AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2842214986
Éditeur : La Plage (03/11/2016)

Note moyenne : 4.12/5 (sur 24 notes)
Résumé :


• L'auteur aborde avec humour et esprit militant ce qui fait le quotidien des végétariens, des végétaliens et des vegans aujourd'hui.

• Son humour décapant lui permet d'aborder les thèmes les plus complexes et d'entamer une réflexion salutaire sur :
- le végétarisme, le végétalisme, le véganisme
- l'écologie
- le carnisme, le spécisme, l'antispécisme
- la viande, l'élevage, l'abattage
- les corr... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (9) Voir plus Ajouter une critique
Deslivresetlesmots
  27 décembre 2017
C'est le deuxième tome d'Insolente Veggie, dont je continue à suivre le blog et, sans surprise, ce fut une très très bonne lecture ! le tome commence à juste titre par une définition en bande dessinée du spécisme qui démontre le ridicule de la chose. Puis l'autrice va démonter un à un les arguments utilisés pour justifier la suprématie de l'humain sur les autres animaux, alors qu'il n'est clairement pas capable d'un dixième de ce que peuvent faire toutes les autres espèces (j'aime particulièrement l'exemple du bousier capable de bouger un excrément de 1 141 fois son poids).
Rosa B. s'attaque ensuite à l'argument de l'évolution qui aurait fait l'humain ainsi, puis aux sophismes que les véganes peuvent entendre quand iels parlent d'antispécisme (dont le fameux « s'occuper des animaux… alors que des humains souffrent »). On a également le droit à des mises en scène hilarantes sur les remarques et reproches que tou·t·es véganes aura entendus, probablement à maintes reprises.
Plus que le premier tome, il me semble, L'antispécisme : c'est pas pour les chiens ! s'attarde sur le sort des animaux non humains et explique leur devenir ans les abattoirs et autres endroits de torture, comme si finalement, ce volume s'adressait plus encore aux personnes qui ne sont pas encore véganes. Enfin, je l'avais peut-être déjà dit mais j'ai commencé à lire le blog Insolente Veggie avant d'arrêter tous produits d'origine animale, et cela me faisait rire tout en me faisant réfléchir. Pour avoir entendu mon frère s'esclaffer à la lecture du blog, peu après que je lui en ai parlé, il est sur la bonne voie je pense (et bien conscientisé déjà !).
Bref, j'ai envie de le recommander à tout le monde, c'est informatif, plein d'esprit et drôle !
Lien : https://deslivresetlesmots.w..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          41
malecturotheque
  09 mars 2019
L'antispécisme c'est pas pour les chiens ! est le deuxième tome de Insolente Veggie, la bande dessinée engagée de Rosa B. Nous y retrouvons donc son héroïne, Insolente Veggie, les animaux confrontés aux humains et leurs pensées toujours pleines de mordant… Bref, la même recette qui avait marché pour le premier tome. Sauf qu'ici, Rosa B. nous explique ce qu'est l'antispécisme (dès les premières lignes d'ailleurs), elle revient avec beaucoup d'humour et de sarcasme sur l'hypocrisie de la plupart des humain.e.s (dont je fais d'ailleurs malheureusement partie) : on catégorise les animaux (ceux-là sont des animaux de compagnie, ceux-là sont pour la chasse, ceux-là encore pour l'élevage – fourrure et nourriture -, etc.), parfois on les met un peu partout (les lapins par exemple : fourrure, nourriture, animaux de compagnie…), et d'un continent à l'autre, ce n'est pas la même approche (en Inde par exemple, la vache est sacrée ce qui n'est pas le cas chez nous). Bien sûr, tout cela rejoint le veganisme (ou végétalisme) puisque cela consiste à ne rien manger venant des animaux, que ce soit la chair, le miel, les oeufs, porter du cuir… Je ressors de ma lecture avec pas mal de réflexions autour du sujet et je suis contente d'avancer dans ma pensée. C'est le genre de bouquin qui, sans nous prendre la tête, sans utiliser de termes complexes, nous permet d'entrevoir d'autres possibilités sur notre mode de vie, sur notre consommation. C'est une BD qui nous fait avancer et, que l'on soit d'accord ou non, elle nous pousse à réfléchir, à nous interroger sur de nombreuses choses, et ça fait franchement du bien de se remettre en question.
C'est un nouveau tome réussi pour Insolente Veggie. Son humour, parfois emprunt de sarcasme, n'empêche nullement les remarques pertinentes, bien au contraire, il les renforce. Un ouvrage qui prête à réfléchir, qu'il faut mettre entre toutes les mains.
Lien : https://malecturotheque.word..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
lemillefeuilles
  14 février 2018
Depuis que je suis devenue végane (c'est-à-dire que je boycotte tout ce qui provient des animaux et de leur exploitation, autant que possible), j'ai suivi avec passion le travail de Rosa B. sur Internet, et j'ai acheté ces livres. Dernièrement, j'avais lu Insolente Veggie : une végétalienne très très méchante, qui avait été une formidable lecture, proche du coup de coeur !
Cette fois, elle s'attaque au spécisme (le fait de faire une hiérarchisation entre les espèces et de favoriser les intérêts de certaines au détriment des autres), en expliquant ce que c'est et les problèmes qui en découlent.
Entre réalisme et humour, c'est un second livre très réussi (un poil moins bien que le précédent), qui aborde avec justesse le monde (spéciste) dans lequel nous vivons. J'ai hurlé de rire à certains passages (celui de la mort bio, notamment), mais j'ai aussi éprouvé de la tristesse et une grande lassitude à d'autres (puisque tout ce qu'elle pouvait dire me ramenait à une réalité peu agréable).
Dans ce livre, j'ai ressenti plus de colère. Contre le système et les personnes qui y participent tout en sachant très bien ce qu'elles font. C'est un sentiment que je comprends complètement, puisque je le partage (en plus, Insolente Veggie est dans "ce milieu" depuis plus longtemps que moi...)
C'est un livre indispensable, à mettre entre toutes les mains : et surtout dans celles des personnes qui consomment des produits d'origine animale !
Lien : http://anais-lemillefeuilles..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
kobaitchi
  14 décembre 2016
Une nouvelle BD d'Insolente Veggie ! Pouvais-je passer à coté ? Hmm, non. Clairement je ne le pouvais pas.
Après avoir démonté (gentiment) la tronche des carnistes dans le premier volume, la végétalienne en colère revient une seconde fois pour expliquer (calmement) à tout le monde ce qu'est le spécisme.
Entre mises en lumière des comportements spécistes douteux d'une grande majorité de la population et démontage en règle des biais qui poussent à raisonner de la sorte, IV nous pond une nouvelle fois une BD engagée et percutante où beaucoup en prenne pour leur grade et ce dans les deux camps. Même si l'un des deux va quand même s'en prendre d'avantage, faut pas déconner non plus. Je vous laisse deviner lequel.
J'ai trouvé ce tome est un peu moins drôle que son prédécesseur. On sent un gros ras-le-bol contre la société incitant à toujours plus de spécisme. Et je comprends ça parfaitement.
Après, il est possible que je le ressente comme ça aujourd'hui parce qu'il s'agit aussi de mon propre ressentit et ras le bol. C'est tout à fait possible.
Le sujet n'est, par nature, pas amusant, pas anecdotique, pas à prendre par dessus la jambe. Et lui consacrer tout un tome, bosser un an à son contact permanent (bon, ça c'est la norme) en en relevant chaque anfractuosité pour les consigner en strips (ça en revanche c'est autre chose) doit peser un peu sur le moral.
(Lire la suite sur le blog)
Lien : http://kobaitchi.com/lantisp..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Anatemnein
  03 février 2018
Tout comme dans la lignée du premier tome, Rosa nous revient avec son humour de végétalienne décalée pour nous expliquer le spécisme, une bonne dose de réfléxion.
Commenter  J’apprécie          40
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
AnatemneinAnatemnein   03 février 2018
Respecter mais pas plus.

Rosa: - Non mais tu te rends copte qu'on a dû tuer un animal pour faire ton putain de sandwich au jambon?
- Tu sens que ça vaut la peine de tuer quelqu'un pour satisfaire ton palais?
Gros egoïste.
Salopard.

Omnivore: Hé! Ho!
Moi je respecte les vegans, alors respecte les gens qui mangent de la viande!

Rosa: Mais je m'en tape que tu me respectes!
Ce que je veux c'est qu'on arrête de tuer des animaux!
Insulte moi si ça te fait plaisir, mais arrête de tuer des animaux.

Omnivore: AAAH, là désolé c'est pas possible.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
autres livres classés : antispécismeVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Compléter les titres

Orgueil et ..., de Jane Austen ?

Modestie
Vantardise
Innocence
Préjugé

10 questions
15154 lecteurs ont répondu
Thèmes : humourCréer un quiz sur ce livre