AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2700255089
Éditeur : Rageot Editeur (25/10/2017)

Note moyenne : 3.62/5 (sur 4 notes)
Résumé :
En 2030, une épidémie a tué presque tous les adultes, laissant derrière eux de nombreux orphelins. Dans ce monde violent où la plupart des adolescents vivent dans la rue, le seul espoir d’une vie meilleure réside dans un jeu : Virtuel Kombat.
En gagnant un tournoi de sélection, Scott parvient à entrer dans l’Académie du créateur de Virtuel Kombat, Vince Power. En échange de quelques heures de jeu par jour, il sera désormais logé et nourri. Sa vie va change... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
Takalirsa
  16 juillet 2018
Ce que j'aime dans la collection "Flash fiction", c'est qu'elle propose des livres faciles à lire mais à l'intrigue riche. Cette histoire de Chris Bradford, l'auteur de l'excellente série Bodyguard, ne déroge pas à la règle ! On est immédiatement pris par l'action et le message sur les dangers des jeux vidéo subtilement distillé tout au long du récit.
Virtual Kombat est "un système de jeu nouvelle génération" : pas de manette mais un "casque de contrôle mental" (appelé "capuche") qui se connecte directement au cerveau. Il suffit de penser à une action pour qu'elle se produise sur l'écran. Sauf que "ton cerveau ne saura pas faire la différence entre ce qui est réel et ce qui ne l'est pas"... Première conséquence : "On ressent à la fois l'excitation et la douleur du combat". Autrement dit les coups de l'adversaire font mal - ce qui n'est plus vraiment un jeu ! - et inversement, chaque réussite déclenche "une sensation de satisfaction intense". "Gagner devient alors une véritable drogue" qui rend accro... La dépendance s'installe d'autant plus facilement que les adolescents sélectionnés vivent dans la misère : "VK me distrait de ma faim", "Tant qu'on me donne à manger, je joue".
Ainsi la plupart des jeunes joueurs, comme Ninja Rouge, ne se posent pas de questions. Embarqués dans ce système de duels avec points, classement, bonus, récompenses et autres glorifications ("La Couronne est la récompense ultime : le vainqueur gagne dix millions et son nom est inscrit au Panthéon des Guerriers."), ils ont vite fait de "perdre la notion du temps" et de la réalité (lorsque Kate disparaît, personne ne s'inquiète) : "Le jeu leur vole leur âme. Pour eux, il n'existe plus d'autre monde que celui de Virtual Kombat." le danger devient d'autant plus grand quand surviennent des morts réelles...
A travers le personnage de Scott qui garde son libre-arbitre au milieu de la débâcle générale ("Je ne veux pas me perdre dans le jeu. Je préfère mourir libre dans la rue."), l'auteur alerte donc sur les dangers des jeux vidéo de manière figurée, à travers un récit prenant. La fin cependant n'est guère optimiste : le jeune héros est convaincu de la nécessité de lutter contre la dépendance aux jeux vidéo, mais détrôner le magnat de cet empire et convaincre ses homologues, voilà bien le plus difficile des combats...
Lien : https://www.takalirsa.fr/par..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Jangelis
  02 février 2018
Plus long que les précédents (presque le double), destiné à un public un peu plus âgé, mais avec toujours les caractéristiques qui le destinent à tout public, y compris ceux en difficulté face à la lecture.
Avec toujours une présentation des personnages du roman au début, puis un sommaire clair des titres de chapitres.
Le sujet m'intéresse nettement moins, jeu vidéo, bagarres. Donc, j'ai eu un peu plus de mal à y entrer.
Mais bien écrit et très intéressant, notamment justement pour les accro(s)* aux jeux vidéos.
Je pense que c'est un très bon petit roman, même si ce n'est pas celui que j'ai pris le plus de plaisir à lire.
En 2030, une grande épidémie a tué quasiment tous les adultes.
La plupart des enfants orphelins survivent comme ils peuvent dans la rue, dans des conditions très difficiles.
Un jeu vidéo très brutal tient quasiment lieu de vie réelle.
Certains enfants sont sélectionnés pour aider aux tests de ce jeu, et leur vie devient très enviable. Mais est-ce par bonté qu'on leur offre ce confort ?
Scott va pouvoir le découvrir par lui-même. Et même si quelques rares amitiés naissent dans ce milieu si dur, l'espoir va être difficile à garder.
Ce livre n'est conseillé qu'à partir de 12 ans, ce qui me parait justifié vu le sujet, mais le texte n'en est pas difficile à lire ni à comprendre, il est donc tout à fait à sa place dans cette collection et me semble très intéressant, notamment pour ceux qui aiment mieux les jeux vidéo que les livres !!
Pour ma part, j'ai un peu de mal tout de même, je ne suis clairement pas la bonne cible de ce genre de livres !!!
Mais je remercie les Editions Rageot pour la découverte de ces trois romans, aussi différents qu'intéressants, et que je conseillerai volontiers.
* Certains dictionnaires donnent accro comme adjectif invariable (ça existe ça ?) d'autres autorisent le s au pluriel, qui dois-je croire ?
Lien : https://livresjeunessejangel..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Sophielit
  19 mars 2019
Chris Bradford est un habitué des séries d'action et un passionné d'arts martiaux (vous pouvez d'ailleurs le découvrir avec Bodyguard et Young Samouraï). Avec ce court roman, il a su allier ses deux passions et créer une intrigue survitaminée qui ne souffre d'aucun temps mort, alors que le superflu a été laissé de côté. À la fois ancrée dans l'action (avec de nombreuses scènes de bataille) et dans les jeux vidéos nouvelle génération (avec ce système de capuche qui se branche directement au cerveau et évite l'utilisation d'une manette), cette histoire parle de dépendance (l'auteur en profite même pour expliquer quelles sont les hormones qui créent cette addiction quand les joueurs gagnent) et de manipulation, mais aussi d'entraide et de persévérance.
Un récit court et punché qui plaira assurément aux passionnés d'arts martiaux, de mystère et de jeux vidéos!
Lien : http://sophielit.ca/critique..
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (4) Ajouter une citation
JangelisJangelis   02 février 2018
La gentillesse est une chose rare dans la rue. Et stupide, me dis-je intérieurement. Elle risque de me faire mourir de faim.
Commenter  J’apprécie          20
TakalirsaTakalirsa   14 juillet 2018
C'est impossible seulement si tu crois que ça l'est.
Commenter  J’apprécie          20
TakalirsaTakalirsa   14 juillet 2018
La victoire est aux audacieux.
Commenter  J’apprécie          00
TakalirsaTakalirsa   14 juillet 2018
N'oublie jamais qui tu es.
Commenter  J’apprécie          00
Videos de Chris Bradford (6) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Chris Bradford
Interview de Chris Bradford sur ce qui l'a inspiré pour écrire Bodyguard.
autres livres classés : jeux vidéoVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Quiz sur le livre "Bodyguard, tome 1 l'otage" de Chris Bradford.

Quel est le prénom de l'homme qui a gagné une coupe au début de l'histoire ?

Justin
Connor
Dan

10 questions
10 lecteurs ont répondu
Thème : Bodyguard, Tome 1 : L'otage de Chris BradfordCréer un quiz sur ce livre