AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2745986635
Éditeur : Milan (07/02/2018)

Note moyenne : 0.94/5 (sur 8 notes)
Résumé :
La puberté, ça peut faire peur. D'ailleurs, les Pipelettes l'avouent : elles ont un peu flippé toutes les 4, elles aussi, quand la leur a commencé. Mais voici ce qu'elles ont appris : la puberté, ça n'arrive pas d'un coup. C'est une transformation du corps qui prend environ 4 ans. Ça laisse le temps de s'habituer ! En général, le top départ, c'est entre 8 et 13 ans. Mais, parfois, ça se déclenche plus tôt ou plus tard. Chacune est différente. La seule certitude, c'e... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacCulturaLeslibraires.frMomox
Critiques, Analyses et Avis (7) Voir plus Ajouter une critique
rabanne
  11 mars 2018
(Je republie une critique que j'avais supprimée face à la vague de protestation soudaine et collective contre cet album... Pardon d'avance pour la longueur de ce billet).
Je vais oser nager un peu à contre-courant pour dédramatiser cette polémique (partie des réseaux sociaux, dont la majorité des contestataires n'ont même pas lu l'ouvrage en entier), qui a été jusqu'à la création d'une pétition pour interdire la vente du livre !... Donc quitte à me faire des ennemies (des lectrices ont créé un compte Babelio exprès pour mieux nous "informer" de la dangerosité - dans des billets parfois bourrés de fautes d'orthographe - de cet ouvrage...), quitte à me faire incendier ou me faire traiter d'irresponsable, tant pis :
J'avais acheté ce livre en me basant seulement sur la 4e de couverture, sans trop l'avoir feuilleté, pour ma dernière âgée de 11 ans (déjà formée en fin de CM2) car je fais confiance depuis longtemps en cette édition. En le regardant à la maison de plus près avec mes filles, mon aînée de 17 ans a manifesté de gros bémols sur le traitement de certains passages (traitant des seins, de la séduction, du maquillage et du shopping) et en a tout de suite discuté avec sa petite soeur, la mettant en garde, qu'il fallait prendre du recul, ne pas mettre toutes les filles dans le même sac, que c'était un peu "abuser", etc. etc.
Pour ce qui concerne le traitement symptomatique (règles, acné, transformation du corps) et émotionnel (humeurs, conflits avec les parents) de la puberté, je peux assurer que l'album utilise un ton plutôt crédible, bienveillant et rassurant.
Alors, place à la censure, voire l'autodafé (les réactions ont été particulièrement violentes) ?!! Désolée, mais moi, je suis contre. Même si je n'achèterai pas ce livre pour les collégiens, essentiellement pour son manque de qualité documentaire et pédagogique (je lui accorde la moyenne), je ne me fustige pas pour autant de l'avoir pris pour ma fille et ne vais pas courir le jeter à la poubelle. L'on peut toujours se tromper, donc en discuter, ouvrir le débat, aider justement nos enfants au discernement. Je n'aurai pas forcément conseillé l'achat de ce livre dans mon entourage, mais ne l'aurai certainement jamais interdit... De quel droit !?!
Je suis en contact quotidien avec des adolescent.e.s (en plus de mes 4 enfants, âgés de 11 à 17 ans) et je vois se dérouler sous mes yeux autant de pudeur que de maladresse dans les jeux de séduction entre filles et garçons, autant de tâtonnements, de regards divergents sur le corps et la différenciation sexuelle, et surtout beaucoup de PROVOCATION pour dissimuler l'embarras... Est-ce cela que les autrices ont voulu traduire, de façon décalée et humoristique (sic), et non pas faire sciemment l'apologie du viol (!!) ??
Ce qui m'a choquée, puis sérieusement énervée, c'est le déchaînement de violence verbale contre ce livre, sous prétexte de défendre des causes louables, la virulence des propos, les dérives et tous les amalgames qui ont suivi. Un tout qui a enflammé la toile en un rien de temps contre une publication pas forcément pire que d'autres (parce que dans ce cas là, allons-y !), qui ne m'avait pas horrifiée à ce point là, et n'a pas traumatisé mes filles. Les éditions Milan se voyant acculées ont dû se justifier et cesser la production d'exemplaires supplémentaires.
On ne peut pas "plaire" à tout le monde. Bref, à méditer.............
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          8661
Spectrine
  02 mars 2018
Un ramassis de conseils complètement sexistes et stéréotypé. La seule raison d'acheter un bouquin pareil serait d'avoir un exemple de ce qu'il ne faut pas faire. C'est révoltant de publier des stupidités pareilles.
Commenter  J’apprécie          471
Organdi
  02 mars 2018
Nullissime.
Comment résumer cet "ouvrage", bourré de clichés tous plus sexistes les uns que les autres ?
- Prendre les jeunes filles pour des débiles finies qui ne pensent qu'au maquillage, au shopping et aux garçons. (les garçons sont aussi des abrutis qui ne peuvent apprécier les filles que si elles ont des seins)
- Culpabiliser les filles quant à leur corps (les tétons c'est sale, les poils aussi, les règles n'en parlons pas...).
- Etre grosse c'est trop la honte.
- Aucune diversité représentée : que des filles blanches, minces, hétéro bien évidemment (manquerait plus que ça tiens, faudrait pas sortir des stéréotypes, beurk).
Bref. Ce n'est pas drôle, c'est dégradant, abaissant et ça ne répond nullement à la promesse de l'éditeur : "Un ouvrage documentaire pour être bien dans son corps et bien dans sa tête ".
Je précise. J'ai une ado à la maison, 13 ans, qui a été horrifiée de découvrir ses pages. Une honte pour cette maison d'édition…
Commenter  J’apprécie          2812
DocteurVeggie
  04 mars 2018
Hommage à tous les arbres qui sont tombés au combat pour qu'une maison d'éditions en fasse une bouse monumentale. Les éditions Milan devraient être placées en liquidation judiciaire manu militari.
Commenter  J’apprécie          181
Athanase45
  27 juin 2018
Nous souvenons-nous encore des conditions dans lesquelles nous avons franchi les étapes de la puberté ? le cours de notre vie adulte semble avoir effacé les traces de ce passage. Mais si nous faisions un petit effort, que retrouverions-nous ? Des « jeux interdits » avec une petite voisine ou un petit voisin l'été de nos dix ans, les premiers émois de notre corps, de l'étonnement voire de l'effroi, la consultation en cachette du Larousse médical des parents, des petites conversations entre ami•e•s guère éclairantes, le silence plus ou moins gêné des parents sur ces « questions », les règles qui arrivent sans crier gare…
Les temps ont-ils changé ? En apparence, oui. L'information est accessible à tous dès le plus jeune âge, d'autant que l'école se charge désormais officiellement, dans le cadre des parcours éducatifs de santé, d'une « éducation à la sexualité ». Dans les faits, ce qui se passe au collège ou au lycée sur ses sujets est sans doute peu de chose au regard de ce qui se déverse sur les jeunes en provenance des médias et singulièrement d'Internet.
Dans ce contexte, le rôle que jouent les magazines et les publications pour la jeunesse reste essentiel. Et justement, en ce début d'année 2018, les éditions Milan ont publié deux documents relatifs à la puberté. D'abord un hors-série du magazine Julie, assez plaisant et bien documenté, intitulé « Tout ce que tu dois savoir sur la puberté » et qui sera lu aussi avec profit par les garçons.
Ensuite un petit livre de 77 pages qui se veut plus détendu sur le même sujet, annonçant clairement la couleur. « On a chopé la puberté », c'est son titre, entend démontrer avec humour que ce passage, parfois difficile, n'est pas, contrairement aux apparences, une maladie… C'est de ce livre que je veux vous parler.
Les autrices et singulièrement Anne Guillard qui cosigne ce livre, ont pris un parti humoristique pour déminer et dédramatiser, en deux parties, les différentes évolutions du corps - « ce qui se passe dans ton corps » - et de l'esprit – « ce qui se passe dans ta tête » - qu'entraîne la puberté. A cet effet, Anne Guillard a mis les quatre « Pipelettes » qu'elle a créées il y a une dizaine d'années, et qui sont bien connues des lectrices du magazine Julie, au service de cette cause informative. Marie-Hélène, Agnès, Anne et Anne ayant chacune son caractère, les autrices ont su déployer toutes les interrogations et remarques possibles, des plus ingénues aux plus farfelues, des plus complexées aux plus affranchies (du moins en apparence).
Ce livre n'a pas la prétention d'être un guide exhaustif ou « scientifique ». C'est évidemment par antiphrase que la quatrième de couverture le présente comme « le livre sur la puberté le mieux documenté au monde pour les 9-13 ans ». C'est un livre destiné a priori aux filles mais les garçons pourront sans doute le lire avec profit, d'autant qu'en fin de livre un « dossier top secret spécial garçons » leur dévoile ce que les Pipelettes pensent d'eux, voire fantasment à leur propos.
Ce livre utile et sympathique n'était pas destiné à rester dans les annales de la littérature jeunesse. Pourtant, il s'y est inscrit définitivement depuis que son éditeur a décidé d'en stopper l'exploitation à cause d'une pétition qui dénonçait le caractère « sexiste » de deux ou trois passages isolés de leur contexte narratif. Pour la première fois, donc, un livre pour la jeunesse s'est vu banni par la vox populi, soit 140 000 personnes dont aucune ou presque ne l'avait lu, et ce sans attendre que la Justice se prononce sur une éventuelle interdiction. Cette nouvelle forme de censure exercée par le truchement des réseaux sociaux qui ont par ailleurs déversé des tombereaux d'insultes sexistes sur les trois malheureuses créatrices est particulièrement grave. L'éditeur Milan, à l'heure où j'écris ces lignes n'a pas su y résister, ni défendre ses autrices comme il aurait dû le faire. Comme l'a écrit l'auteure jeunesse Marie-Aude Murail dans une lettre adressée au journal le Monde le 13 mars, « les pétitionnaires ont en apparence gagné, crient victoire et recommenceront. ».
Vous trouverez tous les détails sur cette affaire dans le billet que je lui ai consacré, Vers une police populaire du livre et des créateurs ? sur mon blog.
Mais en attendant, vous rendrez service à la liberté d'expression en commandant ce livre à votre libraire favori ou en écrivant à l'éditeur Milan. Et, le cas échéant, en en discutant aussi librement avec vos enfants ou petits-enfants.
Lien : https://littejeune.blogspot...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
OrgandiOrgandi   02 mars 2018
« Mais les trucs cool avec la puberté :
Grâce à tes seins en plein développement, tu as enfin attiré l’attention du bel Ethan, dont tu es secrètement amoureuse depuis la maternelle
[…]
Comme tu grandis, la loi parentale sur le maquillage s’assouplit, et tu as ENFIN le droit de porter du fard à paupières, du gloss, voire du mascara, au collège. Victoire ! »

NB : livre destiné aux filles à partir de 9 ans.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Lire un extrait
autres livres classés : clichésVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacCulturaLeslibraires.frMomox