AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 109144725X
Éditeur : Ring (30/10/2014)

Note moyenne : 3.45/5 (sur 38 notes)
Résumé :
15 janvier 1947, Los Angeles.
Le cadavre coupé en deux d’Elizabeth Short, le « Dahlia Noir », est découvert sur un terrain vague. Vidé de son sang et lavé. Elle a été gardée prisonnière pendant plusieurs jours afin d’être soumise à d’innommables tortures, tenues secrètes à ce jour par la police de Los Angeles. Aujourd’hui, Stéphane Bourgoin vous dévoile le monstrueux rituel du tueur. L’analyse de la scène de crime et les pratiques hors normes de l’assassin pr... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (10) Voir plus Ajouter une critique
ChtiteEmilie
  29 septembre 2018
Quand on parle du Dahlia Noir, ça aiguise toujours les appétits. Stéphane Bourgoin nous appâte ainsi avec la plus célèbre Cold Case des USA. Il affirme avoir résolu l'énigme, mais méfiez-vous des apparences car tout n'est ici qu'hypothèse!
Elisabeth Short, alias le Dahlia Noir, cette jolie jeune femme de 22 ans a été retrouvée dans un terrain vague. Son meurtre est des plus sordides. Je vous passe les détails mais plus glauque on n'aurait pas pu. Stéphane Bourgoin ne nous épargne pas car en plus de sa glaçante description, il ajoute des photos de la scène de crime (non censurées, bien sûr).
Le récit commence par la description de l'affaire, son autopsie puis revient sur le fait que les médias se sont emparés de l'affaire, la surnomment Elisabeth Short le Dahlia Noir, en raison de sa chevelure et de sa coiffure. Une affaire qui déchaînât les foules.Une biographie de la victime nous est contée, ce qui est très rare car habituellement elle passe vite au second plan.
Ensuite tout le monde y va de sa supposition pour trouver le meurtrier, les auteurs, journaliste..... Une liste des suspects est mentionnée. Stéphane Bourgoin n'est pas en reste car il nous dévoile aussi les tableaux qu'il a lui- même effectués pour retrouver le meurtrier. ça vire un peu à de l'obsession. Il est persuadé que le meurtrier du Dahlia et le Boucher de Cleaveland sont une seule et même personne. Il est donc ici beaucoup question de l'affaire du Boucher de Cleaveland avec des photos de scènes de crimes là encore à l'appui. Mais au final, malgré toutes ces hypothèses on ne sait pas avec certitude si effectivement c'est ce suspect qui est coupable. L'homme est mort dans un incendie emportant ses secrets à jamais.
Une histoire passionnante, dommage que son livre soit si alambiquée car avec ces deux affaires on s'y perd. Il aurait été judicieux de se concentrer sur le sujet initial et de raccourcir le livre de moitié, néanmoins la lecture se fait vite même avec plus de 400 pages.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          250
Tounet
  17 décembre 2014
Le Dahlia noir c'est Elisabeth Short, une jeune américaine un peu paumée, très belle mais pas vraiment chanceuse qui rêvait de devenir actrice à Hollywood et qui devint un cadavre coupé en deux dans un terrain vague de la Cité des Anges. Ce meurtre, atroce par les blessures et les tortures imposées à la victime, demeure,à ce jour, non résolu. Stéphane Bourgoin qui a étudié de très près le phénomène des tueurs en série, se penche sur ce "Cold case" et analyse la scène de crime, le rituel (Beth Short a été abandonnée dans un lieu très passant, son corps drainé de son sang et entièrement lavé), les éléments de l'enquête, la tournure prise par celle-ci, l'omniprésence de la presse à l'époque et le retentissement de ce crime atroce dans notre imaginaire collectif.
Il fait aussi le rapprochement avec les exactions d'autres tueurs en série à Cleveland et en Pennsylvanie.
Son approche est très fouillée, minutieuse et documentée. Bien sûr, rien ne pourra jamais être prouvé et personne ne pourra plus jamais dire avec certitude ce qui est arrivé au charmant Dahlia noir puisque le meurtrier lui-même est vraisemblablement décédé (le meurtre a eu lieu en janvier 1947) . Néanmoins l'hypothèse de Stéphane Bourgoin est intéressante et tient la route.
Une enquête intéressante par bien des points mais parfois un peu fastidieuse à lire par son avalanche de dates et d'histoires entrecroisées mais qui éclaire aussi d'une manière particulière le mode de vie et de pensée de l'Amérique dans les années autour de la seconde Guerre Mondiale.
Bref, une étude intéressante mais à ne pas lire seule le soir dans une maison qui craque...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          72
Lirio
  31 janvier 2015
Contrairement à ce que laisse espérer son titre, ce documentaire rédigé par un spécialiste des tueurs en série ne révèle pas avec une absolue certitude le nom du meurtrier du célèbre Dahlia Noir. Etayée par un faisceau d'indices et de recoupements, son enquête au long cours ne débouche que sur une théorie, certes plus crédible que beaucoup d'autres, mais qui faute d'empreintes ou de matériel ADN à analyser ne pourra jamais être confirmée. Malgré l'intérêt de cet ouvrage, le meurtre d'Elizabeth Short reste ce qu'il a toujours été : un mystère à l'intérieur d'un secret, entouré d'une énigme... Attention âmes sensibles : de nombreuses photos de cadavres très crues émaillent les pages.
Commenter  J’apprécie          40
emmanuellevdaa
  29 mai 2018
Le début est prometteur. L'histoire est très intéressante. On se rend compte de la complexité et l'énormité de ce que représente un travail d'enquête. On se rend compte également que toutes les astuces mènent à des indices, mais que d'autres indices peuvent être facilement oubliées (volontairement ou pas). Bref ... l'histoire se déroule.
Peu à peu les dates, les très longues listes de noms, et surtout le fait qu'on s'éloigne peu à peu du personne du Dahlia rend le livre de plus en plus indigeste.
La longue litanie de faits criminels devient lassante. On est plus du tout dans le fil de l'enquête. Certains passages donnent l'impression d'y revenir de temps en temps mais définitivement ... trop c'est trop !
Un livre moins épais et plus ciblé aurait été préférable.
Commenter  J’apprécie          20
miloupio
  27 février 2015
Le Dahlia Noir est un des « cold case » qui a fait couler beaucoup d'encre que ce soit au moment du meurtre ou durant les décennies suivantes.
Stéphane Bourgoin reprend ici la genèse, les différentes théories sur la mort du Dahlia Noir, mais expose également les siennes. Il s'appuie sur des documents, des affiches, des photographies, des témoignages etc. La démarche de l'auteur est rigoureuse et scientifique.
Il examine les différentes hypothèses, les confrontes aux données dont il dispose, fait le parallèle avec d'autres meurtres. Cet examen très rigoureux ne lasse jamais le lecteur. Stéphane Bourgoin n'utilise pas un jargon inaccessible au commun des mortels. Ces propos sont clairs et précis. Il ne fait pas étalage de la violence, mais donne les éléments nécessaires à la compréhension. Il sait amener le lecteur à travers les différentes enquêtes.
Il livre sa propre hypothèse tout en admettant que celle-ci n'est pas parfaite. En effet, elle ne pourra jamais être totalement vérifiée car les scènes de crime ont été souillées très rapidement, le dernier suspect est mort sans être interrogé... Cependant, cette hypothèse est corroboré par divers éléments et analyses d'agents du FBI. Mais l'auteur laisse le lecteur se faire sa propre opinion.
C'est un livre qui se lit comme un roman et pourtant, les photographies, les rapports d'autopsie rappellent au lecteur que cela est vraiment arrivé. L'Homme est capable du meilleurs mais aussi du pire. Il faut avoir le coeur bien accroché, les photographies ou encore les détails des autopsies sont parfois difficiles à supporter. La fin du livre est composée d'une bibliographie, d'une filmographie et d'un ensemble de reproductions critiquées par l'auteur. Cela permet au lecteur d'approfondir ses connaissances sur ces affaires.
Lien : http://wp.me/p4Llzr-qO
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20

critiques presse (1)
LesEchos   31 décembre 2014
Soixante-sept ans après les faits, le spécialiste des serial-killers Stéphane Bourgoin revient sur l’affaire dans « Qui a tué le Dahlia noir ? L’énigme enfin résolue ». Il affirme avoir élucidé ce meurtre qui hante l’Amérique depuis l’après-guerre. L’écrivain a eu accès au rapport d’autopsie, confidentiel jusqu’ici. Il a repris les recherches depuis le début [...].
Lire la critique sur le site : LesEchos
Videos de Stéphane Bourgoin (25) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Stéphane Bourgoin
Frissons et effrois à tous les étages Tous les titres à retrouvez : https://www.librest.com/nos-selections/voir-toutes-nos-selections/les-barbares/liste,1048-814.html?modeAffichage=liste&librairie=Le-Genre-Urbain&isMedialog=&nbResult=32&tri=SortDatParut&debut=0
- "LES GRANDS PROCÈS DE L'HISTOIRE. DE L'AFFAIRE TROPPMANN AU PROCÈS D'OUTREAU", PIERRAT EMMANUEL, MARTINIERE BL - "REDEMPTION", RONAN VANESSA, RIVAGES - "LES BIENVEILLANTES", LITTELL JONATHAN, GALLIMARD - "LE LIVRE NOIR DES SERIAL KILLERS - DANS LA TETE DES TUEURS EN SERIE", BOURGOIN STEPHANE, POINTS - "LE SILENCE DES AGNEAUX", HARRIS THOMAS, POCKET - "UN SINGULIER GARÇON", SUMMERSCALE KATE, 10 X 18 - "L'ORANGE MECANIQUE", BURGESS ANTHONY, ROBERT LAFFONT - "LE POETE", CONNELLY MICHAEL, LGF - "L'ETRANGE CAS DU DOCTEUR JEKYLL ET DE M. HYDE", STEVENSON R L., GALLIMARD - "EICHMANN A JÉRUSALEM", ARENDT HANNAH, GALLIMARD - "AVENUE DES GÉANTS", DUGAIN MARC, GALLIMARD - "UNE SI JOLIE PETITE FILLE - LES CRIMES DE MARY BELL", SERENY GITTA, POINTS - "L'ELIMINATION", PANH RITHY, LGF - "DE SANG-FROID", CAPOTE TRUMAN, GALLIMARD - "MONSTER INTEGRALE DELUXE T1", NAOKI URASAWA, KANA - "LA BARBARIE DES HOMMES ORDINAIRES", DANIEL ZAGURY, L'OBSERVATOIRE - "BLACK-OUT", DELARUE CECILE, PLEIN JOUR - "LA MORT EST MON METIER", MERLE ROBERT, GALLIMARD - "MON AMI DAHMER, BACKDERF DERF, POINTS - "CALIFORNIA GIRLS" LIBERATI SIMON LGF CE SOIR JE VAIS TUER L'ASSASSIN DE MON FILS EXPERT JACQUES LGF RAGE NOIRE THOMPSON JIM RIVAGES LA DEPOSITION ROBERT-DIARD PASCALE GALLIMARD UNE SAISON DE MACHETTES HATZFELD JEAN POINTS DANS LA TETE DES TUEURS DE MASSE COLLECTIF INCULTE LES ARPENTEURS ROMAN ZUPAN KIM GALLMEISTER
+ Lire la suite
autres livres classés : tueur en sérieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
1601 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre