AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Anne Capuron (Traducteur)
EAN : 9782847899238
275 pages
Éditeur : Delcourt (04/10/2006)

Note moyenne : 3.67/5 (sur 12 notes)
Résumé :
La Perdida raconte les mésaventures d'une jeune américaine exilée à Mexico.
Carla, délaissée par son père mexicain, part à la recherche de ses racines. Elle commence son périple en rejoignant un ex-petit ami, Harry, perdu dans les mêmes brumes alcoolisées que ses héros, William S. Burroughs et Jack Kerouac. Il accueille Carla à bras ouverts jusqu'à ce qu'il réalise qu'elle n'est pas décidée à retourner aux États-Unis. Lorsque la relation entre Harry et Carla ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
Yvan_T
  20 février 2011
Initialement publiée aux Etats-Unis en cinq épisodes, Delcourt reprend ici l'intégralité de l'histoire imaginée par Jessica Abel dans sa collection Contrebande sous forme de ‘one-shot'.
Sur base de ses deux années passées au Mexique, Jessica Abel va créer une histoire autour d'une jeune américaine nommée Carla, qui se rend au Mexique à la recherche de ses origines mexicaines.
Commence alors une quête initiatique pour Carla, un voyage au sein d'une autre culture et d'une autre langue, qui mettra en évidence les difficultés de s'intégrer dans un pays étranger. A la recherche d'authenticité, Carla ira de mauvais choix en mauvaises rencontres, pour finir par se perdre en pleine descente aux enfers.
Amoureux de la langue espagnole, conquis par le Mexique et sa culture, en théorie, je ne pouvais donc qu'apprécier cet ouvrage au dessin faisant penser à celui de Graig Thompson. Et pourtant, j'ai trouvé les 100 premières pages ennuyeuses au possible, les 100 suivantes pas extraordinaires, pour tout de même finir par apprécier légèrement les 60 dernières.
Le personnage de Carla m'a énervé pendant toute la lecture avec ses choix bidons et ses discussions à deux balles et même si c'est probablement le but de l'auteur, cela a en grande partie gâchée ma lecture. Et si j'avais adoré le dessin de Graig Thompson et ses plaines enneigées dans « Blankets », j'aurais probablement préféré un dessin en couleurs pour faire ressortir toutes les couleurs du Mexique dans cette histoire.
Bref, j'ai trouvé le personnage principal pompant au possible et le scénario beaucoup trop léger (surtout au niveau des dialogues), même si l'idée de fond concernant l'intégration et les préjugés sur un pays étranger avait du potentiel. Et ce n'est pas le petit thriller de fin d'album qui me fera classer ce tome parmi mes immanquables.
Lien : http://brusselsboy.wordpress..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
alouett
  16 mars 2011
Clara est une jeune américaine de retour aux États-Unis après un long voyage au Mexique, terre natale de son père. Cela fait un an qu'elle est rentrée chez elle et, en ce 23 février, elle fête ce triste anniversaire. Elle ressent de la nostalgie et un sentiment d'inachevé qui raisonne à la fois comme un échec (celui d'avoir quitté le Mexique) et comme une victoire (celle de s'être affirmée, d'être devenue une femme indépendante).
Initialement, le voyage de Clara en terre mexicaine ne devait durer que deux semaines. Elle avait trouvé chez Harry, son ex petit ami, un pied-à-terre qui lui laissait le temps de se retourner. Quelques visites touristiques prévues, l'éventualité de retrouver ses grands-parents paternels, l'envie de découvrir ce pays et une partie de son identité qu'elle a longtemps rejeté… et voici Clara éprise d'une sensation de plénitude et de liberté. Grisée par cette situation, elle laisse volontairement son billet de retour se périmer. Elle décide de rester au Mexique sans réellement se poser les bonnes questions jusqu'à ce qu'Harry la pousse dehors. Clara s'installe, elle loue un appartement au coeur de la ville sans s'inquiéter outre mesure des kidnappings récurrents d'étrangers. Forte de ses nouvelles relations avec des mexicains, Memo et Oscar, elle s'acharne alors à gommer son identité américaine, rejeter ses anciens idéaux, se leurrer qu'elle peut devenir une « vraie mexicaine ». Petit à petit, elle se laisse convaincre par les idéaux révolutionnaires et communistes de Memo et s'installe dans une relation affective avec Oscar, un jeune homme paumé qui tourne sur les marchés pour vendre des articles à touristes et deal pour arrondir les fins de mois.
Lien : http://chezmo.wordpress.com/..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (3) Ajouter une citation
alouettalouett   16 mars 2011
Je voulais trouver mes racines mexicaines. J’avais l’impression qu’elles m’iraient mieux que mes racines anglo-saxonnes, ce qui est absurde quand on y pense. Depuis toute petite, j’en voulais à mon père mexicain d’avoir disparu
Commenter  J’apprécie          20
alouettalouett   16 mars 2011
Et parce que j’ai refusé de comprendre qui étaient vraiment mes amis, et ce qui se déroulait sous mes yeux, Oscar est mort, Harry est traumatisé, je suis bannie, et je devrai vivre toute ma vie avec la conscience que, même si je n’ai pas appuyé sur la détente ni commis le crime, rien de tout cela ne se serait produit sans moi
Commenter  J’apprécie          10
alouettalouett   16 mars 2011
Mais quand j’ai vu Parque México, j’ai eu la sensation de me trouver aux portes d’un territoire qui parlait à mon imaginaire, où les données chiffrées sur la criminalité, la pollution et la disparition de la culture traditionnelle cessaient tout bonnement de s’appliquer
Commenter  J’apprécie          10

Video de Jessica Abel (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jessica Abel

Angoulême 2015 - jour 1
Malgré la pluie, le froid et la sécurité renforcée, les festivaliers sont nombreux sur le stand Dargaud ce midi de la 1ère journée... Alexis Dormal, Jessica Abel, Jordi Lafebre et Juanjo...
autres livres classés : mexicoVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les personnages de Tintin

Je suis un physicien tête-en-l'air et un peu dur d'oreille. J'apparais pour la première fois dans "Le Trésor de Rackham le Rouge". Mon personnage est inspiré d'Auguste Piccard (un physicien suisse concepteur du bathyscaphe) à qui je ressemble physiquement, mais j'ai fait mieux que mon modèle : je suis à l'origine d'un ambitieux programme d'exploration lunaire.

Tintin
Milou
Le Capitaine Haddock
Le Professeur Tournesol
Dupond et Dupont
Le Général Alcazar
L'émir Ben Kalish Ezab
La Castafiore
Oliveira da Figueira
Séraphin Lampion
Le docteur Müller
Nestor
Rastapopoulos
Le colonel Sponsz
Tchang

15 questions
3813 lecteurs ont répondu
Thèmes : bd franco-belge , bande dessinée , bd jeunesse , bd belge , bande dessinée aventure , aventure jeunesse , tintinophile , ligne claire , personnages , Personnages fictifsCréer un quiz sur ce livre