AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
La chronique des Bridgerton tome 5 sur 10
EAN : 9782290025376
277 pages
J'ai lu (12/06/2010)
3.72/5   634 notes
Résumé :

Après la disparition tragique de sa femme, sir Philip est totalement désemparé. Comment va-t-il faire pour élever ses enfants qui ont souffert de la maladie de leur mère ? Comment leur apprendre la tendresse, lui qui ne sait pas exprimer ses émotions ? Pourquoi ne proposerait-il pas le mariage à Miss Bridgerton, avec qui il entretient une relation épistolaire ? Surprise, mais en même temps troublée, Eloïse, qui ne fait rien comme tout le monde, quitte Lo... >Voir plus
Que lire après La chronique des Bridgerton, tome 5 : EloïseVoir plus
Les héritières, tome 1 : Il était une fois un duc par Dare

Les Héritières

Tessa Dare

4.11★ (323)

4 tomes

Les Ravenel, tome 1 : Coeur de canaille par Kleypas

Les Ravenel

Lisa Kleypas

4.17★ (512)

7 tomes

La saga des Westcott, tome 1 : Celui qui m'aimera par Balogh

La saga des Westcott

Mary Balogh

3.50★ (308)

9 tomes

Trois destinées, tome 1 : Impulsive  par Dare

Trois destinées

Tessa Dare

3.32★ (203)

3 tomes

Critiques, Analyses et Avis (81) Voir plus Ajouter une critique
3,72

sur 634 notes
5
14 avis
4
25 avis
3
33 avis
2
6 avis
1
0 avis
J'appréhendais un peu ma lecture du tome cinq des chroniques de Bridgerton car j'avais lu de plutôt mauvaises critiques le concernant. Je suis plutôt du genre à vouloir me forger ma propre opinion mais ce n'est jamais très encourageant non plus… Eloïse ne restera pas parmi mes préférés de la saga, mais fort heureusement, je me suis laissée sans aucun mal portée par la romance, que j'ai lu en une soirée.

Ce tome cinq ayant pour protagoniste Eloïse, on s'attend forcément à quelque chose d'original. La cadette des filles Bridgerton a depuis le début montré combien elle était à part. Il n'y a donc rien d'étonnant à la voir prendre la fuite pour aller retrouver un homme qu'elle n'a jamais rencontré et avec qui elle a une relation épistolaire depuis un an, pour se marier. On avoue que même à notre époque, c'est plutôt un acte intrépide ! Mais Eloïse est comme cela, et après le mariage de son frère préféré avec sa meilleure amie, la jeune femme se sent abandonnée. Elle a besoin de trouver quelqu'un pour remplir ce vide.

Nous nous retrouvons donc très loin de Londres et de la famille Bridgerton, pour découvrir le domaine de Philip Crâne. Veuf depuis peu, il élève comme il le peut ses jumeaux Amanda et Oliver qui sont de vraies petites terreurs du haut de leurs huit ans. le baron a été marqué par la dépression de sa femme, son décès, et une enfance battue. Ce n'est pas un mauvais bougre, mais il ne se sait pas comment aimer, et préfère de loin ses plantes à la compagnie humaine. On ne peut pas l'en blâmer vu l'époque et son passif. Il a aussi une vision de la vie qui est très moyenâgeuse pour moi. Une femme est faite pour élever des enfants et s'occuper de la maison, et le soir venu de son mari. J'avoue que cela m'a un peu freiné vis-à-vis de Philip. Certes, on arrive à le comprendre, mais la passion (ou le sexe disons le clairement) n'est pas synonyme d'amour et ne fait pas fonctionner une relation conjugale.

J'en viens donc à la seconde chose qui m'a fait moyennement aimer le roman. La romance a quelque chose de non crédible. Je n'arrive toujours pas à comprendre comment Eloïse et Philip ont pu tomber amoureux. La romance est crédible car on les voit évoluer petit à petit mais elle vient un peu comme un cheveu sur la soupe entre ces deux-là. Et en même temps, on se dit qu'ils devaient se rencontrer pour chambouler leurs vies respectives. Ils étaient la personne dont l'autre avait besoin. Etrange au possible !

Eloïse reste égale à elle-même dans ce cinquième tome de la chronique des Bridgerton. Pétillante, bavarde, têtue, rentre dedans, elle bouscule le monde de Philip et aussi des jumeaux. On la découvre avec cet instinct maternel un peu étrange entre affection et espièglerie. J'ai adoré la voir interagir avec Amanda et Oliver. On sent clairement l'expérience d'une grande famille, et surtout l'amour qu'elle a elle-même connu. D'ailleurs, même si on voit au final très peu les Bridgerton, ils font tout de même quelques apparitions des plus remarquables. J'ai adoré une certaine « rencontre » un peu musclée, tout comme les courtes mises en avant de Violet. Encore une fois, la maman de cette famille est juste parfaite.

Un tome qui traite de sujets plus douloureux et complexes, et dont la romance m'a paru étrange, mais qui est toujours teintée d'humour et de tendresse. Les extraits des lettres d'Eloïse compensent très bien les chroniques d'une certaine dame qui a pris sa retraite et donne un parallèle très intéressant par rapport aux événements que l'on découvre. Pas le meilleur tome pour moi, même s'il garde tous les atouts des précédents.
Commenter  J’apprécie          380
Ce tome est plus court, et quelque part, on sent que l'intrigue est traitée trop vite alors que la situation offrait matière à d'autres péripéties aussi bien avec les enfants facétieux, qu'entre les futurs amoureux qui se découvrent après avoir seulement échangé des courriers. Même l'expédition punitive des quatre frères de la fugueuse aurait pu être davantage développée...

En plus l'histoire m'a laissé une impression de déjà-vu : le thème du veuf qui cherche une mère pour ses enfants et finit par tomber amoureux est un motif qu'on retrouve régulièrement dans les romances. Et je l'ai trouvé mieux exploité dans d'autres livres, comme par exemple le Jeu de la Préceptrice, de Tessa Dare, où les personnages étaient plus attachants.

D'autre part, j'ai trouvé que le "héros" manquait terriblement de charisme. J'exagère peut-être un peu, mais il manque quand même de présence et de répondant face à une Eloïse Bridgerton bavarde et pleine d'énergie.

Je dois aussi avouer queles chroniques acidulées de Lady Whistledon m'ont manqué…

Le cinquième tome a donc été une accumulation de petites déceptions et j'en ressors avec l'impression qu'il "ne sonne pas juste" parmi les autres romans de la Chronique des Bridgerton (même avec ceux que j'ai moins aimés).
Commenter  J’apprécie          210
Du fait du grand succès de la série adaptée des romans de Julia Quinn, il peut être parfois difficile de faire la part entre l'oeuvre télévisée et le roman original.
Dans mon cas, Eloïse est un personnage que j'apprécie peu dans la série TV (et encore, c'est un euphémisme), il était donc évident que j'appréhendais ce tome avec circonspection.

Et pourtant, les 2 oeuvres sont très éloignées sur beaucoup de points, et notamment sur la construction des personnages. Force est de constater que l'adaptation tend souvent à accentuer les caractéristiques des personnages à outrance, les rendant souvent - à mon sens - tout bonnement insupportable.

Julia Quinn est quand à elle dans un genre romance historique un peu plus classique, avec ainsi des personnages plus doux et moins extrêmes.
J'avais par exemple eu une très bonne surprise avec le tome 4 sur Colin, que j'avais beaucoup apprécié. Et pourtant, si je m'étais arrêtée à mon ressenti sur Colin dans la série, je l'aurai écrasé avec un carrosse.

Au final, arrivée à ce tome 5, je connais très peu la Eloïse de Julia Quinn, et j'ai hâte de la découvrir. On retrouve enfin un personnage féminin Bridgerton, suite aux 3 mâles A, B et C de la famille.

On retrouve donc notre Eloïse, déjà considérée comme vieille fille, qui vient d'assister au mariage de sa meilleure amie avec un de ses frères, et qui finalement vit ses voeux de célibat plus mal qu'elle ne l'aurait pensé.
Eloïse est plutôt dépeinte au final comme une romantique, fortement marquée par l'exemple de ses parents, qui a une bonne estime d'elle-même, et ne veut pas épouser un homme juste "parce qu'il n'est pas si mal que ça".
Elle pourrait être la définition de "mieux vaut être seule que mal accompagnée".

Elle a entamée depuis de nombreux mois une relation épistolaire avec un jeune veuf, mari de feu sa cousine.
Et bien qu'Eloïse soit une personne qui vit davantage dans son imaginaire que dans la vie réelle, elle décide pour une fois de réunir les 2, en répondant favorablement à l'invitation de Sir Philip (le veuf en question).

Bon déjà, le contexte n'est vraiment, mais alors vraiment pas glamour. Il a le mérite d'être original, mais j'avoue que quand je lis ce type de roman "Aventures & Passions", j'ai envie ... et bien d'aventure et de passion.
Là, on attaque du début avec :
1) Une Eloïse qui se sent seule depuis le mariage de sa meilleure amie, se réfugie dans une correspondance avec un quasi inconnu, et décide sur un coup de tête de le rejoindre dans sa maison en pleine campagne, quand bien même on se rend compte déjà en tant que lecteur que le bonhomme n'est pas ultra "fun" dans la vie de tous les jours. Et qu'en plus, c'est une très mauvaise idée de partir seule chez un homme qu'on ne connait pas, en pleine campagne. Et ce qu'on soit au 21eme siècle ou au 19eme ... ;
2) Un Sir Philip qui cherche une mère de remplacement pour ses 2 enfants, parce que bon il faut bien que quelqu'un s'en occupe (et surtout pas lui), et puis bon (x2), Eloïse est quand même vieille fille, alors qui voudra d'elle à part lui ? Il lui fait quand même une fleur.

J'ai déjà les dents qui grincent .
MAIS, l'autrice sait souvent nous emmener dans ses romances grâce à des interactions efficaces entre les personnages et une alchimie souvent instantanée.

Bon alors, Eloïse débarque chez cet homme veuf, célibataire, père de 2 enfants et moitié dépressif.
Et au final, est-ce qu'on voit des paillettes, de la passion, de l'aventure ?

Pour moi, c'est un grand non. le roman passe clairement à côté, malgré de bonnes intentions évidentes.

On a d'abord l'histoire de base et son déroulé qui sont très très bancals. On ne comprend pas vraiment ce qui pousse Eloïse à prendre cette décision, à part le désespoir et la solitude, surtout au vu du personne de Sir Philip qui n'est avenant ni par courrier ni en vrai.
Du coup, à partir de là, les choix et actions menés par les personnages perdent tout leur sens. Pire, parfois, on a l'impression que certains événements sont provoqués uniquement parce qu'il faut bien un peu d'action, et un peu de passion.
J'ai eu l'impression d'enchainer pleins de scènes déconnectées et sans fil rouge.
Au delà de ça, certains arcs de développement et scènes sont franchement "cringe".
Sir Philip qui insiste tout le livre pour que ses jumeaux, qui ont donc perdu leur maman il y a peu de temps, appellent la nouvelle arrivée "Maman", ça m'a franchement mise mal à l'aise.
Et qu'on ne me parle pas de "contexte de l'époque". L'autrice sait très bien prendre certaines libertés historiques quand cela l'arrange.
Ce qui nous amène aux personnages, qui sont les plus pauvres scénaristiquement parlant depuis le début de la saga.

Eloïse est agaçante. Elle met son nez partout, ne sait pas se taire, et frise la bêtise sur certaines décisions. Mais OUF, elle aime les enfants. Parce qu'elle vient d'une grande famille you know ... DONC c'est la maman parfaite pour ces enfants.
Arrêtez-moi, j'ai encore les dents qui grincent.
Sir Philip, sous prétexte de souffrir, d'être un peu asocial, avec des comportements à la limite de l'autisme parfois, est juste un mauvais père, et un mauvais mari.
MAIS heureusement qu'il se révèle une bête de s*xe, on lui pardonne de préférer les rosiers à l'éducation de ses enfants (ouf)

Les 2 protagonistes m'ont tellement agacée qu'il m'a été impossible de m'impliquer dans leur histoire d'amour.
Tout simplement parce que cette romance ne devrait pas exister. Elle n'a aucun sens. Et le fait qu'on essaye de nous convaincre tout le long que "si si tu verras, à un moment tu vas comprendre pourquoi ils sont fait pour être ensemble", bah ça ne fonctionne pas.

Au final, le très bon point de ce livre est sa taille et sa facilité de lecture. Et heureusement. L'écriture de Julia Quinn reste agréable et très facile d'accès. Les pages s'enchainent vite et heureusement, car supporter plus d'Eloïse et Sir Philip, je ne pouvais pas.

C'est dommage, la lecture de ce tome m'aura refroidi à poursuivre avec le tome 6 sur Francesca.
J'ai malheureusement l'impression que le meilleur de la famille Bridgerton est désormais derrière moi.
Commenter  J’apprécie          00
Un peu déçue…

Un roman plus court, plus rapide, moins amusant, faut dire que les sujets abordés sont plus lourds. Ainsi choisir de rester vieille fille malgré plusieurs demandes en mariage, ça tient la route quand on a sa meilleure amie comme comparse mais le jour où cette dernière se marie, tout s'écroule comme un château de cartes. Et alors le coeur s'emballe et le corps pleure les sensations à jamais interdites. Parler de suicide, de maltraitance des enfants, du sentiment d'être père sont une partie des sujets abordés mais pas vraiment approfondis et c'est triste car il y a là beaucoup à dire.

Un roman épistolaire dans un premier temps qui nous raconte une rencontre et surtout un choix qui va tout bouleverser car entre deux personnes auto-décrites sur papier, la rencontre en vrai peut être fatale ou pas :-p

Une lecture plus rapide donc, un peu comme notre héroïne qui court dans tous les sens pour tout savoir et tout comprendre. Un héros un peu trop caricaturé, un peu trop torturé par des questions auxquelles il ne semble pas vraiment vouloir répondre, un peu trop lâche aussi. Une plume qui manque d'humour même s'il reste présent surtout quand la famille et surtout les frères Bridgerton se retrouvent. Une envie de passer vite à un autre membre de la famille alors qu'Eloïse était quelqu'un que j'attendais avec impatience.

Allez, c'est parti, le suivant m'attend :-)
Commenter  J’apprécie          130
{Avis lecture} 💌&🌱

Titre : La chronique des Bridgerton : Éloïse (T5)
Autrice : Julia Quinn
Genre : Romance historique du XIXe
Maison d'édition : J'ai lu
Nombre de pages : 365 pages
Date de lecture : 30/12/23

5/5 : une superbe lecture de 2023 ! ❤

"- J'ai besoin de vous. Vous êtes ma vie, l'air que je respire"

"- Je suis tellement heureux. Je crois que je vous ai attendue toute ma vie.
- Et moi, je sais que je vous ai attendu toute ma vie"

"- Aujourd'hui, les jumeaux m'ont dit que c'était la plus belle journée de leur vie. Et j'ai compris qu'ils avaient raison. Puis à la réflexion, je me suis dit qu'ils avaient tort. Je serais bien incapable de dire quel est le plus beau jour. N'importe quel jour sera le plus beau tant que vous serez à mes côtés. N'importe quel mois, n'importe quelle semaine... N'importe quel instant. Tant que vous serez à mes côtés"

Ma dernière lecture de 2023 et le 5ème tome lus de cette série géniale en 1 mois ! Un exploit pour moi ! 😱❤

J'ai adoré leur histoire mais il me manquait un petit quelque chose pour que ce soit un coup de coeur comme les 4 premiers tomes 😊

Nous retrouvons Éloïse Bridgerton, vieille fille de 28ans, qui s'enfuit de chez elle pour rencontrer un homme inconnu avec qui elle correspond par voie épistolaire depuis plus d'un an. Il lui avait proposé de venir dans son manoir pour qu'ils voient s'ils "étaient faits l'un pour l'autre" (formulation exacte extraite de sa dernière lettre, un mois avant la fugue).
Mais c'est après le mariage de sa meilleure amie, Pénélope, avec son frère Colin, qu'elle a prit cette décision. Elle ne voulait pas rester seule jusqu'à sa mort... 😔

En effet, Sir Philip Crane, veuf depuis une année, désirait se remarier et donner une vraie mère à ses enfants âgés de 8ans. Une mère qui les aimerait et sur qui ils pourraient compter. Et tout naturellement, au fil de leurs échanges, Philip a vu en Éloïse la personne parfaite pour remplir ce rôle &#xNaN

Car il voulait par-dessus tout, une mère pour ses jumeaux, et non une femme pour lui. Il ne croyait pas être digne de l'amour de qui que ce soit... Et peinait à croire que ses enfants turbulents puissent l'aimer alors que, la plupart du temps, il ne savait pas comment s'y prendre avec eux. C'était les femmes qui savaient ces choses-là ! 😔

Cependant, après un mois de silence radio de la part de sa correspondante anonyme, il doutait la rencontrer un jour. Puis même si ça l'agaçait, il devait se mettre à la recherche d'une autre "candidate".

Toutefois, ce fut à cet instant que la belle et taquine Éloïse Bridgerton, arriva sans prévenir chez lui, bousculant tout son univers. Certes il l'avait invité, mais il n'était pas préparé à la tornade Éloïse ! Ses enfants non plus d'ailleurs 😏

J'ai adoré la manière dont ils se sont vraiment rencontrés (c'était hilarant 🤣), les farces des enfants et les ripostes d'Éloïse, les liens qui se tissaient entre eux deux puis eux quatre. Mais le plus beau c'est l'évolution de Philip, de sa façon de gérer ses enfants, de leur montrer son amour, et tout ça grâce à la présence d'Éloïse. Leurs sentiments, les secrets, se dévoilaient au fil du temps passé ensemble... C'était beau, doux, drôle, et magique ! &#xNaN

Et pour rajouter un peu plus de joie (est-ce qu'on en avait vraiment besoin avec ces deux petits diablotins ? 🤣), on revoit les frères Bridgerton au complet (même Gregory qui est adolescent) ! Bien sur, vous vous en doutez, avec leur esprit de famille sans limite et cet instinct de protection, la scène où ils apparaissent était drôle à souhait, quoi que pas pour tout le monde 🤔🤣

J'adore cette famille et à chaque tome où ils apparaissent, mon coeur se gonfle un peu plus d'amour pour eux ❤

Et pour finir, nous avons dans ce tome, 2 épilogues ! le deuxième est consacré à Amanda Crane, la belle-fille d'Éloïse, soeur jumelle d'Oliver. Elle a dorénavant 19 ans, et nous suivrons son histoire d'amour avec le neveu de ses voisins ❤ (cette "nouvelle" est également présente dans le tome 9 : Des années plus tard 😉)

Alors si vous avez aimé les autres tomes de cette série, que vous aimez les romances historiques (RH) merveilleuses et spicy, et que vous n'avez pas peur des récits à la 3eme personne (RH oblige), vous allez adorer ce tome ! Bonne lecture ! ❤

Mél 🥰
Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (29) Voir plus Ajouter une citation
— Silence, voulez-vous ? aboya Anthony. J'essaie de me concentrer.
— Un tel goût pour le silence ne te servira point en temps de guerre, lança Colin.
— Colin ! Je vais te massacrer ! Quelqu'un voit- il un inconvénient à ce que je l'assassine ? lança Anthony.
— Vous n'y pensez pas, mon cher, intervint Sophie qui était revenue entre-temps avec la limonade. Imaginez un peu le désordre, et puis tout ce sang...
— C'est pourtant un excellent engrais, commenta Phillip.
—   Ah, dans ce cas... Faites donc, mon ami.
— Allez-vous vous taire à la fin ? Euh... Pardon, je ne m'adressais pas à vous, chère Sophie, s'excusa Anthony.
—   Vous m'en voyez fort aise.
— Ne t'avise pas de menacer mon épouse, gronda alors Benedict.
Anthony se tourna vers son frère et le foudroya du regard.
—   Vous mériteriez tous autant que vous êtes le supplice de la roue !
— À l'exception de Sophie bien entendu, commenta Colin.
— Sais-tu que ce pistolet est chargé, mon cher frère ? répondit Anthony.
— Ah, Anthony, je m'estime heureux que le fratricide soit tenu pour un acte des plus vulgaires...
Commenter  J’apprécie          120
N'acceptez aucun compromis. Sachez ce que vous voulez et faites ce qu'il faut pour l'obtenir. Et si vous doutez encore, soyez patiente. Les réponses à vos questions viendront en leur temps. Vous vous apercevrez souvent que ce que vous désiriez se trouvait juste sous votre nez.
Commenter  J’apprécie          160
— Je vais l’assassiner, grommela Anthony. Quelqu’un y voit-il un inconvénient ?
Personne ne protesta, mais Sophie leva les yeux du livre qu’elle était en train de lire et déclara que le sang était très salissant et qu’elle avait autre chose à faire que nettoyer la scène de crime.
— C’est un excellent fertilisant pour les plantes, fit remarquer Phillip sur le ton de la conversation.
Après tout, c’était son domaine.
— Dans ce cas, faites donc, mon ami ! s’exclama Sophie avant de reprendre sa lecture.
Commenter  J’apprécie          30
— Et pourquoi Amanda hurlait-elle ainsi ? — À cause de la grenouille, expliqua-t-elle.
— La grenouille ?
La petite hocha la tête d’un air grave.
— Dans mon lit.
— Je vois, dit Phillip. Et comment est-elle arrivée là ?
— Parce que je l’y ai mise, expliqua Amanda.
Phillip détourna les yeux d’Oliver, qu’il avait fixé avec sévérité, pour les poser sur sa fille.
— Tu as mis une grenouille dans ton propre lit ?
Elle hocha la tête.
Pourquoi, pourquoi, pourquoi ?
Il s’éclaircit la voix.
— Peut-on savoir pourquoi ? martela-t-il.
— J’en avais envie, répondit-elle en haussant les épaules.
Commenter  J’apprécie          20
— Allez-vous vous taire à la fin ? tonna Anthony.
Puis ses joues se colorèrent.
— Ce n’est pas à vous que je m’adressais, Sophie, ajouta-t-il en hâte, confus.
— Vous m’en voyez fort aise.
— Ne t’avise pas de menacer mon épouse, gronda Benedict.
Anthony se tourna vers son frère et le foudroya du regard.
— Vous mériteriez d’être écartelés, tous autant que vous êtes !
— Sauf Sophie, bien sûr, commenta Colin.
Anthony darda sur lui un regard meurtrier.
Commenter  J’apprécie          20

Videos de Julia Quinn (6) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Julia Quinn
Ready for more great reading recommendations from our authors? Make sure you add these summer reads from Love Inspired author Susan Gee Heino to your TBR pile today!
More from Susan Gee Heino: https://www.harlequin.com/shop/authors/29123_susan-gee-heino.html
In this video: GRAVE SECRETS by Susan Gee Heino: https://www.harlequin.com/shop/books/9780369704719_grave-secrets.html
A PRINCESS IN THEORY by Alyssa Cole https://www.goodreads.com/book/show/35271238-a-princess-in-theory?from_search=true&from_srp=true&qid=UfR6kWy8Lv&rank=1
PERIL AT THE PEAK by Jennifer Brown https://www.harlequin.com/shop/books/9781335427014_peril-at-the-peak.html
LONG OVERDUE AT THE LAKESIDE LIBRARY by Holly Danver https://www.goodreads.com/book/show/57997930-long-overdue-at-the-lakeside-library?ac=1&from_search=true&qid=9AykiCqyRd&rank=1
SOLD ON A MONDAY by Kristina McMorris https://www.goodreads.com/book/show/40216800-sold-on-a-monday?ac=1&from_search=true&qid=890¤££¤35LONG OVERDUE AT THE LAKESIDE LIBRARY32¤££¤&rank=1
WHEN STARS COLLIDE by Susan Elizabeth Phillips https://www.goodreads.com/book/show/55507021-when-stars-collide?ac=1&from_search=true&qid=f8JhitNid7&rank=1
MISS BUTTERWORTH AND THE MAD BARON by Julia Quinn https://www.goodreads.com/book/show/44524547-miss-butterworth-and-the-mad-baron?ac=1&from_search=true&qid=O563k90Iez&rank=1
What are you reading this summer? Be sure to let us know what books you are enjoying in the comments below.
***
Subscribe for more from Harlequin: https://www.youtube.com/channel/UCxCJKbFiPONVnPv_R6JGDAg?sub_confirmation=1
https://www.harlequin.com
Subscribe to Harlequin Plus! Start your 7-day FREE TRIAL today: https://www.harlequinplus.com/shop/index.html?pubid=100126&subid=GEN&utm_source=youtube&utm_medium=youtube_description&utm_campaign=launch_startfreetrial&utm_id=mar_2022&utm_content=GEN
Facebook: https://www.facebook.com/HarlequinBooks Twitter: https://twitter.com/HarlequinBooks Instagram: https://www.instagram.com/harlequinbooks/
+ Lire la suite
autres livres classés : romance historiqueVoir plus
Les plus populaires : Roman d'amour Voir plus



Lecteurs (1503) Voir plus



Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
5254 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre

{* *} .._..