AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 295424299X
Éditeur : Dana B. Chalys (30/06/2016)

Note moyenne : 4.5/5 (sur 4 notes)
Résumé :
Depuis des siècles, dans le secret le plus total, une branche occulte de l’Ordre de Saint-Jean de Jérusalem combat les forces démoniaques avec l’aide de ses chevaliers exorcistes.
À seulement vingt-six ans, Nathan est le plus puissant d’entre eux, le Saint Exorciste, celui que l’Enfer craint par-dessus tout à cause de sa particularité unique : sa main droite manipule les forces divines tandis que sa gauche maîtrise les infernales. Mais que cache véritablemen... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacMomoxLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
Le_plaisir_de_lire
  07 décembre 2017
J'avais déjà été enthousiasmé par Rêve, même si c'est un petit livre sans trop de prétentions. Ici, et dès le départ, l'auteure nous plonge dans une histoire plus grande, plus profonde et plus mystérieuse.
Le récit se déroule à Toulouse, en France, et l'auteure nous fait voyager dans cette ville tout le long du livre. Je l'avais déjà dit dans la critique de Mila de Dominique Durand, utiliser la France comme support est quelque chose que j'apprécie beaucoup ! C'est assez rare dans tout ce qui est fantastique, donc ça part aussi d'une bonne idée !
La scène d'introduction nous présente Nathan, le fameux Saint Exorciste, alors qu'il va justement mettre en pratique ses talents sur une jeune fille à priori possédée. Cette introduction est vraiment topissime, et a donné le ton à tout le roman ! Comme dans Rêve, les émotions sont là, et la psychologie des personnages est très bien retranscrite. le récit est à la première personne, alternant entre Nathan et Donna, une étudiante en photographie, ce qui accentue tout le côté psychologique.
Ces deux personnages sont maîtrisés, humains, et mêmes réels. Je n'ai eu aucun mal à les imaginer, à voir les scènes découler devant mes yeux. Nathan est quand même un peu plus sombre et mystérieux, mais Donna, ainsi que les autres personnages (notamment les amis de Donna) peuvent très bien être identifiés comme nos amis tellement ils semblent proches. Dans l'attitude, dans les dialogues, on sent vraiment l'amitié et les relations entre Donna et ses amis, et j'aime beaucoup ce côté-là.
Comme pour le premier livre que j'ai lu de l'auteure, l'ambiance est au coeur du récit. Les descriptions, bien que brèves, sont remplies de plein de petits détails, oeuvrant ensemble pour créer une ambiance spécifique à chaque scène. Pour ma part, en tant que lecteur, il n'y a eu aucun raté de ce côté-là. J'ai ressenti les bonnes émotions au bon moment, et les scènes de tension/relâchement sont bien marquées.
Le rythme est également parfaitement dosé. J'ai trouvé que les révélations n'étaient jamais à côté et toujours données au bon moment.
En ce qui concerne l'histoire, et passée la scène d'introduction, tout est vraiment très bien. J'aime beaucoup tout ce qui est intrigue religieuse, et ce qui parle d'Enfer, de Paradis et de toutes ces choses. J'ai été gâté ici ! J'ai même pu apprendre des trucs, et j'adore ça aussi !
L'histoire démarre d'ailleurs assez rapidement, et il n'y a pas beaucoup de temps mort. Je n'ai ressenti aucune longueur, tout au long du récit, et j'ai évidemment beaucoup apprécié le final, qui, en plus de partir d'une très bonne idée, promet de belles choses pour la suite ! La suite est d'ailleurs déjà sortie, et je pense me dépêcher de me la procurer.
Pour quand même citer un point négatif sur La Marque des Cinq, je dirais que Dana fait preuve d'un manque cruel de vocabulaire, en utilisant le mot « chocolatine« , pour désigner une viennoiserie bien connue dans nos contrées ! Mais je lui pardonne, car, malgré cet affront fait à la gastronomie française, La Marque des Cinq est un coup de coeur !
Donc tant pis pour tous nos amis boulangers, merci Dana B. Chalys !

Retrouvez la critique complète sur le plaisir de lire : http://www.leplaisirdelire.fr/chroniques-dun-saint-exorciste-tome-1-marque-cinq-dana-b-chalys/
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
polacrit
  10 octobre 2017
La marque des cinq, paru en auto-édition en 2016, est le premier tome de la trilogie intitulée Chroniques d'un saint exorciste, racontant les aventures de Nathan, un exorciste pas comme les autres.
Le style est très agréable à lire, les phrases bien construites, même si j'ai constaté, çà et là, la présence de quelques fautes d'orthographe et de syntaxe. le vocabulaire est précis, recherché même, avec parfois des mots familiers, selon les circonstances. de nombreux dialogues permettent à l'intrigue d'avancer de manière constructive. Pas de bla-blas inutiles !!
L'originalité de ce roman est que l'histoire est racontée à la première personne, tantôt du point de vue de Nathan, nous livrant ainsi ses pensées et ressentis, tantôt du point de vue de la jeune Donna, qui nous permet ainsi d'envisager l'histoire sous un angle différent car la jeune fille, avant de rencontrer Nathan, ne connaissait rien à tout ce qui touche exorcisme et créatures de l'au-delà. L'alternance de ses deux voix apporte une richesse supplémentaire à l'intrigue tout en ménageant le suspense.
Le principal thème abordé dans La marque des cinq est celui de la lutte du Bien contre le Mal: Nathan, personnage hybride, moitié démon, moitié ange (un élément fantastique très souvent utilisé par les écrivains mais aussi au cinéma) appartient à l'ordre de Saint-Jean de Jérusalem dont la mission est de repousser les forces du Mal, notamment en pratiquant des exorcismes.
Donna, étudiante en audiovisuel, photographie un inconnu dans la rue pour le devoir qu'elle doit rendre à madame Perez, son professeur. Cette dernière, persuadée que la jeune fille a triché en retouchant la photo, lui attribue une mauvaise note. Donna, sûre de sa bonne foi, examine la photo de plus près; une chose l'intrigue: sur le reflet, le bracelet que porte le jeune homme ne se trouve pas au bon endroit. Elle décide alors de retrouver son modèle involontaire, ne se doutant pas une seule seconde que sa vie va basculer dans un monde totalement inédit pour elle.
Nathan, jeune homme singulier et solitaire, pratique des exorcismes depuis quelques années. Armé de son crucifix, des formules adéquates et de son bracelet "magique", il mène toujours ses missions à bien. Pourtant, depuis l'exorcisme pratiqué sur la jeune Laetitia, les choses prennent une tournure inquiétante: "Le parquet se fissura dans un craquement sourd. Un geyser bouillant de soufre me sauta au visage quand un passage vers l'Enfer s'ouvrit. Les hurlements d'agonie des condamnés faisaient trembler la maison sur sa base. Comme pour Laëtitia, des bras décharnés saisirent le démon, l'arrachant à l'enveloppe charnelle de la gamine, et l'attirèrent vers un feu infernal dont la chaleur me brûlait presque vif (...) Une douleur atroce irradia d'un coup ma colonne vertébrale. Je fus pris de spasmes violents qui me coupèrent la respiration. Je tombai sur le sol en essayant de calmer la virulence du choc en retour. C'était pas normal. Pas aussi vite. Pas aussi fort." (Chapitre 7).
Pourquoi? Que se passe-t-il dans le monde des ténèbres? Bien décidé à comprendre ce qui se passe, Nathan, au risque de mettre sa vie en danger, se lance alors dans une course effrénée. Bientôt, les routes de Donna et Nathan vont se croiser...
Lien : https://legereimaginarepereg..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Thorynque
  03 septembre 2017
Quelle sympathique découverte! Après la lecture du résumé, j'étais intriguée. Après lecture d'un extrait, j'étais trèèès curieuse de découvrir la suite. Résultat, j'ai lu les deux tomes aujourd'hui!
L'histoire est celle de Nathan, jeune homme tout à fait normal, si ce n'est qu'il est le plus puissant des exorcistes, membre de l'ordre des chevaliers de Saint-Jean, et qu'il porte en lui des pouvoirs divins et démoniaques. Craint, respecté, haï, il vit seul, en retrait du monde, en seul contact des membres de son ordre et des sorciers qu'il surveille. Et bien sûr, des démons qu'il exorcise. Dans ce premier tome, il rencontre, au hasard d'une photographie, Donna, étudiante joyeuse, chanceuse et curieuse. Cette rencontre bouleversera leur vie et celles de leur entourage, et d'une certaine façon, celle de toute l'humanité!
La narration se fait tour à tour de la voix de chacun des deux héros, on alterne entre la douleur de la vie de Nathan et la vivacité de celle de Donna. Les personnages (pas si) secondaires sont très attachants, et toujours surprenants!
En résumé, c'est un texte très agréable, rapide, sans lourdeurs mais vive (avec quelques facilités parfois, mais qui ne gênent en rien). L'histoire est bien amenée, et pas forcément aussi attendue qu'on se l'imagine.
Un moment sympathique, qui donne envie de lire la suite.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
LeslecturesdeFrimousse
  09 juillet 2017
Donna mène une belle vie, mais alors qu'elle doit réaliser une photo sans trucage pour son école elle prend en photo un magnifique jeune homme en photo. Mais quelque chose cloche. Voulant à tout prix comprendre pourquoi le reflet du jeune homme n'est pas le même que lui elle décide de le rencontrer… Mais c'est alors que tout sera chambouler dans sa vie, car Nathan n'est pas un jeune homme ordinaire, il est le plus puissant Saint Exorciste…
J'ai adoré ce premier tome que j'ai d'ailleurs dévoré d'une seule traite ! Dès les premières pages se suis devenue accros au nouvel univers de l'auteur ! J'ai tout de suite adoré Nathan qui est très attachant malgré son caractère parfois désagréable, mais on comprend au fil de l'histoire que s'il est aussi seul, c'est pour une excellente raison ! Donna elle, est très franche et je m'y suis tout de suite identifié ! Pour certains point je trouve qu'elle me ressemble beaucoup ce qui m'a bien amuser ! Tous les autres personnages sont géniaux et j'avoue avoir adoré Dylan, j'espère qu'on le verra encore plus dans le 2ème tome ! L'histoire est encore une fois terriblement bien construite, je ne me suis pas ennuyée une seule fois et je n'avais pas relevé la plus part des indices qui nous permettait de deviner certaines révélations qu'il pourrait y avoir plus tard. J'ai apprécié également tous les références à la religion soit que celle-ci soit pesante et toujours très bien amener, ce qui je trouve est un grand point fort de ce livre ! L'univers, le scénario, tout est mené d'une main de maître et rien ne m'a déplu ! Maintenant j'attends le tome 2 avec impatiente, et je sens que l'attente sera un véritable supplice !
Ma note : 20/20 Un univers magnifique, surprenant et qui pour moi fut un coup de coeur monstre ! Je ne peux que vous conseillez de le lire ! Qu'est-ce que vous attendez ? Foncer !
#Frimousse
Lien : https://lecturesdefrimousse...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Virginy
  02 juillet 2017
Avec les rues de la Ville Rose pour décor, voici un roman fantastique haletant et addictif. le récit est à deux voix, celle de Nathan, le Saint Exorciste, et de Donna, une étudiante. Dès les premières lignes, le lecteur est dans le vif du sujet, le récit s'ouvrant sur un exorcisme. Si, à travers Donna, Nathan nous apparaît sombre, ténébreux, manipulateur, violent et solitaire, on se rend compte grâce au point de vue de l'exorciste que ce n'est qu'une carapace, une protection, une armure qu'il revêt pour protéger les autres et pour se protéger lui-même. C'est un homme qui souffre de la solitude qu'il s'impose, mais ses activités, et un événement particulièrement douloureux de son passé ne lui laissent pas vraiment d'autres choix. Il tente de tromper sa solitude avec Tit, un domovoï, un esprit du foyer, pour lui tenir un peu compagnie.
Les exorcismes successifs auront un impact sur la santé de Nathan, que Donna tente d'aider du mieux qu'elle le peut, et surtout quand il lui en laisse l'opportunité. Mais autour de Donna gravitent des personnages qui pourraient bien avoir une certaine influence sur le Saint Exorciste. Baissera-t-il sa garde ou s'isolera-t-il davantage?
J'ai découvert la plume de Dana B. Chalys grâce à Il pleuvra sur la lande, et ici encore, elle a su, dans un style direct, sans temps mort, me plonger dans son univers très rapidement. C'est super agréable à lire et on se laisse emporter dans ces aventures sans aucune résistance, tant cela paraît normal. le lecteur n'est pas noyé sous des explications, Dana B. Chalys nous impose sa vision des choses le plus naturellement du monde et on y adhère sans problème. C'est sombre, parfois violent, avec une touche d'humour et une pincée de romance, c'est prenant dès les premières lignes. Malgré son air renfrogné et peu amical, on s'attache à Nathan et on ne peut que vouloir l'aider, comme le fait Donna.
Une série qui promet d'être palpitante!
Lien : https://deslivresdesfilsetun..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
polacritpolacrit   10 octobre 2017
"Je ne bougeai pas, je n’en avais pas envie. J’avais peur de le réveiller par mégarde, peur que ses magnifiques yeux bleu-vert ne surprennent mon expression fragile et trop douce pour un homme face à un autre homme. Je ne voulais pas qu’il me juge aussi, qu’il me haïsse comme mes pairs me haïssaient."
Commenter  J’apprécie          00
autres livres classés : tatouageVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacMomoxLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

Loup ou renard ? (titres de livres à compléter)

Dans cette courte fable de La Fontaine, il essaye, en vain, d'atteindre de beaux raisins : "Le ......... et les raisins"

Renard
Loup

14 questions
22 lecteurs ont répondu
Thèmes : loup , Renards , littérature , roman , poésie , littérature française , littérature jeunesse , culture générale , animaux , livresCréer un quiz sur ce livre