AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782764800737
Éditeur : Libre Expression (01/10/2004)
3.59/5   16 notes
Résumé :
Janette Bertrand, sa vie, sa carrière et son regard sur l'histoire des femmes du Québec, ainsi que sur l'évolution de nos médias, voilà ce que contient son autobiographie.

Née à Montréal, en 1925, dans le voisinage du "faubourg à m'lasse", la petite Janette est appelée à devenir mère de famille et bonne ménagère. Mais voilà qu'elle trouve le moyen d'étudier à l'université, d'ouvrir son école de diction, de publier un premier livre de poésie, de forcer... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
ChocolatNoir12
  19 octobre 2014
Janette Bertrand nous raconte l'histoire de sa vie avec toute la passion qu'on lui connaît. Elle sait si bien s'y prendre pour nous émouvoir, nous faire rire et nous étonner qu'on se croit soudain en train de lire un vrai roman.
L'héroïne est une petite fille née à Montréal, en 1925, aux abords du "faubourg à m'lass", dont le passe-temps favori est de regarder passer le monde devant chez elle. Adolescente, elle rêve d'être grand reporter plutôt que ménagère, mais comment y arriver alors que la société dans laquelle elle se débat est taillée sur mesure pour et par les hommes ? L'amour vient la sauver de la maladie puis la précipite dans une carrière d'auteure dont elle ne peut soupçonner toute la richesse alors qu'elle écrit ses premiers sketches pour la radio et ses premières dramatiques. L'écrivaine, animatrice et comédienne est aussi une épouse et une mère. "Superwoman" avant que l'expression existe, elle choisit de bannir le mot "fatigue" de son vocabulaire. Des années plus tard, l'amour revient la bousculer et la plonge dans une autre histoire qui s'écrit... avec un grand A.
Son "roman de vie", Janette Bertrand nous l'offre avec une générosité qui l'honore : c'est son coeur qu'elle nous ouvre. Et, communicatrice soucieuse du sort de ses contemporaines, elle ne pouvait imaginer raconter son histoire sans en même temps raconter celle des femmes de son siècle. Leurs luttes, leurs victoires, leurs défis, elle nous les donne à vivre comme elle seule peut le faire.
Lien : http://www.renaud-bray.com/L..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
GB
  18 juin 2017
Dans cette autobiographie on suit le destin de l'auteure en parallèle avec l'histoire des femmes au Québec. On voit bien tout le chemin parcouru depuis les années 30 jusqu'à aujourd'hui. La façon dont les femmes étaient perçues durant cette période. On se demande même comment nous, nous aurions fait!!!
Commenter  J’apprécie          10
vroguay
  04 septembre 2012
Un livre à lire par toutes les québécoises, on comprendra le combat qu'on menée nos grands-mères. Intéressant.
Commenter  J’apprécie          10
LisLou
  24 juillet 2015
La place de la femme n'a pas toujours été ce qu'elle est...
Commenter  J’apprécie          10
vroguay
  04 septembre 2012
Un livre à lire par tous les québécoises, on comprendra le combat qu'on menée nos grands-mères. Intéressant.
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (11) Voir plus Ajouter une citation
rkhettaouirkhettaoui   01 mars 2016
Mon père est un homme de son temps. L’Église et l’État l’ont convaincu que les hommes sont les représentants laïques de Dieu sur terre. Il n’aurait pas voulu pour tout l’or du monde être une femme. Quel Blanc voudrait être un Noir? Quel Anglais voudrait être Canadien français? Quel patron voudrait être employé?
Commenter  J’apprécie          20
rkhettaouirkhettaoui   01 mars 2016
J’ai des frères, mais mes frères sont des frères, et il est très mal vu pour un frère d’être gentil avec sa sœur. Ce n’est pas dans les mœurs du temps. Mes frères ne sont pas différents des autres garçons: les garçons, en naissant, savent qu’ils sont des êtres supérieurs, comme aux États-Unis les Blancs sont persuadés d’être supérieurs aux Noirs parce qu’ils sont nés blancs. Je suis donc tout naturellement leur souffre-douleur. Ils ne sont pas méchants; ils sont taquins. Ils m’«étrivent»… à mort. Je ne peux pas leur remettre la monnaie de leur pièce parce que, moi, on m’a montré dès ma naissance que je ne suis qu’une fille et que les filles, c’est gentil, ça ne répond pas, ça n’emploie pas de gros mots, ça ne crie pas, ça ne frappe pas: ça pleure!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   01 mars 2016
L’enfant en moi qui n’a pas été aimé de sa mère croit encore qu’il ne mérite pas l’amour des autres. Cette quête d’amour, ce besoin d’être reconnue a marqué toute ma vie; la marque encore.
Commenter  J’apprécie          20
GBGB   18 juin 2017
Trop de temps, de temps de loisirs enlève même le goût de se distraire. Les loisirs c'est un temps de repos en sandwich entre deux temps. d'activité. (p 409)
Commenter  J’apprécie          20
rkhettaouirkhettaoui   01 mars 2016
Ce n’est pas parce que je ne suis pas aimable que ma mère ne m’a pas aimée, mais bien parce qu’elle n’a pas pu me donner ce qu’elle n’a pas eu: de l’amour!
Commenter  J’apprécie          20

Videos de Janette Bertrand (9) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Janette Bertrand
Steph Rivard reçoit Geneviève Pettersen, Mikella Nicol et Catherine Mavrikakis.
Les libraires en coulisses, une initiative de l?Association des libraires du Québec (ALQ) et de la coopérative des Librairies indépendantes du Québec (LIQ), ont présenté des rencontres passionnantes lors du Salon du livre de Montréal 2014 avec des écrivains, notamment Janette Bertrand, Michel Tremblay, Katherine Pancol, Gabriel Nadeau-Dubois et Emmanuel Carrère.
Réalisation et montage : Jessica Gélinas
autres livres classés : autobiographieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les écrivains et le suicide

En 1941, cette immense écrivaine, pensant devenir folle, va se jeter dans une rivière les poches pleine de pierres. Avant de mourir, elle écrit à son mari une lettre où elle dit prendre la meilleure décision qui soit.

Virginia Woolf
Marguerite Duras
Sylvia Plath
Victoria Ocampo

8 questions
1162 lecteurs ont répondu
Thèmes : suicide , biographie , littératureCréer un quiz sur ce livre