AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Calmann-Lévy

Calmann-Lévy a été créée en 1836. Cette maison d`édition française publie principalement de la littérature et des essais, à travers des collections comme « Traduit de », « Liberté de l`esprit », « Diaspora ». Elle publie des livres sur la psychanalyse, les enfants, le cinéma, le sport, les sciences humaines, etc.

Livres les plus populaires voir plus


Collections de Calmann-Lévy



Dernières parutions chez Calmann-Lévy


Dernières critiques
patriciabiron
  30 juin 2022
Merci, Grazie, Thank you de Julien Sandrel
Persuadée, selon les prédictions de sa voyante, qu’après avoir gagné le jackpot son temps est désormais compté, Gina décide rapidement de l’utilisation qu’elle va faire de tout cet argent tombé du ciel. A 85 ans, mais la mémoire encore vive, elle décide de partager cette manne avec toutes les personnes qui ont joué un rôle dans sa vie et qu’elle n’a jamais pu remercier.



Telle est le socle de l’histoire dans laquelle nous entraine Julien Sandrel, une histoire pleine d’humanité et peuplée de personnages attachants.



Je m’attendais à un roman léger et j’ai été surprise par la profondeur des sujets abordés tels l’amour et l’amitié, mais aussi la maternité, la filiation, la transmission et l’homosexualité.



Derrière le voyage que s’apprête à entreprendre Gina, il y a des secrets et des non dits, de la culpabilité et des regrets et beaucoup de questions existentielles. Sa quête sur ses origines nous plongera dans la grande Histoire, celle de tous les migrants tant dans le sud de la France qu’à Ellis Island.



Du côté des personnages, j’ai été émue par le secret et le dilemme de Chloé, la petite fille de Gina,, j’ai admiré Gina, cette femme fonceuse et bienveillante qui a décidé d’aller de l’avant, et j’ai beaucoup ri avec Olga, l’amie fantasque et malicieuse de Gina qui se lie avec une aisance déconcertante et parle à tout le monde.



Ce roman choral, rythmé par les voix de Gina et Chloé, va lever le voile sur bien des secrets et leur permettre de vaincre leurs peurs pour avancer. Le talent de l’auteur est de nous guider aussi vers nos propres réflexions, sur nous-mêmes et sur ce que nous serions à même de transmettre aux générations suivantes.



J’aime bcp les histoires qui mettent en avant les liens intergénérationnels sans creuser le fossé de l’âge. Dans le fond il n’y a pas d’âge pour oser !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
xalatan
  30 juin 2022
Quand nous étions orphelins de Kazuo Ishiguro
Quand nous étions orphelins est un roman de Kazuo Ishiguro, prix Nobel de littérature 2017.



J'aurais souhaité donner 4 étoiles pour la première partie du livre. Elle se déroule en Angleterre et le narrateur, dans la trentaine, se remémore son enfance à Shanghai au début du 20è siècle et ses années de pensionnat anglais après la disparition de ses parents à Shanghai. Cette première partie est extrêmement bien écrite, racontée en flashbacks. L'auteur maîtrise admirablement bien et son récit et ses concordances de temps.



Mais tout change quand il décide de partir enquêter à Shanghai en 1937 avec l'espoir de retrouver ses parents disparus et de combattre le mal "suprême". Là aussi, il décide de raconter ses différentes recherches en flashbacks alors même qu'il se trouve à Shanghai et que la démarche qu'il raconte s'est passé la veille. J'ai trouvé que l'emploi des futurs antérieurs et autres subtilités alourdissaient le texte, puisque l'action avait lieu quasi dans le présent.



J'ai trouvé que l'enquête dans Shanghai était trop longue, qu'il y avait beaucoup de pages inutiles, comme si l'auteur n'avait pas su choisir la piste qu'il souhaitait (guerre, amour, opium, camarade retrouvé, traître...) . La fin est en partie prévisible, et je me suis dit, après 512 pages, dont la moitié un peu longuette, "tout ça pour ça ..."



+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
PdGvins
  30 juin 2022
De soleil et de sang de Jérôme Loubry
Haïti, vaudou, corruption, orphelinat, trafic d'enfants, un polar correct, plutôt convenu et sans originalité. Scène finale sans vraie surprise. Malgré l'exotisme du pays et un début attrayant j'ai perdu peu à peu le plaisir de cette lecture et j'ai été content de la terminer.
Commenter  J’apprécie          10