AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782413001065
Éditeur : Delcourt (07/06/2017)

Note moyenne : 3.43/5 (sur 21 notes)
Résumé :
Un jeune homme amputé se réveille à l'hôpital et entame un dialogue fantasmé avec Ambroise Paré, le père de la chirurgie moderne. Ils abordent ensemble l'histoire de la médecine par le biais de l'amputation. Un postulat joliment absurde qui met en scène, sans pathos ni pédagogie outrancière, le récit intime et l'aventure scientifique dans une fiction fantastique sublime et étonnante !
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (8) Voir plus Ajouter une critique
pycrozet
  19 novembre 2017
Vulgarisation ludique bien documentée
Le projet (retracer l'histoire des prothèses, leur évolution, leurs enjeux) n'était pas forcément facile à traiter en bande dessinée. C'est pourtant un pari réussi par Héloïse Chochois qui, à travers les personnages d'un jeune accidenté de la route et d'Ambroise Paré, médecin de la Renaissance, parvient à distiller bon nombre d'informations de façon ludique et vivante.
Cet ouvrage ne s'adresse pas spécifiquement aux personnes amputées ou à leur entourage (ce n'est pas un guide "comment mieux vivre votre handicap") mais plutôt au grand public, à tous les esprits curieux d'en savoir un peu plus sur un sujet qui mêle intimement le corps, la représentation qu'on s'en fait et les fantasmes qu'on nourrit à l'idée de pouvoir dépasser sa condition humaine. Que vous soyez un habitué de la bande dessinée "adulte" ou un amateur des hors série de Science et Avenir ou autres publications du genre, vous devriez trouver votre compte dans cette lecture.
Pas d'apitoiement inutile ici ni, au contraire, d'idéalisation des avancées technologiques. le livre se veut confiant en notre capacité à améliorer le sort des personnes en souffrance et à faire bon usage des progrès scientifiques, mais il conserve une parfaite neutralité morale ou éthique.
Le dessin est facile d'accès, sobre et recourt par moments à une symbolique tout en finesse pour soutenir le propos avec quelques pointes d'humour discrètes pour dédramatiser l'ensemble.
La Fabrique des corps devrait plaire, je pense, au plus grand nombre et constitue une introduction/sensibilisation de qualité : à nous maintenant de creuser le sujet !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Noctenbule
  30 avril 2018
Quatre chapitres divisent l'histoire : l'amputation, le fonctionnement du syndrome du membre fantôme, la pose de la prothèse puis sur la question de « l'homme augmenté ». Les thématiques peuvent paraître assez peu attirantes. Mais il ne faut pas se fier à l'appréhension que l'on peut avoir sur le corps et son fonctionnement. Héloïse Chochois avec son trait vif à l'art de raconter les choses. Elle vulgarise avec talent toutes ces choses qui peuvent paraître compliquées. L'histoire est construite avec d'un côté l'apprentissage autour de la médecine et de l'autre côté la vie quotidienne du jeune garçon. Ainsi on alterne avec les pages en couleur et les pages en noir et blanc. La frontière est visuellement identifiable même si l'angle choisi est plus la technique que le ressenti humain. le temps passe pour le jeune homme qui gère mieux son handicap et dans la progression des techniques.
Les premières amputations dates toute de même de -10 000 avant 0. On constate que les guerres sont des périodes de grandes expérimentations. Les blessées graves ne manquent pas alors on peut tester directement et voir l'effet immédiat. Fini le Moyen Age où l'on plongeait le corps coupé dans l'huile bouillante puis on cautérisait au fer rouge. Puis quand on a mieux compris comment fonctionnait le corps avec nerfs, veines, artères, les amputations devenaient moins mortelles. Ambroise Paré est l'un des premiers à penser à ligaturer les veines avant de refermer les moignons. Toutes les évolutions présentées sont vraiment très intéressantes. D'autant plus que l'illustratrice scientifique ouvre à la fin de l'ouvrage vers le transhumanisme et l'homme augmenté. Des modifications humaines plus abouties que la simple pose d'une prothèse. Toutefois cela commence à poser des questions sur le rapport entre technologie et corps. le fantasme de l'homme futur généré par la science-fiction est-elle possible ou une simple fiction ? Ambroise Paré posera même des questions :« Comment garantir une égalité́ de traitement pour tous les malades avec ces dispositifs, alors que leur coût va forcément engendrer des inégalités ? » qui sont des questions qui sont dans l'air du temps.
Héloïse Chochois nous livre un travail d'orfèvre sur un sujet assez tabou. Un vrai régal de lecture dont vous ressortirez ravie et enrichi. 
Lien : https://22h05ruedesdames.wor..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Kmye
  23 juin 2017
Le deuxième album de la collection Octopus, dirigée par Boulet, continue sa campagne de vulgarisation scientifique autour de l'amputation et des prothèses. Si le thème peut heurter, utiliser le dessin permet de faire passer des images difficiles. Nous découvrons l'histoire des prothèses à travers le dialogue illustré entre le héros accidenté et Ambroise Paré. Ce thème étant peu abordé dans la société (enfin, je n'y connaissais pas grand-chose), on sort forcément grandi de cette BD, avec aussi la tête pleine de questions...
Commenter  J’apprécie          40
MarieC
  02 septembre 2019
Une bande dessinée documentaire très réussie ! Au travers de l'histoire d'un jeune homme, amputé d'un bras suite à un accident, Héloïse Chochois aborde avec beaucoup de pédagogie la question de l'amputation et des prothèses, d'un point de vue strictement scientifique et médical : l'histoire des amputations, l'histoire des prothèses, le phénomène de membres fantômes, le transhumanisme… Si le support graphique permet de l'humour et de la légèreté, le contenu est sérieux, documenté, organisé et exhaustif. L'approche délibérément scientifique, objective et vulgarisatrice est bienvenue, et permet de se repérer dans un domaine où les implications morales et philosophiques sont souvent prégnantes. Un ouvrage à recommander sur un sujet peu développé.
Commenter  J’apprécie          10
nrisovics
  25 mai 2019
L'auteure nous narre l'histoire des différents types de prothèses en étant assez détaillée et fouillée sur la définition des termes employés, les nerfs, les sensations notamment du membre fantôme. C'est à la fois intéressant mais moins fort en termes de storytelling, de narration comme de dessin.
C'est intéressant, il ya des idées, de petites analyses mais il manque un truc pour que ce soit encore plus fort.
Intéressant si on aime les sciences et assez pédagogique.
Commenter  J’apprécie          20


critiques presse (3)
BoDoi   13 septembre 2017
La mise en couleurs vient en aide de lecture : bichromie pour les chapitres sur le passé (rouge puis bleu puis vert), noir et blanc pour le présent, touches multicolores pour les réflexions sur le futur.
Lire la critique sur le site : BoDoi
BulledEncre   10 août 2017
Les dessins aux contours très prononcés, aux couleurs ton sur ton accompagnent le récit pour appuyer les explications scientifiques, un atout pour aider à la vulgarisation des informations denses et précises.
Lire la critique sur le site : BulledEncre
Sceneario   04 juillet 2017
Un témoignage à la croisée du scientifique et de la vie quotidienne de Monsieur Tout-le-Monde qu'il est très intéressant de découvrir en espérant, touchons du bois, qu'on n'aura jamais à vivre ça.
Lire la critique sur le site : Sceneario
Citations et extraits (4) Ajouter une citation
ZilizZiliz   20 août 2018
L'amputation, ça ne date pas d'hier. On a trouvé des outils permettant l'amputation et on en a observé des traces sur des squelettes du Mésolithique (10 000 à 5 000 av JC). A cette époque, on parle déjà d'Homo sapiens depuis longtemps, hein. C'est à dire nous !
On peut affirmer que les squelettes trouvés ont été amputés car les os tranchés présentent des sections trop nettes pour être le fruit d'un accident. C'est jamais très net, un bras boulotté par un smilodon, par exemple.
En France, on a retrouvé à Buthiers-Boulancourt des traces de chirurgie datant d'il y a 6 900 ans. Fait marquant : le patient a survécu, on peut observer des traces de cicatrisation. L'homme est même mort assez âgé, donc contrairement à ce qu'on peut croire, on n'abandonnait pas forcément les faibles et les blessés, à l'époque.
(p. 16)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
deuxquatredeuxdeuxquatredeux   06 juin 2017
- D'autres scientifiques étudient les lézards afin de voir si on n'arriverait pas nous aussi à faire carrément repousser nos membres perdus !
- Ouais, enfin faut faire un peu gaffe quand même. On sait ce que ça donne ce genre d'expérimentations.
Commenter  J’apprécie          70
deuxquatredeuxdeuxquatredeux   06 juin 2017
- Bonjour ! Ambroise Paré, père de l'amputation ! Sans vouloir me vanter, j'ai révolutionné l'art de découper les gens... et de les garder en vie.
Commenter  J’apprécie          50
LysetteLysette   08 janvier 2018
- Ça n'a pas l'air d'être la grande forme.
- Pas vraiment, non.
- C'est parce que tu as perdu ton bras ?
Commenter  J’apprécie          30

Lire un extrait
Videos de Héloïse Chochois (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Héloïse Chochois
A l'occasion de la publication de ce deuxième ouvrage, "La Fabrique des corps", dans la collection "Octopus', Héloïse Chochois s'est prêtée à l'exercice d'un petit entretien avant sa dédicace. Voici donc une rediffusion du live facebook réalisé pour l'occasion.
Retrouvez-nous sur Facebook : https://www.facebook.com/dimensionfantastique/
Twitter: https://twitter.com/LibrairieLDF
Ou sur Instagram : https://www.instagram.com/ladimensionfantastique/
autres livres classés : amputationVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox




Quiz Voir plus

Ecrivain et malade

Marcel Proust écrivit les derniers volumes de La Recherche dans une chambre obscurcie, tapissée de liège, au milieu des fumigations. Il souffrait

d'agoraphobie
de calculs dans le cosinus
d'asthme
de rhumatismes

10 questions
193 lecteurs ont répondu
Thèmes : maladie , écriture , santéCréer un quiz sur ce livre