AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
Lemmy Caution tome 10 sur 12
EAN : 9782070434121
192 pages
Gallimard (05/01/1982)
3.62/5   4 notes
Résumé :


«Ma bonne vieille grand'mère, qui connaissait bien l'existence, me disait toujours qu'il faut se méfier des femmes comme du feu. C'est pourquoi je me demande en ce moment si la Marceline n'avait pas caché sous son chemisier deux jolies petites bombes incendiaires que j'aurais prises pour quelque chose d'autre.»

Source : Poche Noire
Que lire après Comment qu'elle est !Voir plus
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
Visiblement, je suis dans une période à lire des polars dont le héros — et narrateur — est alcoolique. Mais un à point !!! Il n'y a pas une scène où il ne boive pas ou n'envisage pas de boire. Et de préférence du whisky pur. Et les autres personnages aussi boivent à outrance. Mais quand même nettement moins que Lemmy Caution dans ce roman. Bon. Passons. C'est un roman. Mais si certains croient qu'on se conduire comme ce héros de roman noir en buvant autant, faudrait voir à ce qu'ils s'achètent un cerveau. le roman se déroule sur une demi-douzaine de jours et Lemmy doit bien s'avaler facilement autant de bouteilles de whisky, si ce n'est plus. Vous me direz que c'est une caractéristique du personnage. C'est vrai, il ne m'a pas semblé que s'en était à ce point mes autres lectures.

Et l'histoire ? Sympa. Un peu tirée par les cheveux, avec des rebondissements qui ne s'expliquent qu'à la fin. Je ne vous dirais rien de plus de la trame si ce n'est tout ce déroule entre Paris, Londres et leurs banlieues. Je savais que ce roman avais été adapté au cinéma avec Eddie constantine dans le roman de Lemmy Caution. C'est sans doute de le savoir qui fait que, tout au long du roman, j'avais la voix de cette acteur dans la tête quand je lisais. Et un roman avec une voix qui va comme un gant au narrateur est tout de suite meilleur.

En bref : Si vous aimez les films noirs des années 50, ce roman va vous plaire. Mais si vous voulez de la psychologie des personnages, passez votre chemin. Moi, j'ai adoré et je n'hésiterai pas à lire les autres volumes de cet auteur qui sont en attente dans ma bibliothèque.
Lien : http://livres.gloubik.info/s..
Commenter  J’apprécie          100

Citations et extraits (17) Voir plus Ajouter une citation
La beauté me fascine. Et j’en oublie constamment les préceptes du gars Confucius, qui était pourtant un type tout ce qu’il y a de plus à la coule. Il a résumé toute son expérience de la vie dans cette formule que j’ai inscrite sur un bout de papier et que j’apprends par cœur, tous les soirs, avant de m’endormir. « La beauté des femmes est semblable à l’alligator, qui te guette au milieu des joncs. »
Commenter  J’apprécie          30
Je vous ai déjà dit deux mots de ce Chinois qui s’appelle Confucius. Moi, ce Chinois-là, c’est comme qui dirait mon livre de chevet. Parce qu’il a passé toute sa vie à préparer des petits slogans pour empêcher les gens de faire des bêtises. Entre autres choses, il prétend qu’il n’existe que trois sortes d’emmerdements dans le monde, les poupées, le pognon et la maladie. Eh bien, moi, je crois que là, pour une fois, le gars Confucius s’est gourré.
Commenter  J’apprécie          00
 Celui qui sait attendre est celui que rien ne pourra décevoir dans la vie. Parce qu’il suffit d’attendre assez longtemps, pour n’être pas déçu de l’attente. Toujours quelque chose arrive, prévu ou imprévu.
Commenter  J’apprécie          10
Si un type n’est pas amoureux d’une môme et qu’elle ne peut pas le faire souffrir tant qu’elle peut ; s’il a du pognon et qu’il n’a pas de femme qui le lüi dévore ; et s’il a une santé de fer qui ne lui permet pas de se lamenter sur cette chienne de vk, moi, je vous dis que ce gars-là est mûr pour la camisole de force tôt ou tard…
Commenter  J’apprécie          00
 La femme qui ne ment pas est un verre de gin pur, avec une goutte d’angostura. Il y a des gens qui trouvent que c’est trop amer. La femme qui ment, c’est un verre de gin avec du vermouth dedans. C’est agréable au goût, et ça plaît à tout le monde. Seulement ça vous fout la gueule de bois. 
Commenter  J’apprécie          00

Videos de Peter Cheyney (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Peter Cheyney
"Callaghan remet ça" d'après Peter Cheyney.
autres livres classés : romans policiers et polarsVoir plus
Les plus populaires : Polar et thriller Voir plus


Lecteurs (24) Voir plus



Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
2859 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre

{* *}