AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782742791187
185 pages
Éditeur : Actes Sud (02/05/2010)

Note moyenne : 4/5 (sur 8 notes)
Résumé :
Le postier Passila accepte un poste vacant dans un village éloigné sur lequel plane une menace qui ne provient pas du volcan voisin Tipec, mais plutôt de l'accueil particulier que lui réservent les habitants de Ludovia...
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
blandine5674
  27 octobre 2017
Excellent ! Parce que, dès le début, on se met dans la peau du personnage. Imaginez, après rupture alors que vous demeurez en ville, vous demandez une mutation dans un village. Un accueil hostile, l'ancien postier a disparu, une belle serveuse, deux clans. Lequel choisirez-vous ? Pas le bon, je pense. La tension monte doucement et sûrement jusqu'au point de non-retour. de belles tournures de phrase, quelquefois cruelle, parfois sensuelle, non sans humour. Lu grâce à la critique de SeriallectriceSV, qui comme moi, a a-do-ré !
Commenter  J’apprécie          100
SeriallectriceSV
  18 août 2016
J'ai a-do-ré !
Un récit intense, au suspens grandissant au fur et à mesure que tournent les pages; je les ai vite tournées ces pages d'ailleurs, prise dans ma lecture, j'ai dévoré ce livre d'une traite.
A Ludovia, village sorti de l'imagination de l'auteur, débarque Passila, le nouveau postier, un poète solitaire, un doux rêveur. Passila va se retrouver confronté à une population refermée sur elle-même qui lui réserve un accueil pour le moins particulier.
Il souhaitait s'y ressourcer, apaiser ses pensées, fuir une histoire d'amour désastreuse ... C'est une atmosphère des plus inquiétantes qui l'attend; elle devient très rapidement oppressante pour le lecteur. Passila passera outre cette obscure ambiance, il est convaincu qu'il a atterri dans ce village pour accomplir une mission Alors qu'on m'annonçait la venue imminente d'une catastrophe, j'avais l'intime conviction que ma place était ici, dans ce village où ma destinée m'avait conduit.
Mais le doute va finir par s'installer et manipulé par les habitants du village, il devra faire un choix : quel camp choisir ? Celui des martyrs ou celui des bourreaux ?
L'intrigue est forte, elle est drôle aussi, la plume est très belle.
Caustique, captivant ! FASCINANT !
Lien : http://seriallectrice.blogsp..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          72
mlaurence
  19 janvier 2016
"le Postier Passila" ou l'art de la manipulation
Commenter  J’apprécie          40
Citations et extraits (7) Voir plus Ajouter une citation
blandine5674blandine5674   27 octobre 2017
Ce vieux m’était de plus en plus sympathique. Il avait l’âge et les manières de ceux qui connaissent la valeur du temps et n’en ont plus beaucoup à perdre, et cela me plaisait. Il y allait directement sans détour, sans courbettes superflues.
Commenter  J’apprécie          50
SeriallectriceSVSeriallectriceSV   18 août 2016
Je comprenais surtout que la noblesse de sa cause justifiait tous les sacrifices, mais peut-être aussi tous les mensonges et certaines exactions. J'ai baissé les yeux, Estrella a pris ma main et je nous ai vus courir sur la route principale, fonçant ainsi, liés l'un à l'autre, vers le soleil levant. Nos cheveux mouillés de rosée battaient dans le vent frais du matin, et nous étions heureux. Puis le soleil est retombé d'un coup derrière l'horizon et les étoiles ont scintillé une dernière fois avant de s'éteindre elles aussi. Il n'y avait plus que nous dans la noirceur de Ludovia, et nos mains se sont séparées. p.170
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
SeriallectriceSVSeriallectriceSV   18 août 2016
L'enveloppe brillait au centre de la pénombre comme si mille étoiles attendaient que je l'ouvre pour illuminer la nuit. Mais ce n'étaient que chimères et songeries, perles de pacotille, promesses d'ivrogne en manque d'amphores à remplir pour mieux les vider par la suite. Il y avait là des torrents d'amertume, des coulées de nostalgie, de la trahison à pleins seaux pour remplir mes veines qui allaient éclater de tristesse si je ne résistais pas. J'ai pris l'enveloppe, l'ai tournée dans mes mains, l'ai portée à mon nez et elle est entrée dans mon corps par mes narines grandes ouvertes.
Eliana ... p.82
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
SeriallectriceSVSeriallectriceSV   18 août 2016
- Chinois cochon, va ! s'est moqué Tempera. Je suis convaincu que tu la mangerais avec tes baguettes si elle t'en donnait l'occasion. Elle s'appelle Estrella, et je trouve que ce prénom lui va très bien, pas toi ?Il y a eu dans mon esprit un éclatement d'étoiles, comme un feu d'artifice. Ce prénom ne lui allait pas bien, c'était tout elle, étoile brillante dans la nuit sans lune, guide céleste des marins égarés. J'allais sortir mon sextant et le pointer vers elle pour qu'elle me montre la voie. p.58
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
mlaurencemlaurence   19 janvier 2016
-J'ai l'impression qu'on t'a offert une belle mise en scène. Tu es certain que c'était bien Noriega que tu as vu dans un si piteux état?
Commenter  J’apprécie          30
Videos de Alain Beaulieu (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Alain Beaulieu
Les entrevues Entre les lignes: Alain Beaulieu
autres livres classés : littérature canadienneVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
1871 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre