AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2706715529
Éditeur : Salvator (14/09/2017)

Note moyenne : 3.83/5 (sur 3 notes)
Résumé :
(LIVRE RELIGIEUX)

C'est à Madagascar que pousse l'arbre du pèlerin. Julien, jeune coopérant, vit sur la grande île, en lien étroit avec une communauté de missionnaires jésuites. Proche d'une population marquée par la pauvreté, entre ville et brousse, engagé dans des activités de solidarité, attentif à ceux qu'il rencontre, il découvre le quotidien d'une mission avec sa part d'ombre et de lumière. Jusqu'à s'interroger de plus en plus sur le sens de son... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
JOE5
  12 octobre 2017
Tout d'abord une petite parenthèse concernant le choix de ce livre reçu dans le cadre de « masse critique » dont je remercie Babelio et les Éditions « Salvator ». En effet, lors de la lecture de sa présentation, j'ai été harponnée par le sujet de l'expérience spirituelle de l'Amour vécue par Julien, personnage principal de ce roman, en ayant moi-même vécu une, et ayant assisté à un état de grâce d'une malade qui le visage tendu et illuminé fixait son regard sur une vision visible d'elle seule et qui décéda en paix un mois après. Curieuse de lire la narration d'une telle expérience, je me suis précipitée sur ce livre. Mon expérience fut différente de celle de Julien car elle était plus d'un type énergétique me plongeant, dans les jardins d'une abbaye, dans l'énergie d'un Amour infini et inconditionnel modifiant par sa puissance la luminosité de chaque chose. Inoubliable !
Une belle écriture riche mais non précieuse, de courts chapitres qui pourraient augurer un rythme rapide mais non, car ici il fait chaud, ici c'est Madagascar et dans la moiteur et l'humidité le temps s'étire. On vit l'instant présent. Les événements, les questionnements doivent attendre avant le dénouement et les réponses. Comme eux nous devons attendre avant de vivre cette expérience spirituelle, cette délivrance et la métamorphose de Julien, jeune coopérant en quête d'absolu qui pensait y répondre par la rigueur, le devoir et l'exemplarité, mais qui ne faisait que resserrer les barreaux de sa liberté d'être et d'aimer.
Guilhem Causse est jésuite et docteur en philosophie, alors fiction avec inspiration autobiographique ?
Vous aimerez aussi sans doute ces échanges philosophiques : « C'est faire preuve de naïveté que de faire confiance à un ennemi. Aimer son ennemi en revanche, c'est croire qu'il peut changer jusqu'au point où un jour, je pourrais lui faire confiance. »
Une agréable lecture.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          271
gabylis
  09 octobre 2017
Julien, jeune français, est coopérant à Madagascar dans une communauté jésuite. Il aide en particulier à la comptabilité de la mission, mais rend aussi d'autres services au gré des besoins.
Dans un style dense au rythme lent et progressif, Guilhem Causse nous entraîne au coeur de cette mission où service et solidarité riment avec jalousies, mésententes et incompréhensions mutuelles. On y suit Julien, en proie à des doutes et sujet parfois à la lassitude. On y croise les prêtres de la mission, le Père Nirina, le Père Charles et le Père Krzysztof, figure lumineuse et droite aux côtés des autres plus tourmentées. On rencontre aussi les autochtones, à travers Magda et sa famille ou Alfred, le petit mendiant.
Le roman suit les pensées de Julien, ses questionnements nombreux, ses sentiments évoluant pour Magda, jeune femme touchante et mystérieuse... On lui en demande beaucoup à ce Julien venu pour un temps et qui se retrouve pris au piège des jalousies des uns et des autres, cherchant à comprendre, sans parti pris, remplissant du mieux possible sa mission...et il se débrouille plutôt bien !
Le thème, ou plutôt les thèmes abordés, ne sont pas communs : les doutes et fatigues du coopérant, la foi oscillant entre nuit obscure et expérience spirituelle forte, la générosité faite parfois de maladresses, l'engagement de l'amour et la confiance en l'autre, la rencontre d'une autre culture qui remet en cause ce que l'on croit savoir... Que de questions soulevées, que d'interrogations apparaissant en filigrane de ce texte dense... le but ne semble pas d'apporter des réponses aux lecteurs, mais peut-être plutôt de susciter une prise de conscience de la part d'ombre et de lumière qui habite tout homme sur les chemins souvent tortueux de nos vies.
Je termine par une mention spéciale pour la couverture du livre, épurée et au grain d'une grande douceur, que je trouve parfaitement adaptée et très agréable !
J'ai apprécié ma lecture, et je remercie vivement Babelio et les éditions Salvator pour cet envoi !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          31
Goewin
  18 octobre 2017
Une belle lecture.
Plus qu'un roman de vocation, je dirai qu'il s'agit plutôt d'un roman de quête, de questionnements. C'est l'histoire de Julien, un jeune coopérant de 26 ans à Madagascar. À l'âge de 12 ans, il a vécu l'expérience d'une rencontre, d'un ami intérieur, d'une promesse d'un amour plus fort que tout brisant sa solitude. Puis le temps a fait son oeuvre et il a plus ou moins oublié. Jusqu'à ce jour où une phrase lue dans l'autobiographie de St Ignace de Loyola résonne en lui comme un coup de tonnerre. Dès lors Julien ne cesse de s'interroger et de tout remettre en cause.
Je remercie Masse Critique Babelio ainsi que les Éditions Salvator qui m'ont permis cette belle lecture. Julien est un jeune français idéaliste qui est venu à Madagascar pour aider. Il prend conscience qu'il ne s'est pas conduit avec humilité envers les autochtones mais plutôt avec l'arrogance des gens riches face aux pauvres. Avec lui nous découvrons la vie difficile de cette population durement touchée par la corruption, la pauvreté, la malaria, les cyclones… Julien lutte contre ses déceptions, ses doutes devant les faiblesses de l'Église et de ses ministres mais aussi face à sa propre incapacité à réaliser ses idéaux d'amour et de service. Il ne comprend pas comment deux prêtres, le Père Irina et le Père Charles, peuvent se haïr, l'un allant jusqu'à accuser l'autre de meurtre et de graves malversations. Où se trouve la vérité ? Heureusement il peut compter sur la sagesse et le discernement du Père Krzysztof ou encore sur Sylvain, un jeune frère jésuite. Il se demande également quels sont ses sentiments envers Magda, une jeune malgache d'une grande beauté. Jusqu'à ce jour où il est frappé par une phrase de St Ignace de Loyola dans son autobiographie. Tout va devenir lumineux pour Julien, il se découvre aimé infiniment et libre de choisir son chemin. Il est alors transformé et de silencieux et solitaire, il va devenir proche de ceux qui l'entourent, à leur écoute, capable de transformer son amour en actes.
Guilhem Causse est un père Jésuite, Docteur en philosophie. « L'arbre du pèlerin » est son premier roman. D'une plume élégante, avec un riche vocabulaire, il a su à merveille retranscrire le rythme lent, l'atmosphère étouffante qui peuvent régner à Madagascar. Cela s'harmonise avec les questionnements de Julien, il faut du temps pour trouver des réponses et la paix du coeur et de l'esprit.
Lien : http://au-pays-de-goewin.ove..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20

critiques presse (1)
LaCroix   27 octobre 2017
Le jésuite Guilhem Causse, spécialiste d’éthique, signe un premier roman sur le lent retour à la foi d’un jeune ingénieur bénévole sur la Grande Île.
Lire la critique sur le site : LaCroix
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
JOE5JOE5   26 septembre 2017
il voyait l'enfant comme... le Petit Prince, celui dessiné par Saint-Exupéry, exactement cela, il le reconnaissait malgré les changements incroyables, les cheveux passés de l'or des blés au noir d'ébène, l'épée changée en béquille, son large manteau vert et rouge en guenille à la couleur indéfinissable, et les étoiles de ses épaulettes, signe de sa principauté, avaient migré dans ses yeux. Petit Prince du réel, qui lui faisait l'honneur de le recevoir, devant qui il se faisait l'effet d'un esclave échappé d'un lointain bagne. Il pensa qu'il vivait la rencontre du premier homme, du premier véritable être humain. Le regard et la présence de cet enfant l'avaient rendu à une enfance d'avant, à la vie lorsqu'il était vivant encore et, rendu à l'enfance, il l'était à l'adulte. Un adulte au coeur d'enfant...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          130
gabylisgabylis   26 septembre 2017
Devant ses yeux, sa vie passée scintillait de mille vanités, plus légères que la poussière, voletant au premier souffle, venant irriter l'oeil et tirer des larmes de dépit, chimères insaisissables. Il avait butiné le monde sans en tirer le moindre miel, croyant vivre et aimer; il était devenu sec et amer. Il était humilié et, pourtant, il n'en était pas triste. A son grand étonnement, il sentait monter une puissante énergie, comme si la vie trop longtemps maintenue par de hauts bords, enfin se répandait après qu'ils eurent cédé.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
gabylisgabylis   29 septembre 2017
Tu me parles d'amour idéal, de rêves, de ce que tu crois et ne crois pas pouvoir vivre dans les cinquante prochaines années. Et aujourd'hui ? Qu'est-ce qui te fait vivre aujourd'hui ? Quelle est la force qui t'a poussé à venir jusqu'ici ? Qu'es-tu venu chercher ?
Commenter  J’apprécie          30
Videos de Guilhem Causse (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Guilhem Causse
Ignace de Loyola, l'appel du roi Claire Astolfi Guilhem Causse Édition Salvator, avril 2019
Jeune noble espagnol féru de chevalerie, Íñigo López de Loyola a un bel avenir devant lui. Pourtant, blessé lors d?une bataille et alité de longs mois, il va découvrir la Bible et la vie des saints. Intrigué par ces lectures, attiré par la Vierge Marie et à la recherche d?un roi à défendre, il va changer radicalement de vie jusqu?à devenir Ignace de Loyola. le chemin de foi incroyable du fondateur des jésuites et une première approche de la spiritualité ignatienne. À partir de 11 ans.
https://www.laprocure.com/ignace-loyola-appel-roi-claire-astolfi/9782706717987.html
+ Lire la suite
autres livres classés : CoopérationVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox




Quiz Voir plus

Philo pour tous

Jostein Gaarder fut au hit-parade des écrits philosophiques rendus accessibles au plus grand nombre avec un livre paru en 1995. Lequel?

Les Mystères de la patience
Le Monde de Sophie
Maya
Vita brevis

10 questions
293 lecteurs ont répondu
Thèmes : spiritualité , philosophieCréer un quiz sur ce livre