AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 201202050X
Éditeur : Hachette Jeunesse (16/06/2010)

Note moyenne : 4.02/5 (sur 32 notes)
Résumé :

Curieuse coïncidence... Un étrange vagabond, avec qui les Six compagnons se sont liés d'amitié dans un jardin public de Valence, disparaît subitement Au même moment, un petit garçon qui jouait dans ce même parc est mystérieusement enlevé.

Qui soupçonner, sinon le vagabond ? Pourtant, les compagnons le sentent : ce n'est pas lui le coupable. Pour l'innocenter et sauver l'enfant, il leur faudra agir très vite...

Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
rayan2005
  14 octobre 2018
livre enfantin, avec des dialoques nulllllllleeeesssss!!!!!

Commenter  J’apprécie          00
btom31
  05 octobre 2015
livre pour les enfants super
Commenter  J’apprécie          00
marionf
  18 avril 2016
Un classique de la célèbre série de Paul-Jacques Bonzon.
On retrouve nos six compères dans une nouvelle enquête toujours aussi bien ficelée. L'histoire est bien menée et s'inscrit parfaitement dans la continuité des enquêtes des six compagnons.
A conseiller aux jeunes lecteurs.

Lien : https://troisiemesansascense..
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
CielvariableCielvariable   11 février 2019
Le Tondu nous entraîna donc vers le commissariat, au bout de la rue Jonchères. Des badauds stationnaient sur le trottoir, des femmes pour la plupart, que cet odieux enlèvement indignait. Par l'une d'elles nous apprîmes que deux nouveaux inspecteurs étaient arrivés de Lyon, pour s'occuper spécialement de l'affaire; du moins, le bruit en circulait. Des gens entraient dans l'immeuble, ou en sortaient; mais ces visites n'avaient sans doute rien à voir avec la disparition de Christian.
Nous étions là depuis une demi-heure, quand les premières gouttes de pluie, des gouttes énormes et tièdes, claquèrent sur le trottoir. Les badauds se dispersèrent, sauf une femme, qui ouvrit son parapluie mais, finalement, se décida à partir.
« Attendons encore, décida Mady en inspectant le ciel, ce ne sera qu'une averse. »
Elle se mit à l'abri, contre un mur, et toute la bande l'imita, y compris Kafi qui secouait les oreilles pour chasser les gouttes d'eau. Cependant, au bout d'un quart d'heure, la vraie pluie se mit à tomber. Nous allions partir quand une fourgonnette noire de la police déboucha d'une rue voisine, effectua un virage en nous éclaboussant copieusement et vint s'arrêter devant la porte du commissariat. Mon cœur se mit à battre.
« Ce sont peut-être les voleurs de Christian », murmura la Guille.
Un agent sortit du commissariat et lança au chauffeur de la fourgonnette :
« Nous vous attendions. Alors, vous le ramenez? »
Le chauffeur fit un signe affirmatif. Les deux battants de la porte arrière de la voiture s'ouvrirent. Un gendarme mit pied à terre, puis un second qui se tourna vers l'intérieur de la voiture pour inviter un troisième occupant à descendre. Une silhouette apparut. Mady étouffa un cri.
« Le clochard! »
Nous l'avions reconnu en même temps qu'elle. Il descendit de la voiture, menottes aux poignets. À ce moment, il nous découvrit tous les six, alignés contre le mur d'en face. Il nous reconnut, ou plutôt parut reconnaître Mady et Kafi. Alors, l'espace, son visage triste s'éclaira. Instinctivement, Mady fit un pas en avant et lui sourit. L'homme voulut répondre à son sourire d'un signe de la main, mais ses poignets étaient attachés. D'ailleurs, impatient, un gendarme le poussa vers le commissariat où il disparut.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
SandyJonqSandyJonq   20 août 2017
- Vous avez un beau chien-loup. Est-il méchant?...J'aime les chiens. Ce sont eux qui ne m'aiment pas. Les chiens se méfient des vagabonds. Ils se rendent comptent que ce ne sont pas des gens comme les autres.
Commenter  J’apprécie          30
CielvariableCielvariable   11 février 2019
Il caresse la joue de l'enfant et ajoute: " Tu es trop jeune pour comprendre, mon petit Christian mais plus tard, ta maman t'expliquera que tu as été sauvé par l'amitié qu'une bande d'enfants portait à un vieil homme, presque inconnu d'eux, et alors, tu trouveras cela merveilleux".
Commenter  J’apprécie          10
autres livres classés : groupeVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Quiz sur le livre "Les six compagnons dans la ville rose" de Paul-Jacques Bonzon.

Qui est Kafi ?

le chat de Tidou
le chien de Tidou
le surnom d'un ami à Tidou
le surnom de la mère à Tidou

10 questions
5 lecteurs ont répondu
Thème : Les Six Compagnons, tome 38 : Les Six compagnons dans la ville rose de Paul-Jacques BonzonCréer un quiz sur ce livre