AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2757816810
Éditeur : Points (07/01/2010)

Note moyenne : 4.02/5 (sur 204 notes)
Résumé :
Stéphane Bourgoin a rencontré plus d'une soixantaine de tueurs en série à travers le monde. Il relate ici l'histoire, retrace le profil psychologique et analyse la personnalité de six d'entre eux. Et non des moindres. Du Vampire de Düsseldorf à l'Ogre de Santa Cruz, en passant par le Cannibale de Milwaukee, ce sont à chaque fois de véritables monstres auxquels il nous confronte. Âmes sensibles s'abstenir !
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (32) Voir plus Ajouter une critique
verobleue
  02 mai 2012
Stéphane Bourgoin, mondialement connu, spécialiste français des tueurs en série nous fait entrer dans un monde violent, terrifiant et réel !
Son ouvrage « le livre noir des Serial Killers » relate avec chronologie et analyse psychiatrique les actes de 7 serial killers.
D'abord, Stéphane Bourgoin nous explique sa démarche, le pourquoi de cet intérêt pour ce type de meurtrier, nous aide, par exemple, à faire la différence entre un tueur de masse et un tueur en série et essaye de nous les décortiquer, statistiques à l'appui.
Ensuite, le livre est découpé en plusieurs chapitres, chacun présentant la biographie de ces tueurs en série, détaillant leur enfance, leurs actes, leurs aveux détaillés et certains comprenant des témoignages de victimes ayant survécu. Ce livre nous fait pénétrer dans le psychisme malade de ces bourreaux.
Cet ouvrage est un documentaire de qualité rédactionnelle, additionné d'enquêtes et d'interviews qui en font un des ouvrages les plus complets sur le genre.
Attention, le détail des crimes peut être éprouvant à lire et montre un aspect de l'être humain qui peut s'avérer terrifiant.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          252
BlackKat
  30 mai 2013
Stéphane Bourgoin, biographe des tueurs? Certainement, mais pas par admiration malsaine! Comme tant d'écrivains qui ont axé leurs fictions sur le thème du Mal assassin, Stéphane a axé sa vie, son travail, ses recherches sur les véritables acteurs de ce Mal.
Il nous livre sans complaisance aucune l'histoire de 6 tueurs, et pour chacun, leurs crimes, leur vie... une part de leurs ténèbres, de leurs pensées, du mal infligé... L'histoire de certains procès, des rapports d'expertise, de témoignages de victimes...
On y apprend, si le doute était encore permis, que leurs déviances ne sont pas des caprices, qu'elles sont intrinsèques à leur psychologie, indissociables de leur passé.
Que personne ne peut aisément s'introduire dans leur psyché sans en sortir indemne. Comment concevoir l'inconcevable ou essayer de l'expliquer pour un esprit dit "normal"?
Un résumé? La réalité dépasse de loin la fiction et/ou notre imagination de lecteurs de thrillers! Ames sensibles, accrochez-vous sérieusement! Ou n'ouvrez même pas ce livre! Comment garder foi en l'âme humaine après une telle lecture?
Je répondrai que pour condamner le mal, il faut le connaître. Et Mr Bourgoin, chapeau bas, grâce à vous, on fait plus qu'effleurer le sujet!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          213
MissSherlock
  06 mai 2013
Lire ce livre relève d'une démarche assez excentrique de ma part. En effet, le visionnage de nombreux numéros de l'émission "Faites entrer l'accusé" m'avait déjà rendue à moitié paranoïaque (je voyais des tueurs partout) et totalement écoeurée par l'espèce humaine. J'enfonçais le clou en lisant un ouvrage entièrement consacré aux tueurs en série !
Loin de moi l'idée de cacher un intérêt pas forcément net pour le crime et les criminels, il y a probablement une part de moi qui est atteinte de voyeurisme. Mais la principale raison qui m'a poussée à lire cet ouvrage est une totale incompréhension pour ce type de meurtres. Je comprends le crime passionnel tout comme le crime crapuleux (comprends mais ne cautionne pas) mais le crime de pur plaisir est un mystère pour moi.
Comme beaucoup de mes contemporains, je tente de traverser l'existence sans causer trop de dommages aux gens qui m'entourent. Je ne suis pas une sainte, il m'est arrivé (et m'arrivera encore) de blesser quelqu'un sans le vouloir, ou pire, en le voulant parce que j'avais moi-même été blessée.
Il n'empêche que je ne comprends pas que l'on puisse passer le peu de temps qui nous est imparti à torturer et massacrer son prochain.
J'espérais que ce livre m'aiderai à comprendre un peu mieux ce type de tueurs et ce fut le cas.
Ce livre est passionnant parce qu'il est très bien écrit, très documenté et qu'il se lit comme un polar.
L'auteur retrace l'enfance des tueurs, livre les rapports des experts, retranscrit les aveux des criminels... et ça fait froid dans le dos. Certains passages sont à la limite du soutenable ce qui rend ce livre illisible pour les personnes les plus sensibles.
On est loin du glamour des séries télévisées américaines qui esthétisent les meurtres et font des tueurs des victimes si ce n'est des héros.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          150
eco
  20 mars 2014
En voilà un joli livre à conter à ses enfants le soir ou à lire pour se détendre entre amis. Beaucoup d'histoires d'amour, de la passion, du sexe et surtout la beauté du bonheur.
Pendant cette lecture, je me suis souvent demandé si je n'étais pas psychopathe moi-même; les descriptions sont horribles et la démarche de Stéphane Bourgoin rend la lecture parfois très difficile. L'auteur donne généralement la parole aux tueurs grâce entre autre aux entretiens qu'il a pu obtenir dans les prisons, donc pas de filtre ni de jugement juste des récits dont la sensibilité varie en fonction de l'assassin qui parle.
Stéphane Bourgoin n'est certes pas l'écrivain du siècle mais ces 6 mini biographies varient de par leur forme (compte-rendu, résumé, procès verbal,…) ce qui permet de ne pas avoir l'impression de lire la même histoire à chaque fois. Ce qui est le plus frappant, c'est manière dont ils se font arrêter car leur mode opératoire ne permet pas toujours à la police de dresser leur profil donc c'est parfois par hasard, ce qui est assez effrayant (avec mention spéciale à Edmund Kemper qui appelle lui-même la police pour se rendre car le pauvre n'en peut plus…)
Bref, c'est intéressant mais je ne lirai pas 2 fois. C'est noir, c'est triste, c'est horrible et je vais lire un Marc Levy pour m'en remettre.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          170
Satine
  28 septembre 2017
C'est par un pur hasard que j'ai eu la chance de tomber sur ce livre et l'auteur en personne lors d'une sortie aux Livres sur la place à Nancy. En parcourant les allées, ce livre m'a tout de suite intéressée, j'ai lu la quatrième de couverture fort captivante, puis j'en ai pris quatre autres dans le même style dont je vous parlerai plus tard. Lorsque j'ai voulu payer, on m'a demandé si je souhaitais une dédicace de l'auteur assis juste à côté. Bien évidemment j'ai accepté, mes cinq livres ont donc cinq dédicaces sympathiques dans le genre "Avec mes amitiés les plus sanglantes"... Stéphane Bourgoin est abordable, il m'a signalé qu'il avait une page Facebook sur laquelle il publie souvent des informations sur les tueurs en série qu'il interviewe. Bref un moment convivial et inattendu.
Parlons du livre en lui-même à présent. Vous savez que j'adore les thrillers et que plus ils sont sanglants, plus j'aime. Avec ce livre, je n'ai pas été déçue car on rentre vraiment dans la tête, dans l'intimité des serial killers interviewés ou étudiés. Comme le précise la quatrième de couverture :
Plongeon abyssal dans la tête des tueurs en série.
Stéphane Bourgoin a rencontré plus d'une soixantaine de tueurs en série à travers le monde. Il relate ici l'histoire, établit le profil psychologique et analyse la personnalité de six d'entre eux. Et non des moindres. du Vampire de Düsseldorf à l'Ogre de Santa Cruz, en passant par le Cannibale de Milwaukee, ce sont à chaque fois de véritables monstres auxquels il nous confronte.
Ames sensibles s'abstenir !
Les six tueurs en série étudiés ici ont tous des points communs : une enfance difficile, des relations compliquées avec les femmes en particulier, une soudaine crise qui appelle un meurtre, une pleine conscience des horreurs commises et une envie d'y remédier, des victimes choisies au hasard d'où la difficulté pour les policiers d'identifier les responsables. Ce qui m'a le plus déboussolée, c'est que certains demandaient à rester enfermés en asile ou en prison car ils savaient pertinemment qu'une fois libres ils recommenceraient leurs massacres.
Stéphane Bourgoin maintient notre attention par l'utilisation de plusieurs outils : il relate l'enfance des tueurs, les relations avec leurs familles ou leurs amis, les crimes (parfois mis en parallèle avec le récit des éventuels survivants - chose très intéressante pour savoir si le criminel exagère les faits), leur état mental lors des agressions mais aussi leurs pulsions qui motivent le passage à l'acte, leur manque de compassion pour les victimes ou de dégoût dans l'atrocité de leurs gestes, leurs formidables capacités à se souvenir du moindre détail de la scène de crime pour prouver leur culpabilité, les allusions à éviter lors des interviews pour ne pas les mettre en colère et ainsi les interroger le plus sereinement possible...
Pour conclure, Stéphane Bourgoin ne nous épargne rien. C'est pour cela que les personnes sensibles doivent vraiment passer leur chemin car la plupart des crimes décrits sont vraiment ignobles. Certains diraient même que ce livre est malsain. Au contraire, je pense qu'il est utile pour comprendre le fonctionnement de certains tueurs en série et c'est ce qui est largement spécifié dans ce livre. On a utilisé les témoignages, la psychologie, le mode de fonctionnement des premiers serial killers pour tenter de cerner leur pathologie psychique et éviter d'autres carnages. Les descriptions des crimes par les responsables eux-mêmes sont à glacer le sang, on a l'impression qu'ils nous racontent une histoire, qu'ils sont en dehors de la réalité sanglante, ils n'ont aucune émotion, aucune retenue.
Seul petit bémol, en nous livrant les interviews dans leur intégralité et en mettant en parallèle les récits des tueurs et des survivants, cela amène parfois des répétitions dont l'auteur est tout à fait conscient puisqu'il le précise lui-même.

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Citations et extraits (16) Voir plus Ajouter une citation
Pixie-FlorePixie-Flore   26 février 2016
Non, nous ne mourions pas de faim, mais nous n'avions pas assez à manger. Même aujourd'hui, je me rappelle ce sentiment de gêne que j'éprouvais alors, ce désir de nourriture qui n'était jamais satisfait. D'autres étaient bien plus malheureux que nous : je sais que certains de mes copains allaient jusqu'à gratter le plâtre des murs afin de trouver quelque chose à manger. Et lorsqu'un tel enfant grandit, il a en lui de désir de tout posséder, et à n'importe quel prix.

[p108]
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
Pixie-FlorePixie-Flore   21 février 2016
Je ne peux pas m'empêcher de vous adresser un reproche, Professeur Sioli (un des psychiatres experts appelé à la barre), quand vous affirmez que les conditions du domicile familial ne sont pas un facteur décisif. Bien au contraire, je peux vous garantir que le milieu familial d'un enfant est décisif pour le développement du caractère. J'ai parfois envié en silence d'autres familles durant ma jeunesse, en me demandant pourquoi nous ne pourrions pas être comme les autres.

[p82-83]
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
verobleueverobleue   24 avril 2012
Le serial-killer ne considère pas sa victime comme un être humain mais comme un objet, une carcasse, des membres destinés à éveiller son désir. Pour lui, ce qui importe n'est pas l'identité du cadavre mais ce qu'il représente.
Commenter  J’apprécie          180
Pixie-FlorePixie-Flore   28 février 2016
Jeffrey Dahmer n'est pas conforme à l'image que nous nous forgeons de ce type d'individus. Malgré l'énormité de ses actes et le fait que nous voyons en lui l'incarnation du mal, symbolisée par les surnoms dont on l'a affublé, "Le Cannibale de Milwaukee" ou "Le Diable de Milwaukee", Jeffrey Dahmer n'est pas le monstre issu de nos fantasmes. Il est l'un de nous, un "si gentil voisin de palier qui ne se mêlait jamais des affaires des autres" et c'est bien cela qui le rend si effrayant.

[p527]
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
thejozthejoz   26 avril 2008
J'ai essayé de manger le cœur et de la chair, mais c'était trop dur. Je me suis acheté un attendrisseur pour manger un muscle et le cœur. Le gout ressemble à de la viande de bœuf. ça m'a donné une grande exitation sexuelle. L'homme m'appartenait : il faisait partie intégrante de moi.
Commenter  J’apprécie          111
Videos de Stéphane Bourgoin (25) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Stéphane Bourgoin
Frissons et effrois à tous les étages Tous les titres à retrouvez : https://www.librest.com/nos-selections/voir-toutes-nos-selections/les-barbares/liste,1048-814.html?modeAffichage=liste&librairie=Le-Genre-Urbain&isMedialog=&nbResult=32&tri=SortDatParut&debut=0
- "LES GRANDS PROCÈS DE L'HISTOIRE. DE L'AFFAIRE TROPPMANN AU PROCÈS D'OUTREAU", PIERRAT EMMANUEL, MARTINIERE BL - "REDEMPTION", RONAN VANESSA, RIVAGES - "LES BIENVEILLANTES", LITTELL JONATHAN, GALLIMARD - "LE LIVRE NOIR DES SERIAL KILLERS - DANS LA TETE DES TUEURS EN SERIE", BOURGOIN STEPHANE, POINTS - "LE SILENCE DES AGNEAUX", HARRIS THOMAS, POCKET - "UN SINGULIER GARÇON", SUMMERSCALE KATE, 10 X 18 - "L'ORANGE MECANIQUE", BURGESS ANTHONY, ROBERT LAFFONT - "LE POETE", CONNELLY MICHAEL, LGF - "L'ETRANGE CAS DU DOCTEUR JEKYLL ET DE M. HYDE", STEVENSON R L., GALLIMARD - "EICHMANN A JÉRUSALEM", ARENDT HANNAH, GALLIMARD - "AVENUE DES GÉANTS", DUGAIN MARC, GALLIMARD - "UNE SI JOLIE PETITE FILLE - LES CRIMES DE MARY BELL", SERENY GITTA, POINTS - "L'ELIMINATION", PANH RITHY, LGF - "DE SANG-FROID", CAPOTE TRUMAN, GALLIMARD - "MONSTER INTEGRALE DELUXE T1", NAOKI URASAWA, KANA - "LA BARBARIE DES HOMMES ORDINAIRES", DANIEL ZAGURY, L'OBSERVATOIRE - "BLACK-OUT", DELARUE CECILE, PLEIN JOUR - "LA MORT EST MON METIER", MERLE ROBERT, GALLIMARD - "MON AMI DAHMER, BACKDERF DERF, POINTS - "CALIFORNIA GIRLS" LIBERATI SIMON LGF CE SOIR JE VAIS TUER L'ASSASSIN DE MON FILS EXPERT JACQUES LGF RAGE NOIRE THOMPSON JIM RIVAGES LA DEPOSITION ROBERT-DIARD PASCALE GALLIMARD UNE SAISON DE MACHETTES HATZFELD JEAN POINTS DANS LA TETE DES TUEURS DE MASSE COLLECTIF INCULTE LES ARPENTEURS ROMAN ZUPAN KIM GALLMEISTER
+ Lire la suite
autres livres classés : tueur en sérieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
1732 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre
.. ..