AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782375741580
250 pages
Éditeur : MxM Bookmark (22/02/2017)

Note moyenne : 3.36/5 (sur 32 notes)
Résumé :
Bane Seed est une Banshee aguerrie, pourfendeuse d'hommes infidèles, violeurs et meurtriers. Elle adore son job et le pratique avec zèle. Un peu trop, peut-être. Suite à une erreur commise, elle écope d'une mise à l'épreuve et se retrouve affectée au Conseil, une organisation chargée du maintien de l'ordre parmi les peuples faes. Non seulement elle doit régler un conflit entre deux clans du Petit Peuple, mais comble de malchance, on lui adjoint l'Incube Dorian Murra... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (26) Voir plus Ajouter une critique
Ichirin-No-Hana
  13 mars 2018
Bane Seed est une banshee. Son rôle est de punir les hommes et pour cela, elle a beaucoup de pouvoirs. A cause d'une erreur commise (et surtout parce qu'elle a encore fait un peu que ce qu'elle veut), Bane se voit affecté différentes missions avec un Incube, une espèce magique qu'elle est loin d'apprécier. Et au vue du caractère de la jeune femme, ces missions ne vont pas être simples.
Bon, je vais le dire directement : je n'ai pas apprécié ma lecture. L'histoire aurait pu être vraiment intéressante. Avec une intrigue portée par un bestiaire vraiment passionnant, l'auteure n'a malheureusement pas su me captiver en restant beaucoup trop en surface. Mais mon vrai problème reste l'héroïne. En voulant trop se la jouer héroïnes badass type Anita Black ou encore Merry Gentry, l'auteure m'a complètement perdue car on est malheureusement pas tous Laurell K. Hamilton. Le personnage de Bane Seed m'a paru totalement faux et en trop voulant jouer la femme au grand caractère, elle m'a paru sans aucune profondeur ni personnalité (ce qui est totalement contraire à l'effet voulu) et le roman devient tout simplement une mauvaise caricature. Le traitement du personnage de Morgane de la légende arthurienne est loin de m'avoir convaincue également… En jouant trop sur la carte humour et du « cool », l'auteure en perd complètement la saveur de son récit jusqu'à en oublier l'intrigue de départ qui en devient totalement ennuyeuse…
Bref, je suis complètement passée à côté de cette histoire qui pourtant a su être appréciée par de nombreux autres lecteurs, à vous donc de vous faire votre propre avis !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          220
Aelynah
  17 mars 2017
Bane Seed est une banshee. Son petit côté revanchard, son humour grinçant, ses anecdotes livresques ou séries télé , tout ça sous la plume de Fanny Andre donne dès le départ un goût de reviens-y à l'histoire.
Suite à une faute professionnelle, due à un « léger » dérapage de conscience, la voici, elle, une des meilleures Banshees, faisant partie du niveau ultime de la hiérarchie (hormis celles du Conseil) obligée de faire équipe avec un Incube.
Dire que ce n'est pas l'amour qui les attache l'un à l'autre est un euphémisme tant les piques en tous genres volent dès leur rencontre ou plutôt non , dès que leur nature réciproque leur est dévoilée.
Dorian Murray, est, LE fameux Incube concerné. Il n'y a pas à dire, il a le physique de l'emploi, un cul à damner une sainte et un emballage cadeau plus que séduisant. Je vous laisse baver sur le reste car vous verrez y'a de quoi faire !
Son animosité pour la Banshee vaut celui de Bane à son encontre.
Il ne faut ainsi que quelques pages de mise en place pour deviner que la coopération va être difficile pour eux mais en tout point jouissive pour le lecteur face à leur dissension et échanges abrasifs. Bon, il ne faut pas oublier que s'ils en sont là c'est parce qu'ils sont en punition donc ça ne les motivait déjà pas au départ mais si on rajoute qu'elle est pour l'instant prévue en CDI ça a de quoi faire grincer leurs dents.
Leur première mission va les mener en Écosse, pays du kilt et de la Guiness. de James Fraser aussi pour celles qui connaissent leur classique, comme Bane par exemple. Et ce n'est qu'un aperçu parmi tant d'autres. Brave Heart viendra aussi faire un petit coucou et je m'attends presque à y croiser aussi un Rob Roy au détour d'une page.
Vous l'aurez compris ce roman court n'en est pas moins rocambolesque par ses dialogues piquants et incisifs, ses personnages plutôt pointilleux et la plume particulièrement enrobée de l'auteure.
Les aspects féeriques de la situation, les contes et légendes celtes ou simplement les us et coutumes vont vous être dévoilés.
L'ambiance est ainsi posée et leur mission n'en devient alors que plus intéressante: éviter une guerre entre Leprechauns et Brownies ne va être une sinécure. Et non je ne parle pas là de ces petits gâteaux au chocolat fondant et délicieux mais bien de deux races assez vindicatives l'une envers l'autre et suffisamment fières pour être plus têtues qu'une mule. On va dire que la mission rassemble un paquet de caractériels pour résumé et je serai en dessous de la vérité.
Alors si vous voulez de l'humour, du grinçant et du surnaturel, laissez-vous aller dans les bras de … non pas Morphée mais pourquoi pas de Dorian. Mais surtout laissez-vous entraîner sous la plume de Fanny André et détendez-vous !! C'est du bon, c'est du frais et je ne parle pas de poisson !
Ahh et ne vous étonnez pas non plus si au détour d'une page vous croisez d'autres personnages célèbres mais là encore assez surprenant par la manière dont l'auteure nous les vend. de nombreuses idées préconçues vont s'émousser !!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
llyza
  26 février 2017
Il y a deux ans j'avais découvert la nouvelle le Choix de la Banshee publiée chez Laska, elle me paraissait prometteuse et donnait furieusement envie d'en avoir plus. Il y avait un truc : le potentiel avec le duo Bane et Dorian, le bestiaire et le folko nordique. Quant est-il alors de cette version roman ? Je voulais tellement adorer car ça avait été une jolie découverte et la couverture de Miesis, j'en suis dingue, mais ce premier tome me laisse grincheuse.
Forcément je suis déçue de me retrouver avec cette histoire remaniée de Leprauchauns et de Brownies car il s'agissait déjà de ça dans la nouvelle, j'aurais aimé quelque chose de nouveau, un préquel en faite. Pour ceux qui débarquent, cette histoire aura le mérite de proposer un folko qui change de d'habitude. Donc point de vampires, de métamorphes, dites bonjour au Banshee, au Incube, au Fae et Etres de petites tailles. Si vous n'avez pas l'habitude du genre, prenez d'autres romans avant, le surnat' est vite balayé. La hiérarchie des Banshee est vraiment sympa et mérite pour la suite de la saga un approfondissement, c'est malin d'utiliser les différentes traditions.
Bane est une misandre de première, ce côté revêche et amer lui donne un air horripilant. Oui, vous ne rêvez pas, je suis en désamour alors que c'est le genre de nana qui aurait pu être badass et féministe comme j'aime mais pas dans ces extrêmes là. En face Dorian est agréable, quelle patience et pour un Incube, il n'est absolument pas lourd ou obsédé comme on pourrait s'y attendre. Leurs échanges m'ont épuisée, Bane fait de chaque réplique un combat, elle est tout le temps en colère contre lui sans aucune raison valable. Elle a une haute estime d'elle même ce qui fait que je n'ai pas pu l'apprécier. J'espère que pour les prochains tomes, cette attitude se craquèlera pour qu'elle puisse devenir plus touchante et moins antipathique. Elle est parfaite en rôle de méchante ou de garce sans coeur si c'est le but de l'auteur mais dur de ne pas grincer des dents à chaque remarques désobligeantes envers les mecs ou envers Dorian. Je ne suis pas la dernière à dire qu'ils sont tous les mêmes mais là trop c'est trop !
J'aurais aimé savoir pourquoi Dorian est assigné à cette tâche, connaitre ou avoir des débuts d'indices sur son monde à lui, ses origines, etc. L'intrigue est tirée par les cheveux, à la base pour une nouvelle c'était gentillet, ici en roman je n'ai clairement pas adhéré. le dénouement est une blague, cette fin décrédibilise l'univers, les personnages. Est-ce qu'on a à faire à un urban fantasy ou à une parodie ? Trop de clins d'oeil tue le clin d'oeil, il y en a beaucoup beaucoup trop. Et au delà, de faire des références pop à tout va, le fait de toujours expliquer d'où ça vient finit par donner l'impression que le lecteur est débile. Autant faire des easter eggs, ceux qui comprennent Demi-Lune, Chemin de Traverse... n'ont pas obligatoirement besoin de confirmation, pour les autres si ça passent au dessus, c'est tant mieux vu le nombre.
Alors que des termes comme Korriganes, Brownies, Kelpies mériterait plus de détails c'est le comble de l'incompréhension. On passe un temps infini sur les coups à boire, les explications sur la culture télévisuelles mais rien sur ce qui fait un roman UF. La mythologie. Beaucoup de créatures mais peu d'explications, il vaut mieux alors avoir l'habitude de lire de l'UF ou de bien connaitre ses mythologies sinon c'est vite confus et brouillon. Autant j'ai adoré la nouvelle, autant ce premier tome souffre de défauts de construction et d'un personnage féminin imbuvable. Certes Dorian, essaye de nous faire croire qu'il ne s'agirait que d'une carapace mais à aucun moment, vraiment rien de rien, on y a vu des fissures. le défi sera alors de lui redorer son image et ce n'est pas forcément en les faisant coucher ensemble que ça fera d'elle quelqu'un de plus touchant.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
gayane
  04 août 2018
Bane Seed est une Banshee de rang supérieur. Son boulot depuis plusieurs décennies est de châtier les hommes infidèles. Cependant d'un caractère revêche et rebelle elle s'attire les foudres de sa direction et se voit "prêtée" au Conseil et mise en binôme avec le beau Dorian Murray, Incube de son état pour enquêter et empêcher une guerre chez le petit peuple.
Je ne vais pas y aller par quatre chemins, je suis déçue de cette lecture.
Le principe de départ m'avait bien accroché si bien que j'étais très pressée de lire ce premier volume.
Malheureusement je n'ai pas été convaincue. Peut-être ai-je été mal habituée avec la série Les ombres de la nuit de Kresley Cole qui offre un univers très riche, des personnages complexes tout en substance et répartie assez amusante ?
J'ai espéré retrouver cela ici et c'est rater.
Bane Seed aurait pu m'accrocher mais tout comme les autres personnages je l'ai trouvé trop superficielle, sans rien derrière les apparences. Elle est agressive, odieuse parfois, pleine de préjugés, de mépris et a un gros problème d'ego.
Dorian de son côté n'a aucun caractère, aucune répartie. Il "s'énerve" à certains moment mais là où il aurait des raisons de se mettre en rogne, il se laisse malmener par Bane et continue à lui faire les yeux doux.
Aucune évolution dans les personnages notée, la mythologie est à peine évoquée tout comme le contexte du roman lui-même.
Pas d'atmosphère installée non plus. On passe d'un plan à l'autre sans subtilité, d'un paysage à l'autre sans vraiment de description.
Le lecteur n'a pas la possibilité d'appréhender la psychologie des personnages ni l'univers dans lequel il est projeté.
Pourquoi l'erreur de Bane ? Et quelle est celle de Dorian ? Ces erreurs sont évoquées mais on s'y attarde peu. D'ailleurs je n'ai pas souvenir d'avoir lu quelle était celle de Dorian.
Pour ce qui est de l'écriture en elle même, j'ai regretté les insultes trop faciles et un humour à côté duquel je suis, une ou deux fois, passée.
Il y a cependant des références qui auraient pu vraiment me plaire (Harry Potter, Anita Blake, Star Trek...) mais j'ai eu l'impression qu'elles étaient lâchées comme un cheveux sur la soupe dans la mesure où je ne connaissais pas et ne comprenais pas Bane Seed. Et quel est l'intérêt d'en faire une apprentis auteure ? le seul effet de cette information a été que j'ai eut la trop grosse impression que l'auteure incarnait son héroïne sans laisser la possibilité au lecteur de s'y identifier.
Bref, mon impression globale de ma lecture ? Une héroïne haineuse on ne sait pourquoi, un partenaire incube mou... un premier volume qui manque de développement et de substance. et peut-être d'un fils conducteur (un peu comme ma critique) ?
Dommage car les idées étaient là...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Oliveoued
  27 mars 2018
Peu habituée à l'urban fantasy, j'ai mis du temps avant de sortir ce tome de ma PAL. Recevoir le deuxième tome en service presse m'a poussé à me plonger dans ce premier tome et je ne le regrette absolument pas. Ce fut un véritable plaisir de découvrir ce roman qui nous promet une superbe saga qui durera longtemps je l'espère.
Dans ce récit, nous découvrons Bane Seed, une Banshee. Son rôle ? Punir les hommes infidèles voir même les violeurs et les meurtriers qui échappent à la justice. Mais elle a tendance a y prendre facilement goût et dépasse parfois les directives qui lui sont données. C'est à la suite de l'usage un peu particulier d'un rotofil que celle-ci est sanctionnée et doit devenir agent de terrain du Conseil Supérieur de Régulation des Faes et Autres Manifestations Non Classées, dit le Conseil, le temps d'expier sa faute. Et pour accomplir ses missions, elle devra se mettre en binôme avec un Incube un peu en froid avec sa hierarchie.
Drôle d'association qu'une Banshee punisseuse de mâles et un Incube qui profite des femmes pour recharger ses batteries !
Et dès le début, la collaboration est difficile ! L'Incube représente tout ce que Bane déteste. Beau gosse, il joue de son charme pour séduire des femmes et prendre leur énergie. Bane n'a qu'une envie, lui faire subir des choses atroces mais inédites, grâce à la fertilité de son imagination.
Mais pour l'instant, les règlements de compte entre la Banshee et l'Incube devront attendre : une guerre se prépare et les deux agents doivent empêcher ça. Peu importe la méthode … Ce conflit entre Leprechauns et Brownies (pas les gâteaux !) doit être évité. Ce qui n'est pas une mince affaire étant donné que ces deux peuples rêvent de s'écharper depuis des décennies. Et ce n'est pas la disparition d'un gilet porte-bonheur ou l'enlèvement d'un ami conteur qui va apaiser les tensions.
Une intrigue assez simple, remplie de coups bas et de machinations, mais qui reste entrainante, bien portée par l'humour caustique de notre duo. Leurs échanges sont remplis de piques qui nous font nous marrer tout au long du livre. L'univers est très intéressant, avec des références du monde celte absolument délicieuses. Retrouver dans ce roman Merlin, dragueur invétéré avec un ego surdimensionné, et la fée Morgane, un brin alcoolique, est un régal. Et voir ce que l'auteur a fait de ces personnages est un régal : ils se détestent et se font les pires crasses, à coups de magie plus ou moins dosés.
Seul bémol de ce livre : il est trop court ! On en voudrait plus !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (2) Ajouter une citation
ValHou57ValHou57   13 avril 2017
Je rejoignis la salle d'attente aux sièges en skaï et hésitai à sortir ma liseuse de mon sac. Je dévorais le premier tome de la série Anita Blake et je mourais d'envie de connaître la manière dont l'héroïne kick-ass allait se dépêtrer du bourbier dans lequel elle s'était fourrée. Si j'avais l'air de me détendre, je prenais en réalité mentalement des notes. J'avais découvert cette nouvelle mode littéraire, l'Urban Fantasy, avec beaucoup d'intérêt.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
ValHou57ValHou57   13 avril 2017
Je me décidai à enclencher ma double vue de Banshee pour vérifier son aura car, un peu comme le Père Noël des humains, j'étais équipée d'une capacité pour scanner les auras et voir en technicolor - sans le détail, cependant - les fautes commises par les gens. Les meurtriers avaient par exemple une couleur spécifique un peu émeraude, les violeurs affichaient plus une aura entre le mauve et le parme, et ainsi de suite.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

Videos de Fanny André (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Fanny André
La romance New Adult qui mélange les genres, par Fanny André !
autres livres classés : bansheeVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

La fantasy pour les nuls

Tolkien, le seigneur des ....

anneaux
agneaux
mouches

9 questions
1633 lecteurs ont répondu
Thèmes : fantasy , sfff , heroic fantasyCréer un quiz sur ce livre