AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Calmann-Lévy

Calmann-Lévy a été créée en 1836. Cette maison d'édition française publie principalement de la littérature et des essais, à travers des collections comme « Traduit de », « Liberté de l'esprit », « Diaspora ». Elle publie des livres sur la psychanalyse, les enfants, le cinéma, le sport, les sciences humaines, etc.

Livres les plus populaires voir plus


Collections de Calmann-Lévy



Dernières parutions chez Calmann-Lévy


Dernières critiques
Melvie77
  25 avril 2018
Sauvage de Jane Harper


Dans ce deuxième roman de Jane Harper, on retrouve le personnage d'Aaron Falk, déjà présent dans Canicule. Quelques références à ce premier livre sont faites mais les deux livres peuvent se lire indépendamment.



Dans Canicule, l'auteure nous plongeait dans un univers de sécheresse et de chaleur extrême, ici, c'est tout le contraire, elle plante son décor dans le bush hivernal et humide...



Alice Russell part en randonnée dans un challenge d'entreprise avec ses collègues, les hommes sont séparés des femmes et doivent suivre un parcours qui les fera se retrouver au bout de trois jours dans le bush australien.

Malheureusement, les quatre collègues d'Alice reviendront seules et dans un piteux état, et toutes les autorités sur place vont se mettre à la recherche d'Alice.

Aaron Falk et sa collègue Carmen vont se joindre aux recherches avec un intérêt tout autre car Alice travaillait pour eux pour mettre à jour un blanchiment d'argent de l'entreprise...



Le roman alterne les chapitres entre le présent où sont menées les investigations et des flashbacks sur ce qui s'est passé réellement durant ces trois jours...



L'auteure arrive à maintenir un réel suspense tout au long du roman et un rythme très addictif.



La psychologie des personnages est extrêmement détaillée et on apprend à mieux connaître le personnage d'Aaron Falk.



Un thriller bien écrit avec des chapitres longs pour les expositions et plus courts quand la tension culmine.



Un bon thriller psychologique dans un univers oppressant et hostile avec de nombreux faux-semblants et plusieurs intrigues qui se rejoignent :)



Une très bonne évasion livresque que je vous recommande :)


Lien : https://aufildesevasionslivr..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
SomaTC
  24 avril 2018
Il était un secret de Kathryn Hughes
Beth est mariée Michael, mais leur fils Jack, malade a besoin d'un donneur compatible. Sa mère décède et Beth, en triant les affaires de celle-ci, tombe sur un article caché dans une boite évoquant un accident survenu en 1976.

Beth va remonter dans le temps & faire la lumière sur le passé de sa mère, son histoire à elle également.

Un groupe d'habitué & amis du bar du village partent en excursion une journée. Au retour, le drame.... et la naissance d'un secret.

J'ai aimé Il était une lettre, je crois que j'ai adoré Il était un secret....

Un roman construit avec habilité, emprunt de tellement d'amour....

Une délicieuse lecture.
Commenter  J’apprécie          10
syboulette21
  24 avril 2018
L'aile des vierges de Laurence Peyrin
Avec « L’aile des vierges », Laurence Peyrin m’a encore fait voyager, rêver, aimer, croire; je suis une nouvelle fois passer par toutes les émotions donc merci! « L’aile des vierges » est un roman féministe dans le bon sens du terme: Maggie ne veut pas se laisser faire, elle veut mener la vie comme elle l’entend et non pas comme pourrait l’entendre pour elle la société. Elle est forte, courageuse, aimante, sincère (des fois un peu trop!), entière. Bref Maggie est une femme, une vraie femme qui sait ce qu’elle veut. Oui Maggie est féministe mais c’est pas pour autant qu’elle n’est pas là pour les autres, bien au contraire et surtout, elle reste une femme avant tout et veut aimer! Il est impossible de rester insensible devant cette femme qui se bat par rapport à ses idéaux et qui fait avancer la cause féminine surtout autour d’elle. Maggie était-elle obligée d’être elle? Certainement quand on a une telle grand-mère, une telle mère qui lui a donné les clés pour se créer sa propre vie, sans dépendre des autres, de l’autre, d’un homme surtout dans les années 40.



Aux côtés de Maggie, Laurence Peyrin livre une très jolie fresque de personnages so british!! En lisant « L’aile des vierges », j’ai été de nouveau plongée dans le monde de Downtown Abbey avec son personnel de maison, sa famille de Lord, celui ou celle qui sort du cadre: Kitty, la collègue de Maggie si naïve; le discret majordome; le couple Colin et Bertha; le fidèle Baptiste; Pippa-ma-chère, la femme du manoir; Sir John, le charismatique Lord qui rêve d’Afrique; et le grand-père Sir Albert toujours à la recherche de sa Clemmie!! Tous ces personnages sont attachants même Pippa-ma-chère dans un sens!! Et les lieux associés à ces personnages sont si parlants que je les ai imaginés tout au long de ma lecture et quand Laurence Peyrin a fait son pèlerinage sur Instagram, ces lieux me sont apparus comme je les avais imaginés. Par sa plume, ses descriptions, Laurence Peyrin sait majestueusement nous plonger entièrement dans son histoire. J’ai été happée dans la vie de Maggie et comme à chaque lecture d’un roman de Laurence Peyrin, j’ai appris et avec « L’aile des vierges », j’ai appris beaucoup sur le combat des femmes pour leurs droits qui sont, à notre ère, si naturels qu’on en oublie vite le combat de nos aïeules.




Lien : https://unbrindesyboulette.w..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20