AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2290059684
Éditeur : J'ai Lu (20/02/2013)

Note moyenne : 3.64/5 (sur 18 notes)
Résumé :
Abandonnée au pied de l’autel un an plus tôt, la sage Lauren Edgeworth s’est juré de rester célibataire à tout jamais. Encore faut-il éviter tout mariage. Comment ? En s’acoquinant par exemple avec le plus perfide débauché pour ternir sa réputation... Justement, le scandaleux vicomte Ravensberg semble être l’homme idéal. Lui, cherche désespérément à échapper à la fiancée que lui impose son père. Elle, à fuir les prétendants à sa main. Lauren propose donc un marché à... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (10) Voir plus Ajouter une critique
MxlleAnaB
  07 avril 2013
Très bonne surprise !! J'avais déjà beaucoup aimé le tome 1 consacré à Neville & Lily...J'étais plutôt sceptique quant au personnage de Lauren car dans le premier tome, elle me paraissait, bien que très belle, très fade néanmoins. Pourtant, l'auteur a su me convaincre avec une intrigue plutôt original et un héros étonnant. Christopher, enfin "Kit" plutôt est un personnage qui m'a énormément plu. Il est séduisant, se fiche de ce que pense les autres et extrêmement drôle. Son humour et ses taquineries me font très souvent sourire et ce n'est pas tous les jours qu'on rencontre un héros de romance historique aussi ouvert et détaché. Bien entendu, Lauren est aux antipodes de ce que Kit recherche chez une femme mais le premier regard qu'ils échangent pourtant au parc va engendrer beaucoup de choses. Kit a besoin d'une fiancée pour échapper aux dictâtes de sa famille et Lauren de quelqu'un qui lui fera vivre un été inoubliable et lui rendra sa liberté. Encore meurtrie d'avoir été abandonnée au pied de l'autel, la jeune femme est devenue encore plus coincée et froide qu'elle ne l'était. Néanmoins, Kit s'en amuse et par ses diverses provocations, cherche à découvrir ce qu'elle dissimule en elle. Quelles-sont ses limites ? Mais Lauren ne se doutait pas qu'en élaborant ce plan, elle serait confrontée pendant tout l'été à un homme qui ébranlerait ses projets. Kit est espiègle, libre, beau, plein d'esprit...Elle voulait un été fantastique ? Il tient sa promesse et bien plus encore...Il la fait grimper aux arbres, se baigner alors qu'elle ne sait pas nager, il lui fait l'amour, se baigner une nouvelle fois complètement nue en plein jour...Lauren s'ouvre peu à peu, retrouve le sourire, éprouve de nouveaux sentiments tels que le bonheur, l'insouciance et l'amour. Et avec le temps, elle prend du recul et tire un trait sur son "histoire" avec Neville. Toutefois, elle craint toujours d'être abandonnée et cela se traduit pas sa méfiance envers Freyja Bedwyn, très proche de Kit. Mais Kit est amoureux d'elle, il l'aime comme il n'a jamais aimé personne malgré leurs différences. J'ai aimé tous leurs moments d'égarement, leurs chamailleries, leurs rapprochements. Kit nous apparait au début comme un homme sans histoires, mais il a néanmoins de douloureux souvenirs à exorciser. Revoir Neville et Lily m'a fait très plaisir, sans compter que mon souhait s'est réalisé: ils vont avoir un enfant ! En tout cas, j'ai hâte de poursuivre la saga, en plongeant cette fois au coeur de cette famille peu conventionnelle: les Bedwyn.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
maylibel
  20 août 2015
Londres, époque Régence. Il y a un an, Lauren a été abandonnée au pied de l'autel. Depuis, elle a décidé de rester célibataire. le vicomte Ravensberg, jeune débauché, a fait un pari : il réussira à séduire cette jeune femme trop parfaite.
Le Bel Été de Lauren, deuxième tome de la saga des Bedwyn, raconte l'histoire, classique d'une jeune femme qui a renoncé au mariage et d'un séducteur. Une romance classique, bien menée, mais sans une once d'originalité : deux héros pas franchement charismatiques (Kit est assez prétentieux, Lauren fade), une intrigue où abondent clichés et longueurs… bref, il manque à ce roman la vivacité, la fraîcheur qui feraient qu'on s'en souvienne après l'avoir refermé.
Une romance Régence un peu trop convenue.
Commenter  J’apprécie          40
Cirilai
  19 février 2014
Après avoir lu le premier préquel de la Saga des Bedwyn, Une nuit pour s'aimer, je ne pouvais pas passer à côté du second qui a pour héroïne Lauren, la fiancée malheureuse de Neville.
Dans le tome consacré à Neville et Lily, je ne savais pas trop quoi penser de Lauren. D'un côté, elle semblait bien prendre la chose, un peu trop bien même, et d'un autre côté, elle cachait un profond ressentiment envers Lily alors qu'elle n'était pas la seule responsable et j'avoue avoir craint qu'elle ne se transforme en harpie. Finalement, rien de tout ça n'est arrivé mais je n'arrivais toujours pas à la cerner.
Ici, en plus de Lauren que je connaissais du tome précédent, le personnage masculin ne m'était pas totalement inconnu puisqu'il s'agit de Kit, le frère de Sydnam rencontré dans le tome 2 de la saga Ces demoiselles de Bath pour lequel j'avais eu un coup de coeur. On se place d'ailleurs juste avant ce tome.
L'histoire entre les deux frères est d'ailleurs reprise puisque Kit et Sydman étaient ensemble avant que Syd ne se fasse capturer puis torturer, Kit se considérant comme l'unique responsable des horreurs subies par son jeune frère.
Les relations entre les deux frères sont plutôt tendues mais heureusement elles vont évoluer dans le bon sens et c'est quelque chose que j'ai apprécié car ce tome fait le lien avec la saga des demoiselles de Bath (oui je sais, je ne lis pas les sagas dans l'ordre mais j'assume!).
Au niveau de l'histoire, je l'ai bien aimé mais moins que les autres livres de Mary Balogh. J'apprécie de plus en plus l'auteur mais cette romance n'est pas ma préférée. Lauren est un personnage féminin très froid, distant et même si Kit fait tout pour la dérider, cela s'avère très difficile et j'ai eu du mal à m'attacher à elle. Elle vit aussi beaucoup trop dans le passé. Certes, se faire abandonner au pied de l'hôtel par Neville n'a pas du être très plaisant mais on ne peut pas dire non plus que c'était le grand amour donc je n'ai pas trop compris pourquoi elle n'arrivait pas à se détacher de tout ça et à aller de l'avant.
Le début était pourtant prometteur et certains moments sont quand même réussi grâce à un Kit qui n'a pas froid aux yeux et qui au-delà de son apparente légèreté, cache une souffrance profonde. Il est souvent à l'origine des scènes les plus intéressantes et heureusement.
En résumé, j'ai apprécié ce tome mais beaucoup moins que les autres livres de l'auteur, en grande partie à cause d'une héroïne beaucoup trop rigide à mon goût.
Lien : http://sweetsblog-homesweeth..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Cookies72
  20 mars 2015
Pour se replacer dans le contexte, Lauren est la jeune fiancée abandonnée au pied de l'autel le jour de son mariage par son fiancé qui a la bonne (ou mauvaise c'est selon de quel côté on se positionne) surprise de retrouver son épouse qu'il croyait morte. Lauren reste digne dans sa souffrance et surtout dans son humiliation. Elle est une grande dame et une grande dame garde la tête haute en toutes circonstances.
Pourtant, elle a beaucoup de mal à convaincre sa famille, ses amis qu'elle veut rester célibataire. Elle a trop souffert que pour retenter le coup. Mais, elle va faire la connaissance de terrible dragueur Kit, le Vicomte de Ravensberg. A la réputation douteuse concernant les femmes, viennent s'ajouter toutes sortes d'anecdotes plus sulfureuses les unes que les autres! Kit qui aime jouer a fait le pari avec ses amis, qu'il allait l'épouser dans le mois. Mais, il n'a pas un si mauvais fond que ça puisqu'il va rapidement lui avouer son terrible secret. Lauren va cependant lui faire une proposition étonnante: faire semblant qu'elle est sa fiancée et passer l'été dans sa famille.
Et là les choses deviennent intéressantes puisqu'on va rencontrer toute la famille Bedwyn (ceux de la véritable saga), ceux-ci donnent envie d'en savoir plus. On découvre également que derrière le Kit fougueux et rieur se cache un être sensible et brisé. Néanmoins, j'ai eu beaucoup de mal avec Lauren, que j'ai trouvé très "chipoteuse" sur tout, très "fade" en fait.
Je suis vraiment très impatiente de plonger dans la véritable saga des Bedwyn. Je vous donne donc rapidement rendez-vous pour mon avis sur le premier tome.
Lien : http://chezcookies.blogspot...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
ladythat
  02 février 2015
Second préquel de la saga des Bedwyn, le bel été de Lauren prend place quelques mois après Une nuit pour s'aimer. Lauren accompagne Elizabeth en tant que dame de compagnie pour cette tante qui approche du terme de sa grossesse. Encore humiliée par son abandon sur l'autel, elle évite la société et ne se rend à aucune soirée mondaine. Mais consciente qu'elle ne pourra pas toujours se terrer, elle finit par se rendre à un bal où elle fait la rencontre de Kit, vicomte de Ravensberg, un débauché notoire. Ce dernier ce rend au bal pour relever un défi: la séduire et l'épouser avant l'été. Mais Lauren n'est pas dupe et finit par lui faire dire la vérité. Elle lui propose alors de fausses fiancailles qui leur permettront à tous deux d'être libéré: lui d'un mariage de convenance, elle pourra vivre seule sans soucis de se trouver un époux…
Les personnages sont beaucoup plus intéressants dans ce volume, ils ont du caractère et ne se laissent pas marcher sur les pieds. Malgré de tristes blessures familiales, ils laissent peu à peu tomber leur masque et se révèlent plus humain et réalistes que Lily et Neville (héros du premier préquel). On retrouve déjà les ingrédients de réussite de la saga Bedwyn, des personnages haut en couleurs, drôles et touchants. Aucune surprise cependant dans la narration et la structure du récit, ni même dans l'histoire qui est tout simplement la même que celle de Freyja dans Fausses fiançailles; on y retrouve des situations similaires, l'histoire avance sur le même rythme et les mêmes émotions. Cependant la famille de Kit est très intéressante et les petites apparitions des Bedwyn pimentent un peu le choses, rendant ce tome intéressant et agréable à lire.
Une série de fini, j'en suis bien contente car je commençais à la trouver répétitive. Je vais pouvoir découvrir à autre chose.
Lien : https://sirthisandladythat.w..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (19) Voir plus Ajouter une citation
maylibelmaylibel   20 août 2015
J’accomplis un service public, monsieur, déclara-t-il. Je fournis aux salons mondains des sujets de conversation plus croustillants que le temps qu’il fait ou l’état de santé de la nation.
(p. 11)
Commenter  J’apprécie          60
rkhettaouirkhettaoui   22 avril 2015
Vous vouliez un été différent de ceux que vous aviez connus. Vous vouliez savoir ce que c'était que de vivre comme vivent les autres gens - ceux qui n'ont pas à gagner le respect et l'amour de ceux qui les ont élevés. Vous vouliez découvrir l'exubérance, le bonheur, vous libérer de toute contrainte. Mais vous ne pouvez pas gagner sur les deux tableaux. Vous ne pouvez pas espérer que ces choses vous tomberont toutes cuites dans le bec si vous ne cherchez pas à les saisir. Je ne peux tenir parole que si vous me laissez faire.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   22 avril 2015
Et n'oublie pas, à l'avenir, que quand une fille dit non, elle veut probablement dire non. Cela fait partie des bases du langage. Oui veut dire oui et non veut dire non.
Commenter  J’apprécie          20
rkhettaouirkhettaoui   22 avril 2015
Il avait appelé cela de l'amour, sur le moment. Plutôt le désir ardent, désespéré de se perdre dans le corps d'une femme pour oublier tout le reste. Plus d'une fois, elle lui avait permis de s'approcher, mais c'était pour mieux se dérober, en riant, au tout dernier moment. Sur le moment, il ne l'avait pas jugée aguicheuse. Maintenant, il se demandait si elle avait jamais pris ses intentions au sérieux.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   22 avril 2015
L'aimer serait certainement une expérience délicieusement tendre. Il faudrait l'éveiller lentement, patiemment, avec douceur et égards. Il faudrait la chérir et réprimer son propre désir pour faire grandir le sien. Il faudrait lui faire l'amour comme il ne l'avait jamais fait. Il trouva quelque chose d'étrangement excitant à cette idée.
Commenter  J’apprécie          00
autres livres classés : romance historiqueVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
3535 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre