AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Clotilde Seille (Autre) Gallimard (Autre)
EAN : 978B09WN6YKTG
Gallimard (11/04/2022)
4.01/5   357 notes
Résumé :
"A trente-trois ans, M. Colin Bridgerton demeure un coeur à prendre. N'est-ce pas un défi exaltant pour les débutantes de cette saison?" persifle la mystérieuse lady Whistledown dans sa chronique mondaine.
Depuis l'âge de quinze ans, Pénélope Featherington aime secrètement Colin, sans nourrir la moindre illusion. Néanmoins un pari va les rapprocher : c'est décidé, ils uniront leurs efforts pour démasquer lady Whistledown, la plume anonyme qui épingle le beau ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (71) Voir plus Ajouter une critique
4,01

sur 357 notes

florencem
  18 septembre 2021
Je continue sur ma lancée avec La chronique de Bridgerton. Je suis très bien dans cet univers, alors je ne vois pas pourquoi la laisser de côté ? D'autant plus que j'avais hâte de savoir ce qui allait se passer avec Colin et Pénélope. Ayant vu la série de Netflix, j'ai été, dirons-nous, spoilée concernant un certain mystère... mais malgré cela, j'avais envie de savoir comment Julia Quinn allait traiter le sujet. Et franchement, je pensais que je prendrais moins de plaisir à cause de cela, mais ça n'a pas été du tout le cas. J'ai moins apprécié ce quatrième tome, je reviendrais dessus plus tard, mais globalement, Colin continue à me donner envie de poursuivre l'histoire des Bridgerton.
Nous retrouvons donc Colin, troisième enfant des Bridgerton. Ce dernier a la bougeotte depuis plusieurs années, et parcourt l'Europe, au grand dam de sa mère. Car en plus de ne pas donner de nouvelles, horreur, il est toujours célibataire à trente-trois ans. Oui, Violet Bridgerton est quelque peu obnubilée par l'idée de marier toute sa progéniture... Si, si, je vous assure. de retour (enfin) à Londres, le jeune homme est heureux de rentrer mais toujours pas décidé à accomplir le rêve de sa mère... Misère... Mais il suffirait peut-être d'une toute petite prise de conscience pour que cela change. Et cette prise de conscience pourrait bien avoir les traits de Pénélope, la meilleure amie de sa soeur...
On ne va pas se mentir, depuis le premier tome, nous savons pertinemment que les deux personnages présentés dans le résumé vont former un couple. Pas de suspens dans la romance, mais pour moi ce n'est pas forcément le plus important. Ce que j'aime dans La chronique des Bridgerton, c'est avant tout la construction de la relation, et de voir deux personnages évoluer pour laisser une chance à l'improbable. Julia Quinn arrive aussi à changer les schémas, si bien que l'on ne s'ennuie pas. Mais ici, j'avoue que j'avais un petit peu peur, car nous partions de loin... Les jeunes gens se connaissant depuis plus de dix ans, et Colin n'a rien montré de plus que de l'affection amicale envers Pénélope. La jeune femme est même une constance pour Colin. Il ne la connait pas vraiment, sans compter que cette dernière a un tempérament assez effacé. Et puis Pénélope a une sorte de déclic. Elle ne se fait plus d'illusion, donc pourquoi ne pas se montrer qui elle est vraiment, à petite dose.
Et de là, la vie de l'un comme de l'autre change. Pénélope se découvre, s'émancipe de l'ombre qu'elle a été depuis des années. On la découvre enfin : pétillante, mordante, intelligente, drôle. On voit également toute la souffrance qui la maintient enchaîner : les moqueries, les mots insidieux de sa mère, le regard des autres… La haute société n'est pas tendre, et cela laisse des marques indélébiles. Colin, lui, nous montre ses faiblesses. Son incapacité à trouver un but à sa vie, ses incertitudes face à Pénélope qu'il découvre enfin, son questionnement face à ses sentiments, le désir d'être plus que le charmeur de ses dames. du point de vue de l'évolution, ces deux-là ont été les plus intéressants à suivre, les plus touchants aussi, en grande partie parce que leurs problèmes sont intemporels et qu'ils peuvent aussi nous concerner à notre époque.
J'ai par contre moins apprécié certaines choses. La romance est au final assez rapide à se mettre en place. Il faut dire que l'intrigue tourne aussi autour du secret de Pénélope, il fallait donc pouvoir traiter des deux de façons équitables, surtout que ce dernier permet aux deux amoureux de se rapprocher de plusieurs façons. J'ai adoré la façon dont Colin gère les choses d'ailleurs, mais il se montre aussi très colérique. Il n'y a pas de violence physique, ni morale, mais on voit bien cette rage et elle a quelque chose d'effrayant. J'avais du mal à l'associer au gentil jeune homme qu'on avait devant les yeux et en plus de faire peur, il y avait un côté incongru, lui donnant cet air d'homme violent en quelque sorte. Un choix très étrange pour moi.
Une mention spéciale par contre à la comtesse Danbury. Cette femme est une héroïne pour moi, au même titre que Violet, bien que dans des catégories différentes. Elle a apporté cette dose d'humour et avec une tendresse qui lui est propre et ce déclic qui a changé la vie de nos deux héros.
Un quatrième tome très sympathique donc qui permet à un personnage féminin de sortir de l'ombre avec brio, et à un des frères Bridgerton de trouver sa voie.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          360
sld09
  01 avril 2021
Je ne sais pas exactement pourquoi, mais je suis un peu déçue par cette romance. Au vu de la quatrième de couverture (qui n'est pas tout à fait juste d'ailleurs), je n'imaginais pas l'intrigue se développer ainsi. En effet, c'est Lady Whistledon qui semble au centre du roman : depuis le défi lancé par Lady Danbury pour la démasquer jusqu'aux remous provoqués par la découverte de son identité, elle prend énormément de place dans l'histoire.
L'intrigue amoureuse m'a moins plu que dans les précédents tomes. En effet, le couple ne fonctionne pas aussi bien que je ne l'avais imaginé d'après les quelques échanges du troisième tome. Colin n'est pas si charmeur qu'il n'en donnait l'impression, mais au contraire il se révèle coléreux (très, très coléreux même) et bêtement jaloux. En plus leur relation avance par à-coups, sans qu'on comprenne toujours ce qui amène ces bonds en avant et elle ne joue pas tellement sur l'amitié qui était sensée lier les deux jeunes gens depuis des années.
La famille Bridgerton est très présente à nouveau dans ce tome, en particulier les deux jeunes soeurs du héros qui ne manquent pas une occasion de le taquiner. Mais on a aussi des nouvelles des couples des précédents tomes (et c'est là que je me suis rendu compte que plus de dix ans s'étaient déjà écoulés depuis le premier tome : c'est rare que les années filent si vite dans ce genre de sagas romantiques…) et on apprend même le mariage de la quatrième soeur, Francesca (et nous n'avons même par été invités...).
Au final je ressors un peu déçue de cette lecture dont j'attendais peut-être un peu trop. En plus, pour ne pas arranger les choses, de nombreuses coquilles émaillent le texte, avec des signes de ponctuation en trop, des J à la place des L, et Bridgerton House qui devient à plusieurs reprises Bridgerton Bouse… (un problème de conversion en epub ?).
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          170
Carole94p
  15 mars 2021
Pas moins de 24h après ma lecture du tome 3 de la chronique des Bridgerton, me voilà de nouveau pour vous parler du tome 4 sur Colin et... Pénélope. Deux personnages que j'adorais déjà dans les tomes précédents (mais aussi dans la série). Dire que j'étais pressée de lire celui-ci serait un euphémisme. Concrètement, j'aurais pu le finir la suite dernière, vu qu'il ne me restait que cent malheureuses pages mais... mes yeux refusaient de rester ouverts et j'ai senti que le récit allait prendre ce dernier virage avant la fin alors j'ai posé mon livre et n'est pas fermé l'oeil pour autant, impatiente de pouvoir finir ma lecture. On se serait cru la veille de Noël.

Bref, ce tome 4 de la chronique des Bridgerton me faisait cruellement envie depuis que j'avais fais la connaissance de ses personnages. Et autant vous dire que mes attentes avaient dépasser le stade du raisonnable. Je me faisais même la réflexion qu'il pourrait peut être me décevoir... Autant vous l'avouer de suite, j'ai littéralement ADORE ma lecture ! Je crois qu'on est passé à peu de chose du coup de coeur. A l'image du second tome sur Anthony et Kate, celui-ci est une véritable bouffée d'air frais. L'humour est présent et les émotions sont également de la partie.

Je vais d'ailleurs faire une petite aparté concernant la série. Amis lecteur, si tu n'as pas vu la saison 1, ne lis pas les deux paragraphes suivants. Maintenant que j'ai lu ce quatrième tome. Je trouve dommage que la série nous ait ajouté l'histoire de Marina (et donc Colin), car celle-ci n'existe pas dans le roman et surtout, je trouve que cela entrave le personnage de Colin qui n'a jamais été trop empressé auprès des demoiselles. L'image de la série est donc quelque peu fausse. D'autant que celle-ci nous laisse penser que Pénélope et lui sont bien plus proches que dans le livre.
Autre point que je regrette dans la série, et cette fois-ci il est question de Pénélope, est qu'on sait qu'elle est Lady Whistledown, à la fin de la saison 1. Je trouve dommage de ne pas avoir maintenu le suspense, tout comme les livres, jusqu'à son histoire à elle... Quelque part, je trouve que cela gâche le suspense du livre sur ce point.

Revenons-en à nos moutons !

Colin Bridgerton est un personnage que j'affectionnais tout particulièrement. Il est gentil, drôle, constamment affamé !, et surtout assez mystérieux. Car finalement, ses nombreux voyages ont fait qu'il n'était pas toujours présent. du moins dans les romans. Colin est un personnage parfait, du moins en apparence. Il ne fait jamais un pas de travers, a toujours invité les demoiselles aux bals qui restaient sur le côté et sait faire preuve de galanterie. Mieux encore, en sa présence, chaque personne se sent de suite à l'aise. Pourtant, lui aussi a bien des envies et il sait également que Pénélope Featherington ne fait pas partie de ses plans, aussi gentille soit-elle. On découvre une autre facette de sa personnalité, moins parfaite mais toute aussi intéressante.

Pénélope, de son côté s'est faite une raison. Depuis sa rencontre avec Colin le frère de sa meilleure amie, elle rêve qu'un jour il la remarque. Aimer secrètement Colin Bridgerton a toujours été son quotidien et à 28 ans, elle sait que désormais, rien ne pourra réaliser ce rêve de jeune fille. Elle s'est faite une raison et chaperonne sa jeune soeur dans les soirées mondaines. Alors quand Colin est de retour à Londres pour la saison et que l'identité de Lady Whistledown semble intéresser tout ce beau monde, les deux "amis" vont se rapprocher...

Dire que je me suis de suite attachée à Pénélope serait mentir. En vérité, je l'ai apprécié bien avant d'avoir son point de vue. J'aime son personnage, le fait qu'elle ne colle pas tout à fait aux demoiselles clichées que l'on a déjà croisées, à sa gentillesse hors du commun, son humour et son petit grain de folie. Elle est intelligente, ne rabaisse pas les autres et est souvent critiquée. Sa fragilité et son "innocence" font d'elle une héroïne attachante et émouvante. Quelque part, je me suis bien plus identifiée à elle qu'aux précédentes héroïnes et ça aussi, ça joue beaucoup. Elle est bien décidée à se contenter de la vie qu'elle a, quitte à être une vieille fille, sans mari. Heureusement, elle peut conter sur le soutien sans faille d'Eloise, sa meilleure amie. Et je dois dire que je suis toujours aussi fan de cette dernière et de sa répartie. Mais ça, cela sera pour le tome suivant. Pénélope et Eloise ont une amitié sincère, forte et vraiment belle.

La romance entre nos deux personnages est loin d'être gagnée. Contrairement à ce que laisse penser la série, dans les romans, c'est même tout l'inverse. Et pour cause, Pénélope n'a jamais oublié les paroles de Colin ce jour-là.
Leur relation évolue donc doucement mais surement. C'est d'ailleurs ce que je préfère. Car l'autrice prend le temps de faire évoluer ses personnages, leurs sentiments et surtout les actes qui en découlent. Cela parait totalement plausible et réaliste et surtout, cela donnera une relation tellement plus belle et forte. Car avant d'être un couple, nos deux héros vont être amis, confidents et surtout acolytes de plaisanteries et de gourmandises. J'ai également beaucoup apprécié le recul qu'à Pénélope sur Colin. Bien sur, elle a toujours aimé le Colin qu'elle pensait connaître, mais elle va se rendre compte de sa personnalité, son caractère et ça, c'était vraiment intéressant de la voir confronter les deux.

Préparez-vous à en prendre pleins les papilles, nos deux personnages et surtout Colin, pense bien plus à leurs estomacs qu'à la discussion. Ce qui donnera d'ailleurs de nombreux passages hilarants et qui donnent le sourire. Et le sourire, nous allons l'avoir pendant tout le roman. La chronique des Bridgerton c'est aussi ça, cette ambiance familiale, décontractée avec son lot de plaisanteries et piques en tout genre. Tout le monde en prend pour son grade. C'est ce que j'appelle une lecture « Feel Good », parce que lorsque je le lis ce genre de roman, je me sens bien, j'ai le sourire et j'ai envie de ça ne s'arrête jamais.
Ce quatrième tome de la chronique des Bridgerton, c'est aussi beaucoup d'émotions. Comme je vous le disais plus haut, Pénélope est un personnage tout en sensibilité. Et autant vous dire que ses paroles ont raisonnés en moi comme jamais. Ce qu'elle a traversé au fil des années, en n'étant pas à l'image des jeunes femmes de l'époque, avec ses quelques kilos en plus, les robes de couleurs hideuses et cette concurrence constante entre toutes ces demoiselles l'ont bien souvent blessée et faite souffrir. Alors oui, Julia Quinn, joue également sur la corde sensible avec une héroïne aussi touchante que Pénélope. Plusieurs fois, les larmes me sont venus et ce n'est pas passé à grand chose pour que les vannes soient ouvertes.

Enfin, le mystère Lady Whistledown touche à sa fin. Comme je vous le disais plus haut, la série a gâché cet aspect de l'histoire, dans le sens où je connaissais donc l'identité de cette dernière. Je ne suis absolument pas déçue de qui se cache derrière ce pseudonyme, et cette plume. Loin de là. J'ai même beaucoup apprécié la tournure des événements et ce, jusqu'à la toute dernière page.

Le mot de la fin est une fois encore pour cette joie de suivre tous nos personnages au fil des tomes. Je prends toujours autant de plaisir à suivre chacun des Bridgerton, mais aussi de tout ceux qui gravitent autour d'eux. Je pense également à Lady Danbury ou Felicity. Avec eux, on se sent comme à la maison !

En conclusion, j'ai adoré ce quatrième tome de la chronique des Bridgerton. C'était drôle, émouvant, assez surprenant et surtout vraiment addictif. Ce quatrième tome se place sans aucun doute à la première place exæquo avec le tome sur Anthony et Kate. Je délibère encore avec moi-même pour savoir qui des deux a été le meilleur ! Il faut dire que je n'étais à pas grand chose du coup de coeur avec Pénélope et Colin... En écrivant cette chronique, je pense pouvoir dire que finalement, ils les surpassent ! Je n'ai qu'une envie, qu'on soit déjà en main pour la suite !
Lien : https://my-bo0ks.over-blog.c..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          52
Alloverthebooks
  25 janvier 2021
Je ne m'attendais pas à ce que les choses se déroulent de cette manière dans le roman !
Contre toutes attentes, nous découvrons qui est la mystérieuse Lady Whistledown ! J'avoue que je ne m'y attendais absolument pas. Pour moi, rien ne laisser présager cette personne. Bon, j'avoue être un peu déçue de le découvrir dans ce tome et non dans le dernier. Mais quand on y pense, cela constitue une bonne intrigue entre Colin et Penelope.
D'ailleurs, cette dernière m'a beaucoup étonné par sa maturité face à sa relation avec Colin. Elle est consciente d'avoir toujours aimé la version de Colin qu'elle avait toujours imaginé dans ses rêves et que la réalité peut être différente. On va aussi nous montrer un Colin qui n'est pas parfait ; il a des défauts, même si lui-même ne veut pas l'accepter.
L'univers un peu littéraire dans le roman est exquis. J'ai adoré.
Le retournement de situation vers la fin est bien pensé, même si on peut s'y attendre. La révélation de l'identité de Lady Whistledown était parfaite pour le coup. Je n'ai rien à redire, car c'est une belle manière de lui rendre hommage.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          150
Marcellina
  13 janvier 2022
Mon plus que préféré car j'ai vraiment éclaté de rire :-)
«  - Combien de grands mystères y a-t-il dans la vie, en vérité ?
Comme personne ne répondait, Colin suggéra :
- Quarante-deux ? »
Une référence à la réponse universel (« Hitchhiker's Guide to the Galaxy » de Douglas Adams), c'est vraiment le top ! Je ne m'y attendait pas, surtout dans un roman rouge, et ma foi, ça a fait ma journée, ma nuit et je me suis réveillée le sourire aux lèvres. Comme quoi, il suffit d'un rien pour être super heureux parfois :-p
Autrement, un roman parfait, bien écrit, plein de sensibilité, de l'humour à volonté, des personnages attachants que l'on suit et j'adore ça, un soupçon d'érotisme, un rien de mystère et une fin par toujours attendue ;-) Ici l'auteure pose la question de la raison d'être des cadets car si l'aîné connaît son rôle pour lequel il sera d'ailleurs élevé, quid des cadets qui doivent trouver leur propre voie pour se réaliser.
Et je suis toujours partante pour le suivant qui m'attend déjà sur l'accoudoir de mon fauteuil avec une tasse de thé :-)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          142

Citations et extraits (23) Voir plus Ajouter une citation
Milka2bMilka2b   11 août 2013
— À propos d'anniversaires, fit Anthony en s'asseyant à son bureau, celui de
Mère aura lieu dimanche de la semaine prochaine.
[.....]
— Nous allons organiser une fête en son honneur, expliqua Anthony.
— Elle a accepté ?

D'après son expérience, les femmes qui n'étaient plus toutes jeunes n'appréciaient pas que l'on célèbre leur anniversaire. Et même si leur mère demeurait une superbe femme, elle n'était indéniablement plus toute jeune.

— Nous avons dû recourir au chantage, avoua Anthony. Soit elle nous donnait son accord, soit nous révélions son âge.

Colin, qui venait d'avaler une gorgée de cognac, faillit s'étrangler et évita de
justesse d'en asperger son frère.

— J'aurais aimé voir cela !

Anthony s'autorisa un sourire satisfait.

— J'avoue que la manœuvre était brillante.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
AltervoraceAltervorace   13 novembre 2012
Elle n'aurait pas supporté d'épouser un homme alors qu'elle était si désespérément éprise de Colin. Et peut-être, tout au fond de son esprit – dans le coin le plus reculé, coincé entre les verbes français qu'elle n'avait jamais su conjuguer et les notions d'arithmétique qui ne lui étaient pas de la moindre utilité – avait-elle conservé un infime espoir.
Commenter  J’apprécie          160
florencemflorencem   19 septembre 2021
- On ne vous a jamais dit que vous étiez impertinente ?
- Je cache bien mon jeu, répliqua-t-elle modestement.
- Il est facile de comprendre, observa-t-il, pourquoi vous vous entendez si bien avec ma sœur.
- Je suppose que vous considérez cela comme un compliment ?
- Je ne prendrais pas le risque de considérer cela comme quoi que ce soit d'autre. Je tiens à ma peau.
Commenter  J’apprécie          120
florencemflorencem   20 septembre 2021
- Impossible. Avez-vous une idée du chagrin de ma mère ? fit-il. Et je ne parle pas de la vôtre, ajouta-t-il en levant les yeux au ciel.
- Je sais, gémit Pénélope.
- Elle me pourchasserait et me tuerait.
- Ma mère, ou la vôtre ?
- Les deux. Elles uniraient leurs forces.
Commenter  J’apprécie          120
Milka2bMilka2b   11 août 2013
Colin songea que l'esprit féminin était si étrange et complexe qu'aucun homme ne devrait tenter d'en comprendre le fonctionnement. Il ne connaissait pas une femme capable de se rendre d'un point A à un point B sans passer par les points C, D, X et 12.
Commenter  J’apprécie          120

Videos de Julia Quinn (5) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Julia Quinn
Derrière le phénomène mondial de la Chronique des Bridgerton, se cache une auteure prolifique gérant d'une main de maître tous les codes de la romance, Julia Quinn.
À l'occasion de la sortie de la saison 2 de la série signée Shonda Rhimes (Grey's Anatomy, Murder, Inventing Anna...) sur Netflix - qui bat déjà des records d'audience - et de la sortie de son nouveau roman "La Chronique des Rokesby ", retrouvez l'auteure pour cette Claque Interview. Pourquoi choisir la Régence comme paysage central ? Les happy endings ? Quelle place pour le féminisme dans ses livres ? Ses dernières claques littéraires, cinéma et série... On en sait désormais un peu plus sur l'univers et les inspirations de Julia Quinn.
Suivez toutes les vidéos de la Claque Fnac sur la plateforme dédiée de L'Éclaireur Fnac : https://leclaireur.fnac.com/categorie/la-claque-fnac
Découvrez "La Chronique des Rokesby" sur Fnac.com : https://www.fnac.com/se89076/Les-Rokesby Et "La Chronique des Bridgerton" : https://www.fnac.com/La-Chronique-Des-Bridgerton/si10309
Retrouvez-nous sur Facebook @Fnac : https://facebook.com/Fnac Instagram @fnac_officiel : https://www.instagram.com/fnac_officiel Twitter @fnac : https://twitter.com/fnac
#LaChroniqueDesBridgerton #LaChroniqueDesRokesby #JuliaQuinn #LEclaireurFnac #LaClaqueFnac #RDVFnac
+ Lire la suite
autres livres classés : romanceVoir plus
Notre sélection Roman d'amour Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura






Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
4518 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre