AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782352270089
55 pages
Éditeur : Après la lune (01/04/2006)

Note moyenne : 2.83/5 (sur 3 notes)
Résumé :
Je vais vous raconter un secret, je me suis fait gronder.
Grand papa Jakob m'a puni. Que je vous explique : je m'appelle Schlomo Sigismund Freud. J'habite Vienne depuis peu. Avant, je vivais à Frieberg, en Moravie. C'est là que tout a commencé... D'abord, Grand papa Jakob n'est pas mon grand-père mais mon papa. Il me semble juste le plus puissant des hommes. Il dort avec Maman Amalie, et moi je ne suis pas d'accord. Pas du tout. C'est une erreur.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
gavarneur
  02 mars 2018
Sylvie Cohen invente le journal que le petit Sigismund Freud tenait à sept ans. Sa théorie du complexe d'Oedipe y apparaît déjà de façon transparente, ainsi que sa vocation : « Quand je serai grand, j'exercerai un métier où je forcerai les gens à tout confesser pour qu'ils ne deviennent pas malades. Si ce métier n'existe pas, je l'inventerai. Je changerai la règle qu'on m'a appris [sic] : il faudra tout confier, tout – même ce qu'on juge TRES mal, même ce qu'on juge TRES laid. Après, on se sent beaucoup mieux, comme lorsqu'on va au petit coin. Les vilaines choses vraies, elles restent dans les commodités et on jette de l'eau. J'aurai un cabinet où les gens viendront se vider des mauvaises choses. »
Certains allusions m'ont échappé, en particulier des histoires de volaille, je ne suis pas un grand connaisseur de Freud, mais ce court texte, présenté comme joint à une lettre à Wilhelm Fliess, est très amusant. Il préfigure, sous la plume d'un enfant très éveillé pour son âge, toutes les grandes inventions du grand Freud, d'une façon tout-à-fait cocasse. Délicieux.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          300
elisala
  25 août 2014
Un exercice amusant: le journal de Freud enfant, comme s'il l'avait écrit, mais en fait non. On y retrouve de manière assez transparente, mais toutefois rigolote, les grands thèmes que Freud développera une fois adulte. Rigolo.
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (3) Ajouter une citation
gavarneurgavarneur   06 mars 2018
Puis je me suis consolé, je suis vraiment le fils d'un roi. Automatiquement, je serai moi aussi un grand homme. J'ai été tout de suite rassuré et satisfait. Au bout d'un moment j'ai réalisé : j'allais être obligé d'accomplir des actes glorieux, sinon je ne serais pas digne d'être le fils d'un roi. Là, j'ai été un peu contrarié. Toutes ces affaires de grands personnes m'épuisent.
Page 32
Commenter  J’apprécie          110
gavarneurgavarneur   21 avril 2018
Nannie prend les œufs sur la paille, tout chauds et pleins de caca. Tant pis. Il ne faut pas y penser. C'est juste la coquille, l'intérieur c'est bon.
Page 38
Commenter  J’apprécie          141
gavarneurgavarneur   02 mars 2018
La femme a haussé les épaules et a sorti un grand couteau. J'ai eu très peur et j'ai reculé. C'était sûrement lui qui coupait le zizi des petites filles et aussi peut-être celui des petits garçons qui ne se tenaient pas tranquilles.
Page 23
Commenter  J’apprécie          81

autres livres classés : psychanalyseVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Compléter les titres

Orgueil et ..., de Jane Austen ?

Modestie
Vantardise
Innocence
Préjugé

10 questions
16039 lecteurs ont répondu
Thèmes : humourCréer un quiz sur ce livre