AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2811208348
Éditeur : Milady (28/09/2012)

Note moyenne : 4.14/5 (sur 168 notes)
Résumé :
Depuis que les loups ont révélé leur existence, Charles, l’exécuteur du Marrok, sillonne le pays pour discipliner les meutes par la force. Bien qu’il assume cette fonction avec stoïcisme, sa compagne, Anna, sait que toute cette violence le ronge. Afin de le sortir de son rôle de bourreau, elle va l’entraîner dans une collaboration à haut risque avec le FBI pour traquer un dangereux tueur en série. Un tueur qui considère les loupsgarous comme des proies de premier ch... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (40) Voir plus Ajouter une critique
Soleney
  26 septembre 2014
Bilan de la série : pas trop mal mais quelques défauts. Les intrigues sont bonnes, les personnages sont sympathiques, les répliques sont parfois drôles et mordantes, mais il y a quelques longueurs qui trainent et (parfois) des clichés agaçants. J'ai tout de même préféré cette saga à celle de Mercy Thompson, qui est pourtant l'originale.
Oui, car au fil de ses publications, j'ai trouvé que l'écriture de Patricia Briggs ne cessait de s'améliorer (exception faite de quelques ratages). Dans son tout premier volume, on sent qu'elle avait encore du mal à peaufiner son texte (que de fois j'ai voulu changer les phrases ! Beaucoup étaient lourdes et répétitives…). Et comme cette série a été écrite en dernier, c'est le summum de son talent, pourrait-on dire. Elle va direct à l'essentiel, son style se précise et devient de plus en plus agréable à lire.
Et même si l'écriture laisse encore parfois à désirer, l'intérêt principal de ce livre est le suspense. L'auteure sait distiller les réponses au compte-goutte, juste ce qu'il faut pour nous donner envie de lire la suite. Et j'adore ça. Beaucoup d'écrivains en disent trop tout de suite (La Dernière Lame, par exemple) et ça gâche tout le mystère. Or, pour moi le mystère est souvent un élément moteur de la lecture (avec la qualité de la narration, l'univers et les personnages).
Dans ce troisième tome d'Alpha & Oméga, l'enquête policière est extrêmement présente (plus que dans tous les autres), d'autant plus que Charles et Anna vont devoir travailler en équipe avec rien de moins que le FBI. Car un tueur en série se balade dans la nature et s'en prend aux faes et aux loups-garous. La dernière disparue en date est une jeune danseuse dont le père, un très vieux et très puissant fae, n'est pas DU TOUT content. Tact, doigté et déduction seront donc de mise… Ou presque.
J'aime beaucoup les personnages d'Alpha & Oméga. Anna a un passé très lourd qui fait qu'elle manque énormément de confiance en elle et qu'elle a peur de son ombre. Elle en a honte et essaye de se corriger, mais elle doit apprendre à faire preuve de patience pour guérir. C'est un protagoniste que j'ai particulièrement apprécié car je m'en sens proche – moi aussi je suis peureuse et je tente de me corriger^^. J'ai éprouvé beaucoup d'empathie pour elle. En revanche, le tome 3 a complètement secoué mes fondations : dans la toute première scène, on la voit tenir tête au Marrok et le pousser à bout… Pardon ? Anna ! Où est passée mon Anna ?! Eh bien, en réalité, mesdames et messieurs, on a fait un bond dans le temps : deux ans se sont écoulés entre la fin du tome 2 et le début du 3 (ils nous le disent aux deux tiers du livre, seulement…). Anna a eu le temps de se refaire une santé mentale, si je puis dire. C'est choquant au début et puis on s'y fait. On la voit même tenir une conférence avec des représentants du FBI, de la Sécurité nationale et du Cantrip (Centre National de je-sais-plus-quoi, relations aux créatures magiques).
Charles aussi a beaucoup évolué. D'imperturbable et sûr de lui, il est devenu un homme hanté par son travail d'exécuteur. Depuis que les loups-garous ont révélé leur existence au monde, aucune incartade n'est tolérée par le Marrok, et son fils a de plus en plus de boulot. Nombreuses sont ses victimes qui mériteraient une seconde chance et il le sait, c'est pourquoi il est envahi par les remords et les fantômes.
En revanche, ça m'énerve que l'auteure lui fasse appeler sa moitié lupine « Frère Loup » juste parce qu'il est à demi Indien (un des clichés les plus marquants de cette série). C'est encore moins crédible quand on sait que sa mère est morte en accouchant de lui et que c'est donc Bran qui l'a élevé. C'est la seule chose qui m'agace chez ce personnage, cependant.
Ce tome 3 voit apparaître de nouveaux seconds rôles charismatiques : Leslie (le contact du FBI), est une femme forte, décidée et qui a le sens de la réplique. L'imperturbable Beauclaire est quelqu'un de très mystérieux dont il m'a tardé pendant toute la lecture de connaître l'identité. En revanche, je suis déçue qu'on n'en sache pas plus sur Bran. J'avais espéré que l'auteure nous en dirait plus sur son passé pendant la série, mais mon espoir fut vain.
Les opposants, eux, sont purement haïssables. Tueurs et violeurs multirécidivistes, ils prennent leur pied face à la souffrance d'autrui – qu'ils se l'avouent ou non. Et leur seul argument de défense : oui, on tue, on torture et on viole, mais c'est pour le bien de la société. Mon oeil.
Contrairement à ce que je m'attendais, la fin de cette trilogie est très ouverte et laisse présager une suite… Mais une suite comment ? Au travers de Mercy Thompson ou en continuant cette saga-là ? Si un autre livre sort, je ne suis pas sûre de vouloir l'acheter – et de toute façon, j'ai bien d'autres choses à lire. C'était intéressant de changer de personnages, pour une fois. Mais les bouquins de Patricia Briggs sont souvent très répétitifs (les mêmes schémas narratifs, les mêmes occurrences, les mêmes styles de fautes…) et je commence à me lasser.
En bref, ce n'est pas de la grande littérature. Mais c'est de la bonne bit-lit et je conseille à tous les amateurs du genre de découvrir cette auteure. Même si moi je m'arrête là, j'ai passé de bons moments à suivre les aventures de Mercy et d'Anna.
PS : il y a une sacrée erreur dans la couverture : la louve d'Anna n'a pas les yeux jaunes, mais bleus ! Et de base, les iris de la jeune femme sont marron. Donc, pourquoi lui ont-ils fait les yeux jaunes ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Saiwhisper
  26 janvier 2016
Ce tome trois a été un véritable coup de coeur… J'avais déjà accroché au tome un, adoré le tome deux, mais là, c'est un vrai régal ! L'intrigue a été très prenante, les personnages aussi développés qu'intéressants et la plume toujours aussi addictive… Avant de commencer ma critique, j'aimerais m'arrêter sur la couverture de « Jeu de piste ». Anna est très jolie et semble observer vers l'horizon, à l'affut du danger. Je suppose que le loup en arrière-plan est Charles, puisque la Louve d'Anna est noire aux yeux bleus… Quoi qu'il en soit, il est superbe, avec de beaux yeux dorés qui rappellent ceux de Charles lorsque Frère Loup a le dessus. Ce duo représenté est vraiment joli et donne envie d'ouvrir le livre… Il faut dire que les couvertures du genre « Bit-Lit » de Milady sont à chaque fois sublimes…
La plume de Patricia Briggs est fluide, agréable à lire et très additive. On sent qu'elle va directement à l'essentiel, non sans décrire ses personnages ou les décors dans lesquels ils évoluent. de plus, elle maîtrise vraiment bien le suspense… Disséminant quelques indices au fil des pages sans trop en dire pour deviner de suite, elle propose toujours une enquête prenante et un final explosif ! J'adore ce style littéraire… Ajoutez à ça un soupçon de romance et d'action… Et le plaisir de lire est là ! Dans ce troisième tome, Anna et Charles vont enquêter aux côtés du FBI, car un tueur en série particulièrement efficace semble s'en prendre aux créatures magiques (faes et loups-garous).
Pour notre plus grand plaisir, Charles se dévoile peu à peu… Lui qui était froid et imperturbable a évolué : il se pose enfin des questions sur son travail d'exécuteur/d'assassin. En effet, son père, le Marrok, lui a plusieurs fois donné pour tâche de tuer les loups garous commettant des écarts de conduite… Charles commence enfin à avoir des remords et se demande si ses victimes n'auraient pas le droit à une seconde chance… Il plonge alors dans une terrible introspection, si bien qu'il se demande s'il ne va pas perdre le contrôle de lui-même… C'est sa femme, Anna, qui va l'aider à y voir clair. Elle va l'épauler et le soutenir…
A noter que le personnage d'Anna se transforme peu à peu… Ayant un passé très douloureux (viols, soumissions, maltraitances), elle a appris à ne plus avoir peur. A l'époque, j'avais ressenti beaucoup d'empathie pour elle, car c'était un personnage qui m'avait fait de la peine et dont j'avais admiré le courage. Dans ce tome, elle a appris à avoir confiance en elle et en son pouvoir d'Omega. Ainsi, elle est capable de tenir tête à un Alpha tel que son mari… Voire au Marrok ! Cela m'a agréablement surprise.
Les répliques entre les personnages, notamment entre Charles et Anna, sont drôles et mordantes. Leslie, le contact du FBI, a également du répondant. Ce petit brin de femme est très agréable à suivre. Comme de coutume chez Patricia Briggs, c'est une femme forte, qui a le sens de la justice et qui ne se laisse pas marcher sur les pieds…
Une fois de plus, le bestiaire fantastique est varié : fantômes, faes, loups garous, sorcières, … Ajoutez à cette saga les créatures rencontrées dans la série de Mercy Thompson et vous serez émerveillé(e). le couple Charles-Anna me plaît toujours autant. Je craignais que leur romance tirerait sur le niais, mais il n'en est rien. L'auteure a su faire évoluer leur relation tout en la laissant être touchante/magique. Il y a également beaucoup d'action, ce qui facilite la lecture. J'ai adoré cet ouvrage qui, à l'époque (un quatrième tome vient de sortir), apportait une jolie conclusion à la saga « Alpha et Omega ». E.C.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Ptitelfe
  23 septembre 2014
J'avais acheté ce livre dès sa sortie, mais difficile de le lire rapidement sachant qu'il se pourrait que ce soit le dernier de la série.
Charles et Anna, les deux héros principaux de cette saga, font partie de mes couples préférés dans le domaine de la bit-lit.
Charles, fils du Marrok communément appelé Bran, est représentant de la justice au sein des meutes et a pour mission de tuer les loups-garous qui ne respectent pas les règles instaurées, surtout depuis qu'ils ont fait leur coming-out. Cette mission commence à lui peser de plus en plus, ce qui se répercute sur sa relation avec Anna, l'Oméga du groupe. Pour mémo, un Oméga est une louve-garou dotée d'un don : celui de canaliser les humeurs. Elle est aussi une des rares à pouvoir affronter un Alpha sans avoir à se soumettre devant lui.
Voyant son époux se renfermer sur lui même, elle décide de prendre le taureau par les cornes et l'entraîne dans une enquête avec le FBI et autres agences fédérales pour retrouver un tueur en série qui s'attaque aux loups-garous.

Ici, Anna prend plus de pouvoir face aux humains, en étant le porte parole de sa meute. Elle fait son possible pour soutenir Charles et apprend aux agents du FBI comment se comporter en présence d'un Alpha, sans pour autant les soumettre, mais en respectant son grade.
J'ai aimé voir Charles plus faible et devoir lutter contre ses démons, retrouver son instinct protecteur envers Anna malgré tous les dangers qui les entourent.
Encore une fois, j'ai adoré retrouver tous les personnages de cette série, en rencontrer de nouveaux, et en apprendre encore un peu plus sur l'univers faë et de la magie noire. L'auteur des disparitions et meurtres est un vrai psychopathe qui prend plaisir à torturer ses victimes, et Charles et Anna vont devoir être rusés pour pouvoir le trouver et l'arrêter.
Certaines scènes sont assez glauques, j'ai pu lire sur certains avis que des lecteurs avaient été trop sensibles à la lecture de ces passages, personnellement, je les ai trouvées supportables. Sinon, même si la dernière scène d'action était prévisible, on se demande quand même comment ils vont s'en sortir.
Par contre, je n'arrive pas à imaginer que c'est le dernier tome, pas avec une fin présentée ainsi. Pour moi, ce n'est en soi pas une vraie fin, enfin, je ne peux pas trop en dire mais cela ne m'a pas suffit en tant que tel.
Je ne peux que vous recommander cette série, surtout si vous êtes déjà familier de l'univers de Patricia Briggs, puisque cette saga est directement reliée à Mercy Thompson. Charles est le frère de Samuel, donc parfois on a quelques clins d'oeil à l'autre série. D'ailleurs, je me suis fait spoilée probablement un des tomes de Mercy mais bon, je vais tâcher de vite oublier ce que j'ai lu :)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
matane85
  19 avril 2014
La première chose à savoir c'est que le roman se passe deux ans (si j'ai bien compris) après le tome 2 et se situe après le tome 6 de Mercy Thompson (!) donc attention aux spoilers si, comme moi, vous suivez Mercy mais que vous n'avez pas lu les derniers tomes.
Donc, l'histoire commence par un constat assez triste : le couple Anna/Charles bât de l'aile et pas qu'un peu. Après la révélation des loups-garous au monde humains et le durcissement des lois loups-garous, beaucoup d'alphas ne veulent pas appliquer les sentences qu'ils jugent trop sévère. C'est donc à Charles d'aller exécuter des loups qui avant auraient été seulement punis. le problème c'est que ça le tue de faire ce genre de chose. On sait bien depuis ces 3 tomes que Charles n'est pas un meurtrier avide de sang. Évidemment, Charles a éloigné sa compagne, fermé le lien qui les unis afin de ne pas la blesser avec ses problèmes. J'étais assez triste quand j'ai commencé le livre juste après le tome 2. On passe d'un nid d'amour à un froid abyssal.
Bon ensuite, dans le but de guérir Charles, Bran envoie Anna et Charles sur la piste d'un tueur de créatures surnaturelles. le FBI et le Cantrip (sorte de centre d'informations sur les créatures) sont aussi de la partie. L'enquête est plutôt intéressante à suivre même si j'avais repéré le coupable assez facilement. Comme d'habitude, l'auteure nous sert une enquête est assez sombre et des meurtres sordides. Ça ne me gêne pas, je trouve que ça crée un fossé intéressant entre le bien et le mal.
Le gros reproche que je vais faire au livre concerne le déroulement du scénario. J'ai été vraiment déçu des facilités qui ont été prises par l'auteur : j'ai pu prévoir presque tous les événements majeurs du livre. J'ai tellement espéré que l'auteur n'allait pas nous faire le coup de la demoiselle en danger... Lourd.
Seule la fin du livre m'a surprise, je ne m'attendais pas à ce revirement-là.
Personnages : le couple Anna/Charles est donc dans une mauvaise passe au début. Bon, je peux pardonner cette facilité narrative des relations qui consiste à partir du bas pour s'améliorer ensuite, j'espère juste que l'auteur va nous trouver d'autres idées pour le prochain tome...
Anna se révèle vraiment forte et continu à se renforcer aux cotés de Charles. Elle ne se rend vraiment pas compte de l'effet qu'elle a sur lui. Des larmes de crocodiles et pouf, elle aurait toutes les conversations qu'elle voudrait. Mais bon, elle ne serait plus Anna si elle faisait ça... J'ai spécialement beaucoup aimé les interrogations internes de Charles. Chaque personnages secondaires répètent en boucle à quel point il est dangereux et tout ça, à tel point que s'est réellement lourd. J'aurai aimé voir Charles perdre réellement son contrôle.
Un peu trop de personnages secondaires pour moi, j'ai eu du mal à me rappeler qui était quoi. J'ai été pas mal déçu par Isaac, l'alpha du coin où l'enquête se déroule. Il aurait pu être intéressant s'il était plus développé et avait plus de personnalité que de faire l'éponge entre les loups-garous et les forces de l'ordre.
En bref : Un scénario trop linéaire et basique. J'aurai aimé être plus surprise par l'auteure. Ce n'est clairement pas mon tome préféré mais il reste bon.
Lien : http://under-books-spell.e-m..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
malvina75
  24 octobre 2012
Alpha et Omega Tome 3 de Patricia Briggs.
J'ai lu ce livre dans le cadre du challenge 100 % Milady. J'ai dévoré les trois premiers volumes de cette saga, aussi je n'ai pas pu résister et je l'ai acheté dès sa sortie. Bien que ma bibliothèque déborde de partout^^, je ne regrette en aucun cas mon achat car j'ai vraiment pris du plaisir dans cette lecture. Mais avant de vous donner mon avis, voici un résumé tiré de la fiche Bibliomania de Livraddict:
"Depuis que les loups ont révélé leur existence, c'est sur Charles, l'exécuteur du Marrok, que repose la responsabilité de discipliner les meutes des États-Unis. Bien qu'il endosse ce rôle avec stoïcisme, sa compagne, Anna, devine la violence qui le ronge de l'intérieur. Détourné provisoirement de sa fonction de bourreau, Charles devient un héros malgré lui pour aider le FBI à traquer un dangereux tueur en série. Un tortionnaire qui considère les loups-garous comme des proies de premier choix..."
Pourquoi lire ce livre ?
Tout d'abord les personnages. J'ai retrouvé avec plaisir Charles et Anna. dès le début on replonge dans leur lien, entaché par les fantômes du loup-garou. Ce qui est intéressant c'est que l'auteur arrive à nous surprendre. Patricia Briggs ne rend pas la relation entre les deux personnages gnangnas. Au contraire, tout au lon de la lecture on compatit avec Anna et on se demande pourquoi Charles agit ainsi. Notre curiosité est piqué au vif car on a envie de savoir comment va se résourdre le problème.
En dehors du groupe principal, les personnages secondaires sont intéressant. Leslie l'agent du FBI par exemple. On ne sait pas grand chose d'elle mis à part qu'elle a perdu son chiot étant petite et qu'elle est mariée à un footballeur américain. Pourtant elle a du caractère ce qui est plaisant. Isaac, l'alpha de la meute de Boston, lieu où se déroule le roman, n'est ni trop arrogant, ni trop craintif. Il s'avère aide une aide importante dans la résolution de l'enquête. Il en va de même pour Beauclaire, fae et père d'une des victimes. J'ai trouvé cela agréable dans la lecture que notre couple chéri ne se débrouille pas tout seul comme des super héros. Au contraire, tout au long de ce volume on sent une cohésion d'équipe.
En parlant d'équipe, je dois revenir sur les créatures de ce tome. Je trouve qu'une fois encore, Patricia Briggs nous a montré la diversité de créatures existantes dans son bestiaire. Entre les Faes, les Lycans et les sorcières, nous avons le choix. L'auteur arrive à nous plongé dans une ambiance mystérieuse et plein de magie très enivrante.
Ce dernier point m'amène à évoquer l'intrigue, que j'ai beaucoup appréciée. En effet, Charles et Anna sont envoyés comme consultant à Boston pour travailler avec le FBI sur une enquête incriminant un tueur en séries. En cours de route, une jeune femme est enlevée. Ils vont devoir tout faire pour la retrouver. Dès le départ, il y a de l'action. le rythme du roman est donc soutenu, on n'a pas le temps de s'ennuyer. Qui plus est, les évènements s'enchaînent très rapidement ce qui la lecture facile et efficace.
Enfin pour terminer, je parlerais de la chute du roman. le tueur et ses complices, personnellement à aucun moment j'ai découvert son identité. L'auteur sait garder le suspens jusqu'au bout. Mais surtout c'est les dernières pages qui comptent le plus. La donne est changée. La fin est telle qu'on a envie de savoir ce qui se passer après.
Pour résumer :
1) très bonne lecture facile et rapide
2) Une intrigue riche en personnages et en rebondissements
3) Une fin qui nous laisse sur notre faim.
Conclusion : J'espère que Patricia Briggs n'arrêtera pas cette saga avec ce tome.

Lien : http://leslecturesdelulu.blo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Citations et extraits (9) Voir plus Ajouter une citation
SoleneySoleney   23 septembre 2014
— Tu es à moi. Tu ferais mieux de ne pas l'oublier une nouvelle fois.
Charles se mit à rire, un petit bruit joyeux.
— Très bien. Je me rends. Mais ne va pas me poursuivre avec un rouleau à pâtisserie.
Anna tira son tee-shirt vers le bas et le lissa.
— Alors ne fais rien pour le mériter. (Elle lui donna une petite tape sur l'épaule.) Ça, c'est pour avoir manqué de respect au rouleau à pâtisserie de ma grand-mère.
Il se tourna pour lui faire face, ses cheveux humides emmêlés autour de ses épaules. Le regard grave, même si les coins de sa bouche étaient relevés, il dit :
— Je ne manquerai jamais de respect au rouleau à pâtisserie de ta grand-mère.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
SoleneySoleney   23 septembre 2014
Il lui fallut un bon moment avant de parvenir à commander à manger ; essentiellement parce qu'elle prit pitié d'une maîtresse d'école débordée qui semblait avoir la responsabilité d'un million d'enfants à elle toute seule. Anna s'échappa finalement avec deux sandwiches et des bouteilles d'eau [...].
— Nous aurions pu aller dans un vrai restaurant, dit Charles en prenant la bouteille d'eau qu'elle lui tendait. Ou attendre que les hordes affamées se dispersent avant de rejoindre la bataille.
[...]
— Ils avaient tous sept ans. J'avais la certitude de ne pas finir dans leur assiette alors qu'il y avait des hot-dogs et de la glace à portée de main.
— S'ils n'avaient pas été des prédateurs, tu n'aurais pas eu à les malmener.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
wentworth23wentworth23   07 octobre 2012
Ce qui a été accompli aujourd'hui n'était pas la justice. Cet homme a violé et torturé ma fille.Quand il en aurait eu fini, il l'aurait tué.Mais vous nous voyez tous comme des montres ; vous avez tellement peur de l'obscurité que vous êtes incapables de débusquer vos propres montres en votre sein. Très bien. Vous avez clairement établi que nous et nos enfants n'étions pas des citoyens de ce pays, que nous sommes différents. Et que nous recevrons une justice différente qui a si peu à voir avec la charmante dame tenant sa balance à l'équilibre, et qui a tout à voir avec votre peur.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
TatooaTatooa   19 avril 2013
Bran était celui qui comptait. Lui seul pouvait garder Charles à la maison. Elle avait échoué à convaincre son beau-père. Elle avait espéré qu'Asil pourrait l'aider.
Il faisait encore jour et ce serait le cas pendant quelques heures, mais l'air était déjà agité par les poids de la lune croissante. Elle maintint la porte ouverte et se retourna vers Asil.
- Vous vous trompez à son sujet. Toi, Bran et tout les autres. Il est résistant, mais pas à ce point. Il n'a pas joué d'un instrument, il n'a pas chanté une note depuis des mois.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Milka2bMilka2b   09 septembre 2015
Il faut que nous soyons tous assis quand mon mari arrivera. Ne le regardez pas dans les yeux. Si vous le faites, je vous en prie, battez des paupières ou détournez le regard s’il croise le vôtre. Ne me touchez pas, même par accident. Je m'assiérai avec une chaise vide de chaque côté
Commenter  J’apprécie          50
Videos de Patricia Briggs (12) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Patricia Briggs
Aujourd'hui, je vous parle de mes sagas préférées d'urban fantasy. Retrouvez toutes mes vidéos ici : http://goo.gl/hCnYmr Déroulez pour plus d'infos :) Merci à tous d'avoir regardé cette vidéo ! Aimez, partagez, ou abonnez vous ;) ca fait toujours plaisir !
? Livres cités La communauté du sud de Charlaine Harris Kate Daniels d'Ilona Andrews Alpha & Omega de Patricia Briggs Maeve Regan de Marika Gallman Charley Davidson de Darynda Jones Chasseuse de la nuit de Jeaniene Frost
__
? Me contacter contact@leblogdeptitelfe.fr Blog : www.leblogdeptitelfe.fr Facebook :http://goo.gl/huya0v Twitter : @ptitelfe1982 Instagram : @ptitelfe1982
+ Lire la suite
autres livres classés : loup-garouVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Mercy Thompson, l'appel de la Lune

Quel est le vrai prénom de Mercy?

Mercedece
Mercedesse
Mercedes

10 questions
187 lecteurs ont répondu
Thème : Mercy Thompson, tome 1 : L'appel de la lune de Patricia BriggsCréer un quiz sur ce livre