AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2280284979
Éditeur : Harlequin (01/03/2013)

Note moyenne : 4.16/5 (sur 47 notes)
Résumé :
« L’éternité n’est que le commencement… »

« Acceptes-tu le rôle de Reine de l’Autre Monde ? » — Au moment d’être couronnée, Kate est assaillie de doutes. Régner pour l’éternité au côté de Henry, qui se montre inexplicablement distant ? Sentir sans cesse planer l’ombre de ses rivales, Calliope et Perséphone ? Elle n’est pas sûre. Mais un coup de théâtre fracassant ne lui laisse plus le choix : sous ses yeux, en pleine cérémonie, Calliope fait enlever H... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (19) Voir plus Ajouter une critique
nelloche
  03 septembre 2013
Ce tome a mis mes nerfs à rude épreuve.
Il commence par un rebondissement.A son retour au Manoir, personne n'est là pour acceuillir Kate.Les Dieux sont trop occupès ailleurs: empecher un Titan, Cronos, de s'échapper avec l'aide de Calliope, bien decidés à tout détruire, par vengeance.J'avoue avoir de la peine pour Héra malgré toutes les horreurs dont elle est capable.Elle a subi tant d'injustices et d'humiliations qu'elle aurait pu faire une méchante attachante.Sauf qu'elle est complétement folle.
On se rend vraiment compte que malgré la fin prometteuse du premier tome, rien n'est gagné pour Kate.Bien qu'ayant triomphé des épreuves, ce qui l'attend est pire encore.Elle est vraiment malmenée dans ce tome.Dès le depart, et sans Henry pour la guider, Kate va devoir prendre les choses en main.Elle va devoir mûrir, faire face à peurs, et se montrer à nouveau courageuse.Elle est souvent agaçante, on la sent un peu pleurnicheuse, et elle fonce sans vraiment réfléchir aux conscéquences qui peuvent s'avérer un véritable désastre.Elle fait de son mieux, mais on la sent dépassée par son rôle de reine dans un monde qu'elle ne comprend pas encore.Et pour cause, peu avant elle était une adolescente, et elle doit maintenant régner parmi des Dieux.Pas très équitable ni très crédible sur ce point: évidemment qu'elle ne peut être leur égale.Pourtant elle affronte la situation, avec l'aide de James et Ava.Les autres Dieux ne lui accordent pas leur confiance, et en tant que toute jeune reine, le conflit la submerge totalement.Tous lui donnent la même consigne: ne rien faire.
L'inexperience de Kate m'a souvent amenée à cette question: A quoi sert-elle du point de vue des Dieux? Pourquoi lui imposer tout ça si au final elle ne doit avoir qu'un rôle de potiche puisque personne ne lui accorde la moindre crédibilité ?
Elle va néanmoins devoir faire face à sa rivale, Persephone, qui obsède apparement encore et toujours Henry à ma grande consternation.
L'histoire est encore une fois bien menée .Si le premier tome avait quelque chose magique, on atterrit ici au milieu d'une crise, on prend de plein fouet la dureté de leur monde sans pitié, de vengeances et de guerres d'égo.Et pourtant on se laisse encore emmener, captiver.
Au niveau des personnages, j'ai été de deception en deception.Non pas que ça ait été desagréable à lire, au contraire, c'est interressant de decouvrir leurs nombreux mauvais côtés.J'ai aimé que tout ne soit pas tout beau tout rose.Kate ne se bat pas seulement contre Cronos et Calliope, elle se bat aussi pour faire sa place au sein du conseil, elle lutte aussi dans sa vie privée.Les relations avec Henry sont difficile, ainsi qu'avec sa mère et sa soeur.Elle vit un véritable séisme personnel.Plus rien ne va.C'est assez dechirant à lire.
Rien que l'attitude froide et fermée d'Henry est presque une torture (oui je suis à fond quand je lis), elle reste incompréhensible puisque l'histoire est du point de vue de Kate.Tout le monde lui rêpete qu'Henry l'aime, allant même jusqu'à lui reprocher même d'en douter! Alors que concrétement, rien ne vient prouver le contraire.C'est même plutôt l'inverse.Il y a une distance atroce entre eux, il l'exclue complétement, et semble aveuglé par Persephone...Plus d'une fois on se demande ce que Kate fait parmi eux, elle semble être une charge pour tout le monde, ce qui est faux, mais c'est vraiment ce qu'on lui fait ressentir.Le sentiment de rejet qu'elle exprime est douloureux.
Persephone est quant à elle un monstre d'égocentrisme et d'arrogance.Une tête à claque, intrigante et prétentieuse au possible qui prend Kate de très très haut.Même James m'a un peu déçu.On se rend vraiment compte de l'égoïsme des Dieux et de leur moeurs plus que légères.Ils n'ont pas franchement de morale.
Henry, dont je trouve le personnage fascinant est pourtant est insupportable de part son mutisme, et sa dureté apparente.On a envie de le secouer.Le coté torturé perdure et c'est très long.Et son adoration pour Perséphone est stupide, j'ai trouvé ça très cruel.Comment un homme tel que lui peut il être a ce point idiot, se languir d'une femme telle que Persephone?C'est pour moi un mystère.
Diane me deplaisait deja un peu dans le premier tome, et ça ne s'arrange pas dans celui-là.Elle est vue comme une bonne mère et une gentille, mais je pense tout l'inverse.Ce n'est pas un mauvais personnage, mais contrairement à ce que Kate semble croire, elle n'échappe pas à l'égoïsme et l'insensibilité qui caractèrisent les Dieux.
Heureusement tout ça finit par évoluer.
Une chose que j'ai trouvée peu crédible: Cronos vis à vis de Kate...Un Titan pris d'affection pour une toute jeune fille qu'il peut balayer d'un revers de main, ce n'est pas logique.Et pourtant on se prend à l'histoire et c'est justement ces points en apparence negatifs qui la rendent aussi accrocheuse.
Comme dans le premier tome, les rebondissements sont très nombreux et surprenants.Beaucoup de passages sont boulversants, plein d'émotions.
La fin est à couper le souffle, cruelle tant pour les personnages, que pour nous lecteurs qui avons dû attendre de longs mis pour connaitre enfin la suite.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
AltheaWonderland
  15 avril 2014
J'ai vraiment adoré ce second tome, au moins autant que le premier, et c'est vraiment très agréable lorsqu'une suite se révèle être au niveau de ce que l'on attendait.
Au début de ce second opus on retrouve Kate alors qu'elle revient de son congé à l'extérieur de 6 mois avec James, et la jeune femme est prête à prendre sa place de Reine de l'Underworld. Sauf que si tout allait au mieux avec Henry lorsqu'elle est partie, les choses entre eux sont terriblement froides à son retour. A sa décharge, notre cher Hadès à d'autres énormes problèmes en tête... je pense que Calliope ayant lancé le réveil de Cronos, Roi des Titans, est une assez bonne excuse. Cette Calliope alors, elle n'a vraiment aucun espoir de rédemption ! (Oui elle m'agace comme personne et je l'aime pas, j'avoue). Et si ça ne suffisait pas à vous convaincre, elle kidnappe Henry, Walter et Phillip, avant d'ajouter les autres dieux qui viennent à leur rescousse à sa collection. Bref Calliope s'annonce de nouveau comme l'antagoniste de ce tome, sauf qu'en plus elle a un allié de choix cette fois. Bref, on est loin de ce que Kate imaginait pour son premier hiver à régner auprès de son mari, Henry. Elle n'a donc pas d'autres choix que de partir en compagnie de James et Ava à la recherche de la prison de Cronos où Calliope garde les autres dieux prisonniers... le seul petit problème est qu'à part Henry et Perséphone personne ne sait où se trouve la prison du Titan. Kate doit donc se tourner vers sa soeur, qui se trouve être aussi l'ex-femme de son mari, pour lui demander son aide. On aimerait pas être à sa place...
L'action et le suspens sont bien présents dans cette suite, et la romance n'est bien sûr que compliquée par le retour de Perséphone dans l'histoire. Il faut dire que ce n'est pas le personnage le plus attachant de l'histoire, je l'ai même trouvée franchement antipathique, même si elle n'essaie pas pour autant de s'immiscer dans le couple Henry/Kate. Mais voilà, ces deux là n'ont pas besoin que Perséphone vienne mettre son grain de sel pour que les choses entre eux soient plus que compliquées. Kate peut même être parfois agaçante, car elle rumine encore et encore le fait qu'elle ne soit que le remplacement de Perséphone auprès de sa mère et d'Henry. Il y a des moments où on a envie de lui secouer le prunier pour qu'elle aille confronter Henry au lieu de nous casser les pieds avec ses états d'âmes. A sa défense quand elle se décide à prendre les choses en mains c'est loin d'arranger les choses. Henry est un personnage assez complexe, comme on l'avait deviné dès le tome précédent, mais ce n'est également pas le Roi des Enfers pour rien. Monsieur Henry n'est pas la personne la plus douée dans les rapports humains et est d'un naturel assez taciturne. Face aux insécurités de Kate, ça fait forcément des étincelles et des quiproquos.
Bref entre les manigances de Calliope et le couple Henry/Kate il y a de quoi faire dans ce livre, et j'ai trouvé qu'il était encore plus captivant que le premier grâce à ça. le premier tome s'étale sur six mois complets et Kate découvre tout cet univers, et nous avec elle, alors qu'ici il y a peu de temps morts dans le récit. Et cette fin... un régal de cliffhanger ! (Confession du jour : oui j'aime me torturer, donc j'ai un petit faible pour les bon vieux cliffhanger).
Lien : http://altheainwonderland.bl..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Nyx
  05 septembre 2012
Ce tome 2 est très troublant. Comme nous ne sommes que dans la tête de Kate, nous ne comprenons pas plus qu'elle le comportement d'Henry. Il dit tenir à elle et pourtant conserve ses distances à tel point que s'en est douloureux, pour Kate et pour le lecteur au coeur d'artichaut (et j'assume).
Quand Chronos enlève Henry sous les yeux des dieux et de Kate, c'est le brans le bas de combat. Les premiers dieux sont près à se jeter dans la bataille, même si elle semble perdue d'avance.
Heureusement, Kate ne baisse pas les bras et ira jusqu'à demander à celle qui est son ennemi de lui venir en aide. Perséphone, la première femme d'Henry, son unique amour et celle qui lui a brisé le coeur.
Je vous avoue que les passages avec Perséphone ne sont pas les plus faciles à lire. On comprend le besoin de Kate d'aller vers elle, mais néanmoins on ne peut s'empêcher de détester cette femme qui n'a rien fait. Les sentiments de la jeune fille sont très bien rendus et on y croit sans soucis.
Dans cette aventure elle est accompagnée d'Hermès et d'Aphrodite qui seront, à leur façon, des soutiens indéfectibles et puissant de Kate.
J'ai beaucoup aimé l'intrigue, plus fouillée que celle du premier tome, et passer plus de temps avec les dieux. Je dois avouer que la fin m'a serrée le coeur. C'est extrêmement émouvant et j'ai souffert pour cette pauvre Kate qui est bien plus courageuse que moi.
On ne peut s'empêcher de vouloir la suite en découvrant toute la fin mise en place par l'auteur. C'est machiavélique, cruel et admirable. Je veux la suite maintenant, impatiente de découvrir la suite des aventures des dieux.
Côté personnages je voudrais parler de Henry en particulier. J'aimerai vraiment que l'auteur lui laisse la parole de temps en temps parce que son comportement est limite incompréhensible et du coup on ne sait plus trop où on en est (Kate non plus d'ailleurs...). Après lecture de la nouvelle (1.5) je sais qu'Henry tient à Kate mais...on a du mal à le croire en lisant ce tome 2. Des fois on a envie de le secouer, de lui hurler après voir de le frapper (oui je réagis violemment ?).
Je trouve vraiment étrange ces différences de comportement entre l'histoire principale et les nouvelles (dans le recueil 2.5 on a droit à une nouvelle entièrement centrée sur Henry qui nous aide un peu à le comprendre, il parait plus humain, mais juste un peu).
En bref, cette série prend de l'ampleur et s'améliore vraiment à chaque tome. C'est devenue un plaisir à lire et je suis vraiment impatiente de lire le tome 3, espérant vraiment que l'auteur va nous donner un peu plus de "psychologie" côté Henry (ce dieu me frustre).
Lien : http://nyx-shadow.blogspot.f..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
AliciaBookshelf
  24 juillet 2014
Second tome de la saga le destin d'une déesse, La reine des Immortels est un tome que j'ai beaucoup apprécié, mais qui recèle aussi quelques bémols.
Pour commencer, je déplore les moments trop longs et ennuyeux ainsi que le manque d'actions. En connaissant la menace qui règne sur Kate, Henry et les autres, je m'attendais tout de même à plus que ça, je pensais que l'action et les rebondissements seraient plus présents et plus incisifs. Au lieu de ça, l'auteur nous lance de petites miettes de pain de temps en temps histoire de nous calmer ce qui ne marche qu'à moitié puisque j'ai passé plusieurs moments à m'ennuyer en me disant « quand est-ce que ça va bouger ? ».
Cependant, comme je l'ai dit, ces moments sont ponctués de petites touches de rebondissements assez intéressants pour nous pousser à lire tout comme les personnages que l'on affectionne.
Si dans le tome un j'avais trouvé Kate très attachante, pour le coup elle m'a bien tapé sur le système. Sans cesse à ruminer, elle tourne en boucle à douter de l'amour d'Henry. Je trouve ce comportement compréhensible. Si votre mari ne vous regardait même pas vous seriez aussi d'accord, mais au bout d'un moment, on a envie de la secouer pour qu'elle ouvre les yeux. Surtout qu'elle se répète vraiment. Peu importe que l'on essaye de la rassurer ou non, ça revient tout le long du livre.
Heureusement pour Kate, ce n'est pas le seul trait de caractère que j'ai retenu d'elle durant ma lecture. Je l'ai aussi trouvé très déterminée et courageuse dans son envie d'aider sa famille malgré ses pauvres moyens pour le faire. Elle affronte aussi sa soeur, ex-femme d'Henry, ennemie jurée, Perséphone en essayant de garder la tête haute malgré ses ressentiments, ses doutes et ses complexes.
D'ailleurs, Perséphone est un personnage que j'ai parfois détesté, parfois apprécié. Je ne dirais pas que je l'ai adoré, mais elle a su montrer une facette plus sympathique à certains moments. En contre-parti, il y en a d'autres où je l'aurais tout bonnement étranglé sur place de mes propres mains.
Bien sûr, on ne peut pas parler de Kate et de Perséphone sans parler d'Henry. Et bien pour sa part, il n'était pas très présent, ce qui m'a manqué, mais dans un même temps, lorsqu'il était là, je le trouvais cruel et presque détestable par rapport à son comportement vis-à-vis de Kate. Il y a d'ailleurs eu un moment où je n'aurais pas du tout aimé être à la place de la jeune femme. Je lisais les mots et je sentais mon petit coeur saigner avec le sien. L'auteure a tout à fait su nous retranscrire ses émotions et cela a été comme si c'était moi qui vivais la scène.
S'il y a bien un autre point dont je dois parler, c'est de cette fin. Rien que d'y penser, je me dis « vite, vite, vite ! La suite !! », mais je dois attendre que la bibliothèque me l'envoit, oop's. Franchement, c'est le genre de fin qui vous retourne, qui vous fait vous demander comment ça va se terminer ? Comment ils vont tous s'en sortir ? Et vous n'avez qu'une hâte, vous plonger dans la suite. Je suis peut-être un peu maso, mais c'est exactement le genre de fin que j'aime dans les sagas. Que la fin du tome donne envie de se jeter sur l'autre et là, c'est tout à fait le cas.
En bref, de bons et de mauvais points, une lecture sympa, mais avec quelques longueurs. En soit, rien de trop rebutant et j'attends la suite avec impatience !
Lien : http://monjardinpresquesecre..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Titisse_75
  08 mars 2013
"Nous retrouvons Kate qui, dans le premier tome, a gagné les sept épreuves : elle a prouvé au Conseil des dieux qu'elle était digne de devenir immortelle et Reine de l'Autre Monde. Elle est alors devenue la femme d'Henry.
Après avoir passée six mois auprès de James, le meilleur ami de Kate, celle-ci retourne au manoir d'Eden pour retrouver Henry. Elle se met à douter des sentiments de son mari puisqu'il n'est pas présent pour l'accueillir. de plus, elle sait qu'il a toujours des sentiments pour Perséphone. Va-t-elle réussir à régner alors qu'elle doute des sentiments d'Henry ? le couronnement de Kate a pourtant lieu le soir de son arrivée et celui-ci ne se passe pas comme prévu : Henry se fait enlever !
Ayant adoré le premier tome de cette saga, je souhaitais vraiment lire ce deuxième tome. La plume de l'auteur est agréable à lire, les pages se tournaient sans que je m'en rende compte. J'ai dévoré ce deuxième tome en quelques heures et j'ai passé un très bon moment !
J'ai bien aimé l'intrigue. Henry s'est fait enlever par Cronos sur les ordres de Calliope. Cronos est le roi des Titans, les maîtres originels du monde qui ont ensuite créé six dieux puis la guerre. Les humains sont devenus les esclaves des Titans. Ces six dieux ont réussi à vaincre les Titans. Cronos a alors été emprisonné et endormi depuis la fin de cette guerre. Il est en train de se réveiller depuis des décennies… et a le pouvoir de tuer les dieux. Comment vaincre Cronos et Calliope ? Comment libérer Henry ?
A côté de l'intrigue, Kate doute pendant tout le roman des sentiments d'Henry. Il est très distant avec elle depuis qu'elle est revenue. Elle n'a eu aucune nouvelle de lui lorsqu'elle est partie six mois avec James. Kate a donc des raisons de douter de ses sentiments. Surtout que Perséphone a fait son réapparition. Pourquoi rester avec lui s'il ne l'aime pas ? Elle ne veut pas le forcer à rester avec elle et souhaite une vrai relation d'époux. L'une des solutions serait alors de le quitter et d'abandonner le manoir d'Eden…"
La suite sur mon blog...
Lien : http://rexlit.wordpress.com/..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Citations et extraits (10) Voir plus Ajouter une citation
annawolfeannawolfe   12 mars 2013
- Je n'ai jamais été avec James, dis-je alors. Quoi que tu puisse penser sur ce qui est arrivé en Grèce, sache que c'est faux. Nous y étions entre amis, rien de plus. J'ai attendu que tu te montres, là-bas. Je t'ai cherché partout où nous allions, persuadée que tu allais me faire une surprise; mais ce n'est pas arrivé, et ça m'a fait mal. C'était comme si tu n'avais pas du tout envie de me voir.
Je tendis la main vers la sienne, mais je retins mon geste à la dernière seconde. Je ne pourrais pas supporter de me faire rejeter physiquement en plus de tout le reste, pas maintenant.
[...] - Bonne nuit, murmurais-je en fermant les yeux, même si j'étais sûre de ne pas trouver le sommeil de sitôt.
[...] Soudain, le matelas bougea derrière moi, et Henry passa un bras autour de ma taille avant de presser son visage contre mon dos. Son corps était chaud et sa main chercha la mienne.
- S'il te plaît, ne pars pas, dit-il, ses lèvres effleurant mon cou.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
annawolfeannawolfe   12 mars 2013
- J'aimerais que tu puisses te voir comme je te vois, moi. Tu as une capacité extraordinaire à rassembler les gens quand leur seule envie serait de s'éloigner et de ne jamais revenir. Tu vois toujours les solutions les plus simples là où nous ne voyons que des complications, et tu as de l'espoir même dans les situations les plus impossibles. Mais par-dessus tout, tu comprends les gens. Quand tu vois quelqu'un, tu ne t'arrêtes pas à ses actes. Quels que soient tes sentiment, tu distingues ses motivations et tu as assez d'empathie pour le comprendre. C'est pour ça que je sais que tu seras une grande reine. Même moi, je ne possède pas ce self-control.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
calypso13calypso13   06 avril 2013
Henry regarda Diane dans les yeux, et lui dit tout par ce simple regard. Le givre recouvrit subitement toute la caverne, gelant tout aux alentours, tandis que leurs deux corps se consumaient en vague de feu.
Le sol se fissura brusquement en deux, comme si l'Autre Monde était sur le point de s'effondrer. Les infinies réserves d'énergie de son royaume convergèrent alors dans le corps d'Henry, qui les absorba au milieu de toute sa peur, sa haine, son angoisse, jusqu'à en faire un diamant brut niché au creux de ses entrailles.
Et il hurla.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
annawolfeannawolfe   12 mars 2013
- Tu n'as jamais eu à te battre pour moi, depuis le début. Je suis à toi, et je l'ai été depuis la première fois où je t'ai vue.
Tout ce qui m'avait rendue malade d'inquiétude, mes affreuses pensées, mes doutes - fondés ou non -, tout cela aurait pu être évité si Henry m'avait simplement dit ces mots au mois de septembre. J'aurais même pu comprendre le baiser de Perséphone, si je n'avais pas été laissée seule avec mes peurs pendant tout ce temps. Peut-être que si nous en avions parlé plus tôt, elle n'aurait même pas eu à l'embrasser comme elle l'avait fait.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
annawolfeannawolfe   12 mars 2013
- Pendant la réunion du Conseil ...
Il s'interrompit et effleura mes lèvres de son pouce.
- Tu as dit que je ne t'avais même pas embrassée pour te souhaiter bonne nuit depuis ton arrivée. Je sais qu'il n'est pas encore midi, mais cette heure te semblerait-elle acceptable pour remédier à cela ?
Je souris si largement que ma mâchoire me fait mal. Je n'avais pas souri ainsi depuis des lustres, et ça m'avait manqué.
- C'est une heure parfaite.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
autres livres classés : mythologieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
3589 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre
.. ..