AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

Fanchita Gonzalez-Batlle (Traducteur)
EAN : 9782867465680
524 pages
Liana Lévi (07/04/2011)
3.72/5   18 notes
Résumé :
Nuovaiocche ? C’est ainsi que les Siciliens qui débarquent dans les années 20 prénomment New York, ville de bruit, de voitures et d’argent. Rien de commun avec l’île natale. Rien, sauf la Mafia. Celle-ci est toujours là, qui règle les vies et les morts. Willy Melodia, pianiste à l’oreille absolue, égrène les airs à la mode, du jazz à Frank Sinatra, et pendant vingt ans se laisse porter par les « amis ». Assis devant son piano, il assiste aux faits et gestes de Lucky... >Voir plus
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique

Embarquez si vous le voulez pour une énième histoire d'immigration et de mafia.Mais le voyage est longuet et le parrain il y a 40 ans fera tout aussi bien l'affaire et coûtera moins cher.Enfin j'ai emprunté Willy Melodia à la Bibliothèque et ne regrette pas,enfin ne regrette pas de l'avoir emprunté plutôt qu'acheté.J'ai certes un peu la dent dure mais c'est vrai qu'il y a une bonne idée de départ,à peu près la seule.C'est que le héros narrateur maintenant très âgé n'a vécu tout ça que comme spectateur,privilégié,proche certes,mais jamais tout à fait partie prenante.Willy,né Guglielmo Melodia,n'a qu'un talent,très utile.Il est pianiste né,excellent,et c'est souvent au son de ses accords qu'ont lieu les réunions,querelles,voire massacres inhérents à cette littérature.

Soyons juste,ce livre se lit assez bien,de bouge minable en hôtel de luxe,de corruption en soutiens électoraux douteux,de bellicisme très intéressé en trafics de toutes sortes.Comme dans ce genre d'ouvrages ce personnage de fiction est amené à rencontrer les grands de ce monde,bien réels eux.On y croise même Elliot Ness,Duke Ellington,Frank Sinatra.D'où l'envie de réécouter Satin doll ou Sweet Lorraine.C'est une idée,ca.Peut-être même qu'on n'est pas obligé de lire Alfio Caruso,pas vraiment un ténor.Sur les rapports de la mafia et du pouvoir,ou par exemple sur l'étonnant moment où la Sicile faillit devenir américaine,ou indépendante,le même Alfio Caruso a écrit une Histoire de Cosa Nostra

Commenter  J’apprécie          10

J'ai passé un très bon moment, ça suivre la vie de Willy Melodia de son enfance en Sicile à son arrivée au sein de la Mafia New-Yorkais.

C'est tellement bien documenté que l'on oublie que c'est un roman, même si de nombreux personnages ont existé, Willy Melodia est purement imaginaire.

Par moment Willy m'agaçait, j'avais le sentiment qu'il se complaisait dans sa situation, qu'il n'essayait pas soit de grimper dans les échelons soit de s'améliorer dans son domaine. Il manquait de caractère contrairement aux femmes de sa vie.

J'ai apprécié les références historiques, comme les 2 guerres mondiales, la découverte de Sinatra, les élections présidentielles, la naissance de Las Vegas.

Un roman très riche et parfois touchant, que je recommande.

Commenter  J’apprécie          40

Une brillante et passionnante évocation du milieux mafieux mais également des conditions de vie des émigrés italiens. Des années 20 aux années 50 de la Sicile aux Etats Unis , Willy Mélodia pianiste à l'oreille absolue, spectateur privilégié, nous livre sa vision de cette Amérique turbulente. le roman mêle personnages fictifs et personnages réels en nous faisant côtoyer les amis peu fréquentables de Willy. La musique nous accompagne tout le long du roman, on découvre les standards du jazz, un roman riche et foisonnant !

Commenter  J’apprécie          40

Willy Melodia, héros malheureux de ce roman épique, est le conteur de l'histoire, né à Catane Sicile. Il raconte sa vie qui a commencé en 1910, et il est désormais un vieillard de 87 ans. Sa famille vivait à 10 dans 3 pièces et le père était un colporteur qui faisait le tour des ruelles de Catana, poussant sa charette parfois dans les villages situés aux alentours. Guglielmo, était son nom de baptème, puis rapidement transformé en Mino puis Minuzzo, par toute la famille. de colporteur, son père devient contrebandier de sel pendant la 1ère guerre mondiale, contrebande organisée par... "la mafia" sicilienne de Messine. D'enfant de choeur, il atterit au petit séminaire de l'archevéché mais Minuzzo ne rêve pas de devenir prêtre, contrairement à ce que sa mère espère. Assigné pour aider l'organiste de la paroisse, Mme Santina, Minuzzo découvre alors la musique et c'est un bouleversement des sens à l'écoute d'oeuvres de Bach, Mozart, Beethoven... Minuzzo ne résistera pas longtemps à l'envie de jouer sur l'orgue de Mme Santina, reproduisant tout ce qu'il entend pendans la messe, qu'il reproduit d'abord difficilement puis de mémoire parfaitement en répétant inlassablement notes et arpèges. Démasqué par Don Ferdinando, il l'encourage à jouer et décourage les ambitions comme futur séminariste de la famille Melodia. Minuzzo porte le nom de Melodia, ce qui pour un futur musicien à l'oreille absolue est une preuve d'un destin en marche.

Parce que Minuzzo a l'oreille absolue, son destin va basculer en subissant les conséquences d'une époque violente et impitoyable, dirigée par la mafia. Willy Melodia n'est pas un mafieux et ne le sera jamais, mais il sera toujours le témoin muet de la guerre des familles, l'obligeant à quitter sa Sicile pour l'Amérique, dans l'incapacité de décider de sa vie.

Ce roman est une longue fresque historique qui se déroule dans un siècle de bouleversements politiques, sociétaux, artistiques avec l'apparition de personnages "ayant réellement existés" mais qui sont ici parodiés et évoqués selon le point de vue d'un musicien surdoué d'origine sicilienne, pris en otage entre deux clans, et deux continents... On s'attache à Willy et on aimerait qu'il puisse retrouver sa liberté, revoir sa famille, et jouir tranquillement d'une notoriété méritée !


Lien : https://snyuleseditions.word..
Commenter  J’apprécie          00

Nous suivons le chemin d'un jeune italien qui quitte son Italie natale, suite à une implication dans une affaire criminelle. Il est doué pour la musqiue et en particulier par le piano. Quelques parains s'intéressent à lui et le font travailler dans leur cabaret mais quelquefois il assiste à des réunions d'affaires... Un livre dense qui décrit la vie mafieuse que ce soit en Italie ou transposée u début du siècle à New York. Un plaisir de lecture.

Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (1) Ajouter une citation

Quelle saleté la vieillesse, c’est la plus terrible des punitions. On descend des marches qu’on ne remontera jamais. Chaque jour plus bas.

Commenter  J’apprécie          30

autres livres classés : immigration italienneVoir plus
Notre sélection Littérature étrangère Voir plus

Autres livres de Alfio Caruso (1) Voir plus




Quiz Voir plus

Grandes oeuvres littéraires italiennes

Ce roman de Dino Buzzati traite de façon suggestive et poignante de la fuite vaine du temps, de l'attente et de l'échec, sur fond d'un vieux fort militaire isolé à la frontière du « Royaume » et de « l'État du Nord ».

Si c'est un homme
Le mépris
Le désert des Tartares
Six personnages en quête d'auteur
La peau
Le prince
Gomorra
La divine comédie
Décaméron
Le Nom de la rose

10 questions
725 lecteurs ont répondu
Thèmes : italie , littérature italienneCréer un quiz sur ce livre