AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Pierre-K. Rey (Traducteur)
EAN : 9782277229537
248 pages
Éditeur : J'ai Lu (26/02/2001)

Note moyenne : 3.3/5 (sur 10 notes)
Résumé :
J.G. Ballard
Anglais né à Shanghai en 1930, il a débuté dans la S-F en 1956 et est reconnu comme l'un des maîtres du genre. Ses recueils de nouvelles (La plage ultime, La région du désastre...) sont aussi connus que ses romans (La forêt de cristal, Le monde englouti, Salut l'Amérique !...).

« Finalement, Crispin s'était retrouvé en poste sur la vedette, vieux rafiot qui rouillait dans un bras de rivière perdu au milieu d'une crique ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
greg320i
  27 juillet 2014
J.G Ballard , une découverte qui ne fut pas une perte.
de Temps ? Non, d'envie , car mon souhait primaire se portait d'abord sur ' IGH ', mais jugé moyen par certains (dont j'ai bien pris donc l'avis en compte) je me suis vite rabattu sur mon second Ballard en stock .
Et là quelle bonne nouvelle ! C'est le cas de le dire car La région du désastre s'avère être un recueil de nouvelles : mon genre de prédilection pour tester un auteur , son style, découvrir ses traits de plume, les éventuels défauts, ce qui caractérise la différence entre lui plutôt qu'un autre.
L'occasion de tester, toucher, juger, peaufiner son envie de continuer ou non. R-a-p-i-d-e-m-e-n-t . En effet pas besoin de s'enfiler une centaine de pages d'un roman pour se dire ( trop tard) ce n'est pas ça,,
Bref ici s'arrête là la séquence 'comment je choisi'
Et là débute l'aspect positif de ces neuf petites trouvailles issue d'un écrivain qui fait la part belle à l'ingéniosité, à la science de la fiction mais fonctionnant avec des idées d'illuminé moderne, concevable, on est loin d'un délire Lovecraft par exemple .
Non,car ses idées à lui sont propres, très inventif , terriblement polyvalentes pour un recueil qui ose, propose des choses, qui monte au filet et joue le set gagnant pour neuf mélanges où même les fantômes seront de la partie.

Aux visions apocalyptiques d'un cerveau jusqu'à l'homme-oiseau en passant par l'épouvante ( ouiii! ) , dans son oeuvre l'auteur préfère l'homme soumis à lui même , à ses propres peurs, subtil mélange d'horreur et de récits fantastiques. Ça commence à sentir bon, non ?

Première nouvelle ' Rêve d' oiseau ' et première satisfaction : un hommage à la mer, ou le récit baigne dans le psychédélique,la croyance de l'appartenance à une espèce différente . Des émotions, du suspense, une fin qui fait mouche, une réussite.
La suite : ' La ville concentrationnaire ' , un thème cher à l'écrivain sur les demeures qui nous entoure; la valeur des choses et leur place entreprenante dans nos vie citadine. Résultat: assez étrange,cela s'éloigne de mon genre, un peu ennuyeux, mais toujours avec une chute qui prend bien , bref,bien trouvé mais sans plus .
' L'homme subliminal ' : sur les dangers de la consommation, expérience intéressante et vision géniale déjà en son temps ( paru en 1967 pourtant) sur les machiavéliques inventions des publicitaires, des médias manipulateurs.
Honneur et désespoir pour une histoire très noire , qui pourrez passer aujourd'hui encore très bien dans un recueil moderne.
Décidément Ballard me ballote dans de drôles d'idées, sa créativité est fraiche, bien trouvé, , la sauce prend , l'envie aussi .
Allez on continue !

' Moins un ' .. que je note plus cinq . La fameuse touche fantastique, fantomatique, on ne s'attend pas à un tel dénouement, bref chut sur le suspense..je ne piperai mot de plus
' Faux Fuyants ' : tout bonnement excellent, une histoire empreinte à Richard Matheson pour l'homme qui rétrécit dans l'esprit. Fun, touche d'humour, tout y est pour l'apprécier et se rendre compte de la qualité sans faute déjà perçu.
' Zone de terreur ' Rien que le titre, hum un délice. le contenu: Hallucination, flash back mental , doublement de la personnalité ? Quel jeu épatant ! Un sacré atout dans la manche et dans ces marches vers l'escalier diabolique. Belle balade pour nous perdre sur le sentier doré de recueil .

Constat et fracas final : un recueil et un nom à retenir puisqu'il me semble que l'auteur très prolifique soit déjà connu pour nombres de romans .
La région du désastre est donc apparu bien tard chez nous : 1991 (1967 en V.O!) pour l'édition J'ai LU avec une traduction donc complète, bien interprété mais que certains aurez préféré apprécié beaucoup plut tôt.
Et en 2014, Vingt ans après (~) , je me dit exactement la même chose...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          254

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
PugoscopePugoscope   08 juin 2020
Je ne travaille pas douze heures par jour rien que pour me payer une foule de trucs et de machins dont je n'aurais même pas le loisir de me servir avant qu'ils ne soient complètement démodés.
Commenter  J’apprécie          00

Videos de James Graham Ballard (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de James Graham Ballard
ames Graham Ballard was a British novelist and short story writer who was born 15 November, 1930 and raised in the Shanghai International Settlement..His experiences during that time formed the basis of his novel Empire of the Sun which was later turned into a movie by Steven Spielberg starring 13-year-old Christian Bale, as well as John Malkovich and Miranda Richardson. J G Ballard died on April 19 2009, aged 78 after a lengthy battle with cancer
autres livres classés : hallucinationsVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les plus grands classiques de la science-fiction

Qui a écrit 1984

George Orwell
Aldous Huxley
H.G. Wells
Pierre Boulle

10 questions
3355 lecteurs ont répondu
Thèmes : science-fictionCréer un quiz sur ce livre