AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Laetitia Devaux (Traducteur)
EAN : 9782070557592
304 pages
Éditeur : Gallimard (30/11/-1)
3.62/5   38 notes
Résumé :
On a beau ne penser qu'à ça, avoir déjà tout vécu en imagination, fanfaronner avec les autres garçons... les choses se compliquent quand il s'agit de passer à l'acte.

Entre celle qui ne veut pas, celle qui en veut trop, et celle qui s'accroche, Dino, Ben et Jon ont trois problèmes très différents. Mais tous vont faire la découverte du sexe.

Après Junk et Lady, Melvin Burgess livre ici le roman provocant, drôl... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (9) Voir plus Ajouter une critique
Sachenka
  05 janvier 2020
Melvin Burgess est un auteur que j'apprends à apprécier un peu mieux à chaque roman que je lis de lui. C'est qu'il réussit tellement bien à faire entrer les lecteurs dans la peau et la tête de ses personnages. Dans le cas présent, Une idée fixe, il se place dans celles de trois adolescents de seize/dix-sept ans : Dino, Ben et Jonathon. Puis, par la bande, également dans celles de Jackie et Zoë. Et devinez ce qu'ils ont en tête ? Les gars, du moins ? La sexualité ! Mais l'auteur réussit à traiter de ce sujet délicat avec humour, aplomb et réalisme (dans son déroulement, du moins).
Dino est un charmeur-né et fait tout ce qui est en son pouvoir pour parvenir à sortir avec Jackie et à coucher avec elle, quite à organiser un party et à la saouler pour faciliter la chose. Formuler ainsi, ça a l'air affreux – ce l'est, en fait – mais il est un bon garçon. Je ne crois pas qu'il serait allé au bout de cette idée même si elle s'était concrétisée. Toutefois, ses efforts donnent des résultats différents (et décevants) de ceux qu'il s'était imaginés. Jon aime bien Deborah mais, parce qu'elle est grosse et qu'il craint les blagues et les commentaires des autres, il ne pousse pas trop dans cette direction. Ben tombe dans l'oeil de son enseignante et les deux entament une liaison secrète qui dépasse les attentes et les besoins du garçon. Des trois intrigues, c'est cette troisième que je trouve la moins crédible et que j'ai le moins aimé parce qu'elle s'éloigne beaucoup des problèmes réels des jeunes.
En effet, à part cet élément de l'intrigue, le reste est génial. Ces grands adolescents sont attachants, même dans leurs défauts. En fait, surtout dans leurs défauts. Leur préoccupation avec la sexualité est normale, rendu à dix-sept ans, ça les tracasse, les inquiète, ils se demandent s'ils seront à la hauteur, comment s'y prendre, etc. C'est comme… une idée fixe. Et il y a tout ce qui vient avec, c'est-à-dire avoir à «gérer» une petite-amie. Même si les garçons ne pensent pas à la sexualité tout le temps, c'est un sujet qui peut faire irruption n'importe quand. Une allusion, la vue d'une fille qui se promène dans des vêtements très sexy, un contact physique, etc. N'importe quoi fait effet, même quand le jeune ne veut pas… J'ai trouvé originale la façon de traiter de la masturbation et de l'angoisse quand un jeune pense qu'il y a quelque chose d'anormal avec son organe. Et si c'était le cancer !
Mention spéciale à l'auteur pour réussir à tant parler de sexualité sans tomber dans la vulgarité. Évidemment, il ne peut traiter de pareils sujets sans nommer spécifiquement les termes qui s'y rattachent et, si les mots pénis ou bite sont bien mentionnés ça et là, chaque jeune a une façon personnelle d'en parler, d'y faire référence sans que ça soit toujours explicitement nommé. Ça donnait un ton léger, moins cru que ça aurait pu l'être.
Toutefois, Une idée fixe n'est pas un roman que sur la fixation sexuelle des trois grands adolescents menés par leurs hormones. La sexualité en fait partie, beaucoup même, évidemment, mais c'est plutôt un roman sur la découverte de soi et des autres, sur l'amour et l'amitié. Et la famille aussi. Par exemple, celle de Ben est en crise, sa mère mène une liaison extraconjugale et ses parents vont se séparer. Bref, Une idée fixe est un roman sur l'adolescence.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          362
okada
  26 mai 2020
Romantiques s'abstenir !
Ce texte traduit les pulsions de garçons incapables de contrôler leurs hormones en ébullition, de vrais obsédés sexuels qui ne revalorisent pas l'image des ados mâles.
Le livre a le mérite de mettre les pieds dans le plat et de parler des désirs et de la libido aux adolescents. J'aurais aimé plus de sentiments, de questionnements… En effet, un peu excessif, ce texte ne manque malgré tout pas d'humour et de fraîcheur. Il reste toujours en-dessous de seuil de la vulgarité et de la pornographie. Il n'est pas érotique non plus. Il est simplement cru. TRES CRU !
Il dépeint une réalité (?) bien éloignée de celle des jeunes Français, du moins je l'espère...
Une jeune fille de 14 ans qui prend de l'ecstasie et qui découche tout le week-end sans que ses parents préviennent la police ? Des gosses qui font des méga teufs en saccageant presque la maison parentale ? Un ado de 17 ans qui se fait ligoter et sucer par sa prof ?
J'ai en tout cas eu l'impression d'entrer dans l'univers clichés des gosses de riches américains fantasmé et vulgarisé par des soaps à la "Beverly Hills" qui lorgnerait vers « American Pie » pour l'aspect potache et vers Larry Clark pour le trash.
L'audace ne suffit pas à faire une histoire ! Certes, je n'ai pas passé un mauvais moment : la lecture est agréable, il y a quelques bons mots et quelques belles scènes, les personnages sont à la fois antipathiques et attachants, mais l'écriture n'a rien d'exceptionnelle et je me demandais tout au long de la lecture si un tel point de vue a sa place dans une collection destinée au 13 ans et plus.
Parler aux adolescents de sexualité est important et les moeurs ont considérablement évolués avec Internet et la libération sexuelle. Mais, pour moi, cette histoire n'est clairement pas destinée à des collégiens qu'elle risque plus de déstabiliser que d'aider à se comprendre et à comprendre l'autre…
En effet, le point de vue hétérocentré véhicule un arrière-fond misogyne et homophobe, même si tout cela est dissimulé sous un humour bon-enfant d'adolescents immatures…
Sur la thématique de la découverte de la sexualité, je préfère nettement « Libération » de Patrick Ness ou « L'amour en chaussettes » de Gudule (même si le contexte est daté, l'universalité des sentiments et des situations en fait une lecture toujours aussi intéressante et adaptée aux adolescents), des textes plus riches, plus profonds, plus humains et d'une écriture fine et délicate.
On m'objectera peut-être que je suis puritain. Je me suis posé la question de mon seuil de tolérance et de ma pudibonderie avant d'écrire cette critique... Certes, avec Internet nos chères têtes blondes ont accès très tôt à des images autrement plus crues. Mais, justement, n'est-il pas essentiel de proposer un contrepoint à cette course à la performance dans laquelle la femme est souvent rabaissée au rang d'objet ?
Un auteur jeunesse a une responsabilité (et son éditeur également)…
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
bagus35
  05 octobre 2019
Un roman assez cru sur la sexualité de trois jeunes adolescents anglais.Ben a une liaison secrète avec sa professeure d'anglais qu'il ne peut confier à ses deux amis. Dino ,quant à lui ,désespère de coucher avec sa petite amie qui s'y refuse et Jon n'assume pas sa relation avec une jeune fille ronde de peur d'être la risée des autres. Les trois compères vivent difficilement leur situation amoureuse d'autant que les choses vont se compliquer.
Commenter  J’apprécie          90
lirado
  16 juin 2019
Une idée fixe de Melvin Burgess est un roman dont l'histoire produit un véritable choc dés les premières lignes. le propos y est cru et les scènes parfois explicites. Pour les 15 ans et plus cela va sans dire...
Mais c'est justement cette crudité, ce sans gène qui intéresse le lecteur : le public féminin souhaitait des informations sur le mode de pensées de 17-20 ans masculin, il sera servi.
Mais Une idée fixe n'est pas un simple étalage gratuit de sexe. Il peut jouer le rôle d'un roman d'initiation et Melvin Burgess va bien plus loin que l'exposition facile de l'acte sexuel : il en montre les rouages , les risques, les souffrances... peu à peu les héros deviennent moraux ce que l'on espère tout le long du livre...
Le roman parle donc sans pudeur de la sexualité, il bouscule le lecteur et le surprend. Melvin Burgess aborde un sujet qui demeure assez tabou dans la littérature jeunesse avec aisance. Impossible pour les lycéens de ne pas se sentir concernés par ce texte qui demeure tout de même une belle prouesse et est le résultat d'un gros culot et pari de la part de l'auteur.
Reste à dire ou répéter, que ce livre est destiné à un public averti. le langage, les images, les scènes peuvent choquer les âmes innocentes et certains crieront à la pornographie.
Mais Une idée fixe de Melvin Burgess à au moins la qualité d'être honnête et franc, et l'initiative est à saluer. J'ajoute que les personnages sont attachants, l'intrigue prenante et la lecture captivante.
Si vous avez aimez Une idée fixe, vous pouvez découvrir J'ai quinze ans et je ne l'ai jamais fait de Maud Lethielleux
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Lizouzou
  31 janvier 2013
Dino, Ben et Joe sont amis et ces trois ados se posent beaucoup de questions sur le sexe. L'un a déjà passé à l'acte, mais ne l'a pas dit aux deux autres, et pour cause, il couche avec une de ses profs. L'un est très pressé d'y arriver, malheureusement sa copine est tellement complexée qu'elle refuse de faire l'amour avec lui. le troisième est une grande gueule mais le fait d'être attiré par une fille ronde le gêne profondément, surtout concernant le regard des autres.
Comment leur situation va-t-elle évoluer ?

Melvin Burgess est un auteur reconnu pour ces livres aux thèmes pas évident : le sexe, la drogue, ... J'ai déjà lu "Nicholas Dane" et j'ai dans ma PAL "Junk" qui m'attends. J'aime beaucoup son style, surtout voir comment il aborde ces thèmes à destination des ados !

Ici le thème abordé est bien sûr la sexualité des ados ! Sujet pas forcément facile, où l'on se souvient s'être pris parfois la tête ! L'auteur s'intéresse à 3 ados aux situations bien différentes les unes des autres. le lecteur y découvre la sexualité, les sentiments et les interrogations qui en résultent.
Bon ok certains propos sont assez crus et quelques scènes assez suggestives, malgré tout je dois dire un grand bravo à cet auteur d'oser aborder un tel sujet et d'être honnête vis à vis de son lectorat !
La couverture est simple mais très claire avec la présence d'un emballage de préservatif, de quoi donner tout de suite le ton ^^
Un livre bourré d'hormones, ça c'est clair ! Pour les plus de 15 ans, ça c'est sûr ! Mais je pense qu'il peut aussi attirer les adultes, notamment les parents d'ados qui ne se souviennent plus très bien comment ils étaient à leur âge ! ;)

Lien : http://lespetitslivresdelizo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10


autres livres classés : adolescenceVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Junk Melvin Burgess

Au début de l'histoire, comment s'appelle l'ami des deux personnages?

Jack
Barry
Fred
Ives

10 questions
48 lecteurs ont répondu
Thème : Junk de Melvin BurgessCréer un quiz sur ce livre