AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2917032308
Éditeur : Les Ardents éditeurs (24/02/2012)

Note moyenne : 4/5 (sur 4 notes)
Résumé :
Les carnets de voyage, l’extraordinaire illustration de photographies, de dessins aquarellés, de croquis de terrain, constituent des documents attachants, offrant au lecteur l’intimité des populations et l’attrait des paysages de montagnes, singulièrement dangereuses, du sud du Caucase au début du XXe siècle.
100 ans après exactement, grâce aux récits, aux cartes et photographies, les géographes Françoise Ardillier-Carras et Olivier Balabanian ont retrouvé le... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frMomox
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
Bibliolibra
  01 novembre 2012
Entre deux courses folles, j'ai découvert ce livre magnifique.
Une pause Russe appréciable dans ma ptite vie d'européenne de base.
Rien ne me prédestinait à découvrir ces splendides paysages et pourtant... Voilà qu'un mail de Babelio m'annonce que je vais recevoir Arménie Russe dans le cadre d'une masse critique...
Merci.
Merci de m'avoir embarqué dans ce voyage alliant textes et photographies. On explore, on apprend, on goûte les charmes d'une autre civilisation. On voyage, on triture, on se délecte des pages et des paysages jusqu'à ce qu'ils ne forment plus qu'un.
Carnet de voyage, récit d'explorations, Pierre Bonnet (grâce aux auteurs Françoise Ardillier-Carras et Olivier Balabanian) nous transporte vers «l'époque des tsars». Il embarque le voyageur et lui emboîte le pas au travers de cinq expéditions qui s'étendent entre 1909 et 1914.
Il nous guide et nous présente les attraits d'une culture «mal connue».
Ce témoignage d'une culture d'un autre temps, resplendit.
La forme du livre, les pages, le papier, les photographies, son odeur... Tout est approprié dans ce voyage sec, froid et lointain. On sent, on entend, on caresse avec plaisir les photos et même les mots! Un voyage culturel où tous les sens peuvent être mis en exergue (à condition de laisser aller son imagination).
Ce livre sort totalement de mes lectures «habituelles» et j'en suis des plus ravie. Je le conseille à toutes ceux et celles qui recherchent un peu d'évasion, toutes ceux et celles qui n'ont pas les moyens ou le temps de partir pour Jenesaisoù, je le conseille à qui souhaiterait faire voyager son esprit dans des recoins perdus et inconnus.
__________________
Quand je l'ai reçu, j'ai su.
J'ai su que mon voyage allait être beau.
__________________
Merci aux éditeurs et à Babelio, comme d'habitude vous avez assuré!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          130
Taraxacum
  27 octobre 2012
Pour la toute première fois, me voici inscrite à Masse Critique... Merci à Babelio et aux Ardents Editeurs pour cet ouvrage!
Evidemment, dès que le paquet est arrivé, j'étais curieuse comme tout et me suis jeté sur l'ouvrage. Première constatation: les photos!
Avant même de commencer à découvrir le texte, les photos crèvent l'écran. Malgré les difficultés que supposait à l'époque la photographie, à commencer par le fait de transporter en pleine Arménie des plaques en verre à dos de cheval, Pierre Bonnet a réussi l'exploit de ramener des photos extraordinaires. Deux catégories: paysages presque lunaires de panoramas désolés sans une trace humaine, et photos de la populations locales qu'il fait poser avec un sens aigu de la mise en scène. Toutes en tout cas sont superbes et ont été ce que j'ai préférées dans l'ouvrage, tant elles font directement tomber dans cette époque disparue...
Le texte ensuite... Il retrace les voyages de Pierre Bonnet, géologue français, de son épouse et de leur guide à travers l'Arménie entre 1909 et 1914. Pour les amateurs d'histoire et de récits de voyage, c'est un témoignage précieux: ce mode de vie multi-séculaires allait être plus tard mis à mal par les kolkhozes et autres charmantes idées de l'URSS!
Les auteurs ne cherchent pas à nous cacher la façon dont Pierre Bonnet, universitaire français, juge très durement ces populations, et semble apparemment estimer que hurler sur ses guides et ses hôtes en les menaçant du kout est le seul moyen d'obtenir quelque chose! Pas d'angélisme ici, ou de multicultiralisme anachronique: Pierre Bonnet est un homme de son temps, et en plus tout à fait persuadé de sa propre importance.
A travers son oeil, il nous est cependant permis de découvrir leur mode de vie, les différences entre les différentes ethnies occupant les lieux, les traditions, les habitations, la beauté âpre des lieux, la condition des femmes tatares, les malheurs des fonctionnaires russes expédiés dans des patelins pas possible, les soucis d'hygiène et d'alcoolisme de la totalité des ethnies, les difficultés d'organisation....
La seule chose que je regrette est que l'ouvrage ne retrace pas plus les travaux de géologue de Pierre Bonnet, mais à part ce petit point, c'est un livre des plus intéressant, un bel ouvrage dépaysant et instructif, à recommander aux amateurs d'histoire et de voyage....
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Apikrus
  20 octobre 2012
De 1909 à 1914, Pierre Bonnet (1879-1965) et son épouse Nadedja Tamancheva (d'origine arménienne), tous deux géologues ont parcouru l'Arménie russe afin d'étudier sa géologie façonnée par la rencontre entre deux plaques tectoniques.
Outre les études scientifiques qu'il a publiées à ce sujet, Pierre Bonnet a rédigé des carnets de voyages, réalisé quelques croquis et cartes, et pris de nombreuses photographies.
Ce livre, établi à partir d'archives, est un commentaire de récits de voyage de Pierre Bonnet.
Il retrace particulièrement bien le contexte géopolitique de ces voyages (instabilité politique, conflits ethniques, rivalités religieuses). Ce livre met aussi en évidence les difficultés rencontrées par le couple dans son parcours (pour se déplacer, se nourrir, se loger, transporter les outils et le matériel géologique récolté...) ainsi que le degré d'abnégation de Nadedja, seule femme de la caravane. Pierre Bonnet ne s'intéressait pas seulement à la géologie puisqu'il observait aussi les modes de vie des populations qu'il côtoyait. Sans cacher leur admiration pour le travail accompli par Pierre Bonnet et son épouse, les auteurs n'occultent pas quelques côtés moins flatteurs du personnage, en particulier son sentiment de supériorité de citoyen cultivé d'une puissance coloniale dans un pays récemment colonisé par la Russie tsariste.
Les 90 dernières pages de l'ouvrage représentent des photographies des populations et de leur habitat, ainsi que du paysage naturel. J'ai été impressionné par la qualité de ces planches, en noir et blanc, compte tenu des prouesses techniques qu'il a fallu accomplir à l'époque pour les réaliser.
Je regrette un peu de ne pas avoir eu davantage d'explications simples sur la géologie de cette région, objet des voyages de Pierre Bonnet, même si les progrès scientifiques ont depuis pu rendre une partie de ces études quelques peu caduques.
Un magnifique ouvrage (notamment grâce à ses planches photographique), à propos d'un scientifique et d'une région que je ne connaissais pas. Certains points de vue développés m'ont rappelé le très intéressant ouvrage de Un village anatolien (Mahmout Makal).
Un très grand merci à Babelio (Masse Critique de septembre) et aux Editions Ardents.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
TaraxacumTaraxacum   25 octobre 2012
Certaines pratiques ordinaires font perdre beaucoup de temps, les manifestations de politesse, les invitations par exemple. Comment faire pour ne pas attendre interminablement que le repas soit prêt...car il est de coutume d'inviter quelqu'un et alors seulement de préparer le repas. Cela peut durer très longtemps s'il faut tuer un animal; encore heureux si l'animal est à portée de main et s'il ne faut pas une ou deux heures pour aller le chercher sur le pâturage, dans la montagne.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
autres livres classés : carnets de voyageVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frMomox

Autres livres de Françoise Ardillier-Carras (1) Voir plus




Quiz Voir plus

Voyage en Italie

Stendhal a écrit "La Chartreuse de ..." ?

Pavie
Padoue
Parme
Piacenza

14 questions
365 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , voyages , voyage en italieCréer un quiz sur ce livre