AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Marie Cambolieu (Traducteur)
EAN : 9782745936080
484 pages
Éditeur : Milan (25/06/2009)

Note moyenne : 3.89/5 (sur 19 notes)
Résumé :

Cet été-là, Pete Boland est occupé à ne rien faire. Et puis il y a les retrouvailles. A la cabane, le soir de la fête foraine. Avec les vieux copains. Avec Nicole. Tout vacille... La disparition de Raymond. L'omniprésence de Lapin Noir. De vieilles rancunes, des secrets inavoués et des jalousies refont surface... Pour Pete, c'est une plongée hallucinante dans un été cauchemardesque. Un été &... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
PetiteNoisette
  20 juillet 2013
Encore une fois, la collection Macadam réserve de bonnes surprises ! Un été à tuer est un roman prenant, fascinant. Et encore une fois, on n'en sort pas indemne. Si Pete se pose bien des questions, le lecteurs s'en pose deux fois plus.
Le récit est passionnant. On s'identifie aisément à Pete qui est le personnage principal de l'histoire, le narrateur, mais surtout le seul personnage qui semble à peu près normal, ou du moins qui ressemble le plus à une personne lambda. Ses "vieux copains" ont tous quelque chose d'extraordinaire ou bien de bizarre : Eric a fait son coming out en public à une fête du lycée, sa soeur jumelle Nicole semble ne pas avoir oublié Pete, son ex-petit ami, Pauly est rongé par la drogue et les mauvaises fréquentations, quand à Raymond, même si c'est le meilleur ami de Pete et que ce dernier le défend à tout prix, il a quand même un côté très étrange. Et puis il y a Wes, la racaille, et Stella la star de la télé... Tout ce petit monde se retrouve à la vieille cabane le jour de la fête forraine. Mais les amitiés du passé ne sont plus comme autrefois, et l'on se demande parfois pourquoi on a été ami avec ces personnes. Entre l'alcool et les lumières de la fête, Pete ne sait plus trop où il en est et passe une soirée vraiment spéciale. Mais le lendemain, lorsque Raymond et Stella sont tous les deux portés disparus, la gueule de bois est plus dure que jamais.
Comme alors une longue enquête, menée parallèlement par la police (dont le père de Pete), et par Pete lui-même qui veut comprendre ce qui s'est passé pour son meilleur ami alors que la police s'intéresse plutôt à la jeune star. A force de fureter là où il ne devrait pas, Pete va décuvrir de lourds secrets... qu'ils aurait mieux fait d'ignorer!
Un roman passionnant que je conseille vivement !

Lien : http://blogonoisettes.canalb..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
lirado
  16 juin 2019
Un été à tuer, raconté au travers les yeux de Pete Boland, l'un des personnages principaux, est tout aussi surprenant et captivant que les précédents romans de Kevin Brook (Comment j'ai tué mon père, Being). Rédigé avec brio dans un style nostalgique et sombre, nous avons ici un superbe roman noir. L'atmosphère lourde de ce récit, long mais passionnant, emplit chacune des pages et l'on avance pas à pas dans une enquête qui s'annonce bien sinistre.
Livre sur la violence, l'alcool et la drogue, vécus au quotidien, Un été à tuer confronte le lecteur à un texte qui est tout sauf banal.
Sans faire dans l'incompréhensible, Kévin Brooks n'a pas hésité à rendre ses personnages très réalistes avec une psychologie très bien définie, complexe et riche. L'ensemble est bien nourrie et sans cliché, proposant une histoire très réussie.
Descriptions, actions et mystères se mêlent très bien du début à la fin de ce livre sans que jamais le lecteur ne s'ennuie.
Loin des courantes présentations d'ados américains, ce livre est "à la française", c'est-à-dire que l'on s'y cherche, qu'on y fait face à ses défauts, à ses questions. C'est plus d'une fois déstabilisant. Kevin Brooks écrit parfois de façon cru mais il dépeint bien le réel. Un livre de qualité, qui séduira les grands ados et qui vaut vraiment le coup d'oeil !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
scrambledspirit
  17 janvier 2011
C'est un livre bien étrange et d'une impitoyable dureté pour un livre ado. A ne pas mettre entre des mains trop jeunes qui pourraient ne pas comprendre. Une soirée entre anciens amis dans leur vieille cabane qui se termine dans une fête foraine… jusque là rien de bien perturbant… mais l'alcool, la drogue changent les gens et leurs perceptions. le lendemain des disparitions étranges, des amis aux comportement soudain bizarre… Pete, le fils d'un inspecteur de police, est dans de sales draps mais veux savoir ce qu'il c'est vraiment passé. Un livre étrange mais captivant… faut-il dire la vérité ou protéger des amis qui n'en sont peut-être pas. C'est une enquête très spéciale, une ambiance très noire… pas du tout un livre pour rire. Mais un très bon livre quand même qui peut faire réfléchir.
Commenter  J’apprécie          10
sofiju
  08 juillet 2018
Une bande de cinq amis (Pete, le narrateur, Raymond, qui communique avec son lapin noir, Éric et Nicole, les jumeaux, Pauly, l'ado paumé) qui se retrouvent un soir de fête foraine. A cette occasion, Stella, une amie d'enfance devenue célèbre, vient se pavaner et fait voler les apparences et amitiés en éclats. Malheureusement, ce soir-là, Nicole repousse Pete, Wes Campbell terrorise Raymond, Pete semble être dans un état second et Stella et Raymond finissent par disparaître. Pete décide de partir à la recherche de Raymond et va finir par découvrir ce qu'il s'est réellement passé lors de cette soirée.
Beaucoup de suspens dans ce roman que l'on n'a pas envie de lâcher.
Commenter  J’apprécie          00
Bigbang
  06 novembre 2010
J'ai adoré! Roman bizarre, où on se pose beaucoup de questions. J'ai aimé l'écriture, le style, les personnages, les évènements ... C'est vraiment un livre à lire
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (3) Ajouter une citation
scrambledspiritscrambledspirit   17 janvier 2011
La route était déserte. Le tonnerre semblait s’évanouir dans le lointain, mais il pleuvait toujours et aucune personne normalement constituée ne se serait promenée par ici à une heure pareille. Des rues émanait cette paresse harassée du dimanche matin : la matinée oisive qui suit les sorties du samedi soir. J’avoue sans honte avoir pris du plaisir dans cette ambiance morose et mélancolique. Je voulais que tout, autour de moi, sois morne. J’avais passé une nuit démente. j’avais perdu Raymond. j’avais tout fichu en l’air avec Nicole. J’étais gelé, trempé et j’avais toujours mal au crâne…
J’avais une monstrueuse envie de me plaindre. Et c’est ce que j’ai fait.
A travers la pluie d’été glaciale,je boudais, je frissonnais, je souffrais et je me vautrais dans la moindre pensée négative qui me traversait l’esprit. J’avais beau savoir que c’était égoïste, puéril. Comme ce type, dans les films, qui traverse une mauvaise passe sur fond de musique déprimante. J’aurais voulu moi aussi ma bande originale dégoulinante et un million de spectateurs qui me regardent derrière l’écran
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
scrambledspiritscrambledspirit   17 janvier 2011
-ce que je ne comprends pas c’est où nous nous trouvons.
- Comment celà? ai-je répondu en secouant la tête
- Dans le temps : où on se trouve? Tu vois… où est-ce qu’on existe? Quand est-ce qu’on existe? Dans le passé ? le présent? Le futur? On ne vit pas dans le passé, pas vrai? Et on ne vit pas non plus dans le futur. Il ne nous reste donc que le présent.
son sourire avait quelque chose d’un peu trop délirant à mon goût.
- Mais le présent, c’est quand? a-t-il poursuivi. Maintenant, c’est quand? combien de temps ça dure? Une seconde? Une demi-seconde? Un millionième de seconde, non? ça n’a pas de sens.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
scrambledspiritscrambledspirit   17 janvier 2011
Nos avenirs sont infinis, a-t-elle répondu. Chaque seconde de chaque jour, nous choisissons notre chemin. Et chaque fois que nous faisons un choix, un autre aspect de nous-même – un autre « nous » fait un choix différent. C’est pourquoi tout est toujours possible et tout se produit toujours. Mais parce que les chances que quelque chose nous arrive, à n’importe quel moment ou n’importe quel endroit, sont presque inexistantes.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

autres livres classés : fête foraineVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Livres et auteurs chez PKJ (pocket jeunesse)

Qui est l'auteure de "Eleanor & Park" et "Carry on" ?

Cat Clarke
Marika Gallman
Rainbow Rowell
Jo Witek

20 questions
69 lecteurs ont répondu
Thèmes : jeunesse , littérature pour adolescents , jeune adulteCréer un quiz sur ce livre