AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2913288901
Éditeur : Editions de Terran (17/11/2008)

Note moyenne : 4.5/5 (sur 2 notes)
Résumé :
Donner à ceux qui croient encore au Paradis le plaisir de cueillir une pomme, une poire, une pistache dans la garrigue ou dans une friche voisine... C'est le pari réussi de Maurice Chaumière, ce magicien de la vie !
Après de longues années d'expériences concluantes, l'auteur nous démontre qu'il est possible de produire des fruits aux dépens des broussailles... Une formidable note d'espoir, à l'heure où on se demande comment nourrir une humanité galopante !>Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
KrisPy
  11 juillet 2015
Un ouvrage d'une grande intelligence et d'une grande sensibilité, sur un moyen simple et écologique - qui tend à protéger l'environnement et les écosystèmes naturels - pour rendre la nature moins hostile aux arbres fruitiers, et de permettre une "culture" en milieu sauvage.
Pour cela, Maurice Chaumière, naturaliste philosophe, a trouvé une méthode simple et peu invasive : la greffe.
Armé de son couteau à greffe et de rafia pour ligaturer, il parcourt les garrigues et les forêts de l'Ardèche, greffant le poirier sur l'aubépine, l'abricotier et le pêcher sur les prunus dulcille - prunier sauvage - et allant même jusqu'à greffer des tomates et des aubergines sur des plants de tabac sauvage. Et cela fonctionne !
Plutôt que de forcer une terre qui ne veut pas donner, plutôt que d'aller à l'encontre de la nature, pourquoi ne pas se servir de ce qui existe déjà à l'état naturel ? Pourquoi pas ? Maurice Chaumière a longuement muri cette idée, puis l'a mise en pratique dans diverses pays, dont le Maghreb, où il a pu faire pousser des fruits et des légumes dans le désert, se servant des arbrisseaux et arbustes déjà présents, solidement implantés, qui ont servi de porte-greffes.
Ce livre n'est pas un guide à proprement parler. C'est plutôt une présentation des idées et concepts géniaux de Chaumière, une mise en lumière de cette philosophie naturelle et généreuse : la mise à disposition pour tout un chacun d'un outil magnifique qui ne dégrade pas la nature tout en fournissant une alimentation saine et bon marché.
A la fin du livre, un petit chapitre quand même sur les rudiments de l'art de la greffe. C'est une méthode qui se travaille, un art subtile, où il faut être méticuleux et respectueux des cycles de la nature, et connaitre un tant soit peu les familles d'arbres et arbustes qui peuvent se marier entres elles.
Maurice Chaumière propose aussi de visiter, pour nous "éduquer", la forêt fruitière de Banne en Ardèche, qu'il a mise en place au cours de longues années de travail, et qui portent maintenant ses fruits, au plein sens du terme... Une belle leçon d'espoir et de vie en ces temps de fureurs et d'alarmisme.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
KrisPyKrisPy   11 juillet 2015
L'article intitulé "Créons des forêts fruitières", s'il n'a pas suscité la levée en masse d'une armée de greffeurs, a du moins abouti à quelques réalisations : outre l'expérience menée au CIEPAD (Centre International d'Echanges et de Pratiques Appliquées au Développement) dans l'Hérault, d'autres projets ont pris forme : dans le Lot avec la participation de "Chant de la Terre" ; en Ardèche au Vieil Audon ; en Espagne près de Malaga, avec "los Arenalejos" et jusqu'en Tunisie, à Chenini-Gabès, où le greffage de légumes sur Solanacées sauvages permet d'envisager d'autres manières de jardiner en oasis. En un site où l'eau qui faisait le bonheur de cette palmeraie maritime est en partie confisquée par l'industrie des phosphates, il serait possible de produire des aubergines, des tomates et des tamarillos par simple greffage de ces espèces sur le Tabac glauque. Originaire du Pérou, cette plante qui s'accommode de la sécheresse et d'une certaine salinité des sols abonde là-bas en bordure de mer.
Mais la difficulté pour mener à bien pareille entreprise, c'est d'en assurer la continuité. le greffage suppose en effet un certain nombre d'opérations secondaires comme le débridage des ligatures, la suppression des rejets sauvages, la taille de formation des pousses nouvelles, la reprise des essais manqués, la gestion enfin d'un verger livré au seul destin de ses racines...
Dès qu'on touche en effet à l'équilibre d'un écosystème, ne fut-ce qu'en greffant, on y contracte aussitôt quelque obligation.
L'opération, si prudente soit-elle, ne peut tirer parti du milieu naturel sans altérer sa cohérence. Il faudra compter avec ses réactions et parfois ses rejets avant de prétendre à une "réussite".
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
Video de Maurice Chaudière (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Maurice Chaudière
http://www.librairiedialogues.fr/ Virginie de la librairie Dialogues nous propose ses coups de c?ur nature et voyage : le goût du sauvage de Ruth Stegassi et Maurice Chaudière (Actes Sud), Je ne jardine que le week-end de Sandrine Boucher (Terre vivante) et L'Australie de Corinne Moutout (Chêne). Réalisation : Ronan Loup. Questions posées par : Marion le Goascoz.
autres livres classés : greffeVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle

Autres livres de Maurice Chaudière (1) Voir plus




Quiz Voir plus

Spécial Saint-Valentin

Quel est le jour de la Saint Valentin ?

Le 12 Février
Le 13 Février
Le 14 Février

10 questions
198 lecteurs ont répondu
Créer un quiz sur ce livre