeur dont nous avons fait l'expérience est l'intolérance croissante au recours à la force dans la vie de tous les jours. Il y a quelques dizaines d'années encore, l'empressement d'un homme à utiliser ses poings en réponse à une insulte était un gage de respectabilité. Aujourd'hui, un tel comportement trahit un rustre et témoigne d'une impulsivité mal contrôlée, pour laquelle une thérapie de gestion de la colère semble indiquée.
Commenter  J’apprécie          60
Blok   05 décembre 2021
Rationalité de Steven Pinker
Et qu’on réserve un cercle spécial dans l’enfer des journalistes aux scribouillards qui, en 2021, alors qu’étaient déployés des vaccins contre le Covid efficaces à 95 %, ont sorti des articles sur des vaccinés ayant contracté la maladie. Par définition, cela n’avait rien d’une nouvelle – on savait bien qu’il allait y en avoir – tout en garantissant de faire fuir des milliers de personnes loin de ce traitement salvateur.
Commenter  J’apprécie          43
Jiby   08 janvier 2019
Comprendre la nature humaine de Steven Pinker
Dans la tradition de la sociologie [vision dite de gauche], la société est une entité organique soudée, et ses citoyens individuels en sont de simples éléments. On pense que les individus sont par leur nature même des êtres sociaux et qu'ils fonctionnent comme des éléments d'un superorganisme plus grand. Telle est la tradition de Platon, Hegel, Marx, Durkheim, Weber, Kroeber, du sociologue Talcott Parsons, de l'anthropologue Claude Lévi-Strauss, et du postmodernisme dans les sciences humaines et les sciences sociales.

Dans la tradition de l'économie ou du contrat social [vision dite de droite], en revanche, la société est un arrangement négocié par des individus rationnels qui servent leurs intérêts personnels. La société apparaît quand des individus acceptent de sacrifier une partie de leur autonomie en échange d'une protection contre les déprédations des autres qui exercent leur autonomie, C'est la tradition de Thrasymaque dans La République de Platon, et de Machiavel, Hobbes, Locke, Rousseau, Smith et Bentham. Au XXe siècle, elle est devenue la base des modèles de l'acteur rationnel ou Homo economicus en économie et en science politique, et pour les analyses coût-bénéfice des choix publics.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
CatchMe   08 septembre 2016
Comprendre la nature humaine de Steven Pinker
Si bien que nous trouvons dans la nature humaine trois causes principales de querelle : premièrement la rivalité, deuxièmement, la méfiance ; troisièmement la fierté.

La première fait prendre l’offensive aux hommes pour le gain. La deuxième pour sa sécurité et la troisième, pour la réputation.

Commenter  J’apprécie          30
Blok   05 décembre 2021
Rationalité de Steven Pinker
Lorsqu’il s’agit d’argumenter contre la raison, dès que vous commencez, vous avez perdu. Disons que vous affirmiez que la rationalité n’est pas nécessaire. Est-ce que cette proposition est rationnelle ? Si vous admettez qu’elle ne l’est pas, alors il n’y a aucune raison pour que je la croie – vous venez de le dire vous-même. Mais si vous voulez que j’y adhère parce qu’elle est rationnellement convaincante, vous avez concédé que la rationalité est le mètre-étalon de l’acceptation des croyances, auquel cas cette proposition-là est forcément fausse. De la même manière, si vous prétendiez que tout est subjectif, je pourrais demander : « Cette proposition est-elle subjective ? » Si c’est le cas, alors vous êtes libre de la croire, mais je ne suis pas obligé de le faire. Ou supposons que vous affirmiez que tout est relatif. Cette proposition est-elle relative ? Si c’est le cas, alors elle peut être vraie pour vous, ici et maintenant, mais pas pour quelqu’un d’autre ou après que vous vous êtes tu. C’est également la raison pour laquelle le cliché de l’« ère de la post-vérité » dans laquelle nous vivrions ne peut être vrai. S’il était vrai, il ne le serait pas, car il affirmerait quelque chose de vrai sur l’ère dans laquelle nous vivons.

Cet argument, exposé par le philosophe Thomas Nagel dans The Last Word, est certes non conventionnel, comme devrait l’être tout argument sur l’argument lui-même. Nagel le compare à l’argument de Descartes selon lequel notre propre existence est la seule chose dont nous ne pouvons douter, car le fait même de se demander si nous existons présuppose l’existence de quelqu’un qui se pose la question. Le fait même d’interroger le concept de raison à l’aide de la raison présuppose la validité de la raison. Étant donné cette inconventionnalité, il n’est pas tout à fait juste de dire qu’il faut « croire en » la raison ou « avoir foi en » la raison. Comme le souligne Nagel, c’est « une pensée de trop ». Les maçons (et les francs-maçons) ont vu juste : nous devrions suivre la raison.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Jiby   08 janvier 2019
Comprendre la nature humaine de Steven Pinker
Beaucoup d'intellectuels ont détourné leur regard de l'évolution de la logique de la violence, de peur que le fait de l'admettre revienne à l'accepter ou même à l'approuver. Ils ont préféré garder l'illusion rassurante du Bon Sauvage, qui fait de la violence un produit arbitraire de l'apprentissage ou un pathogène venu de l'extérieur qui se développe en nous. Cependant, à nier la logique de la violence, on oublie facilement que cette dernière est toujours prête à éclater, et à ignorer les parties de l'esprit qui peuvent mettre le feu aux poudres, on néglige celles qui peuvent l'éteindre. Dans la violence, comme dans tant d'autres sujets préoccupants, la nature humaine est le problème, mais elle est aussi la solution.
Commenter  J’apprécie          20
Blok   05 décembre 2021
Rationalité de Steven Pinker
En définitive, même les relativistes pour qui une vérité objective est impossible et toute proposition le récit d’une culture située n’ont pas le courage de leurs convictions. Les anthropologues culturels ou les théoriciens littéraires qui prétendent que les vérités de la science ne sont que des constructions culturelles préféreront toujours que l’infection de leur enfant soit traitée par des antibiotiques prescrits par un médecin plutôt que par le chant de guérison d’un chaman. Et bien que le relativisme se pare souvent d’un halo moral, les convictions morales des relativistes dépendent d’un engagement envers la vérité objective. L’esclavage était-il un mythe ? L’Holocauste n’a-t-il été qu’un récit parmi d’autres ? Le changement climatique est-il une construction sociale ? Ou bien la souffrance et le danger qui définissent ces événements sont-ils vraiment réels (des propositions dont nous savons qu’elles sont vraies en raison de la logique, des preuves et du savoir objectif) ? Voilà que les relativistes cessent d’être aussi relatifs

Pour la même raison, il ne peut y avoir de compromis entre la rationalité et la justice sociale ou toute autre cause morale ou politique. La quête de la justice sociale commence par la conviction que certains groupes sont opprimés et d’autres privilégiés. Il s’agit de propositions factuelles, qui peuvent être erronées (comme le soulignent les défenseurs de la justice sociale eux-mêmes lorsqu’ils rétorquent que non, les hommes blancs hétérosexuels ne sont pas opprimés).
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
CatchMe   08 septembre 2016
Comprendre la nature humaine de Steven Pinker
Cet ouvrage traite des aspects moraux, émotionnels et politiques du concept de la nature humaine dans la vie moderne j’y retrace le cheminement qui a conduit à voir dans cette notion une idée dangereuse et j’essaie de démêler les ambroglios moraux et politiques dans lesquels elle s’est trouvée prise dans ce parcours.



Cet ouvrage ne sera pas de ceux qui disent que tout est génétique, car ce n’est pas vrai. L’environnement est tout aussi important que les gènes. Ce que vit l’enfant en grandissant (et pas seulement au sein de sa famille) a le même poids que son bagage de naissance.

Même quand un comportement est transmissible, le comportement de l’individu (en situation) reste un produit du développement, et à ce titre, il s’explique en partie par l’environnement. … On sait aujourd’hui que les phénotypes se transmettent par la réplication de conditions à la fois génétiques et environnementales, ce qui laisse penser que.. les traditions culturelles – les comportements que les enfants copient – ont vraisemblablement un rôle déterminant.



Si vous trouvez que ce sont des propos anodins qui montrent que tout le monde a dépassé le débat nature-culture , revoyez votre jugement (dit-il) …

Pour avoir invoqué la nature ET la culture, au lieu de la culture seulement, ces auteurs ont subi toutes sortes d’attaques

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

Acheter les livres de cet auteur sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura



Quiz Voir plus

Un Quiz S.é.C.U.L.A.I.R.E

Aimez-vous Brahms..

Françoise Giroud
Françoise Sagan

12 questions
23 lecteurs ont répondu
Thèmes : bachelierCréer un quiz sur cet auteur