AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

Natsuki Amasawa (Autre)
EAN : 9782413078104
256 pages
Delcourt (10/05/2023)
3.44/5   24 notes
Résumé :
Kanon, la jeune fille dont Hiro est éperdument amoureux, meurt dans un tragique accident de voiture, sans que Hiro n'ait jamais eu le temps de lui avouer ses sentiments. Le jeune homme ressasse alors sans cesse les souvenirs tendres et affectueux qu'il a avec elle... Mais alors qu'il parvient enfin à sortir la tête de l'eau, il voit la jeune fille apparaître devant lui...
Que lire après Lorsque nos coeurs se sont croisés à nouveauVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (22) Voir plus Ajouter une critique
3,44

sur 24 notes
5
5 avis
4
7 avis
3
6 avis
2
2 avis
1
0 avis
Light novel : Type de roman japonais destiné à un public de jeunes adultes.
Ah ?! OK ! Bien !... Pourquoi pas.
L'éternelle adolescente qui sommeille en moi est même flattée !
La couverture est vraiment très attirante, en plus. Ainsi que le titre.
Avec un peu de chance, ma Rozi (presque 14 ans), fan de mangas, passionnée par la culture asiatique (coréenne et japonaise, surtout), voudra elle aussi le découvrir.
J'accepte le défi !
Merci Babelio et les éditions Delcourt/collection Moon light novel, pour ce joli cadeau.
Lorsque nos coeurs se sont croisés à nouveau, c'est l'histoire de 3 lycéens.
De leur rencontre, de la belle amitié qui leur est propre, de leurs premiers émois amoureux....
De l'accident tragique qui anéantira tout cela.
D'une réapparition qui permettra ce retour sur les souvenirs de l'un d'entre eux.
Un court roman, au rythme rapide.
Une écriture, à la fois simple et poétique.
De belles émotions.
Sans fioritures, sans chichis, sans débordements.
Avec une certaine réserve assez touchante.
Entre passé et présent.
Je me suis laissée prendre. Bercée par le récit.
Jusqu'au dénouement.
Poignant, émouvant.
Qui troublera aux larmes les plus sensibles d'entre vous.
J'ai vraiment passé un agréable moment.
Mon premier light novel, mais sans doute pas le dernier.
Commenter  J’apprécie          302
C'est une histoire d'amour et d'amitié entre trois lycéens, la fille Kanon étant au coeur des attentions de Hiro et Tôji. Kanon n'est pas forcément très belle, mais il émane d'elle un certain charme par sa simplicité et une sorte de fragilité touchante. Hiro est le garçon un peu solitaire et timide, gentil, serviable, bien comme il faut. Tôji est davantage bad boy, il se bat souvent, n'est pas très sociable, mais sa personnalité en impose, il est une sorte de protecteur pour Kanon. le roman est bâti sur une alternance de chapitres passé/présent, où à l'exception cruciale des derniers chapitres s'exprime la voix et le point de vue de Hiro.
Cette construction est la conséquence directe du drame fondateur du récit : un accident terrible, un camion ayant renversé et tué Kanon, sous les yeux de Hiro...Mais il se trouve que trois ans après le drame, Kanon revient temporairement à la vie pour visiter Hiro. C'est l'occasion pour l'auteur de nous faire revivre le jeu d'amour et d'amitié auquel se livre le trio, chacun avec sa personnalité, où les maladresses juvéniles ses multiplient. Car décidément, pas moyen que les sentiments s'expriment ! Dans un climat bien japonais, la retenue est de mise, la timidité, les non-dits, la prévenance pour ne pas choquer ou nuire à autrui, fut-il un concurrent amoureux. Hiro est incapable d'avouer ses sentiments à Kanon, Tôji aimerait bien qu'il clarifie la chose, Kanon est attirée par le bad guy, mais avec son intuition féminine sent bien que Hiro en pince pour elle, sait-elle au moins ce qu'elle veut et dans quelle mesure elle n'en joue pas un peu ?

Ayant passé l'âge de lire ce type de romans légers pour jeunes adultes, mon avis sera sans doute trop subjectif et négatif sur certains points, le premier étant qu'on tourne quand même sérieusement en rond avec le comportement des personnages. On a envie de dire à Hiro, accouche !!! L'auteur en fait des tonnes pour retenir le plus longtemps possible ce qu'on sait depuis le début, que Hiro est amoureux de Kanon, et lui prête des noeuds, des doubles, des triples noeuds dans la tête ! Autre point, passe encore ce contexte surnaturel de retour de la mort, car il peut s'entendre avec le thème de la réincarnation, qui prend de la force à la fin de l'histoire, et n'est pas sans lien avec bouddhisme et shintoïsme...Mais les conditions du retour de Kanon sont un peu bébêtes, Mademoiselle veut aller au cinéma avec Hiro...On a envie de lui dire était-ce bien la peine de revenir dans ce monde pour ça ?

En même temps, il y a réellement de bons points. le passé s'avance peu à peu vers le moment précis de l'accident, et là une surprise nous attend, qui fait basculer le point de vue. C'est vraiment ce qui donne son originalité à un scénario qui commençait à lasser et s'enliser. La fin inattendue est donc plutôt réussie. En outre, même si les situations semblent parfois un peu mièvres, les dialogues sont acceptables. Et l'indulgence m'est venue en faisant appel à ma mémoire de jeune puceau timide qui s'est trouvé confronté je ne sais combien de fois à l'école à ces situations : on aime une fille, on n'ose pas lui dire, on ne sait pas comment le faire, on a peur de se prendre un vent, on est deux sur le coup, on se donne un genre, un rôle, on pourrait rouler des mécaniques, casser la figure de l'ennemi (t'var ta gueule à la récré), etc, etc...rires !!! Les situations ne sont donc pas si ridicules en y repensant, car elles sont assez universelles à l'adolescence. Et on imagine aisément que le côté coincé et maladroit est encore plus prononcé dans le corset des codes sociaux nippons.

Ce livre trouvera donc son public, avec un intérêt et un impact indéniables auprès de la cible habituelle des light novels.

Commenter  J’apprécie          150
Un matin au Japon, quelqu'un sonne à la porte et se révèle être une amie décédée trois ans plus tôt : Kanon Sumeragi.
Puis l'histoire nous ramène au passé lorsqu'elle était encore vivante, et qu'elle invita : Hiro Kamiya à les rejoindre elle et Tôjï Isaki pour des cours de soutien.

Tous les trois sont rejetés par les groupes et sont donc des êtres solitaires contre leur gré.

Kanon, est une élève studieuse et gentille mais qui s'est déjà fait harceler par les autres filles de la classe car le groupe est plus fort qu'une personne seule. Les mots et actions méchantes et sournoises de leurs pars ont cessé le jour où Tôjï était à ses côtés pour les en dissuader. Il est le tigre qui protège la renarde. Extérieurement il paraît sombre et c'est sans doute dû au fait qu'on le provoque à se bagarrer et cela fait peur d'être l'ami d'un bagarreur. Hiro, lui ne cherche pas les interactions sociales et se laisse porter tel un rêveur par le courant de l'amitié qu'il a rejoint.

Les préjugés, les a priori ont la vie dur, ce qui fait que des gens malsains sont très bien adaptés à se fondre dans les groupes, et les gens gentils sont mis à l'écart, rejetés. le cercle vicieux fait que moins les gens interagissent avec les gens seuls, plus ils sont délaissés car on croit qu'ils sont insociables. Alors qu'il suffirait tout simplement que le groupe s'ouvre vers la personne seule pour que cette dernière s'épanouisse.

Et c'est ainsi qu'Hiro Kamiya découvrit mieux les liens entre Kanon et Tôjï, et les siens envers eux d'eux. Mais dans ce groupe mixte, si l'un des garçons avoue aimer l'unique fille cela perturbera l'équilibre de l'amitié. Une situation difficile et inévitable au risque de briser leur amitié importante à tous les trois.

Comme l'histoire alterne entre le présent et le passé, on comprend que Kanon est le centre d'une histoire d'amour. Son fantôme est revenu revivre des moments du passé et à travers ce passé on comprend qu'il y a eu des non-dits, des regrets, des sentiments profonds d'amour qui sont restés enfouis là-bas et que c'est vraiment triste de ne pas avoir pu avouer ses sentiments de son vivant.


On espère tous pouvoir rencontrer la personne faite pour nous pour pouvoir aimer et être aimé.e. Vivre, ressentir l'amour qui est le plus beau des sentiments. Mais pour certaines personnes à force d'être mise à l'écart, d'être seul, il y a la peur d'avouer ses sentiments et d'être rejeté. Peur de souffrir de cette énorme souffrance. Deux sentiments contradictoires qui, si on ne se jette pas à l'eau... jamais on ne saura.


J'ai dévoré ce livre écrit par : Natsuki Amasawa, et je fus bien surpris par ce rebondissement que je n'avais pas vu venir.

Merci à Babelio et aux Éditions Delcourt pour ce livre :))
Commenter  J’apprécie          110
Un soir, une jeune fille se présente à la porte de son ami. Sauf qu'elle est morte trois ans plus tôt. Elle lui demande alors de l'aider à effacer ses regrets.
Le récit alterne le présent et le passé. Racontant l'amitié entre trois lycéens laissés pour compte qui vont devenir amis un peu malgré eux. L'histoire est d'une grande simplicité mais arrive pourtant à dégager une vraie émotion (surtout à la fin), et à rendre attachants ces trois ados. J'avoue m'être laissée surprendre par le dénouement que je n'avais pas vu venir.
Le format est court, mais c'est parfait pour cette histoire qui est plutôt à destination des adolescents. Et malgré ce format court, l'autrice arrive à développer une histoire prenante, pleine d'émotion avec des personnages attachants.
Un lightnovel avec un dénouement surprenant qui m'a permis de passer un très bon moment.
Commenter  J’apprécie          150
Lorsque nos deux coeurs se sont croisés à nouveau est un petit lightnovel que j'ai remporté lors d'une masse critique Babelio privée. le résumé m'intriguait pas mal et j'avais besoin d'une lecture douce entre deux lectures assez denses. Aussitôt reçu, aussitôt lu. Et force est de constater que je n'en attendais pas spécialement grand chose et à ma grande surprise, j'ai beaucoup apprécié ma lecture à tel point que j'ai fini en larmes !

Ce roman, c'est l'histoire de trois jeunes adolescents, des marginaux que tout opposait, deux garçons _ Tôji et Hiro _ et une fille, Kanon, durant leurs dernières années de lycée jusqu'à ce qu'un terrible événement ne vienne changer leur vie à jamais : le décès de Kanon, percutée par un camion. Et la jeune fille réapparaît soudainement trois ans plus tard sous la forme d'un fantôme à l'un de ses compagnons.

C'est une histoire d'amour, d'amitié, l'autrice dépeint les premiers émois amoureux, se focalise sur l'adolescence et ses tracas, parle de la vie et de la mort, des regrets, de la culpabilité, des non-dits, de la peur et du temps qui passe, avec une petite touche fantastique pour parfaire le tout. La dimension fantastique au final n'est pas si importante, pas besoin de se poser mille et une questions et le lecteur se laisse alors porter. Tant de thèmes importants et actuels. L'histoire est si belle et mélancolique. Au premier abord, elle n'a rien d'exceptionnelle au fil des pages qui se tournent mais en arrivant à la fin, alors que la vérité éclot, l'histoire prend sens.

Ce que j'ai apprécié, c'est qu'il y a une alternance de chapitres dans le passé et dans le présent. le style d'écriture, bien que simple, est efficace. Rien n'est laissé au hasard avec l'écriture à la première personne et les fameux chapitres. Je n'ai pas vu venir le dénouement final mais alors pas du tout ! Une énorme claque !

Les personnages sont tout en nuance, presque mystérieux à l'instar de Kanon. Hiro est sans nul doute le personnage le plus transparent, le plus facile à décrypter ; Kanon est presque éthérée, autant en tant que fantôme que lorsqu'elle était en vie. Quant à Tôji, ce dernier se révélait inaccessible, un personnage qui s'est mit de nombreuses barrières, par peur. J'ai vraiment aimé découvrir ce trio, si soudé mais qui en même temps a du mal à communiquer, à se comprendre. Chacun est un véritable lien entre les deux autres et cela se ressent.

Il s'agit d'un lightnovel certes, mais il n'y a pas d'illustrations. le format est petit et très agréable à tenir en main. le roman est très court mais néanmoins, délicieux et prenant.

En bref, j'ai été très touchée par cette histoire, par les personnages. Je ne pensais pas aimer autant ce petit roman qui m'a pas mal chamboulée ! C'est une histoire qui m'a fait l'effet d'un joli film d'animation japonaise ! Je pense qu'une seconde lecture serait bénéfique avec toutes les réponses en main !

Un grand merci à Babelio et aux éditions Delcourt/Tonkam pour la découverte de ce joli roman.
Commenter  J’apprécie          54

Citations et extraits (13) Voir plus Ajouter une citation
p.178.
- Tu n'as presque pas d'amis, alors prends soin de ceux que tu as. Si tu ne l'invites pas maintenant, tu l'inviteras quand ?
Commenter  J’apprécie          70
Kanon me regardait d'un air inquiet, mais je ne voulais plus voir son visage dans mon champ de vision, et je la relâchai d'un coup avant de me retourner. Les feux d'artifice continuaient d'exploser dans le ciel, dans de grands bruits sourds qui rappelaient des tambours traditionnels. A chaque détonation, Kanon et moi baignions dans un flash de lumière colorée.
Je devais bien le reconnaître, maintenant.
Je ne voulais pas que Kanon disparaisse.
Commenter  J’apprécie          10
C'est au lycée que je suis tombé amoureux pour la première fois. C'était un amour pur, mais un peu embarrassant, un peu comme un citron confit dans le miel. Les mots qui sortaient de ma bouche étaient doux, mais aussi acides, et amers, me laissant un arrière-goût étrange, indescriptible.
Commenter  J’apprécie          20
Après tout, elle était morte. Elle était morte, et j'avais été forcé de l'accepter. ça m'avait pris plusieurs années, mais je pensais avoir enfin tourner la page... Alors pourquoi était-elle revenue ici, pourquoi maintenant ?
Évidemment, j'aurais préféré qu'elle ne meure pas. Je n'aurais rien voulu de plus au monde que sa survie. Si seulement elle était encore vivante... Je ne savais plus combien de fois j'y avais pensé jusqu'à présent. Mais maintenant qu'elle était là sous mes yeux, plus que de la joie, c'était uniquement de la colère que je ressentais.
Commenter  J’apprécie          00
"Je sais bien que personne ne touchera Kanon tant que je reste à ses côtés. Je le sais. Mais ça veut dire que Kanon ne pourra jamais rien faire sans moi. Alors que le lycée est bientôt fini, et qu'on va chacun suivre notre propre voie, on ne peut pas rester comme ça." # Tôji
Commenter  J’apprécie          10

Les plus populaires : Jeunesse Voir plus
Livres les plus populaires de la semaine Voir plus


Lecteurs (46) Voir plus



Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
5324 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre

{* *} .._..