AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2290034789
Éditeur : J'ai Lu (11/04/2012)

Note moyenne : 4.44/5 (sur 114 notes)
Résumé :
Parce que les dieux lui ont confié la mission sacrée de retrouver le Graal, Arthur, devenu roi incontesté de Bretagne en retirant Excalibur de la pierre, a réuni autour de la Table ronde, à Kaamelott, les plus preux chevaliers de son temps : Lancelot, Perceval, Karadoc, Bohort, Yvain, Gauvain, et d'autres. Malgré cela, la quête piétine depuis plusieurs années...

Retrouvez, épisode par épisode, les textes intégraux de la série télévisée.

... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (27) Voir plus Ajouter une critique
Dionysos89
  02 mai 2012
Revoilà Kaamelott, version télévisée, retranscrite en version papier par l'intermédiaire de ses scripts hauts en couleur !
Alexandre Astier nous offre à nouveau les scripts de la série de fantasy médiévale qui l'a fait connaître au grand public. Cette nouvelle édition, chez J'ai Lu, se veut nettement plus abordable, physiquement (en poche) et financièrement aussi (5€ maximum ce coup-ci contre les 25€ précédents !) ; la présente édition garde malgré tout un style foncièrement "Kaamelotesque" et vient réparer l'affront de ne plus pouvoir trouver disponible l'équivalent dans l'édition précédente. Par conséquent, n'ayant pas pu me procurer cette première édition à temps, je ne peux pas comparer les deux, notamment pour ce qui est de l'avant-propos, mais je pense que rien n'a changé d'une virgule. Point besoin donc de détailler davantage le contenu connu par avance.
La nouveauté est ici surtout l'introduction d'un portrait de personnage en image de couverture, chose non voulue par Alexandre Astier concernant les DVDs et l'ancienne édition... Compromis avec l'éditeur ou nouvele envie ? Il est certain en tout cas qu'il a imposé le look des personnages dans le Livre V dans la série, et ça c'est génial ! Ce Livre étant visuellement le plus en rapport avec la vision d'Alexandre Astier sur le monde qu'il veut peindre, c'est un très bon choix de ne pas relier le visuel des personnages avec le Livre concerné par les scripts. de plus, on peut deviner facilement (ou espérer ?) que chaque ouvrage chez J'ai Lu aura son portrait attitré : ici Arthur évidemment en tant qu'élément plus que central de Kaamelott, Guenièvre au tome 2 du Livre I, puis hypothétiquement Perceval, Karadoc, Lancelot, Merlin, Léodagan, Séli, Père Blaise, Méléagant, Yvain et Gauvain, pour se limiter à eux si chaque Livre de la série télévisée est bien divisé en deux parties à chaque fois (sinon ajoutons-y bien sûr Bohort, le roi Loth, le maître d'armes et la dame du Lac entre autres).
Bref, avouons-le clairement, la geekattitude agit toujours, et pour notre plus grand plaisir !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          220
Haldir
  14 novembre 2012
Par quel angle attaquer cette critique? Difficile à mon sens.
Il n'est ici pas question de revenir sur le talent et la qualité de Kaamelott, la série télévisée. Photographie impeccable, acteurs subtiles et talentueux, maîtrise de la légende arthurienne et touche personnelle le tout servi par des sobres mais authentiques décors et des costumes d'une grande qualité ; nous sommes globalement d'accord sur la question.
Critiquer le livre ou critiquer la série? La est le véritable enjeux de ma (modeste) critique.
J'ai énormément apprécié la série. Comme je le disais plus haut celle-ci possède de réelles qualités qui me font à chaque fois passer un excellent moment devant mon écran. Retrouver le script des épisodes permet de se remémorer les épisodes, de se mettre à la place des acteurs avant tourner, de se demander ce qui leur est passé par la tête ou encore de la façon dont nous, lecteurs, aurions interprété telle ou telle scène (exercice difficile s'il en est tant les épisodes restent en mémoire) le style d'Alexandre Astier est fluide et agréable. On sent la maîtrise derrière ce projet, SON projet. Maîtrise du ton, du temps, de la forme... bref tout ce qui a fait que la série a rencontré le succès. Les fans transis de Kaamelott y trouveront leur compte dans un univers qu'ils connaissent bien.
Mais les autres? Que se passe-t-il si l'on désacralise la série et si l'on considère ce livre tel qu'il est vraiment c'est--à-dire une oeuvre littéraire?
Dans ce second cas la lecture perd de son intérêt. J'ai feuilleté ce livre avec intérêt, me remémorant chaque scène et chaque fou rire. Mais une fois terminé l'insidieux constant s'est ancré en moi: oui mais après? Car c'est bien là le gros défaut de "Kaamelott - Livre I texte intégral". Une fois terminé ce livre a immédiatement rejoint ma bibliothèque pour ne plus jamais en sortir jusqu'à aujourd'hui. Je n'ai pas envie de le relire. Si je veux me détendre, je regarde tout simplement un épisode de la série. Il est alors tentant de remettre en question l'intérêt de ce livre. Pourquoi l'avoir acheté si ce n'est pour l'utiliser, en faire un objet de réflexion et de détente, un matériel solide pour débats immatériels, une nourriture de l'âme et de l'imagination? Et je met mets à la place du néophyte de Kaamelott: comment pourrait-il y trouver son compte? S'il est curieux et a envie de découvrir cette série il lui suffira simplement de la visionner. A l'inverse celui n'y connaissant rien, cette lecture ne lui apportera pas grand chose. Il m'est même venu à l'esprit un "simple production mercantile?" qui, même si j'ai voulu la nier, est régulièrement revenue me hanter.
En tant que fan je mettrai 10/10 à ce livre. D'un point de vue objectif il ne mérite qu'une note intermédiaire, son intérêt se limitant à la simple découverte des scripts.
Encore une fois il n'est pas question de remettre en cause cette série. Simplement de critiquer objectivement son sa version papier.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Talina
  27 octobre 2013
Je suis une très grande fan de la série. Cette série qui revisite avec humour et intelligence la matière de Bretagne. Je ne pouvais donc qu'acheter les scripts des épisodes sortis en plus en livre de poche donc à un prix démocratique. Ce fut un réel plaisir de redécouvrir les textes par écrit même si ceux-ci sont ceux de base sans les ajouts de dernières minutes et les improvisations des acteurs.
Je me suis taper toute seule quelques fou rire rien qu'à la lecture du texte.
A recommander à tous les passionnés de cette série.
Commenter  J’apprécie          120
April-the-seven
  24 janvier 2016
Si vous êtes tombés sur cette chronique, chanceux que vous êtes. Aujourd'hui j'ai trouvé l'Graaaaaaaal ! Ou du moins, mon petit frère me l'a gentiment glissé sous le sapin de Noël. Pas de vie éternelle au programme, mais de beaux moments de fou rire et de scènes amusantes.

La série parfaite, le livre parfait, l'artiste parfait… Kaamelott est ma série chouchou et ses répliques rythment mon quotidien sans que je m'en lasse jamais. Alors il aurait été malvenu que je n'accroche pas aux scripts, vous imaginez bien. Déjà que la série télévisée m'avait conquise, ici, j'étais admirative. Chaque épisode est comme une petite friandise que l'on apprécie et qu'on ne se lasse pas de découvrir ou de redécouvrir pour la centième fois.

Pour la petite histoire, Kaamelott reprend le mythe du Roi Arthur et des chevaliers de la Table Ronde. Après avoir unifié les clans pour les réunir au sein du royaume de Logres, ils se lancent dans la quête du Graal et mènent des quêtes dangereuses, bien souvent confiées par la Dame du Lac. L'ennui, c'est que les chevaliers, on ne peut pas prétendre que ce soit des flèches. Puis allez, disons ce qui est, tous ceux qui gravitent autour du Roi Arthur sont, pour la plupart, de joyeux glandus (dixit le Roi Loth d'Orcanie). Au travers de scènes courtes, Alexandre Astier nous fait découvrir sa conception de la légende arthurienne.

Comme je l'ai dit plus haut, les premiers scenarii de Kaamelott m'ont fait me sentir chez moi. J'ai éclaté de rire pour la énième fois, tout en replongeant avec délice dans cet univers fascinant. Alexandre Astier passe par l'humour pour construire ce monde et il fait ça bien.

On y découvre une Guenièvre con comme une chaise, un Arthur sanguin et toute une clique aussi barrée qu'hilarante. Ambiance garantie ! On n'a jamais le temps de s'ennuyer. le script étant construit sous forme de pièce de théâtre, chaque scène est toujours plus différente que la précédente, ce qui donne un effet sans cesse renouvelé, jamais essoufflé ou sentant le réchauffé.

Ça se lit très vite, et quand on a déjà visionné la série un nombre incalculable de fois comme moi, on a l'impression « d'entendre » les acteurs débiter les répliques dans notre tête. J'imagine que pour les novices, la découverte sera tout aussi appréciable et dépaysante.

Ce livre permet également de mesurer le travail fourni par Alexandre Astier. L'air de rien, l'univers est assez complexe et l'intrigue commence à se mettre en branle dès le début. On est loin de la noirceur du livre IV ou V, mais on sent bien que Monsieur Astier ne compte pas rester en surface bien longtemps.

C'est aussi l'occasion de voir concrètement l'outil que les acteurs ont employé pour jouer leur rôle et le parfaire. La construction des textes et le découpage des scènes rendent la découverte plus riche encore. Et puis j'ai trouvé amusant d'identifier les toutes petites différences avec la version télévisée. Je précise qu'une interview ainsi qu'un avant-propos rédigé par notre bon Roi Arthur sont disponibles à l'intérieur de l'ouvrage.

Le langage est assez variable dans ce premier livre. En fonction du personnage, on peut passer de la langue châtiée, aux syllabes avalées, typiques de la paysannerie bretonne. J'admire énormément le travail abattu à ce niveau-là, car avec des répliques pareilles, on n'a pas fini de se gausser.

En résumé, c'est un complément de série que je vous encourage à vous procurer si vous aimez Kaamelott de manière générale (et même si vous ne connaissez pas, mécréants !). La légende arthurienne n'est en rien déformée, juste maniée de façon innovante et burlesque.

Lien : http://april-the-seven.weebl..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Nadouch
  09 décembre 2017
Même si l'on connaît déjà par coeur les épisodes de la série (surtout la saison 1, la meilleure !), lire ce script permet de se rendre compte à quel point Alexandre Astier écrit bien : c'est fin, intelligent, ciselé et franchement drôle, surtout quand on se remémore les scènes !
Un super moment de lecture-détente !
Commenter  J’apprécie          130
Citations et extraits (32) Voir plus Ajouter une citation
balrogbalrog   22 octobre 2013
LEODAGAN - Un petit différend familial, vous pouvez supporter ça une fois de temps en temps, non ?

ARTHUR - "Une fois de temps en temps"? Eh ben, vous manquez pas d'air !

SELI - Tout dépend de ce que vous appelez un différend.

ARTHUR - Ah bah, à partir du moment où on commence à péter la vaisselle, je pense que le terme est pas excessif !

GUENIEVRE - N'exagérez pas quand même ! Il y a des soirs, c'est calme.

SELI - Hier, il y a pas eu un mot plus haut que l'autre.

YVAIN - Il y a père qui a dit qu'Arthur, c'était un emmerdeur et que des rois comme ça, il en faisait un tout les matins.

ARTHUR - Tiens ! Il y a pas eu un mot plus haut que l'autre ?

LEODAGAN - Je l'ai pas dit fort !

SELI - Comme ça, c'est sûr, sorti de son contexte...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          170
angie22angie22   18 juillet 2013
LEODAGAN (à Perceval et Karadoc) - Ils ressemblaient à quoi, ces champignons ?

KARADOC - Ah, ils étaient beaux...

PERCEVAL - Ah oui ! Vous auriez vu ces couleurs... Rouge vif, tout tachetés...

KARADOC - Non, vraiment ils étaient beaux.

ARTHUR - Vous aussi, vous êtes beaux... Vous êtes magnifiques !

LEODAGAN - Mais tachetés comment ? Avec des points blancs ?

PERCEVAL - Mais qu'est-ce que ça change puisque vous les avez pas aimés ?

LEODAGAN - C'est pour savoir si en plus de la chiasse on s'apprête à crever dans la demi-heure !

KARADOC - Déjà, ils étaient pas tous pareils :il yen avait des blanc-crème.

LEODAGAN (aux autres) - Bon, laissez tomber, on est foutus !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          160
balrogbalrog   31 octobre 2013
LANCELOT - Et en dernier recours, Léodagan se tient prêt avec cent cinquante cavaliers qui arriveraient par la gauche.
PERCEVAL - Par la gauche ...
LANCELOT - Par la gauche, oui.
PERCEVAL - Mais par rapport au courant de la rivière ?
LANCELOT - Mais... mais j'en sais rien, moi...
ARTHUR - Qu'est que vous venez nous emmerder, avec votre rivière ?
PERCEVAL - Non mais bon, la gauche, la droite, c'est bien gentil, mais il me faut du concret, moi.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          210
Dionysos89Dionysos89   26 septembre 2012
(Guenièvre, Séli et Léodagan déjeunent.)
Léodagan : Le Roi déjeune pas avec nous, aujourd'hui ? Qu’est-ce que c’est que ce genre ?
Séli : Quoi, il vous manque ?
Guenièvre (provocante) : J’aurais plutôt pensé que ça vous ferait plaisir…
Léodagan : Ça me fait plaisir parce que je peux pas le blairer mais c’est pas la question. Ça se fait pas.
(Arthur et les Ténèbres, Livre I, Épisode 41)

Commenter  J’apprécie          230
Dionysos89Dionysos89   29 septembre 2012
Père Blaise : Bon eh ben voilà. Le mystère du Chevalier de Provence est éclairci.
Perceval : Suffisait de demander…
Léodagan : En Provence, à l’heure qu’il est, ils doivent être drôlement fiers de l’enfant du pays !
Arthur : Je pense bien ! Surtout que les enfants du Pays de Provence qui sont nés à Caerdydd, ça doit pas courir les rues !
Perceval (over) : N’empêche que je suis une légende.
(Le Chevalier Mystère, Livre I, Épisode 4)

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          200
Videos de Alexandre Astier (22) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Alexandre Astier
Alexandre Astier au magasin Lyon Bellecour, Angèle au Forum des Halles de Paris, Mcfly & Carlito à Saint-Lazare... On ne sait plus où donner de la tête, des événements dans nos magasins Fnac à travers la France qui ont rassemblé des milliers de fans en cette rentrée 2018. On en redemande !
Retrouvez toute la programmation culturelle dans votre magasin Fnac : https://www.fnac.com/Les-Evenements-Fnac/cl31/w-4 Tous les résumés de l'actualité culturelle de la Fnac : https://www.fnac.com/ca-s-est-passe-a-la-fnac/ct30212/w-4
autres livres classés : scriptVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Alexandre Astier

Un court-métrage lui a valu des récompenses partout dans le monde, lequel ?

Vae Victis
Dies Irae
Kaamelott
In Medio Stat Virtus

12 questions
70 lecteurs ont répondu
Thème : Alexandre AstierCréer un quiz sur ce livre
.. ..