AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Anne-Isabelle Tollet (Collaborateur)
EAN : 9782361070229
180 pages
Éditeur : Oh ! éditions (26/05/2011)

Note moyenne : 4.17/5 (sur 18 notes)
Résumé :

Condamnée à mort pour un verre d eau.Il fait 45 °C ce jour-là, dans ce champ du Pendjab. Asia cueille des baies depuis plusieurs heures. Une récolte éprouvante, mais Asia et son mari ont cinq enfants à nourrir. Vers midi, en nage, Asia va jusqu au puits le plus proche, prend un gobelet et boit de l eau fraîche. Un verre, puis un autre. C est alors que sa voisine par jalousie, par bêtise, crie que cette eau est ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
Jmlyr
  17 janvier 2017
Les années passent et Asia Bibi croupit toujours en prison, en attente de l'application de la sentence de peine de mort, au motif de blasphème pour un verre d'eau et puis en attente de son procès en révision dont l'audience a été ajournée sine die, fin 2016.
Ce livre date de 2011,cri qu'elle poussait depuis sa prison; aujourd'hui a -t-elle encore la force de crier, de lutter ?Lisez-le pour comprendre jusqu'où peut aller l'être humain encore à notre époque, et une fois de plus la victime est une femme.
J'ai trouvé que peu d'articles récents sur Internet, mais la situation est toujours aussi dramatique, malgré une mobilisation mondiale. Deux personnalités sont déjà mortes , Salman Taseer en 2011(gouverneur du Pakistan assassiné par son garde du corps pour avoir pris la défense d'Asia Bibi) et Shahbaz Bhatti également assassiné en 2011 (ministre du Pakistan qui avait pris sous son aile la famille d'Asia Bibi). A ce jour, en janvier 2017 il semblerait que ce soit le fils de Salman Taseer, Shaan, qui soit menacé de mort pour lui avoir souhaité un Joyeux Noël au fond de sa cellule.
Je n'ai rien à ajouter.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          180
IsabelledlG
  15 mai 2014
SYNOPSIS
Juin 2009 : Dans un champ du Pendjab, au Pakistan, Asia cueille des baies sous 45°c, afin de nourrir sa famille. Avec un gobelet elle prend de l'eau dans un puits. « Blasphème ! » Ce sont les cris de femmes musulmanes qui vont sceller son destin. En prison depuis, Asia est condamnée à mort car elle est chrétienne.
POURQUOI FAUT-IL LE LIRE ET EN PARLER ?
Le gouverneur du Pendjab et le ministre des Minorités, un musulman et un chrétien, ont été tous deux assassinés pour avoir plaidé sa cause. Pour qu'Asia ne soit pas pendue, le monde entier doit savoir. Elle incarne toutes les violences faites aux chrétiens dans le monde.
Commenter  J’apprécie          50
letteratura
  11 août 2011
J'ai rencontré ce livre tout à fait par hasard, en me basant sur la quatrième de couverture très frappante, j'ai commencé à le lire et c'est ainsi que j'ai découvert un des documents les plus frappants de mon époque. Donc, je ne vais pas passer du temps à parler de la qualité d'écriture du livre, puisqu'il a été écrit par un journaliste et on pas par Asia Bibi comme on pourrait y croire ; je me baserai plus sur l'histoire si frappante d'Asia Bibi. Pour finir avec mon introduction, je vous demanderais de lire l'histoire d'Asia Bibi pour pouvoir la soutenir.
Le témoignage d'Asia Bibi est vraiment l'histoire d'un calvaire dans un pays extrémiste, mais cet évènement est d'autant plus choquante lorsque l'on sait qu'elle n'a rien fait, mais elle ne peut pas se défendre, car elle est chrétienne au Pakistan et qu'elle n'a pas étudié. Donc, elle ne comprend pas vraiment pourquoi elle est emprisonné alors qu'elle n'a rien fait. En outre, il y a quelque chose qui m'a vraiment ému, c'est l'attitude d'Asia envers les musulmans, car elles les a toujours respectés mais en contrepartie elle est en prison; même en prison, elle parle avec respect des musulmans.
L'histoire de ce pays m'a profondément choqué, surtout la loi contre le blasphème qui sert seulement à jeter les minorités religieuses en prison, parfois, il y a même des musulmans qui sont condamnés dans le cadre de cette loi. Dans le témoignage, il y a des gens qui veulent l'aider mais le pays est rempli d'extrémistes qui les détruisent. A partir de ce témoignage, on comprend l'intérieur des pays extrémistes.
Je souhaite de tout mon coeur qu'Asia Bibi soit sauvée de la peine de mort pour une chose qu'elle n'a pas faite. Cette loi devrait être révisée car elle conduit à des peines lourdes pour des choses non faites. Je me rappelle de l'exemple dans le livre dans le cadre de cette loi, une famille avait été sanctionné d'avoir fait un accident sur un monument en rapport avec le prophète, je pense que cet exemple est assez frappant pour expliquer la stupidité de cette loi.
Je finis avec quelques mots de soutien, lisez le livre et participez au soutien avec tous les lecteurs, elle doit être sauvée…
Lien : http://litteraire-en-herbe.b..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
octaveD
  04 septembre 2016
Les vrais coupables sont la jalousie, la convoitise, la haine ou l'orgueil des humains. La religion sert surtout de prétexte pour légitimer des motivations inavouables. D'ailleurs les deux hommes cités dans le résumé pour avoir pris la défense d'Asia Bibi étaient tous deux de fervents religieux. Salman Taseer, musulman, gouverneur du Penjab, assassiné le 4 janvier 2011. Shahbazz Bhatti, catholique, Ministre des minorités du Pakistan, assassiné le 2 mars 2011. Shahbazz essayait de faire libérer Asia par des négociations discrètes avec les autorité locales directement concernées. Il pensait que les critiques globales sur l'Islam ou le Pakistan étaient tout à fait inappropriées...
Commenter  J’apprécie          20
lailasamburu
  12 août 2011
Un livre-témoignage émouvant et révoltant… émouvant par les faits relates et l'écriture employée, révoltant par le fanatisme religieux, source de ce drame. Apres cette lecture, je n'ai plus qu'une question : pourquoi se prétendre croyant, pratiquant d'une religion pour en arriver à de telles extrémités… Pourrait-on enfin rêver d'un monde sans religion, pour éviter de tels abus, si la religion ne sert qu'à effacer toute morale de l'humanité comme c'est le cas ici.
Commenter  J’apprécie          30

Citations et extraits (11) Voir plus Ajouter une citation
JmlyrJmlyr   17 janvier 2017
Je suis peut-être, moi, la pauvre fille de ferme non instruite, celle qui va, à travers mon histoire, aider des gens comme moi, et, qui sait, leur éviter la peine de mort. Si je continue à vivre, cette loi contre le blasphème sera peut-être modifiée un jour.
Commenter  J’apprécie          70
rkhettaouirkhettaoui   04 novembre 2014
À mes enfants… Mes chéris que je n’ai pas vus depuis si longtemps. L’idée qu’ils vivent toujours, malgré les menaces qui pèsent sur eux, me réchauffe le cœur. Je donnerais ma vie dix fois si j’avais la certitude que cela pourrait épargner la leur. Je veux qu’ils soient heureux, qu’ils trouvent une paix qui les a quittés depuis que je suis emprisonnée. Je veux que, quoi qu’il arrive, ils parviennent à construire leur vie et à transmettre tout l’amour que je ressens pour eux. Ils sont comme des graines d’espérance et d’amour, dont j’espère qu’elles vont donner un jardin florissant.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaouirkhettaoui   04 novembre 2014
Dans mon pays, la marque du blasphème est indélébile. Être suspect est en soi un crime pour les fanatiques religieux, qui jugent, condamnent et tuent au nom de Dieu. Allah n’est pourtant qu’amour. Je ne comprends pas pourquoi les hommes utilisent la religion pour faire le mal.
Commenter  J’apprécie          30
rkhettaouirkhettaoui   04 novembre 2014
J’ai appris ici que pour survivre il ne suffit pas de tenir physiquement. Parler, avoir des relations humaines, même fortuites, m’empêche sans doute de sombrer dans la folie. Je n’avais jamais réfléchi à tout cela auparavant, mais j’ai remarqué que les choses les plus ordinaires en liberté prennent une importance considérable dans mon quotidien cafardeux ici. J’avais sous-estimé tous ces petits riens qui rythmaient mes journées, comme d’aller acheter la farine à l’épicerie du village pour fabriquer de bons chapatis à ma famille.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaouirkhettaoui   04 novembre 2014
Au Pakistan, quand on est chrétien, on se sent un peu orphelin dans son propre pays. Même si le gouvernement nous donne les mêmes droits que tout le monde, la société ne nous accepte pas toujours.
Commenter  J’apprécie          30

autres livres classés : littérature pakistanaiseVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Autres livres de Asia Bibi (1) Voir plus




Quiz Voir plus

Jésus qui est-il ?

Jésus était-il vraiment Juif ?

Oui
Non
Plutôt Zen
Catholique

10 questions
1374 lecteurs ont répondu
Thèmes : christianisme , religion , bibleCréer un quiz sur ce livre