AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2280365057
Éditeur : Harlequin (10/01/2018)

Note moyenne : 4.32/5 (sur 37 notes)
Résumé :
Seules les histoires d'amour qui peuvent nous blesser méritent d'être vécues

Ne rien attendre de personne et contrôler chaque aspect de sa vie, c’est le seul moyen que Carli a trouvé de se protéger. Alors oui, ça veut dire laisser la peur guider ses choix, mais dans un monde où elle n’a jamais réussi à s’intégrer en tant que malentendante, ça veut surtout dire survivre, tout simplement. Mais ça, c’était avant de rencontrer Reed, avec son charme à coup... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (39) Voir plus Ajouter une critique
Marlene_lmedml
  17 janvier 2018
Ce roman, je l'attendais avec impatience. La collection &H des éditions Harlequin ne cesse de m'émerveiller. Pourquoi ? Parce qu'elle nous propose sans cesse des romans qui mêlent habilement fiction et réalité. C'était le premier roman que je lisais avec des personnages malentendants. On a tendance à oublier que l'on a pas tous la faculté d'entendre convenablement le monde qui nous entoure… La surdité fait partie de ses handicaps qui sont invisibles, de ceux que le monde ne perçoit pas au premier coup d'oeil… J'ai été très touchée par cette romance car l'auteure a su nous transmettre un récit plein de sensibilité qui traite des thèmes graves et ce, de façon très pertinente. Elle a articulé sa romance autour du quotidien de ces deux héros hors du commun, Carli et Reed.
Carli est malentendante, elle évolue péniblement dans ce monde où elle a du mal à se fondre. Elle n'a jamais vraiment réussi à s'intégrer, certainement dû à sa cellule familiale si particulière et pourtant Carli a des rêves et des ambitions professionnelles, mais la dure réalité de son quotidien est difficile à appréhender jour après jour… Et puis sa rencontre avec Reed va bouleverser son monde. Elle qui se sentait en sécurité à l'écart des autres va se mettre en danger pour vivre… Elle n'a jamais eu aussi peur de toute sa vie, mais le risque en vaut la chandelle ! Reed quant à lui est né sourd, cela ne l'a pas empêché de réussir sa vie, il est professeur, il a un groupe d'amis formidable et il est prêt à montrer à Carli ce que c'est que de vivre pleinement.
Ce livre c'est une véritable aventure humaine ! J'ai été scotchée par la profondeur du récit. Laura Brown sait de quoi elle parle, son sujet elle le connait sur le bout des doigts, elle a réussi à condenser les thèmes qu'elle a voulu aborder dans sa romance sans jamais perdre l'intérêt du lecteur. Elle n'a pas été trop intrusive dans la vie de ses deux héros, et pourtant j'ai ressenti toutes les émotions qu'ils ont éprouvés durant leur histoire. La romance s'insère doucement dans le quotidien de Carli et Reed, elle apporte de la lumière dans leur monde à part. J'ai été captivée par l'ensemble du récit, des personnages à l'histoire en passant pas la narration et les sujets traités dans le roman.
Laura Brown met en lumière un handicap invisible… J'ai aimé que nos héros soient différents, j'ai aimé découvrir des personnages formidables, semblables à nous d'une certaine manière, car finalement la richesse et la beauté de leur personnalité n'est en rien définit par le fait qu'ils soient malentendants. Carli porte des prothèses auditives depuis son plus jeune âge, malgré cela elle a du mal à percevoir le monde qui l'entoure comme elle le souhaiterait, au contact de Reed elle va découvrir de nombreuses choses qui vont améliorer son quotidien, comme le LCP, le langage parlé complété, elle va commencer à apprendre la langue des signes… Elle va s'ouvrir à un monde plus vaste pour elle… Carli est une héroïne fantastique, une vraie battante, une jeune femme que j'ai eu envie de protéger et d'accompagner à chaque étape dans ce roman. Carli a un côté un peu sombre, elle a peur, elle doute d'elle et de sa capacité à aimer et être aimée… Carli a d'autres soucis que sa surdité, elle va devoir affronter d'autres épreuves qui vont mettre à mal ses convictions, sa foi en l'amour… Reed, notre héros, est un merveilleux jeune homme. Sourd de naissance, il s'est bien intégré dans le monde qui l'entoure grâce à l'amour de ses parents, mais aussi grâce à ses amis et son milieu professionnel. Reed m'a tout de suite plu et ce n'est pas uniquement parce qu'il est canon, c'est toute sa personnalité qui m'a séduite. Sa gentillesse, son altruisme, son dévouement et son envie d'aider Carli. Reed est craquant, il est prudent, il a souffert par le passé à cause de son handicap et sa rencontre avec Carli a bouleversé tous ses repères. Mais l'amour sera bien plus fort que la raison… Reed est un personnage très attachant, son histoire est aussi très émouvante, j'avoue que je me suis sentie proche de lui, très proche même par rapport à un pan de sa vie. C'est pourquoi j'ai été très émotive en lisant certains chapitres de son point de vue. En bref, Carli et Reed sont des héros hors du commun, j'ai vraiment eu un coup de foudre pour ce couple.
Les personnages secondaires ne sont pas en reste. J'ai adoré les amis de Reed, Val, Willow et Tanner sont tops. Ils sont tellement adorables, et ils ont tous un rôle important dans la vie de notre héros. Ils apportent de l'humour, de la bonne humeur mais aussi beaucoup de réconfort à Carli et Reed. Vous ferez connaissance avec d'autres protagonistes à mesure que vous avancerez dans votre lecture, et je dois dire que j'ai été surprise par certains. Sous le choc de certaines révélations… Rendant la teneur de l'histoire encore plus poignante.
La plume de Laura Brown est vraie, pleine de sensibilité et transmet énormément d'émotions. J'ai trouvé l'écriture très addictive, le thème me passionnant, j'ai dévoré ce roman en prenant le temps de savourer chaque étape. L'histoire n'est pas uniquement centré sur l'idylle de Carli et Reed, non c'est une immersion dans le monde des malentendants, on se rend compte de tout ce que cela implique dans la vie de nos héros. On est pas du tout autocentré, on se prend d'affection pour les personnages, on s'émeut, on rit, on pleure et tout cela du début à la fin. J'ai vécu ce roman, le coeur battant parfois un peu plus fort, ressentant des petits papillons dans la ventre quand l'amour naît entre nos deux héros. L'intrigue conserve un côté dramatique assez bien mesuré par l'auteure car elle n'omet jamais d'inclure l'espoir dans les rebondissements. le message que ce roman transmet est résolument positif, plein de courage et de tolérance. Laura Brown aborde des thèmes que j'aime dans les romans new adult, l'amitié, l'amour, la famille, l'homosexualité et l'acceptation de soi. C'est un véritable voyage initiatique pour notre héroïne, Carli qui n'a jamais su trouver sa place dans ce monde, qui n'a jamais réussir à croire en elle…
Laura Brown a su trouver le parfait mélange entre émotions et divertissement. J'ai pris beaucoup de plaisir à lire ce livre, la romance m'a énormément plu car elle est unique et très bien menée. J'ai aimé la phase de séduction et le dénouement captivant de l'histoire. Ce roman m'a vraiment marqué et j'aimerais en lire plus dans ce genre-là 🙂
En bref, [Love Redemption] est un roman qui nous propose une histoire vivante et pleine de sensibilité. Je me suis énormément attachée à Carli et Reed pour tout un tas de raison, parce que ce sont des personnages extra-ordinaires, parce qu'ils ont su m'émouvoir et me toucher. le récit est parsemé de sentiments tous plus vifs les uns que les autres, la plume de Laura Brown est simple et authentique, elle a choisi sciemment de parler d'un sujet qu'elle connaît bien, on sent que c'était quelque chose qui lui tenait à coeur, et cela se ressent dans l'histoire qui se vit tout simplement. [Love Redemption] est une romance new adult incontournable qui met en lumière des thèmes qui ne manqueront pas de vous émouvoir ! Foncez !
Lien : http://www.lmedml.fr/2018/01..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Sourisetdeslivres
  25 janvier 2018
‪Mon cher lecteur, Loving Redemption n'est pas une romance new adulte que je vois souvent, ici les deux personnages ont des problèmes de surdité.
Reed est né sourd tandis que Carli est malentendante.
Carli suit les cours à la fac, en dernière année de licence elle se destine à devenir professeure, mais lors d'un cours l'une de ses prothèses auditives tombe en panne.
Elle doit changer les piles, mais n'en a pas.
Panique à bord, déjà qu'elle ne comprend pas le professeur là elle n'entend plus rien et n'arrive pas à prendre des notes alors que tous les autres élèves noircissent leurs feuilles.
C'est pendant ce cours que Reed entre en scène.
Il est accompagné par deux traductrices, car lui, sa surdité a été prise en compte par ses parents.
Il a donc des traductrices qui lui expliquent en langue des signes ou à l'aide d'une sténo qui prend les notes et qu'il faut suivre à l'écran.
C'est la première fois que Carli voit cela.
Elle qui a honte de sa mauvaise audition, car dans sa famille on l'a élevée comme une handicapée elle voit Reed si à l'aise et beau en plus ce qui ne gâche rien.
Lui aussi remarque Carli justement, car elle ne prend aucune note.
Ils vont commencer à se connaître, par faire connaissance. Immédiatement on sent qu'une alchimie naît entre eux.
Bien au-delà de la romance qui va naître entre les deux héros Laura Brown s'attache à bien différencier les sourds des malentendants et surtout à balayer tous les clichés ou croyances que l'on peut avoir.
Carli a toujours été seule, elle s'est toujours sentie à part même dans sa propre famille, elle ne peut pas participer à une conversation à plusieurs, car les bruits se mélangent dans sa tête.
Malgré ce souci, son manque de concentration elle veut réussir ses études.
En se tenant à l'écart des autres, elle se protège, elle ne doit rien expliquer, mais voilà que Reed arrive et balaie tout ce qu'elle pensait maîtriser jusqu'à présent.
Carli est un être brisé, elle ne pense pas pouvoir aimer.
Elle pense être indigne, d'être un boulet. Elle s'empêche d'être heureuse et barricade tous les sentiments qu'elle pourrait avoir.
Elle a assez souffert.
Reed lui-même si sa surdité il la vit très bien puisque ses parents l'ont aidé est aussi un être brisé. Il a été adopté à l'âge de 3 ans. Et si sa surdité était en cause ?
De plus, il y a deux ans que son père est décédé ; le père qui l'a élevé, qui l'a toujours conseillé et enfin en même temps que le décès de son père ; son ex-petite amie ; Beth lui a brisé le coeur.
Il n'est pas prêt à aider quelqu'un ni à laisser une personne autre que Tanner, Willow et Val entrer dans son intimité.
Il a beau avoir des amis, une vie sociale, un travail lui aussi refuse d'ouvrir son coeur à nouveau. Il est mort de peur.
L'un et l'autre pourtant sentent bien que quelque chose existe entre eux, on comprend aisément leurs difficultés, leurs sentiments et leurs espérances ou attentes grâce à l'alternance des points de vue.
On se glisse à la fois dans la peau de Reed et de Carli.
Petit à petit, doucement, au fil des rendez-vous, des sorties entre amis leur amitié va se transformer en un amour très fort, beau et unique.
Ce serait si facile si Reed et Carli n'étaient pas tourmentés par leurs passés.
Laura Brown en plus de très bien t'immerger dans le monde de la surdité aborde des thèmes dramatiques, elle maintient le suspens.
Tu comprendras au fur et à mesure de ta lecture toute la psychologie et les difficultés des deux héros.
Reed comme Carli au fur et à mesure qu'ils comprendront certaines choses enlèveront un poids après l'autre.
Brique après brique, les murs qu'ils avaient montés autour de leur coeur, tombent.
Reed m'a complètement charmée.
Un ami formidable, un fils présent pour sa mère, il est protecteur et charmant, attentif et attentionné avec Carli, mais aussi avec ses élèves et ses amis.
Carli ne le sait pas, mais elle va l'aider et lui ne sait pas qu'il sort Carli d'un enfer bien plus terrible qu'on aurait pu l'imaginer.
Carli est aussi une héroïne que j'ai adorée, malgré ses faiblesses, ses défaillances auditives et mentales elle a trouvé des moyens de les combler et de pouvoir avancer dans la vie.
Elle est pleine de volonté et j'ai eu bien envie de la protéger moi aussi.
Je me suis sentie très proche d'elle par son vécu, ça m'a fortement remué.
Que dire de l'écriture de Laura Brown si ce n'est qu'elle m'a envoûtée et qu'elle te raconte la plus belle façon d'AIMER QU'il soit : pas besoin de parler. Se comprendre pour s'aimer.
La différence, le passé, ils ne te construisent pas. C'est toi qui es maître de ton destin.
J'ai apprécié que tout se passe en douceur et que les rebondissements soient nombreux même s'il est évident qu'une romance va naître entre les deux héros dès le début ; ils ne se tombent pas dessus directement. Laura Brown prend le temps d'asseoir son intrigue, ses intrigues.
Elle ménage son suspens.
Elle te développe peu à peu la psychologie de ses personnages, principaux comme secondaires.
Tu dévores ce roman avide de savoir ce qu'il va se passer pour Reed et Carli.
J'ai adoré Willow et Val, ainsi que Katti, une des soeurs de Carli.
Une écriture résolument moderne et très belle. Grâce aux échanges de textes, de SMS des deux héros, le suspens qui est maintenu et les nombreux retournements de situations, les révélations sur les personnages.
J'ai été bousculée, saisie, horrifiée. J'ai ri, souri et pleuré.
Les émotions sont fortes, très bien développées et décrites, tu les vis à fond, qu'elles soient bonnes ou mauvaises.
Comme ils ne peuvent pas communiquer ils utilisent des moyens pour qu'ils puissent se parler, des SMS, des mots écrits sur un carnet et toi tu les suis ces échanges et tu tombes complètement amoureuse de ce couple.
Bien que les thèmes soient dramatiques pour certains, elle ne tombe pas pour autant dans le mélodrame, tout est dosé.
Les messages qu'elle te fait passer sont notamment la tolérance, mais aussi, et surtout, l'espoir. Que même détruit moralement et physiquement, on peut se reconstruire et aimer.
Que tout le monde a droit à l'amour. C'est aussi un très beau livre sur la reconstruction morale.
Plein d'authenticité (elle est elle-même malentendante, elle s'est inspirée de certains faits du livre pour l'écrire) Laura Brown t'emmène dans un monde différent.
Elle fait tomber les barrières.
C'est une lecture intense, bouleversante, remplie de message d'espérances.
C'est touchant, quand tu les vois s'ouvrir l'un à l'autre c'est magnifique.
Deux magnifiques fleurs refermées en corolles qui laissent peu à peu s'ouvrir un pétale après l'autre pour s'offrir au soleil.
Reed et Carli sont deux héros extraordinaires, lumineux, mais ils ne le savent pas. Des êtres torturés et brisés qui vont refaire surface à la vie grâce à l'amour

J'ai beau être ouverte d'esprit et tolérante ; je ne savais pas par exemple que les appareils auditifs n'aident pas complètement les malentendants, ceux-ci amplifient les sons, mais n'aident pas à les déchiffrer ou les comprendre.
Lien : http://luciebook.blogspot.be..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Lixia
  07 février 2018
Waouh, mon coeur a du mal à se remettre du coup qu'il vient de se prendre. Un livre à la hauteur de mes espérances et même au-delà.
Carli est une jeune femme de 22 ans, étudiante en licence, qui rêve d'être devenir professeur de mathématiques. Son plus gros problème et aussi sa plus grande honte est qu'elle est malentendante.
Son handicap comme elle l'appelle, moi je dirai sa particularité, est un sujet tabou dans sa famille, ils n'en parlent pas, ne s'en préoccupent pas, cela n'existent pas. Elle a donc grandi en faisant semblant de comprendre beaucoup de choses et est donc restée dans le flou la plupart du temps.
C'est une fille belle et intelligente, déterminée à réaliser son rêve, combattante mais solitaire, sa colocataire et meilleure amie D. étant sa seule relation sociale.
Mais sa vie s'apprête à prendre un virage à 180 degrés et à changé radicalement pour le pire ou le meilleur... Grâce à LUI.
Reed est un jeune homme de 23 ans, étudiant pour devenir professeur, enseignant déjà quelques jours dans un centre spécialisé pour enfants sourds et malentendants. Sa particularité est qu'il est sourd lui-même mais il a été élevé dans la compréhension la plus totale et a pu bénéficier de tout le soutien ainsi que des aides pour vivre et appréhender au mieux les difficultés qu'il pourrait rencontrer, devenant ainsi complètement indépendant. Il est également très bien entouré, possédant des amis sourds et malentendants mais aussi entendant comme Val qui se destine à devenir interprète pour aider des personnes comme ses amis.
C'est un être profondément gentil, toujours prêt à aider son prochain, beau et intelligent mais qui cachent ses propres démons devenant alors méfiant et hyper prudent face aux gens extérieurs à son cercle.
Mais un regard va tout chambouler aussi bien dans sa tête que dans sa vie, ELLE va tout balayer.
Une rencontre entre deux étudiants d'une même promo pour qui l'attirance est immédiate. Des difficultés difficilement révélées qui trouveront leurs solutions quand on sait où les chercher.
Reed mettra un point d'honneur à aider Carli à découvrir un monde, son monde, où tout est finalement possible et simple quand on a toutes les cartes en main. Tandis que Carli permettra à son ami de sortir de son enfermement émotionnel, mettant de côté sa méfiance pour enfin revivre et retrouver l'étincelle.
Un amour naissant magnifique, émouvant et beau à voir. Malheureusement une différence d'éducation peut être un frein considérable et le passé n'est jamais loin. Ils devront rester soudés pour affronter des problèmes trop longtemps tus et envahissant qui apporteront des réponses dérangeantes mais qui seront synonymes d'une libération plus que bienvenue. Tandis que d'autres resteront à jamais dans le flou mais réussiront à apporter la notion de pardon pour savoir vivre ou revivre et profiter pleinement.
Une romance sur fond de vérité, l'auteure se livre elle-même pour exorciser ses démons et prouver que tout le monde peut vivre ensemble sans éprouver de différences. Les outils sont là, il faut s'en servir.
Amour, compréhension, amitié, espoir, détermination soutien et solidarité se mêlent aux difficultés, à l'ignorance, aux douleurs, au mépris et à la haine.
Des histoires de familles se mêlent à une histoire d'amour qui se chargera de tout démêler.
J'ai été prise dans l'histoire sans pouvoir m'arrêter afin la fin. Prise dans une écriture aussi émouvante que captivante, réaliste dans la difficulté et magnifique dans les sentiments.
Merci Laura Brown pour se concentrer d'espoir et de vie. C'est un coup de coeur assuré ❤️
Note: 12/10.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Beli_LivreSaVie
  11 janvier 2018
Quand on lit cette phrase “Seules les histoires d'amour qui peuvent nous blesser méritent d'être vécues.“, on a alors très peur de souffrir en lisant ce livre. Cette appréhension m'a tenu tout du long, elle ne m'a pas empêché de profiter de ma lecture bien sur mais j'avais peur de ce qu'il allait arriver. Je m'attendais de toute façon à rencontrer une histoire poignante qui n'allait pas me laisser insensible.
A la lecture de ce roman, je me suis retrouvée plongée dans le monde des personnes malentendantes et sourdes. Les deux personnages ont des défaillances auditives : Reed est sourd tandis que Carli est malentendante, elle porte des prothèses auditives et tente au mieux de s'en sortir pour "suivre" ce qu'il se passe autour d'elle. Nous faisons leurs connaissances dès le premier chapitre, alors qu'ils se rencontrent pour la première fois. L'impression qui se dégage de cette première approche est tout à fait révélatrice de la personnalité de ces deux personnages : Carlin se cache aux yeux des autres, tentant de se fondre dans le paysage sans demander quoique se soit à qui que se soit. Reed lui, est plus sur de lui, plus à l'aise avec sa surdité. Nous allons alors très vite découvrir à quel point ces traits de caractères correspondent si bien à la façon dont ils ont de vivre.
Carli est une jeune femme, qui souhaite devenir professeur, elle n'a que peu de contact avec les autres. Elle s'imagine que son handicap risque de toute façon de faire fuir tout le monde donc elle s'isole, n'a que peu d'amis et est très discrète. Reed s'est adapté à sa surdité, il n'hésite pas à utiliser toutes les aides qu'il est possible d'avoir pour vivre comme les autres. Et il ne se cache pas, il a un groupe d'amis malentendants avec qui il passe de bons moments. La première fois qu'il voit Carli, il devine très vite qu'elle est malentendante et se porte à son secours quand la pile de sa prothèse la lâche en plein cours. C'est alors qu'il se rend compte qu'elle n'a aucune aide et il se propose de lui exposer celles qui pourraient lui permettre de mieux suivre les cours et de s'intégrer plus facilement.
De fil en aiguille, ils vont à travers cette aide proposée, de plus en plus se croiser et se voir. C'est la première fois que Carli répond autant aux demandes de quelqu'un d'extérieur à sa vie. Petit à petit, l'attirance et l'intérêt qu'ils éprouvent l'un pour l'autre va se muer en quelque chose de très fort. Protecteur, Reed va ressentir ce besoin d'être constamment auprès d'elle mais Carli ne le laisse pas approcher comme il souhaiterait tout naturellement le faire. Reed balaie d'un coup toutes ses résolutions, tous ses interdits qu'elle s'était fixée. La vie de Carli n'est faite que de peurs, d'un manque d'amour et de reconnaissance de la part de sa famille, elle semble si effacée. Reed c'est la boule d'énergie qui bouscule tout cela sur son passage, il lui donne envie de croire.
Leur histoire d'amour est très belle, les émotions et sentiments sont portés par leur mode de communication. Quand un sens ne fonctionne pas, les autres sont alors développés, j'aime lire les romances où ce qui nous parait être la meilleure façon de nous exprimer : la parole n'est pas forcément la seule façon de le faire. Cela rend les échanges tellement forts, j'ai énormément adhéré à la manière dont l'auteure a eu de nous retranscrire ces échanges : les sms, les écrits sur les carnets, le langage des signes, tout est propice à la communication qui ne peut pas s'effectuer par la voix. Ce monde de silence ne les empêche de s'exprimer de bien d'autres façons et c'est très beau.
J'ai fondu pour les personnages, Carli m'a émue, Reed m'a séduite. J'ai été profondément touchée par la détresse de Carli, au fil des pages nous découvrons son histoire, son vécu et ce pourquoi elle a ce problème d'audition. On ne s'y attend pas et nous découvrons alors une histoire poignante dont l'issue est totalement incertaine. Au delà de leur handicap, qui les réunit mais qui est aussi évoqué avec beaucoup d'implication et d'émotions, l'auteure aborde des thèmes liés au manque affectif, aux traumatismes de l'enfance et bien d'autres encore comme le suicide, l'alcoolisme ou encore la maltraitance. La vie de Carli n'est pas si simple que nous pouvions le penser, et elle se dévoile petit à petit, ce qui nous rend son personnage encore plus attachant. Love Redemption, c'est l'apprentissage de l'amour, c'est l'acceptation de soit-même, mais aussi des révélations sur la vie de ses personnages qui nous offrent des moments très intenses.Nous les accompagnons alors qu'ils font face à leur passé qui les rattrape, tous deux doivent affronter des révélations et il devient parfois difficile de croire en eux, en un avenir commun. Les peurs, le doute, les incertitudes s'installent et causent bien des ravages dans leur histoire.
Une douce lecture très touchante, percutante par les thèmes abordés et par l'intensité des émotions évoquées. Il est difficile d'y rester insensible, la plume de l'auteure et son vécu jouent sensiblement à nous rendre cette lecture si agréable mais aussi si intéressante. La véracité des actes et des conséquences de la surdité et des problèmes d'audition sont très bien évoqués. Avec ce livre, je me suis beaucoup plue à suivre ces deux jeunes personnages qui ont vécu tant de choses et qui au contact l'un de l'autre vont savoir aller de l'avant.
Lien : http://www.livresavie.com/lo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Eroblin
  14 janvier 2018
C'est rare dans la romance de découvrir une histoire d'amour qui se déroule dans le monde des malentendants et celle-ci vaut le détour. Carli est une jeune étudiante qui est malentendante depuis son enfance, elle s'est toujours battue pour montrer aux autres, à commencer par son père, qu'elle était capable de réussir. Mais ce nouveau cours lui montre ses limites : en effet, elle a beau avoir des prothèses, elle n'entend pas les propos de ce professeur à la grosse moustache et à l'accent prononcé qui déforme les sons quand il parle. Heureusement, un étudiant vient à son secours : il s'appelle Reed et il est sourd lui aussi. Mais contrairement à elle, son handicap ne le gêne pas, ne lui donne pas de complexe d'infériorité. Il s'est construit une vie et est même enseignant pour des élèves sourds et /ou muets. Tous les deux sont très vite attirés l'un par l'autre mais on sent de la part de Carli une répugnance à se laisser aller complètement dans leur relation. Et on peut s'étonner, qu'étant malentendante depuis ses quatre ans, elle soit aussi ignorante de certaines dispositions ou objets conçus pour aider les sourds dans leur vie quotidienne. Ce qui interroge Reed. Comme si elle cachait quelque chose.
L'auteur a dû sans doute se dire que la surdité des deux protagonistes ne suffisait pas à l'intrigue elle-même, elle a alors rajouté un ingrédient dramatique. A savoir un père épouvantable et maltraitant responsable de la surdité de sa fille. Je ne sais pas si c'était vraiment nécessaire, je trouve même que c'est peu plausible. Mais qu'importe, le couple formé par Carli et Reed est touchant. On a à la fois le récit d'un amour naissant et l'évocation d'un monde particulier, celui de la surdité ; ce qui est intéressant dans ce roman c'est de nous montrer à quel point les interactions sociales de base comme se rendre dans un restaurant, retrouver des amis à une soirée ou même suivre des cours peuvent devenir très compliquées quand le monde se réduit à des sons discordants ou à un silence absolu. Je vous le recommande !

Lien : https://labibliothequedeneko..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
Citations et extraits (11) Voir plus Ajouter une citation
Marlene_lmedmlMarlene_lmedml   17 janvier 2018
J’avais besoin de lui faire comprendre qu’il pouvait continuer, mais je ne savais pas comment. J’optai pour le signe qui voulait dire « s’il te plaît », et il haussa les sourcils, visiblement amusé. Sauf qu’il ne bougea pas pas. Il était vraiment têtu comme une mule. Je tirai obstinément sur son t-shirt et, enfin, il le retira. Pour la première fois, je pouvais admirer son corps, et je faillis en avaler ma langue. Je n’avais jamais mordu un mec auparavant mais, en voyant son torse athlétique et parfaitement défini, je mourais d’envie de le faire.

Il attrapa l’ourlet de mon T-shirt et haussa les sourcils d’un air interrogateur. J’étais loin d’être aussi en forme que lui, mais je décidai d’oublier tous mes complexes. Je hochai la tête et mon T-shirt rejoignit le sien par terre. Il embrassa d’abord mon oreille, puis ma joue, puis mon cou, et il continua à descendre jusqu’à aspirer un de mes tétons entre ses lèvres.

Je m’arquai contre lui. Les millions de terminaisons nerveuses désormais rassemblées à cet endroit étaient folles de joie, à tel point que d’autres parties de mon corps étaient jalouses. Quand il passa à l’autre téton, mon excitation creva le plafond. Il faisait exploser tous mes barèmes. Ses baisers = 10/10, ses mains = 10/10, et je nourrissais de grands espoirs quant aux notes qu’il risquait d’obtenir avec d’autres parties de son corps.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Ninie067Ninie067   03 février 2018
Le premier site sur lequel je me rendis renfermait un dictionnaire visuel. Je cliquai sur « merci » et j’eus la confirmation que c’était bien le signe que Reed m’avait montré. Qu’est-ce qu’il m’avait appris d’autre ? « Café. » Je trouvai le signe correspondant. Effectivement, ça ressemblait à celui que je l’avais vu utiliser. Pendant l’heure suivante, je consultai le dictionnaire, bien plus concentrée qu’à mon habitude. J’absorbais chaque mot comme une éponge. Je n’avais pas besoin de faire des efforts surhumains pour comprendre les vidéos. Certes, elles ne montraient qu’un homme ou une femme qui faisait le même signe encore et encore, mais je trouvais quand même ça cool. Je passai aussi un certain temps à étudier l’alphabet, imitant ce que je voyais à l’écran. À la fin de l’heure, je m’allongeai sur le dos et je regardai ma main. C-A-R-L-I, C-A-R-L-I, C-A-R-L-I. R-E-E-D.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
zalaradjizalaradji   14 janvier 2018
Je peux me débrouiller toute seule. Ça avait toujours été ma devise. Mon père l’avait même fait graver au-dessus de la porte d’entrée de notre maison : « Débrouillez-vous. » Juste à côté de quoi ? « La perfection n’est jamais surfaite. »
Commenter  J’apprécie          10
LysetteLysette   19 février 2018
Comment était-ce possible que personne n'ait écrit un bouquin intitulé Pourquoi papa et maman ne m'aiment pas ?
Commenter  J’apprécie          20
pommerougepommerouge   04 avril 2018
Règle d'or du guide de la perte d'audition : se fondre dans la masse. J'étais devenue très douée à ce petit jeu, au point de presque passer maîtresse dans l'art d'être invisible. Même pas besoin d'une cape magique. Prends ça Harry Potter.
Commenter  J’apprécie          00
autres livres classés : surditéVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr




Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
3301 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre
.. ..