AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 282891612X
Éditeur : Favre (09/03/2017)

Note moyenne : 3.75/5 (sur 2 notes)
Résumé :
Le but de ce livre est l'exploration de l'identité masculine. L’auteur part d’un constat : il y a un sentiment de fiasco chez la plupart des hommes qui ne se retrouvent plus dans une société où on valorise plus les valeurs féminines et où on leur demande d’être à la fois virils tout en modérant toute agressivité ou excès de compétition. Mais concrètement, comment être conquérant sans paraître imbu de soi, comment lâcher prise sans sembler faible, comment concilier l... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
Funrider
  28 juin 2017
Un livre qui fait du bien, aux hommes… et aux femmes… pour mieux les comprendre (les hommes).
La place de l'homme (au sens du masculin) dans notre société occidentale et contemporaine a profondément changé. L'auteur a observé, à travers son métier et à travers ses expériences de « retraite » dans le désert avec des groupes d'hommes, le malaise voire le mal être des hommes d'aujourd'hui.
L'auteur évoque la montée du féminisme dans les années 60 comme un élément qui a accéléré la transformation du rapport entre les hommes et les femmes. Jusqu'au milieu du 20ème siècle (en gros jusqu'à la seconde guerre mondiale) l'homme avait sa place à l'extérieur du foyer, c'était souvent lui qui travaillait quand la femme s'occupait d'élever les enfants et d'entretenir le foyer (je grossis le trait). Aujourd'hui ce modèle n'existe presque plus, et c'est une bonne chose, pour l'équilibre des rapports humains. Néanmoins, et de plus en plus ces dernières années, les valeurs féminines (l'empathie, la sensibilité) ont été davantage plébiscitées que les valeurs masculines ; la place de l'homme s'en est trouvée bousculée… et beaucoup ne savent plus comment vivre pleinement leur vie d'homme dans un monde où les relations entre les hommes, les femmes, leurs enfants, sont plus complexes, plus subtils.
L'auteur, psychothérapeute, tente de démontrer que l'identité de l'homme, ce qui fait qu'un homme est homme (sa force, son agressivité (à ne pas confondre avec la violence), sa virilité) ne doit pas être enfoui, caché, abandonné. Au contraire, ces qualités (au sens de caractère, de propriété) doivent être pleinement assumées. Un couple, de parents notamment, doit être constitué de gênes complémentaires pour fonctionner et pour que chacun trouve sa place au sein de la famille. Les rapports entre un père et ses enfants et entre une mère et ses enfants seront toujours différents. Ce qui est important c'est que notre société doit laisser s'exprimer toutes les relations et doit continuer à valoriser autant les valeurs féminines que les valeurs masculines.
Outre le sujet de fond c'est la forme de cet ouvrage qui m'a plu. le fait que l'auteur partage 20 ans d'expérience à la rencontre des hommes, qu'il partage ses anecdotes, les difficultés sur lesquelles il a travaillé avec ses « patients » et comment il a réussi à redonner confiance et force, finalement « vitalité », à tous ces hommes. Rien qu'en lisant ce livre on se sent, nous-même, mieux :)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
pika50
  04 juillet 2017
J'ai choisi ce livre dans la liste que proposait Babelio lors d'un Masse Critique en pensant que je rirais quand je le lirais. Et bien, pas d'anecdotes amusantes. C'est un livre très sérieux avec de belles et quelques fois tristes vérités.
L'auteur a emmené pendant plus de 20 ans des groupes d'hommes dans le désert du Sahara afin qu'ils travaillent sur leur condition masculine. Suite à ses observations, on peut remarquer que durant ces dernières décennies, la femme a énormément évoluer contrairement à l'homme qui commence à s'éveiller...
Lecture intéressante à prendre au sérieux mais là, j'ai vraiment besoin d'un bon roman...
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (5) Ajouter une citation
pika50pika50   03 juillet 2017
Nous ne sommes plus en couple par besoin.
Le mec qui ne sait pas faire à manger, la femme qui ne sait pas bricoler, c'est fini. Oui, ça arrive encore, mais ce n'est plus la règle. Le besoin de l'autre est devenu relatif. Socialement, psychologiquement, matériellement, nous n'en avons plus un besoin absolu puisque chacun peut se débrouiller seul pour vivre et pour élever les enfants.
Nous ne sommes plus en couple par codépendance. Si nous y sommes, c'est parce que nous en avons envie. Nous y sommes tant que nous en avons envie et notre partenaire aussi.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
pika50pika50   02 juillet 2017
Ce qui me semble important, c'est le dialogue.
C'est entendre nos compagnes et nous faire entendre d'elles. C'est leur parler, partager nos expériences. Si le dialogue est vivant, le couple va arriver à s'entendre. Si nous n'avons rien à dire de personnel, si nous ne faisons que nous référer à des idées générales sur ce que doit être un homme, il n'y aura pas vraiment de dialogue. Et sans dialogue il se développera dans le couple une espèce de course-poursuite. Plus l'un essaiera de rattraper l'autre, plus l'autre aura tendance à s'échapper.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
pika50pika50   08 juin 2017
Les chiffres les plus flagrants sont ceux des condamnations pénales : il y a environ vingt fois plus d hommes en prison que de femmes. Ils sont beaucoup plus nombreux que les femmes à être plongés dans des problêmes de drogue, de délinquance, de violence, d abus sexuels. Et il ne s agit pas que d agressions sur autrui : les hommes se suicident davantage. Ajoutons encore que leurs dépressions sont généralement plus graves et moins bien soignées.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
pika50pika50   29 juin 2017
Pour soutenir quelqu'un, pour l'aider à s'exprimer, il faut une écoute au niveau de qualité et de profondeur de ce que la personne veut exprimer. Le soutien n'est pas un mouvement à sens unique, il ne suffit pas d'encourager à parler. C'est un échange. Une dialectique : l'écoute permet l'expression, l'expression sollicite l'écoute. En nous ouvrant sur ce qui nous fait mal, nous permettons à l'autre de nous aider là où ça fait mal.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
pika50pika50   28 juin 2017
Avec nos enfants, nous avons peur de faire faux. Nous ne savons plus trop si en leur fixant des limites, nous les aidons ou si nous les écrasons. Nous ne savons plus si nous sommes censés le faire ou pas.
Commenter  J’apprécie          10
Video de Alexis Burger (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Alexis Burger
Le psychiatre et psychothérapeute suisse Alexis Burger à propos du diagnostic et de la prise en charge du burnout (épuisement professionnel). Vous trouverez plus d'informations sur le burnout (approches, questionnaire) sur http://www.therapiebreve.be
autres livres classés : féminismeVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox




Quiz Voir plus

Le mot d'Abel 3

Quel était le mot du père d'Abel ?

Voler
Avion
Nuage
Ciel

6 questions
9 lecteurs ont répondu
Thème : Le mot d'Abel de Véronique PetitCréer un quiz sur ce livre